webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal  forum metal
  • Rockawa 24
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Angelus Apatrida (+No Return) à Lyon – Rock'n'Eat (26/10/2017)
Angelus Apatrida (+No Return) à Lyon – Rock'n'Eat (26/10/2017)

C'est une soirée thrash exceptionnelle qui nous attendait en ce 26 octobre. Trois événements marquants étaient mis en évidence. Le premier est le renouveau du Rock'n'Eat, faisant peau neuve et se métamorphosant dans un nouveau concept de bar/concert. Le second est la release party de The Curse Within, le dernier né de No Return, qui verra le jour le 17 novembre prochain. Enfin le dernier est, bien entendu, la venue des Espagnols d'Angelus Apatrida pour la pendaison de crémaillère de ce nouveau lieu lyonnais où le rock, le metal et la bière vont longtemps couler à flots, on l'espère tous !





No Return



19h30 : c'est l'heure officielle de l'ouverture du Rock'n'Eat nouveau format. Le petit bar du vieux Lyon fait peau neuve en déménageant sur les quais de la Saône dans les locaux d'une ancienne boite de nuit. Dès que l'on franchit les portes, on pénètre dans un lieu flairant la bonne ambiance des clubs underground des '80. La salle est en sous-sol et tout, du sol au plafond, respire le rock et le metal. Des niches décorées sur le thème d'Elvis, Lemmy ou encore même Iron Maiden viennent paufiner l'ambiance sombre et intimiste du lieu. Les propriétaires ont fait vraiment du bon boulot, nous avons pu profiter de pratiquement deux heures avant le début du set de No Return pour s'imprégner de l'athmosphère des lieux et surtout de casser la croûte et se boire une bonne petite mousse en compagnie d'un staff au top pendant toute cette soirée inaugurale. Mais place à la musique avant tout ! Pas de crash barrière à l'horizon, la scène hornée sobrement d'un drappé de No Return reprenant l'artwork de la pochette d'Inner Madness est au plus proche de la fosse, ce qui s'annonce bon pour la suite.

 
No Return 1

Peu avant 21h30, le quintet rentre en scène. Juste le temps de savourer une dernière petite pinte en leur présence, c'est déjà l'heure de leur set de lancement de leur dernier opus The Curse Within, disponible en exclusivité à leur table de merch trois semaines avant la sortie officielle. C'est la première date avec leur nouvel album dans les valises nous annonce Mick, et effectivement, les deux premiers morceaux du set sont issus de ce dernier. Force est de constater que No Return n'a rien perdu de sa superbe. Les riffs de l'indétronable Alain en introduction de "Inhale" lancent le son thrash teinté de death qui colle si bien au combo, emmené par le Gone qui joue à la maison pour cette première date de leur tournée avec Angelus Apatrida. Mick fait une entrée en trombe sous les ovations, son micro a visiblement un problème mais, avec rapidité, il enchaîne de manière fluide. "The Crimson Rider" dont nous avons pu découvrir la lyric-video le mois dernier est de suite enchainée sans aucun répis dans le pit. Les riffs et blasts pleuvent, les headbang sur les break aussi, largement suivis par la fosse.


No Return 2

Malgré un son au micro de Mick bien en deçà de celui de ses quatre compagnons, "Submission Falls" nous replonge dans Fearless Walk To Rise le précédent album du combo francilien tout comme "Paint Your World" et "Stronger Than Ever" un peu plus tard dans le set. Beaucoup de monde s'est massé dans la fosse pour cette date en plein milieu de semaine, l'occasion de voir de nombreux pogos notamment sur le dernier morceau sus-nommé dont la vitesse des percus de Joël prennent toute leur ampleur en live. Les nombreux solo harmoniques d'Alain viennent contrebalancer totalement la rythmique soutenue, lancée de belle manière par David et ses bonnes lignes de basse et le Picard Geoffroy avec ses riffs hachés saturés. La page Fearless Walk To Rise se tourne et avant d'entamer de nouveau le nouveau chapitre The Curse Within, nous retrouvons avec grand plaisir "Inquisitive Hegemony" issue d'Inner Madness et "News Item" de Manipulated Mind. Mick joue à la maison, il donne tout et galvanise ses troupes avec de nombreux "héhéhéhéhé!!!" en rythme, poings levés et demandes de horns sataniques largement suivies par l'ensemble de la salle.
 


No Return 3

Le dernier opus de No Return a la part belle de la setlist du soir. "Memories Turn To Ashes", "Despise Your Heroes" et "Serpent's Curse" viennent compléter la liste des nouveaux morceaux qui se greffent de façon plus qu'homogène aux autres chansons live du groupe. L'accueil de ces derniers par le public est unanime. Mick hurle tripes et boyaux, la fosse est désormais chauffée à blanc, les pogos, jumps et slam deviennent monnaie courante. Il est déjà l'heure de la dernière chanson avant de se faire "cartonner le c*l!" par Angelus Apatrida. Mick nous promet "un truc de dingue pour cette soirée de dingue" et nous sommes loin d'être déçus. Le tout premier frontman du groupe Philippe Ordon vient nous interpréter "Memories", seconde piste de Contamination Rises avec ses 26 ans d'âge en duo avec le Gone. Tout le monde se lâche sur scène, Mick en tête n'hésitant pas à partir en stage diving à la première occasion, ce qui se ressent dans la fosse où le chaos est total.


No Return 4

Une petite heure de set aura suffit à No Return pour retourner la salle. Avec la puissance et la brutalité qu'on leur connait, cette première soirée du Rock'n'Eat est vraiment lancée sur les chapeaux de roue. On ne pouvait pas rêver meilleurs débuts, une release party, une fosse en feu et des Espagnols prêts à en découdre coûte que coûte.


No Return 5

Line Up:

Mick Caesare: Chant
Alain Clément: Guitare
Geoffroy Lebon: Guitare
David Barbossa: Basse
Joël Barbossa: Batterie

Tracklist:

1 – Inhale
2 – The Crimsom Rider
3 – Submission Falls
4 – Memories Turn To Ashes
5 – Inquisitive Hegemony
6 – News Item
7 – Despise Your Heroes
8 – Paint Your World
9 – Serpent's Curse
10 – Stronger Than Ever
11 – Memories



Angelus Apatrida



Une toute petite demi-heure c'est tout ce qui a suffit aux natifs d'Albacete pour accorder leurs instruments et faire les balances des micros. Le drappé des acolytes de No Return est enlevé par José avec l'aide de Victor qui, bien installé derrières ses toms et caisses claires, nous en a mis plein les tympans avec la puissance de ses percussions faisant littéralement vibrer les murs fraichement repeint du Rock'n'Eat. La pause rafraichissement est relativement courte et c'est bien installé au beau milieu d'une fosse de plus en plus garnie, où l'on a pu faire la rencontre de Julien Truchan de Benighted et Carole de Bel O Kan, que la salle est plongée dans la pénombre et que les hostilités peuvent commencer. Victor ouvre la marche, ses trois camarades se positionnent face à lui en demi cercle et dos à la fosse. La bande son s'interrompt brutalement et là, c'est la guerre!


Angelus Apatrida

Guillermo et son t-shirt Sepultura, David avec son t-shirt At The Gates et José vêtu d'un t-shirt THRASH se retournent d'un coup et sans prémices, "Immortal" nous claque à la figure en guise d'introduction en même position que sur Hidden Evolution. Le son au chant est toujours aussi faible par rapport à celui des intruments mais qu'à cela ne tienne, la frénésie des riffs et des blasts nous fait largement oublier cette petite avarie technique. "Do you want so faster? Do you want so violent?" lance Guillermo avant que le rythme ne monte encore d'un cran avec "Violent Dawn" qui suit immédiatement. Les headbang s'enchaînent sur scène, la fosse bouge timidement malgré les solo énormes de David sur le break et José sur l'outro. Chacun se prend quelque secondes pour déguster une bonne petite bière maison avant que la suite n'arrive.


Angelus Apatrida 2

Et c'est le premier titre de la soirée pour leur opus Give Em War qui est joué et qui fête ses dix ans par la même occasion. Les tintements de cymbales de Victor annoncent "Vomitive", le tempo est donné et c'est encore la vitesse bien thrashy qui règne. Les gros pogo sont enfin lancés dans le pit. L'alternance des solo de Guillermo et David finissent de nous dévisser le cou avant une ovation devant un mur de horns. C'est encore un titre de cet opus qui suit, et c'est au tour de "In The Heart Of Nations" d'être lancé. Les pogo deviennent vraiment violents au fil de l'avancée du set. L'alternance de rythme est énorme, le dynamisme aussi d'ailleurs, on se régale. Et ce n'est pas "Of Men And Tyrants" et "End Man" qui nous feront dire le contraire. Le rythme donné au son est purement inhumain, du bon thrash old school comme on l'aime. Guillermo trinque avec le public lançant un grand "Salute!" avant de lacher les watts en compagnie de Victor qui martyrise complètement ses pauvres caisses claires sous la violence de ses salves.


Angelus Apatrida 3

Issues toutes deux de Give Em War, "Free Your Soul" et "Room 237" viennent nous titiller les tympans. Pour la première, le rythme est légèrement moins rapide que les autres chansons du set, donnant l'occasion à la fosse et à la scène d'envoyer de bons gros headbang bien appuyés sur la puisance du son haché et saturé. Pour la seconde, Victor a encore le même problème de retour depuis le début du concert, mais cela ne l'empêche pas de suivre les riffs dont la vitesse atteint son apogée et les pogo en fosse s'en ressentent, ça pousse vraiment fort. Guillermo nous annonce le premier titre de leur tout premier album Evil Unleashed et c'est avec un plaisir énorme que nous redécouvrons ce titre mythique du combo pour une version live dont le solo en tapping de David nous laissera sur les fesses pour rester poli.
 

Angelus Apatrida 4


Le titre éponyme de leur album datant de 2007 Give Em War sera le dernier joué de cet opus mythique. Les choeurs de David et José viennent appuyer le chant tout en puissance de Guillermo dont le son du micro est de meilleure qualité qu'au début de leur prestation. Un pogo gigantesque vient mettre fin à ce morceau qui a une place vraiment de choix en live. La guerre est totale dans la fosse pour "Serpents On Parade" avant que Guillermo nous annonce que le prochain morceau sera le dernier de la soirée. Et quoi de mieux pour clôturer ce super set thrash que de lancer un bon gros circle pit pendant que les Espagnols nous jouent "You Are Next" ? Ca tape vraiment très fort dans le pit. Dès que les riffs et les blast cessent, un énorme mur de horns et d'ovations vient accompagner le départ d'Angelus Apatrida.


Angelus Apatrida 5


Une heure de set chacun pour les deux combos de thrash de la soirée qui auront inauguré en grandes pompes ce nouveau lieu lyonnais où le metal à sa place de choix. Au vu de la programmation qui va suivre, le Rock'n'Eat a encore de beau jours devant lui. On reviendra, ça c'est sûr ! La première date de la tournée commune de No Return et Angelus Apatrida est bien lancée, les dates vont s'enchaîner à un rythme d'enfer. Si elles sont du même accabit que ce soir, les heureux seront nombreux.


Angelus Apatrida 6

Line Up:

Guillermo Izquierdo : Chant, Guitare
David G. Alvarez: Guitare
José J. Izquierdo: Basse
Victor Valera: Batterie


Tracklist:

1 – Immortal
2 – Violent Dawn
3 – Vomitive
4 – In The Heart Of Nations
5 – Of Men And Tyrants
6 – End Man
7 – Free Your Soul
8 – Room 237
9 – Versus The World
10 – Give Em War
11 – Serpents On Parade
12 – You Are Next

Crédit Photos: Lukas Guidet.
Toute reproduction interdite sans l'accord écrit du photographe.
 webzine metal
 forum metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
angelus apatrida, no return, trash, death, metal, concert, 2017 Angelus Apatrida: une mini tournée européenne en compagnie de No Return
12/10/2017 - C'est une bonne petite tournée thrash qui est prochainement en perspective. Les Espagnols d'Angelus Apatrida seront accompagnés par No Return pour une mini tournée européenne dont la majorité des dates se dérouleront dans l'héxagone. ...
Lire l'article
cannibal corpse, the black dahlia murder, no return, in arkadia, metal blade records, concert, 2018 Cannibal Corpse: un passage en France en charmante compagnie
21/09/2017 - C'est LA grosse actu qui vient de tomber: Cannibal Corpse va entammer une tournée européenne de février à mars prochain dans le cadre de leur dernier opus qui vera le jour le 3 novembre prochain via Metal Blade Records et qui répond au doux nom de Red ...
Lire l'article
no return, the crisom rider, the curse within, mighty music, lyric video, trash, death, metal, 2017 No Return - The Crimson Rider
15/09/2017 - Chose promise chose due! Le premier single du onzième opus The Curse Within du combo lyonnais de No Return a enfin été dévoilé. Son nom: "The Crimson Rider",  5:41 de bon trash/death à la sauce No Return comme on les aime, le tout ...
Lire l'article
no return, trash, death, metal,studio, album, 2017 No Return: Du nouveau sur le prochain album
10/09/2017 - Update du 10/09/2017: Le combo de trash/death metal de No Return est dans les starting block pour leur futur onzième album studio. The Curse Within aura la lourde tache de prendre la suite de l'excellent Fearless Walk to Rise. Ce sera le deuxième album avec Mick Caesare au ...
Lire l'article
Chaulnes Metalfest, 2017, Loudblast, Onslaught, No Return, Svart Crown Chaulnes Metal Fest 2017 (15.04.2017)
21/06/2017 - La petite ville picarde perdue au milieu des champs de betteraves a une fois de plus  accueilli en ce samedi pascal son désormais traditionnel festival metal. Une édition qui a été aussi prétexte à célébrer son quinzième ...
Lire l'article
lions metal fest, mercyless, now or never, necrowretch, no return, festival, concert, 2017 Lions Metal Fest au Trait d'Union de Montagny (13.05.2017) 2ème partie
23/05/2017 - Fin d'après midi sur le Lions Metal Fest, après les passage plus que réussis des combo de Bel O Kan, Deficiency, Lodz et The Oath, c'est au tour de groupes à portée nationale de faire leur entrée en scène. Voyage du côté de ...
Lire l'article
Vektor, Angelus Apatrida, Distillator, Glazart, Thrash metal, Garmonbozia, Prog, Vektor (+ Angelus Apatrida + Distillator) au Glazart (22.11.2015)
01/12/2015 - Vektor peut se vanter d’être un groupe totalement à part au sein de la scène metal. Tantôt progressif, tantôt thrash, les Américains ne font rien comme tout le monde. Et il est vrai qu’une certaine frustration s’était ...
Lire l'article
Dew-Scented, Angelus Apatrida, No Return, Heboidophrenie, Thrash/Death, Garmonbozia, Glazart, Dew-Scented (+ Angelus Apatrida + No Return + Heboïdophrénie) au Glaz'art ...
24/10/2015 - Généralement, le mois d'octobre semble plutôt morose. Températures en baisse, durée du jour raccourcie, grisaille...il y a de quoi avoir le moral dans les chaussettes. Heureusement, c'est une belle saison concernant les concerts metal. Garmonbozia a ...
Lire l'article
Vektor, Thrash, Angelus Apatrida, Distillator, Glazart, Garmonbozia, Vektor et Angelus Apatrida : trois dates françaises fin novembre
03/10/2015 - Les fans de thrash metal à tendance progressive vont être comblés. Les Américains de Vektor seront de passage en France pour trois dates, dans le cadre de leur tournée Européenne, First Contact tour, précédant la sortie d'un nouvel ...
Lire l'article
Dew-Scented, Angelus Apatrida, No Return, Hebooïdophrénie, thrash, metal, Glazart Dew-Scented et Angelus Apatrida reviennent à Paris le 15 octobre 2015
28/09/2015 - [EDIT] : Nouveau clip de Dew-Scented Avant leur arrivée parisienne, les trasheurs Dew-Scented ont catapulté leur dernière vidéo que voici ci-dessous. LeThrash Mercenaries Tour est en route ! L'ccasion pour nous de découvrir Intermination, leur ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 forum metal No Return
Groupe français de Thrash Death metal créé en 1989 totalisant à ce jour 8 albums. Aujourd'hui seul reste de la formation originale le guitariste Alain Clement. A noté que parmis les 4 ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de No Return
Vos commentaires
 vidéo métal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 musique métal
NOS ACTUS METAL
 webradio metal
NOS VIDEOS METAL
 écouter radio métal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 vidéo métal Tout le webzine de la grosse radio
 forum metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017