webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  vidéo métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Black Peaks au Gibus - 23/11/18 - Paris
Black Peaks au Gibus - 23/11/18 - Paris

Le mardi 23 octobre dernier, nous étions au Gibus pour couvrir le concert de l’excellent quatuor britannique Black Peaks qui partageait la scène avec les non moins talentueux The Prestige et Tusky.

Si l’ont veut résumer cette soirée en quelques mots, je pense que nous serons tous d’accord pour nous accorder sur ceux-ci: MOUTACHES, LOVE et BONNE HUMEUR ! En effet, Alfred et Will Gardner, respectivement frontmen de Tusky et Black Peaks arboraient leurs moustaches les plus fournies et les mieux taillées et le public était venu nombreux, pour assister à ce concert. Sourires, trémoussages et cœurs avec les doigts étaient de mise toute la soirée pour le plus grand bonheur des groupes qui ont tout donner pour satisfaire la foule.


Ce sera The Prestige qui ouvrira les hostilités. On sent que le groupe est un peu stressé. Ils se feront même un petit check pour se donner du courage sur scène, juste avant de débuter leur set. Même si le groupe Parisien n’est pas novice en ce qui concerne la scène, il est toujours plus éprouvant de jouer devant un public de sa ville d’origine.
 


Le Gibus est connu pour être une salle difficile à sonoriser et le groupe en fera malheureusement les frais. On aura du mal à dissocier les instruments, et la voix d’Alex aura du mal à se faire entendre et c’est bien dommage. On ne la distinguera que sur les parties samplées. Alex est comme possédé par ce qu’il chante et ce qu’il joue. Il occupera tout l’espace scénique qui semble même bien trop petit pour lui.
 


Le public n’est pas encore très nombreux en ce début de soirée, mais les gens semblent apprécier le hardcore alternatif de The Prestige. Le groupe remerciera les curieux venus les voir ce soir avant de laisser la place aux Néerlandais de Tusky.


Tusky, c’est un peu le groupe de la bonne humeur et du DIY en témoignent leurs mini estrades faites maison, et leur magnifiques setlist écrite à la va vite sur une assiette en carton.
 


Les Néerlandais sont heureux d’être là et s’étonnent même de voir autant de monde un mardi soir. Ils nous offriront un set très rock’n’roll et communiqueront leur attitude survoltée au public.
 


Chaque musicien est très différent physiquement parlant et dans son attitude sur scène, mais on sent une réelle amitié et une envie commune de faire plaisir au public ce soir. Alfred au chant et à la guitare est déchaîné. Il lancera des blagues à la foule presque entre chaque chanson, Christoffer à la basse ne dira mot mais sera tout aussi communicatif avec le public, tentant de lancer des circle pits sans y croire, totalement hilare. Le son pour leur prestation sera également bien meilleur pour notre plus grand plaisir. Nous aurons même le droit à une nouvelle chanson de leur répertoire vers la fin de leur set.

Set List :

White Dress
Folly
Going Out
Goosey Goosey Gander
Smack Me With Your Bible Belt
Tea For One
(Unknown) (New Song)
Attend The Party
You Will Not Regret This (Please Hold Still)


 


On peut dire que les britanniques de Black Peaks savent s’entourer. Les deux groupes partageant la scène avec eux ce soir sont absolument parfaits pour introduire leur musique. En effet, The Prestige nous rappelle le côté noir qui vous prend aux trippent que peuvent avoir les mélodies de Black Peaks (et Alex a une coiffure qui n’est pas sans rappeler celle de Will Gardner… coïncidence ?), alors que Tusky nous apporte toute l’énergie positive que l’on retrouve également chez Black Peaks (et Alfred porte le même genre de moustache que Will !!! Fusionnez les deux premiers chanteurs et vous obtiendrez… WILL GARDNER !!! Non, tout ça n’a rien d’une coïncidence, je vous dis !!!)





Alors que les membres du groupe s’affairent sur scène pour préparer leur performance, le public commence à s’agglutiner à l’avant désireux de voir la setlist du concert de ce soir. Black Peaks fera la part belle à leur nouvel album All That Divides avec sept chansons provenant de ce dernier.

Le groupe débutera son set par ‘’I Can’t Sleep’’. Dès les premières notes le public sera conquis. On sent que la foule n’est pas composée de simples curieux. L’album a beau être sorti il y a peu, la majorité des gens venus assister au concert de ce soir connaissent déjà toutes les chansons par cœur et les chante à tue-tête pour le plus grand bonheur du groupe, qui donnera tout sur scène malgré le grand retour des problèmes techniques…
 


En effet, on aura droit au bal des techniciens qui se succèderont à plat ventre sur scène pour vérifier le son des retours. On sentira également un peu de frustration à ne pas entendre correctement la voix de Will, en particulier sur les parties en chant clair. La voix de Will vous donne la chair de poule et vous transporte sur leurs albums, mais ce soir elle sera étouffée derrière les instruments. Cela n’empêchera pas les britanniques de nous offrir un show plein d’énergies de sourires et de bonne humeur.

Will prendra la parole au milieu du set pour présenter la chanson ‘’Eternal Lights’’ qui est la chanson que le groupe préfère jouer en live. Elle a une symbolique forte pour le groupe, et Will Gardner tient à la partager avec ses fans. En effet, avec leur nouvel album, Black Peaks parle des peurs et de toutes les choses qui nous divisent dans notre monde actuel, mais ils n’ont pas fait cet album pour dénoncer ou prêcher la bonne parole. Et album est un message d’espoir qui nous enjoint à être en paix avec nous-même et avec autrui. Un message qui sera repris ensuite dans leur chanson ‘’Aether’’.


S’ensuivent des circle pits et autres joyeuses bousculades sur ‘’Say You Will’’ et ‘’Glass Built Castles’’ qui forceront les techniciens à revenir dans la foule pour faire reculer les gens qui se retrouvent limite à grimper sur les retours.

Le groupe terminera son set avec Fate I & II et nous offrira ‘’Home’’ en rappel qui déchaînera une dernière fois le public, qui remerciera le groupe avec moultes cris et cœurs avec les doigts avant qu’ils ne descendent de scène.

Même si ce soir le son aura été moins bon que lors de leur concert au côté de A Perfect Circle au mois de juin, on peut dire que Black Peaks aura mis le feu au Gibus et qu’ils auront su faire plaisir à un public déjà plus que conquis par leur musique.
 

Set List :

•  Can't Sleep
•  The Midnight Sun
•  Electric Fires
•  Crooks
•  Saviour
•  Eternal Light
•  Aether
•  Say You Will
•  Glass Built Castles
•  Fate I & II
•  Home
 

Article: Eloïse Morisse
Photos : Emilie Cuer

 

 webradio metal
radio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Black Peaks, All That Divides, nouvel album, Statues All That Divides, nouvel album de Black Peaks
11/10/2018 - Black Peaks est un tout jeune groupe. En effet, ils sortent leur premier album Statues en 2016. Cet album les projettera sur le devant de la scène. En effet, ils partageront l’affiche avec de nombreux groupes tels que Deftones, Architects, Mastodon, System of a Down, Prophets of ...
Lire l'article
Black Peaks, Will Gardner, interview, Gibus, concert, 23 octobre, All That Divides Interview de Will Gardner, chanteur de Black Peaks
11/10/2018 - Vous les connaissez peut-être déjà à travers de leur premier album Statues, ou vous les avez découverts leur de leur concert en première partie de A Perfect Circle en juin dernier. Les Anglais de Black Peaks ont sorti leur deuxième album le 5 ...
Lire l'article
Black Peaks, Gibus, concert, 23 octobre, All That Divides Black Peaks en concert au Gibus le 23 octobre 2018
27/09/2018 - Certains les auront découverts en première partie de A Perfect Circle le 26 juin dernier. D'autres les connaissaient déjà ayant écouté leur premier album Statues, ou ayant découvert leurs nouveaux titres "Home" et ...
Lire l'article
A Perfect Circle, Olympia, concert, Eat the Elephant, Black Peaks A Perfect Circle à l'Olympia - 26/06/18
06/07/2018 - Le mardi 26 juin dernier, nous avons pu assister à l’un des concerts les plus attendus de l’année. En effet, après tant d’années d’absences les membres de A Perfect Circle montaient sur les planches de l’Olympia pour nous faire ...
Lire l'article
metalcore, sam carter, drew york, tom searle, alternative live, artefacts Architects (+Stray From The Path & Black Peaks) à la Laiterie de Strasbourg ...
16/06/2017 - Juste avant d’entamer sa tournée marathon des festivals européens, Architects posait ses valises à La Laiterie de Strasbourg pour un show en tête d’affiche en cette veille de lundi de Pentecôte. Pour l’occasion Stray From The Path et Black ...
Lire l'article
nouveau groupe anglais, tool, Oceansize, mastodonte, Statue Black Peaks - Un clip avant le premier album
24/02/2016 - Le gros plan rock du moment outre-manche, c'est Le groupe Black peaks. Le Black peak est un très vieux et gros volcan en Alaska. Les Black peaks sont quatre : Will Gardner au chant, Joe Gosney à la guitare et aux chants additionnels, Andrew Gosden à la basse et aux voix ...
Lire l'article
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 vidéo métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 musique métal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 écouter radio métal
NOS FLASHBACKS METAL
 webradio metal
NOS HUMEURS METAL
 vidéo métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
radio metal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2018