webradio metal
La Grosse Radio METAL sur radio metal La Grosse Radio sur Twitter  musique métal  webradio metal
  • ETE
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Les Tambours du Bronx au Novomax (Quimper) - 06.04.2019
Les Tambours du Bronx au Novomax (Quimper) - 06.04.2019

Mad Breizh Prods avait mis les petits plats dans les grands ce soir-là, avec la venue de l'arme de destruction Tambours du Bronx et de Manu Livertout pour ouvrir. Malheureusement, ce dernier n'aura pu venir pour des raisons techniques et sera remplacé au pied levé par Arco Trauma, l'homme masqué derrière les platines des Tambours. La salle était pleine pour accueillir un show rafraîchissant et ayant fait bouger la jeune génération... comme la plus ancienne.




 

Arco Trauma




L'heure, c'est l'heure. Même avec cinq minutes d'avance. C'est à 20h55 qu'Arco Trauma monte sur scène pour nous présenter un set habituellement destiné à un public plus apte à écouter cette succession de samples si bien emmenée.

Malgré une réception mitigée, on ne peut pas dire que le show ne soit pas intéressant. Nous sommes à mi-chemin entre Jean-Michel Jarre et Perturbator. Les sonorités nous font penser à du MIDI, mais s'enchaînent dans un ordre qui rend le tout mélodieux et dansant.

Nous ne pouvons que féliciter Arco pour ce set, et pour la générosité avec laquelle il nous l'a offert.



 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

 

Les Tambours du Bronx

 

C'est à 22 heures que le groupe entre en scène, sur les premières notes de "Mirage Éternel". Et on peut dire que la bande est en forme. Nous sommes surpris que tout ce beau monde arrive à passer sur la scène du Novomax, tant la taille de cette dernière ne semble pas être configurée pour accueillir un tel show.

D'ailleurs, l'absence de pit photos se fait sentir, et les clichés ne pourront être pris que sous deux angles : au fond ou derrière la scène.



 

Pourtant, Reuno Wargermez trouve moyen de s'y balader, tout en chantant le refrain de ce premier morceau bien connu de l'album Weapons Of Mass Percussion. Franky Costanza n'est pas effacé (et difficile de l'oublier derrière ses fûts, l'ancien batteur de Dagoba étant une légende vivante à lui seul).

Le son de son instrument est tout de même légèrement amoindri pour laisser de l'immensité à celui des tambours, mais chapeau à l'ingé son !




Renato fait son entrée en scène, avec un charisme délectable et une voix tranchante, proche de ce que Stéphane Burriez ou Reuno offrent en concert. Nous comprenons que le choix se soit tourné vers lui. La même énergie que ses pairs coule dans ses veines, avec une rage palpable parmi des growls agressifs.



 

Débute alors un périple dans le passé, avec des morceaux repris de Sepultura comme "Refuse/Resist " ou "Roots Bloody Roots". Des souvenirs du show commun entre les Tambours et Sepultura au dernier Motocultor commencent à remonter (à lire ou relire ici, NDLR). Certains se rappellent qu'ils y étaient. D'autres s'avouent qu'ils l'ont manqué.

L'album est extrêmement bien représenté ce soir, et Reuno, avec son caractère et ses sorties dont il a le secret, permet à la plupart des titres de se glisser facilement, en osmose avec l'ambiance générale. Il lancera, par exemple, lorsqu'un spectateur se mettra à crier : "Je t'ai vu. Nous t'avons tous remarqué. Maintenant, tu es l'un des autres" avant que le morceau éponyme ne débute.




Le show est très plaisant, avec une intimité agréable, de par la configuration de la salle, permettant aux premiers rangs une relation privilégiée avec l'ensemble des Tambours. L'heure de l'hommage sonne lorsque Renato et Reuno annoncent le morceau "The Day Is My Enemy", pour commémorer la mémoire de Keith Flint. On se souviendra d'un personnage haut en couleur, et les Tambours lui offriront un hymne, calqué sur un morceau phare de la carrière des Prodigy.



 

La belle et grosse surprise viendra avec un passage uniquement né de la collaboration entre Franky Costanza et les percussionnistes des Tambours. Allant crescendo, les rythmes entamés dans cette partie du concert nous font voyager, dans le temps d'abord, à une époque où les Tambours du Bronx se produisaient quasiment dans cette configuration, puis sur différentes parties de la Terre, faisant de notre esprit le vaisseau où nous découvrons la percussion à travers le talent de ces musiciens. Sûrement l'un des moments les plus forts de cette soirée.

Car après les "fausses sorties", et un Reuno qui se doit de venir nous aider à quémander un dernier titre, le public doit faire ses adieux à la bande, sur le son de "Dragula" (Rob Zombie), magnifiquement réinterprété par les Tambours du Bronx au grand complet.

Ils seront venus ce soir nous présenter une nouvelle facette de leur personnalité, une nouvelle étape dans leur longue histoire. Les Tambours du Bronx sont uniques, dans leur style, dans leur interprétation, dans la passion qui les anime et qu'ils savent faire partager.

Nous ne pouvons que trop vous conseiller d'aller les saluer le temps d'un concert, tant le déplacement en vaut la chandelle : ce n'est pas tous les jours qu'un groupe se renouvelle, et encore moins qu'il captive après trente ans d'existence !





Setlist :

Mirage Éternel
Never Dead
Delirium Demain
Refuse Resist / Roots Bloody Roots (Sepultura cover)
L'un des Nôtres
Noir
Pray
Jour de Colère
Jungle jazz
The Day Is My Enemy (The Prodigy cover)
Le Mal
Tainted with Anger
Divine Disease
New Day
Le festin
Not Requiem
Dragula (Rob Zombie cover)


 

Merci à Mad Breizh pour les accréditations.
Photos par Jerembzh.
Photos par ©Aelig Photographies. Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.

 vidéo métal
 écouter radio métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
les tambours du bronx, weapons of mass percussion, metal, experimental, at(h)ome, album, 2018 Les Tambours du Bronx - Weapons Of Mass Percussion
14/03/2019 - Il aura fallu un peu plus d'une trentaine d'années de carrière pour voir Les Tambours du Bronx embrasser pleinement la voie du metal. Après avoir enchaîné de nombreuses rencontres et dates aux côtés du combo mythique brésilien de ...
Lire l'article
les tambours du bronx, weapons of mass percussion, percussions, metal, concert, access live, paris, toulouse, montpellier, lyon, 2019 Les Tambours du Bronx : une salve de dates pour 2019!
14/01/2019 - Update du 23/01/2019: Le tout dernier opus des Tambours du Bronx cartonne dans tous les bacs de France et de Navarre et c'est en surfant sur cette vague d'engouement que les originaires de Nevers accompagnés pour l'occasion de Franky Constanza (Blazing War Machine, ...
Lire l'article
Tambours, Reuno, Leufofora, WOMP, costanza, album, percu, loudblast Les Tambours du Bronx - Mirage Éternel
29/10/2018 - Issu de leur album Weapons Of Mass Percussion, sorti le 19 octobre dernier, Les Tambours Du Bronx proposent un clip pour le titre "Mirage Éternel", marquant notamment leur collaboration avec Reuno de Lofofora.  Le groupe sera en concert fin 2018 et en 2019 ...
Lire l'article
Motocultor Festival, Jour 3, sepultura, roots, tambours du bronx, costanza Sepultura au festival Motocultor - 19 août 2018
29/09/2018 - SEPULTURA 0h15 - Dave Mustage   Il s’agit tout de même là de l’événement de ce Motocultor 2018 : le groupe qui vient clôturer cette onzième édition n’est autre que les Brésiliens de Sepultura, dont le show ...
Lire l'article
Sepultura, Tambours du bronx, stéphane buriez, weapons of mass destruction, motocultor 2018 Weapons of Mass Destruction au Motocultor 2018
29/09/2018 - Trente ans de carrière plus tard, les Tambours du Bronx est un projet tricolore qui continue à explorer de nombreux chemins. Aujourd’hui c’est avec le projet Weapons of Mass Percussion, accompagné de Stéphane Buriez, Reuno et Franky Costanza que les ...
Lire l'article
Motocultor Festival, Jour 3, sepultura, roots, tambours du bronx, costanza Motocultor festival 2018 - Jour 3
29/09/2018 - Motocultor 2018 - Jour 3 Dimanche 19 août 2018 Dernier jour de cette excellente édition 2018 du Motocultor. Avec aujourd’hui une affiche proposant quelques noms forts sympathiques du thrash metal (mais aucun du big four, pour une fois) et une tête ...
Lire l'article
tambours de bronx, Sziget, 2013, sepultura, rock in rio Les Tambours du Bronx réveillent le Sziget
01/10/2013 - 11 août, dernier jour de l'édition 2013 du Sziget. Les Tambours du Bronx font l'ouverture de la Main Stage à 16h00. Deux heures plus tard, alors que la conférence de presse de Zaz se poursuit et occupe un grand nombre de journalistes francophones, La Grosse ...
Lire l'article
tambours, bronx, fukushima, live, at(home) Les Tambours du Bronx - Fukushima, mon amour
07/10/2011 - On ne présente plus Les Tambours du Bronx, qui depuis leur création en 1987, ont vu passer dans leurs rangs plus d’une centaine de musiciens différents, écumé les salles du monde entier, multiplié les collaborations en tous genres (orchestre ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 musique métal Les Tambours du Bronx
Groupe français de percussions urbaines formé en 1987. Certains tapent sur des bambous et c'est moche, d'autres tapent sur des bidons et c'est grandiose !
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Les Tambours du Bronx
Vos commentaires
radio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 musique métal
NOS INTERVIEWS METAL
 vidéo métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webradio metal
NOS ACTUS METAL
 forum metal
NOS VIDEOS METAL
 vidéo métal
NOS FLASHBACKS METAL
 forum metal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019