webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  musique métal  forum metal
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Opeth (+ The Vintage Caravan) à l'Olympia de Paris (11.11.19)
Opeth (+ The Vintage Caravan) à l'Olympia de Paris (11.11.19)


Un vent nordique, prog et retro a soufflé le 11 novembre dernier à l'Olympia, qui affichait complet. C'est dans cette salle parisienne mythique que le groupe suédois Opeth a choisi de se produire pour la seule date française de sa tournée européenne. Mikael Åkerfeldt et sa bande, forts d'un excellent treizième album, In Cauda Venenum, sorti quelques semaines auparavant, étaient accompagnés de l'énergique trio islandais The Vintage Caravan.   





The Vintage Caravan



the vintage caravan, opeth, olympia, 2019

Il ne faut pas se fier à l'apparente candeur des trois jeunes hommes tout sourire qui prennent la scène pour ouvrir la soirée. The Vintage Caravan, trio (hard) rock psyché tout droit venu d'Islande, va montrer en quarante petites minutes toute l'étendue de son talent et emmener le public de l'Olympia, déjà bien nombreux, dans un univers retro entraînant et agréablement heavy. Le groupe propose un hard rock old school, teinté de heavy et de psyché, très marqué années 70, pour un retour en arrière qui fleure bon les accords à la Deep Purple, comme sur l'entraînant "Set Your Sights" , ou encore Led Zeppelin, dans les irrésistibles riffs de "Expland your Mind". Le style vestimentaire des musiciens est d'ailleurs en parfaite adéquation avec cette thématique.

the vintage caravan, opeth, olympia, paris, 2019, concert

Le bon mix du set de The Vintage Caravan met en valeur la puissance et l'énergie des titres proposés par les Islandais, car c'est une explosion de riffs à chaque seconde, menés par l'énergique chanteur et guitariste Óskar, auteur de nombreux gros soli, virtuose du shred, et le bondissant bassiste Alexander, impeccable en section rythmique mais également mélodique, sur des parties solo impressionnantes. Une mention spéciale pour le morceau "Reset", qui montre que le groupe sait aussi faire dans le subtil, avec un début très doux sur lequel les superbes harmonies vocales d'Óskar, Alexander, et Stefán (batterie) fonctionnent très bien.

L'enthousiasme des musiciens fait plaisir à voir : ils interagissent beaucoup avec le public et ne manquent pas de le remercier ou de l'encourager à participer, comme sur "Crazy Horses". Sur l'ultime titre, l'énergie est à son comble, sur scène comme dans le parterre, au point de faire tanguer le parquet flottant de la fosse de l'Olympia, chose assez rare pour une première partie... Chapeau ! (Transition facile - mais assumée - vers le set d'Opeth)

the vintage caravan, olympia, paris, concert, 2019, opeth

Setlist The Vintage Caravan :

- Reflections
- Set Your Sights
- Crazy Horses
- Reset
- Babylon
- On the Run
- Expand Your Mind




Opeth 
 


Le sentiment d'excitation est palpable dans la salle pendant la pause. L'Olympia affiche complet, preuve que le prog si singulier des Suédois fascine et attire. Les derniers passages d'Opeth dans la capitale datent de 2016, 2015 (au Trianon) et 2014 (au Bataclan), deux salles prestigieuses, et le concert de ce soir promet de rester dans les annales, si l'on en juge à la disposition des éléments scéniques (trois podiums circulaires visant à accueillir bassiste, clavier et batteur, de nombreux spots et même des ampoules suspendues, sans compter des écrans un peu partout). À l'heure exacte, on entre tout de suite dans le vif du sujet avec l'intro du dernier album, In Cauda Venenum, "Livets Trätgard", sur laquelle les cinq musiciens font leur entrée.

Mikael Åkerfeldt, tout en élégance ce soir et coiffé d'un chapeau, salue le public et le groupe entame son set avec le single "Svekets Prins", en suédois donc. Petit rappel, In Cauda Venenum est sorti sous deux versions, en suédois et en anglais, mais les titres issus de cet opus présentés ce soir seront interprétés dans la langue natale de Mikael. Force est de constater que cela rajoute une dimension et une puissance supplémentaire aux morceaux. Le son est très fort, les musiciens sont engagés dès le début, le côté visuel étant assuré par des décors mouvants projetés en permanence et couplés à de beaux jeux de lumière. Un palier a encore été atteint par Opeth qui offre un début de set d'une qualité exceptionnelle. 

opeth, olympia, paris, 2019, in cauda venenum

Parmi la discographie d'Opeth, riche, variée, polémique parfois, quels étaient les titres les plus attendus ? Difficile à dire tellement un grand nombre de disques des maîtres du prog regorge de sérieux prétendants au titre de tube. La qualité du set tient pour beaucoup à cette setlist variée et équilibrée, avec des enchaînements et transitions dont seuls les plus grands ont le secret. C'est ainsi que le complexe "The Leper Affinity", avec sa splendide outro au piano, issu de l'immense Blackwater Park (2001), vient s'intercaler presque naturellement entre deux titres du dernier opus.

La complexité et l'indéniable musicalité des compositions d'Opeth explose littéralement sur le chef-d'oeuvre de la soirée, "Reverie / Harlequin Forest" : cette errance en forêt, magistralement mise en lumière, fait passer des moments introspectifs pleins d'émotions au death sombre et tellement mélodique, Mikael étant aussi convaincant en chant clair que dans les growls. Ajoutons à cela les guitares du frontman et de Fredrik Åkesson, jouant toute la soirée dans un unisson parfait, et des parties au clavier par Joakim Svalberg, pour un effet bouleversant. Le public, visiblement conquis, chante et communie avec le groupe, conscient de vivre un moment spécial.  

opeth, olympia, 2019, paris, in cauda venenum

Sur les passages les plus agressifs cependant, le (gros) bémol du concert apparaît, au point d'en devenir gênant pour le public de la fosse : un bourdonnement lié au mix des guitares, bien trop mises en avant dans les moments les plus lourds, va perdurer une bonne partie du set. Le public, peut-être un peu gêné par ces soucis, ne semble cependant pas en vouloir au groupe, d'autant que sur les passages lents il est aisé d'entendre les nuances et le talent de chaque musiciens.

Le suave "Moon Above, Sun Below" est écouté dans une ambiance quasi religieuse, l'ensemble du public étant suspendu aux lèvres de Mikael... Il faut dire que ce dernier a précisé juste avant qu'il avait du mal à la jouer et à la chanter, ce qui se révèle absolument faux, mais a été un pretexte pour présenter ses camarades musiciens en louant leurs talents.

Chose usuelle pour un concert d'Opeth, l'animation de la soirée repose sur les interventions truculentes et humoristiques du leader, très en forme. Commentant avec dérision son style vestimentaire et son chapeau (qui, d'après lui, le fait ressembler à un Amish mais au moins lui évite de manger ses cheveux pendant tout le concert ), Mikael s'excuse aussi de la longueur des moments d'accordages entre les titres, nécessaires à la qualité d'un vrai live band qui, nous dit-il, s'est toujours refusé à utiliser des pistes enregistrées, comme beaucoup de groupes de sa connaissance. À bon entendeur … 

opeth, olymia, paris, 2019, in cauda venenum

Même s'il est vrai que sur certains titres, la batterie de l'excellent Martin « Axe » Axenrot, les claviers de Joakim Svalberg et la basse de Martín Méndez sont peu mis en valeur dans le mix, les trois hommes étant d'ailleurs également invisibles car peu éclairés, en revanche sur le devant de la scène, quelle présence ! Statiques mais inspirés, Frederik et Mikael possèdent la scène comme de réels patrons, enchaînant les soli et les passages alambiqués de main de maître.

Les harmonies vocales sont également maîtrisées à la perfection, les trois voix de Mikael, Joakim et Frederik se fondant merveilleusement sur les passages mélancoliques de "Hope Leaves" par exemple. Le timbre subtil et chaud du leader fait des merveilles ce soir, et les moments de grâce se multiplient. Ce dernier admet être impressionné par le lieu, en faisant référence aux dix-sept Olympia successifs des Beatles, mais citant aussi les Doors, Lynyrd Skynrd ou encore – gros cocorico de la soirée ! - son groupe préféré, les Français de Magma, comme références et inspirations.  

opeth, olympia, paris, 2019, in cauda venenum

Le talent du quintette va au-delà de l'interprétation de morceaux. Le set, audacieux, magistral, est construit tel un fil narratif harmonieux et s'apprécie finalement comme un parcours sensoriel et émotionnel. Le public, chantant, agitant la tête à l'unisson, vit avec Opeth un voyage parmi des ambiances, des époques et des styles tellement variés que seul un maitre d'orchestre tel que Mikael Arkerfeldt pouvait inventer. Les pérégrinations entre l'ancien et le nouveau de la première moitié du set sont suivies d'une folie jazzy-psyché subtile ("Nepenthe"), de moments d'élégance impressionnants, et même d'un solo de funk du bassiste Martin Mendez, descendu sur la scène pour l'occasion.

Alors qu'on ne pensait pas qu'Opeth puisse faire plus fort, c'est un final inoubliable qui est offert. L'enchaînement redoutable des quatre derniers titres s'avère parfait. Du death rapide au passage disco / creepy de "The Lotus Eater" au bijou du dernier album, le proggy et entêtant "Allting Tar Slut", et avec un rappel marqué par le riff implacable de "Sorceress", quel splendide final... qui s'achève avec un point d'orgue épique, un voyage en soi, le toujours très marquant "Deliverance". Les cinq hommes quittent la scène de l'Olympia acclamés par le public, partagé entre la joie d'avoir assisté à un moment privilégié et la frustration de ne pas en avoir eu davantage ... 

opeth, olympia, paris, 2019, concert, in cauda venenum

Setlist Opeth : 


- Intro : Livets Trätgard
- Svekets Prins
- The Leper Affinity 
- Hjärtat Vet Vad Handen Gör
- Reverie / Harlequin Forest 
- Nepenthe 
- Moon Above, Sun Below 
- Hope Leaves
- The Lotus Eater 
- Allting Tar Slut 

- Sorceress 
- Deliverance 

Photographies ©Marjorie Coulin. Toute reproduction interdite sans l'autorisation de la photographe.  

 écouter radio métal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Opeth, In Cauda Venenum, Nuclear Blast, rock progressif, metal progressif, review, Opeth - In Cauda Venenum
06/10/2019 - Voilà déjà huit ans qu'Opeth a opéré sa mue avec la sortie d'Heritage, délaissant peu à peu le death metal progressif qui le caractérisait pour un rock progressif et psychédélique ancré dans les ...
Lire l'article
The Vintage Caravan, Black Mirrors, Tour, Paris, 2019, On The Run The Vintage Caravan : Une date à Paris cet été
24/07/2019 - The Vintage Caravan posera ses valises à Paris cet été, le 30 août pour être précis, au Backstage. La réputation scénique des Islandais ne cesse de grimper ces dernières années, alors ne loupez pas cette belle ...
Lire l'article
single, Hjärtat Vet Vad Handen Gör, Heart In Hand, in cauda venemum Premier extrait du nouvel album d'Opeth
12/07/2019 - Deux mois après avoir annoncé la sortie du successeur de Sorceress, Opeth lève enfin le voile en nous révélant un premier extrait de In Cauda Venemum, se nommant "Heart in Hand" pour la version anglaise et "Hjärtat Vet Vad Handen ...
Lire l'article
opeth, nouvel album, 2019, in cauda venenum, treizième album, prog, metal, mikael akerfeld Opeth dévoile des détails sur son prochain album
23/05/2019 - Quelques mois se sont écoulés depuis la sortie du monumental Garden Of The Titans : Live At Red Rocks Amphitheater, mais les Suédois d'Opeth ne sont pas restés oisifs bien longtemps.   On savait déjà que le prochain album ...
Lire l'article
Opeth, Olympia, Tour, France, 2019 Opeth à l'Olympia cet automne
30/04/2019 - Alors que le superbe Live At Red Rocks Amphiteatre est encore dans tous les esprits, Garmonbozia nous annonce que les Suédois se rendront en France, et plus précisement à l'Olympia, le lundi 11 novembre 2019. L'Event Facebook de cette soirée à ne ...
Lire l'article
opeth, garden of the titans, red rocks, live album, concert, prog, suède Opeth - Garden of the Titans : Live at Red Rocks Amphitheatre
09/11/2018 - C'est dans le cadre somptueux et iconique des Rocheuses que les Suédois d'Opeth ont choisi de capter leur dernier album live, Garden of the Titans : Live At Red Rocks Amphitheatre, sorti le 2 novembre chez Nuclear Blast. Est-ce la magnificence du cadre et de ...
Lire l'article
Opeth, Download Paris, France, Live Opeth au Download Paris 2018
13/07/2018 - Vendredi 15 Juin - Main Stage 1 - 19h05 Opeth Pas besoin d'artifices quand on a LE son du festival... Opeth entre sur la Main Stage 1 à 19h05 en ce premier jour de festival devant une foule éparse mais déjà dévouée à sa ...
Lire l'article
Festival, Opeth, The Great Old  Ones, Bloodbath, Candlemass, Ensiferum, Zornheym Ma lettre d'amour au Motocultor Festival - jour 1 (18.08.2017)
19/10/2017 - Ce live report adopte un format quelque peu particulier. En effet, il est très personnel et représente davantage l'avis d'un amateur de musiques metal et de festivals, que le travail exhausitif et normé d'un journaliste. En tant que tel, il n'engage ...
Lire l'article
Hellfest,The Vintage Caravan, Valley, rock années 70,groove, Valley The Vintage Caravan au Hellfest 2017
11/08/2017 - Dimanche - 12h50 - Valley   Fort de deux albums brillants et d’une réputation grandissante, The Vintage Caravan est véritable hommage au rock des années 70. Programmés en ce début d’après midi sur la Valley, les trois Islandais ne ...
Lire l'article
Hellfest, Opeth, 2017, Altar, Death, prog, akerfeldt, live, Opeth au Hellfest 2017
30/06/2017 - Samedi – 0h – Altar  Alors qu’Aerosmith investit les planches de la Mainstage 1, nombreux sont les festivaliers à s’être aventurés sous l’Altar pour assister au set des Suédois d’Opeth. On se rappelle ...
Lire l'article
Opeth, Garmonbozia, Sorceress, Trianon, Death metal, prog, Akerfeldt, Myrkur, Opeth (+ Myrkur) au Trianon (21.11.2016)
23/11/2016 - Un an à peine après leur dernier passage dans la capitale pour la tournée anniversaire de Ghost Reveries, les Suédois d’Opeth sont de retour dans la même salle, avec désormais un nouvel album sous le bras. Malgré un Sorceress ...
Lire l'article
Opeth, Sorceress, Prog, Review, Akerfeldt, Metal, Opeth - Sorceress
27/09/2016 - Depuis le virage stylistique opéré par Opeth et son maître à penser, Mikael Akerfeldt, avec la sortie de Heritage (2011), chaque nouvel album des Suédois est sujet à des débats enflammés. Sans surprise, ce n’est pas Sorceress qui va ...
Lire l'article
Opeth, Trianon, Garmonbozia, Ghost Reveries, 25th Anniversary, Death/Prog, Opeth 25th anniversary au Trianon (17.10.2015)
21/10/2015 - Réveries spectrales au Trianon Les fans d’Opeth attendaient ce concert depuis longtemps, le Trianon affichant complet près de six mois à l’avance. Il faut dire que le programme était alléchant : Opeth avait prévu de célébrer ...
Lire l'article
Roadrunner records, 2015, ghost reveries, anniversary tour, martin lopez, progressive metal, français, Mikael Akerfeldt, chanteur-guitariste d'Opeth
14/10/2015 - "La musique n'est jamais loin de ma vie"   Alors qu'Opeth est actuellement en pleine tournée de célébration de 25 ans d'une belle carrière, nous avons pu nous entretenir avec Mikael Akerfeldt, chef de file du quintet suédois. ...
Lire l'article
Pale Communion, concert, 2014, Paris, live report, setlist, Opeth (+ Alcest) au Bataclan de Paris (05.11.2014)
03/12/2014 - Opeth communie avec Paris   Avec  un nouvel album bien prog’ sous le bras, il était temps pour Opeth de revenir à Paris pour la promotion de Pale Communion. Après les vives critiques qu’avait reçu Mike Akerfeldt après le virage ...
Lire l'article
Opeth, Pale Communion, chronique, français, 2014, Roadrunner records, Opeth - Pale Communion
11/08/2014 - Un album d'opale ou trop pâle ? Après un Heritage qui a clairement été à l’origine d’un schisme au sein des fanatiques de la formation suédoise, Opeth est enfin de retour avec son onzième album studio, au titre ...
Lire l'article
Opeth, interview, Mikael Akerfeldt, 2014, Pale Communion, français, Roadrunner records, Mikael Akerfeldt, tête pensante de Opeth
11/08/2014 - " Rien dans Opeth n'est constant à part le changement. "   Qui dit « nouvel album » dit « interviews de promotion », un groupe comme Opeth n'échappe pas à la règle. La Grosse Radio a donc eu la chance de ...
Lire l'article
The Vintage Caravan, Hard Rock, Rock, Islande, Nuclear Blast The Vintage Caravan - Voyage
28/01/2014 - Contextualisation : Quand j'ai des petits soucis de plume en panne, des collègues bienveillants (la bonne blague) volent immédiatement à ma rescousse. Ainsi, remerciements (ou pas) à ma collègue Amaurea et ma confrère de French Metal, Gloomy, ...
Lire l'article
Opeth, Metal, Rock, Progressif, Akerfeldt, Heritage, Suède Opeth - Heritage
19/09/2011 - Opeth prend racine Pour son 10ème album, Heritage, Opeth a décidé de complètement changer la donne. Après adoucissement musical et édulcoration des riffs, le résultat est bien maigre en contenu. Gros plan sur un virage maladroitement ...
Lire l'article
Mikael Åkerfeldt, Opeth, interview, Hellfest 2011, heritage, death metal, progressive metal Mikael Åkerfeldt (chanteur d'Opeth) au Hellfest 2011
26/06/2011 - Pour la Grosse Radio Par Katarz, Born666 et Nidhal Yog Interview réalisé le Dimanche 19 Juin 2011 Yog : Bonjour et merci de nous accorder cette interview. Nous avons entendu qu’il y avait exclusivement du chant clair sur le nouvel album à paraître… ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 forum metal Opeth
Opeth est un groupe de metal progressif suédois fondé à Stockholm en 1990, oscillant entre death metal et rock progressif et porté par le chanteur Mikael ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Opeth
Vos commentaires
 vidéo métal
NOS CHRONIQUES METAL
 webradio metal
NOS INTERVIEWS METAL
 forum metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 vidéo métal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 musique métal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
 musique métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
 musique métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021