radio metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  écouter radio métal
  • Francofans
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Airbourne au Trabendo (18.12.2010)
Airbourne au Trabendo (18.12.2010)
Vendredi 24 Décembre 2010 à 13h49, by Ju de Melon
*Un conte de noël... ou Live Report, comme vous voulez... présenté par l'ami Lionel alias Born 666. Point de black metal cette fois-ci, esprit de Noël oblige !*


Quelle soirée ! Parfois on sait ce qu’on va faire, c’est bien organisé. Mais, parfois à cause des intempéries cela peut partir dans tous les sens...

Le programme était pourtant simple : interview d'Airbourne à 18H00, ouverture des portes à 19H00, début du Fest « Bring the Noise » à 19H30...

 
Mais là où cela se complique c’est quand la météo vient y mettre son grain de flocon. En Ile-de-France c’est actuellement le couvre feu à cause de la neige. Il y a même des chars bleus de la gendarmerie à chaque coin de rue...

A voire la tête des journalistes de BFM et de LCI qui nous prévenaient qu’un « épisode neigeux » allait arriver sur la capitale dans l’après-midi ; j’ai pris peur et je suis parti très en avance pour ne pas rater le concert : direction les transports en commun.


Parc de la Villette

 
Je me trompe de porte et débarque Porte de La Villette et je m’aperçois que je suis du côté Glazart et non côté Zenith/Trabendo. Allez hop une petite traversée du Parc de la Villette par un – 4 °C sous un vent glacial, traversée du canal de l’Ourcq. Arrivé Porte de Pantin 15H00 je rentre dans un bar « pseudo-rock » où la bière est à 3,80 €... Hélas je m’en rends compte quand je demande ma note à 17H30... Glups !
 
Et là il se met à neiger à gros flocon à rendre fou un Jean-Pierre Pernaut (quoique des glaçons sur un Pernod... « Désolé mais il fallait que je la fasse ») après avoir fait le développement de son JT pendant 25 minutes sur la neige dans le Nord de la France : interview sur les marchés, les enfants qui sont heureux de faire des batailles de boules de neige, les « naufragés de la route » qui se réveillent de leur gymnase, les routiers qui sont bloqués et qui disent « hé ! Comment qu'y font au Canada ? », les vieilles qui se prennent des trottoirs dans le dentier en voulant aller faire leur courses en Charentaises ; et comme dit Raymonde devant la caméra « Bah comme je suis seule faut bien que je sorte ! » ... Bref du 13h00 made in TF1 ! Et pendant ce temps il y a des conflits dans le monde, des gens qui souffrent, d’autres qui trouvent des innovations, des idées de new business et nous devant « notre petit écran » en train de nous replier sur nous même au chaud en nous rassurant de voir nos communs galérer sur la glace...

 
Et puis là l'attachée de presse d'Airbourne m’envoie un SMS et qui m’écrit que l’interview est annulée à cause du retard pris par le tour bus à cause de quoi : la neige pardi !

 
Mais pendant ce temps, Porte de la Villette (où j’étais au début pour ceux qui ne suivent plus), c'est-à-dire à 3 Kilomètres du bar dans lequel je suis bien au chaud, il y a un Thé-Dansant Doom qui a commencé vers 16H30 avec Mar des Grises, Solstafir et Swallow the Sun... Oui 16H30 ! Drôle d’heure pour un concert.
 
Donc à 18h00, après de nombreux godets d’houblon, il faut se poser la bonne question : Soit je reste au bistrot en attendant 21H30 pour aller voire Airbourne, mais un proverbe de marin breton me rappelle: « qui écoute trop la météo, reste trop longtemps au bistrot »... soit je vais tâter du doom !
 
Alors là, ni une ni deux, je mets la capuche (look très 19ème) pour affronter les éléments tel un journaliste d'iTélé devant la gare Saint Lazare ; la neige sur les lunettes sans parapluies pour faire peur au brave gens. Mes Rangers dans la neige sont beaucoup plus efficaces que des « Moon Boots ». C’est comme la différence entre un 4X4 et un Panzer !
 
Je traverse à nouveau le Parc. Traversée du canal de l’Ourcq à la nage, combat à armes blanches face à 3 agressions (j’ai gagné) et là j’arrive enfin au Glazart.


Parc de la Villette

 
Négociation à l’entrée (coup de boule) puis j’entre enfin dans l’antre du Doom. Swallow the Sun monte sur scène, ça tombe bien. Moralité : Il faut donc toujours savoir utiliser les temps morts pour profiter pleinement de son samedi soir !
 
De l’autre coté, au Trabendo les premiers groupes avant Airbourne sont Headcharger et Die on Monday. Autant vous dire qu’ils me passionnent autant qu’un reportage de notre Cher Jean-Pierre sur la fabrication des boules de Noël à Voegtinshoffen, charmante bourgade de 127 habitants à 23 kilomètres de Colmar.

 
Bref Swallow c’est toujours bien malgré Mikko qui reste scotché à son micro comme Niklas de Shining au goulot de sa bouteille de Vodka. En arrivant je retrouve Ju, Sanguine_Sky, Xo-Phi et Bilou autour d’un vin chaud et d’une fondue savoyarde... mais là j’arrête mon histoire et laisse Ju et Sanguine parler du concert dans leur live report à venir.

Le concert se termine et c’est pas le tout... il faut retourner au Trabendo !

 
Le Festival « Bring the Noise » est organisé par Oui FM. Les places n’étaient pas mis en vente mais pouvaient être gagnées par concours... ou pour d’autres (ils se reconnaîtront) par  « concours » de circonstances.
 
Nous voici enfin dans la place et ce qui marque d’emblée, c’est la moyenne d’âge ! Beaucoup de (très) jeunes : c’est bien, la relève est assurée... Ils ne sont pas tous à Mamy Gaga ou à Tatie Dorothée ! Ils sont beaux, jeunes et sympathiques et ce n’est pas à cause d’eux que l’on fera la queue au bar. Merci aux parents !



- AIRBOURNE -

 
Airbourne déboule sur scène à 22H00, mettant la France à l’honneur en interprétant « Raise The Flag ». Joël O'Keeffe est torse nu, son jean déchiré comme au Hellfest. Ils sont déchaînés et donnent tout ce qu’ils ont dans les tripes dès qu’ils foulent des planches d’une salle ou d’un festival !

C'est simple, on a l’impression qu’ils montent sur scène pour la première fois de leur vie alors qu’ils sont sur la route depuis 9 mois pour promouvoir No Guts, No Glory.


Airbourne Trabendo


Et cette voix élevée au fût de chêne de Joël... La bouteille de Jack Daniels (comme le chanteur de Solstafir tiens) bien calée près de la grosse caisse de Ryan, Joël s’en saisi à plusieurs fois pour s’en faire de petites rasades.

 
Cette communion entre lui et son public est époustouflante. Ils occupent la scène et headbanguent comme si leurs vies en dépendaient. Il n’y a pas un cm2 qui n’est pas foulé par Joël, Justin ou David.

"Diamond in the Rough" » enchaîne avec "Blonde, Bad & Beautiul". David est en sueur et son T-Shirt noir ressemble plus à une serpillière qu’à autre chose...


Les chœurs sur les refrains sont parfaits et débordent d’énergie. Malheureusement on aura des petits problèmes de son sur le micro de Joël mais ce n’est pas bien grave. Ryan est un véritable métronome et donne le rythme à l’ensemble.

Un fan balance son T-Shirt de Motörhead sur scène. Joël demande au public de crier "MO-TÖR-HEAD", "MO-TÖR-HEAD", "MO-TÖR-HEAD", en l’accrochant au pied de son micro. Rock 'n' Roll quoi !!!!


Airbourne Trabendo


Il prend parfois du Jack, parfois une bouteille de vin comme sur "Cheap Wine & Cheaper Women" ; ("French Wines are the Best" dit-il !), parfois de la bière pour s’exploser la canette sur la tête et arroser le public. A défaut d’escalader, Joël traverse la foule entouré de ses roadies avec un joie non dissimilée.

 
Airbourne, c’est bon parce que comme un Chuck Berry, un AC/DC, un Rose Tattoo ou un Motörhead, ça transpire la sincérité, la sueur et le bourbon. Des riffs simples au service du peuple. Un concert de Airbourne devrait être remboursé par la Sécurité Sociale tellement cela fait du bien !

Une bouffée de bonheur proche de Noël. Parce que moi, je ne sais pas ce que j’aurai comme cadeau cette année ; mais là en ce 18 Décembre 2010 c’était Noël avant l’heure. On était nombreux à trouver notre présent sous le Sapin du Trabendo ! Du Rock ‘n Roll Motherfucker !!!

 
En fin de concert on a le droit à tout les hits : “Born to Kill”, “No Way But the Hard Way”, "Too Much, Too Young, Too Fast", "Runnin’ Wild". Regardez (ci-dessous) les titres qu’ils écrivent sur leur setlist, c’est à mourir de rire !

Le concert s’achève. Et sous la neige, le verglas et le brouillard ; je dois affronter mon "Highway to Hell" pour rentrer dans ma campagne lointaine...


Airbourne Trabendo


La setlist scotchée au pied des micros :

« Paris – France »
1. Raise the Flaps
2. Hellalan
3. Chewinny the Dax
4. Diamond on the Tony
5. Blonde Bad & Mole
6. Girls in Black
7. Bottom of the Smell
8. Cheap Whine
9. Born to Grill
10. Norway Dutchway
11. Too Dutch
-------------------------------
12. Running Miles
 

A vous de retrouver les titres entre le foie gras et les huîtres !


Lionel / Born 666



Airbourne sur La Grosse Radio

Revivez la prestation de Airbourne au Hellfest 2010
 écouter radio métal
 vidéo métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
festival, sonisphere, dossier, france, amneville, big four, nous productions DOSSIER : Sonisphere France 2011
16/08/2011 - Pour la première fois de son histoire, le gros festival Sonisphere a fait une escale en France les 8 et 9 juillet derniers sur les terres d'Amnéville dans le nord-est de la France. Joli coup à la fois médiatique et musical pour un évènement qui a ...
Lire l'article
rock, hard rock, australian, ac/dc, airbourne Joel O'Keeffe, chanteur-guitariste du groupe Airbourne
08/02/2011 - *Après les interviews de Grand Magus et Enslaved, voici que notre bon Lionel/Born 666 légendaire s'attaque à l'une des figures mondiales du hard rock "nouvelle génération" : Joel O'Keeffe, chanteur-guitaristes des australiens ...
Lire l'article
rock, hard rock, australian, ac/dc, airbourne Airbourne au Hellfest 2010
30/06/2010 - Voici un groupe que Spiderman n'aurait pas renié, que le cascadeur Rémi Julienne aurait eu du mal à encadrer, qu'AC/DC aurait des difficultés à ne pas apprécier (ou à ne pas détester, allez savoir ?)... Airbourne ! Des australiens ...
Lire l'article
Ju de Melon - le Vendredi 24 Décembre 2010, à 19h24
Sacré Lionel, mieux qu'un conte tes Frères Grimm ou de Perrault (Charles, pas Vincent) ton truc !

Puis Airbourne en concert, c'est tout un show, on est d'accord...

Bon allez moi je retourne aux fourneaux (façon de parler, je vais squatter l'apéro surtout) !
 musique métal
arnonours - le Samedi 25 Décembre 2010, à 10h14
Toujours aussi fan des reports de tonton lio
Vos commentaires
 webradio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 musique métal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 vidéo métal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
 écouter radio métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
radio metal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020