forum metal
La Grosse Radio METAL sur  forum metal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal  webzine metal  musique métal
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Motocultor 2011 - 2ème jour (Samedi 20 août 2011)
Motocultor 2011 - 2ème jour (Samedi 20 août 2011)
Motocultor 2011 – Samedi 2j0 Août 2011 - Theix (56) – BZH – FRANCE
par Katarz, Thomas Orlanth & Lionel/Born666


Après une belle balade dans les rues de la ville fortifiée de Vannes le jour de marché, faisant un petit arrêt à un bar d’habitués près de la Halle aux poissons nous atteignons un restaurant sur le port, où nous attendent des bulots/mayo ainsi qu’une Flamenkuche Bretonne (véridique).

En passant par le camping des festivaliers juxtaposant le site, nous retrouvons (malheureusement!!) des amis autour de cannettes de houblon car le soda est trop cher maintenant après les nouvelles mesures ministérielles… de là nous entendons au loin les riffs Stoner de Jumping Jack qui nous transforment le camping en un désert californien. La musique des français est parfaitement interprétée pour commencer une nouvelle journée dans la joie et la bonne humeur.

 

Systr

 

SYSTR


Sous un Soleil Noir tellement il fait chaud, Systr monte sur les planches mais son Indus Metal a du mal à nous enthousiasmer. Mais visiblement ils paraissent très heureux d’être là et c’est tant mieux.
 

Systr

 



REDNEKK RAMPAGE


Ensuite, comme j’ai un grand respect des musiciens et de la motivation qu’ils ont pour nous faire découvrir leur musiqu, je ne m’attarderai pas sur la prestation des Rednekk Rampage où officie le fameux Butcho de Watcha.
 

Rednekk Rampage


Ils reprendront tout de même « Youth Gone Wild » de Skid Row d’une très belle manière.
 

Rednekk Rampage


 

HEOL TELWEN


Sur le coup des 16h15, Heol Telwen nous donne une des meilleures ambiances du jour sur la Dave Mustage avec leur Celtic Folk Metal et ce malgré de gros problème de son sur la flute et la batterie. On arrête tout et on recommence.
 

Heol Telwen


Mais le public est là et c’est dans une ambiance de folie que des Circle Pit se forment, des slams (ou crowd surfs pour les autres) bon enfant s’enchainent à l’infini. Des jeunes filles se font porter sous des mains baladeuses bien délurées (mais où est Jøjø ?). Le groupe semble charmé par un tel enthousiasme.

 

Heol Telwen


Quelle prestation ! Avec de nouveaux titres qu'il nous tarde d’entendre sur leur imminent prochain album…
 


MC CIRCULAIRE


MC Circulaire nous provoque avec humour et dérision. Ils arrivent sur scène et nous disent qu’ils croyaient participer à « un comice agricole ». C’est un grand moment d’humour et ce n’est pas parce que ce n’est pas vraiment la musique que l’on aime que le public quitte la Supositor Stage.
 

MC Circulaire


Au contraire les T-shirts noirs se rapprochent pour se faire rincer par MC Circulaire habillé en Adidas et casquettes colorées critiquant la tristesse des illustrations de nos T-shirts. Des titres comme « 103 SP », « Match de Derby » et le poétique « Sodomie » nous feront pleurer de rire. Ils se plaindront même de la balance effectuée par les Four Horsemen juste à côté.
 

MC Circulaire


 

THE FOUR HORSEMEN


Les Four Horsemen seront tout simplement énormes. En réponse aux rappeurs et en montant sur scène sur « The Ectasy of Gold « d’Ennio Moricone comme le gang de San Francisco, ils rappelleront qu’on est avant tout à un Festival de Metal. Un enthousiasme débordant d’énergie. La musique des premiers albums de Metallica a sa place à Theix.
 

The Four Horsemen


C’est joué à la perfection et il faut le voir pour y croire ou plutôt écouter en fermant les yeux et vous vous croiriez aux premiers concerts de la bande à Hetfield. C’est un Tribute Band qui interprète la musique de leurs idoles à la perfection avec respect.
 

The Four Horsemenn


Abasourdis par des « Creeping Death », « One », « Master of Puppets » ou « For Whom the Bell Tolls » on doit rapidement trouver le stand des infirmières afin de consulter pour savoir si on n’est pas atteint de Delirium Tremens…

 

ANGELUS APATRIDA


A l'heure de l’apéro, Angelus Apatrida monte sur la Dave Mustage devant un public parsemé parti s’approvisionner au bar où bière et vin rouge et blanc les attendent (du rosé pour l’année prochaine s’il vous plait Messieurs les organisateurs !) ou au restaurant qui a fait un bon énorme en qualité cette année. Ils nous viennent d’Albacete, petite ville « au milieu de nulle part » en Espagne.
 

Angelus Apatrida


Après un arrête pour des problème de son sur « Clockwork », ils reviennent sur scène pour nous jouer leur thrash à la Megadeth des début devant un public revenu nombreux devant la scène. Ah cette voix et en plus sur la Dave Mustane Stage !! Trop fort !
 

Angelus Apatrida


Le public se réveille par la suite autour des premiers rangs sur « Legally Brainwashed » ou l’excellent « Trash Attack » et son intro bien pesante. Et pour couronner le show ils finiront par une reprise de Pantera… « Domination ».

 

NAHEULBAND
 

Le Nalheulband n’est pas un groupe comme les autres. Portant, au Motocultor, on peut trouver de tout, du punk au black metal extrême en passant par le hip-hop décalé (!!), mais c’est la première fois que je vois dans un livret de programmation d’un festival métal le terme descriptif du style d’un groupe « musiquerolistichaotique ». Et bien, c’est exactement ça !

Effectivement, rien qu’à voir le groupe entrer sur scène, on se rend tout de suite compte que ça va être quelque chose d’autre.
 

Nalheulband


Lady Fae, Lili la guerrière, Tony l’Orc (alias Tony Beaufils du groupe Qantice), POC, Ghislain et Clémence, la prêtresse de Dhûl et la nouvelle recrue avec son violon apportent un peu de fantasy dans ce monde de brutes. Sans oublier les poulets qui décorent la scène.

On peut résumer ce concert de deux manières :

- Une bonne dose de chansons folks aux paroles faciles à reprendre, même à 2 grammes et quand est un chevelu habitué aux sons les plus bourrins
- La même chose, mais avec l’oreille entraîné du geek roliste de base, qui exulte en comprenant les petites références que seul lui peut comprendre et en se remémorant nostalgiquement les nombreuses soirées ludiques à chanter faux les airs célèbres du groupe ultime du rolisme délirant.

Quand le concert commence, je vois autour de moi une foule hallucinante dont une grande part reprend immédiatement les chansons. La magie chaotique de ces bardes semble fonctionner à merveilles. Elle m’enveloppe immédiatement, pendant qu’ému par les scènes épiques qui s’offrent à mon regard, j’essaie tant bien que mal à prendre des photos tout en chantant « la bière du Donjon ». Lorsque j’émerge de ma transe, que déjà résonne la célèbre «  A l’aventure, compagnons ! », qui déclenche aussitôt le circle pit le plus lent du festival.

 

Nalheulband


Vient ensuite « La marche barbare », reprise à tue-tête par un public qui semble en grande partie connaître les paroles par cœur. Pourtant, quand je regarde autour de moi, je vois plein de métalleux 100% pure viande et même quelques punks qui participent à la grosse fête qu’est rapidement devenu le concert.

La jolie prêtresse de Dhûl se lance alors dans un petit fiddle qui a eu l’effet habituel de ce genre de morceaux : chauffer le public encore plus, même s’il n’en avait plus besoin si j’en juge les gigues endiablées qui ont lieu autour de moi (comme j’ai regretté à cet instant d’avoir du matériel photo à protéger car j’avais les jambes qui me démangeaient !).

Comme il n’est jamais trop tard (tôt ?) pour jouer de belles chansons, on passe au « Noël au Mordor ». Après ce moment d’émotion, vient ensuite « Massacrons nous à la taverne », qui a donné lieu au wall of death le plus festif que je n’ai jamais vu. « Mon ancêtre Gurdil » m’a donné la preuve scientifique du lien entre les Nains et le métal à l’occasion de slams effrénés.

Enfin, LA chanson qu’il fallait jouer sur ce festival, « La bataille de Zong Amag Zlong » est annoncée par le Ghislain dans son rôle de Chroniqueur sur un fond de guitare-démon jouée par l’Orc. Ce dernier a d’ailleurs rapidement été possédé par son instrument et s’est lancé dans un grand solo épique et exaltant. J’ai même vu le sympathique ogre qui faisait la sécurité dans la fosse secouer la tête en rythme en chantant avec un poulet sur la tête, c’est dire que le Naheulband a été contagieux ce soir-là !
 

Nalheulband


Le concert s’est achevé  sur un « Poulet poulet piou piou piou ! » qui est devenu le refrain de ralliement des fans, y compris pendant le reste du festival lors de  concerts très sérieux de type death/black metal d’autres groupes, qui devaient certainement se dire qu’ils étaient fous ces frenchies !

Bref, un concert énorme, avec des morceaux arrangés version métal et des sons plus lourds, devant un public chaud bouillant. Mon seul regret ce soir, c’est qu’ils n’aient pas pu jouer plus longtemps !

Thomas « Orlanth »


Note aux rolistes : si on cumule les bonus bardiques des membres du Naheulband, on comprend pourquoi le moral du public a pris un bon +10 ce soir là ! Et je ne parle pas du +3 dû à la bière !


 

MELECHESH


On repart vers le moyen orient avec les mélodies du Middle-Eastern Trash Black Metal de Melechesh (ce n’est pas moi qui le dit c’est eux). Nous assistons à une prestation forte bien interprétée. Moloch le guitariste arrive enturbanné sur les premiers titres comme sur « Illumination: The Face Of Shamash » et « Sacred Geometry » parfaitement interprétés.

 

Melechesh


Les titres s’enchainent à un train d’Enfer et Ashmedi et Moloch sont en forme et veulent-nous faire partager leur univers de l’ancienne mythologie Mésopotamienne comme sur « Ladders to Sumeria ».
 

Melechesh


Devant son micro Ashmedi parait possédé sur « Grand Gathas of Baal Sin », transporté dans des contrés sombres et oniriques. A n’en pas douter un des grands moments du Motocultor 2011. On ne sait pas comment on va les retrouver juste après pour l’interview…

 

GODSIZED 


Une chose est sûre, moi j'attendais Godsized avec impatience ! Et pour cause. Accrochez-vous : en seulement 6 ans d'existence, ces anglais ont déjà joué avec Black Label Society, AC/DC, Aerosmith, Megadeth et j'en passe!! Ce groupe est une véritable bombe. Amoureux des sons à l'américaine, entre le Hard Rock et le Stoner, ce qui est sûr c'est qu'ils ne vous laisseront pas de marbre en concert. Il n'y a qu'à voir comment ils chauffent les salles de plus de 5.000 personnes.
 

Godsized


Véritables bêtes de scène, Godsized joueront ce soir entre autres titres « Brothers in Arms » et « Walking Away » qui sont de véritables bijoux. Maniant leurs instruments à la perfection, Gavin à la basse, Neil à la guitare, Effon à la batterie, Godsized donneront une fois de plus un grand coup de pied au c... aux français du Motocultor.
 

Godsized

Une musique avec une véritable profondeur. Glen, qui n'a pas bronché de la journée, a gardé le meilleur de sa voix claire au public ce soir. Un groupe à écouter, découvrir absolument ! Si vous ne me croyez pas, lisez donc l'interview complètement délurée de ces gars adorables et drôles, sur leur quotidien en tournée assez...croustillant.

.Katarz

 

BUZZCOOKS
 

Buzzcocks


Juste après l’interview de ces derniers nous retournons devant la Dave Mustage pour assister au concert des emblématiques Buzzcocks. Ils nous déroulent leur Pop, Punk New-wave tout droit sortie des années 80’ avec enthousiasme. Allons-y c’est peut-être enfin le moment choisi pour lancer le premier pogo ! N’est-ce pas Katarz ?


 

DECAPITATED


Après avoir fait une critique très acerbe de le nouvel album des polonais de Decapitated intitulé Carnival is Forever, (voir ma chronique 5/10), je vous avais promis de vous rendre compte de ce que cet album pouvait donner en live.
 

Decapitated

A ma plus belle surprise, des titres comme « Homo Sum », « Pest » ou « United » se sont parfaitement bien intégrés parmi des hymnes plus anciens comme « Day 69 », « Mother War », ou encore « Spheres of Madness » sur lesquels la foule est complètement en délire. Malgré un son pas assez fort, dont souffrait déjà Marduk vendredi soir, le show se passe sans encombre, et le frontman, Rafal Piotrowski est complètement dedans. Les guitares sont exceptionnelles, et malgré quelques cafouillages, les solos ultras speed de Vogg  ne souffrent d'aucune fausse note. Un show à vous faire froid le long de la colonne vertébrale...

Katarz
 

Decapitated


Après que faire, fuite, se retrouver, parler à des amis, de ses impressions de la journée, faire un bilan…que nenni ça enchaîne direct avec encore une légende, que dis-je un groupe culte des années 80 avec les New Model Army.

Mais l’ami Jøjø doit retourner au port de Vannes vérifier les amarres du Drakkar. Ce n’est pas le tout mais demain il y a du boulot pour ceux qui bossent…nettoyer les cornes, affuter les aches, cuire Le Cerf à la broche, faire le recrutement des hôtesses Viking topless sur la proue du Drakkar… la vie normale quoi ?

 

Lionel / Born 666

 webzine metal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Motocultor 2011, festival metal, bretagne, Marduk, 69 Chambers, Orphaned Land, Betraying the Martyrs Motocultor 2011 - 1er jour (vendredi 19 août 2011)
27/08/2011 - Motocultor 2011 – Vendredi 19 Août 2011 - Theix (56) – BZH – FRANCE Ah le Motocultor ! Sa région, son ambiance inégalable, ses découvertes de groupes hors normes et inclassable avec son affiche toujours aussi éclectique nous faisant passer ...
Lire l'article
Decapitated, Carnival is forever, Chronique, Vader, Behemoth, Origin, Meshuggah, In Flames, Fear Factory, Nuclear Blast Decapitated - Carnival Is Forever
30/07/2011 - Après l'heureux retour de Behemoth qui sera bientôt sur les planches metalliques, après la sortie du dernier opus de Vader Welcome to the Morbid Reich, c'est au tour de Decapitated de nous servir un album sans demi-mesure, intitulé Carnival is Forever. Les ...
Lire l'article
metallica, the four horsemen, covers, live, nevers, metal The Four Horsemen au Troll's Rock de Nevers (27.05.2011)
03/06/2011 - Surexcités ! par Katarz Si vous ne connaissez pas encore The Four Horsemen, courrez les voir au Hellfest ! Moi, j'ai eu la chance de les voir vendredi dernier dans une ambiance sympathique à laquelle je suis habituée en Bourgogne, à Nevers. La ville ...
Lire l'article
Heol Telwen, groupe français de celtic folk metal
27/04/2011 - Après une entrevue avec l'association Battle's Beer, l'ami Lionel alias Born 666 vous propose l'interview de Heol Telwen, le groupe parisien de Celtic Folk Metal mélangeant du Black Metal et des influences celtiques. Ils chantent en anglais, en français, en breton... et ...
Lire l'article
Heol Telwen + Himinbjorg à L'Espace B... et plus si affinités ! (19.03.2011)
24/03/2011 - *Une expédition punitive black metal menée par l'ami Lionel alias Born 666. Sur deux fronts, notre Pierre Tchernia du metal n'a pas chômé en ce samedi soir sur la Terre...* L’organisation est toujours aussi excellente avec l’équipe de ...
Lire l'article
Sur les podcasts :
Artistes mentionnés :
radio metal Buzzcocks
Groupe de punk anglais formé à Manchester en 1976. Sans eux, le punk n'aurait été qu'un feu de paille limité à Londres. Dès 76, les Buzzcocks ont la révélation avec les Sex Pistols. ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Buzzcocks
 webzine metal Jumping Jack
*** www.jumpingjackgroup.com *** Jumping Jack est un groupe de Rock nantais délivrant une musique massive, à la fois sombre et mélodique, empreinte d'une énergie ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Jumping Jack
Axeljo - le Dimanche 28 Août 2011, à 19h21
Ca c'est vrai que c'est du boulot a entretenir un Drakkar :)
 forum metal
Ju de melon - le Dimanche 28 Août 2011, à 22h43
MC Circulaire... ah fallait oser ! :D
 webradio metal
J.C - le Mardi 30 Août 2011, à 21h37
un wall of death sur "massacrons nous dans la taverne"!!  Rien que pour ca je suis dégouté de pas être venu ><
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
radio metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 écouter radio métal
NOS ACTUS METAL
 webradio metal
NOS VIDEOS METAL
 webradio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webradio metal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021