musique métal
La Grosse Radio METAL sur  webradio metal La Grosse Radio sur Twitter radio metal  webzine metal  forum metal
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Hard Rock Session à la Foire aux Vins de Colmar (05.08.2012)
Hard Rock Session à la Foire aux Vins de Colmar (05.08.2012)

La foire aux vins de Colmar, lieu de convivialité, de détente et où l'on peut déguster de délicieux plats alsaciens et du … vin, fête sa 65ème année. Et pour cet anniversaire si particulier, quoi de mieux qu'une Hard Rock Session où sont invités des ténors du metal à chant féminin, ainsi que deux grands groupes français du heavy metal ? C'est donc dans cette ambiance chaleureuse et festive qu'Unna et moi-même nous sommes rendus sur place.


Hard Rock Session 2012





LONEWOLF


Pour ouvrir cette foire aux vins, ce sont les grenoblois de Lonewolf qui s'y collent. Après une récente signature sur le prestigieux label Napalm Records, et la sortie d'Army of the Damned chroniqué dans nos pages, ils viennent pour défendre ce brûlot, et aussi nous montrer que la France en a aussi dans le ventre en metal.

Pourtant, ça démarrait mal. Car les balances ne jouaient pas en la faveur de la formation et de son heavy metal pêchu, la voix étant noyée dans le mixage et les guitares placées bien trop en avant.
Ces problèmes de son auraient pu s'avérer gênants. Non, finalement, ce ne sera pas le cas, on détaillera plus bas. On regrettera peut-être aussi un manque de mobilité de la part de Jens Börner, le chanteur / guitariste, qui se rattrape sur d'autres points.

Premièrement, ils sont souriants et communicatifs, et ça fait plaisir de voir qu'en dépit d'un son parfois merdique (et c'est peu dire), ils gardent la bonne humeur, le sourire et un côté très accessible envers un public qui n'est pas acquis à leur cause (leur heavy pêchu tranche beaucoup avec le metal symphonique d'Epica ou Nightwish, mais bordel que ça fout la pêche). La fosse, elle, réagit ainsi très bien, en répondant présente aux appels du combo. Et force est de constater que le professionnalisme, ils l'ont, et que les moyens sont là pour gagner en notoriété.


Lonewolf



Si les ficelles musicales, ainsi que le chant, restent parfois un tantinet linéaires, on saluera des hymnes taillés pour la scène, qui emportent l'adhésion immédiatement. De l'excellente "Viktoria" tirée de The Dark Crusade à "Army of the Damned", tout passe comme une lettre à la poste, et nous permet d'apprécier des refrains accrocheurs, que l'on scandera avec eux, sans bouder le plaisir
ressenti, bien évidemment.

Quant au chanteur, il compense le manque de modulation par une puissance imparable et un timbre assez agréable, qui sied totalement au genre. Grave, ravageur, il ne perd pas sa bonne humeur, tout comme le reste du groupe d'ailleurs. Un point à souligner, d'autant plus que l'ensemble du set fut de très bonne tenue, montrant un groupe uni, soudé, et qui maîtrise à merveille son domaine. A noter également la présence d'un batteur de session, du groupe Syr Daria, qui s'en est très bien sorti !

Lonewolf démarre ce festival sur les chapeaux de roue avec une excellente prestation. Si les problèmes de son ne jouent pas toujours en faveur des français, la qualité de titres taillés pour la scène rattrapera largement le tout. A revoir, bien sûr !


Setlist :

Lonewolf
Warrior Priest
Hellbent For Metal
Army Of The Damned
Viktoria
S.P.Q.R
Made In Hell


Lonewolf



(L'avis de Unna) :
Les grenoblois de Lonewolf et leur heavy metal rapide et pêchu ont eu la lourde tâche de débuter cette soirée. Malgré une bonne prestation des français (particulièrement du batteur alsacien Christophe BRUNNER du groupe Syr Daria, remplaçant le batteur original) et une musique dynamique, la balance sera le gros défaut de ce premier concert. On ne pourra donc pas pleinement profiter de ce concert, malheureusement.



NIGHTMARE


Nightmare, second groupe français de la soirée, prend la relève après Lonewolf qui a malheureusement dû jouer avec une balance particulièrement mauvaise. Heureusement, bien que pas exceptionnelle, elle sera tout de même bien meilleure maintenant. Le désormais vieux et légendaire groupe de heavy metal, né tout à la fin des années 70, nous a proposé une musique plus contrastée que le groupe précédent, alliant des chansons plus mid-tempo à des samples de claviers par-ci par-là plutôt convaincants.


Nightmare

Nightmare, un show décoiffant



Mais le plus impressionnant sera le chanteur, encourageant le public à tout va, et chantant parfaitement bien. C'est lui qui fera la plus gros du show, et le rendu final est particulièrement intéressant vu des gradins. Malheureusement, les chansons s'enchaînent et se ressemblent un peu. Cet air de déjà-vu est principalement dû aux riffs de guitare simples et à une section rythmique assez en retrait, absente. Au contraire, les mélodies vocales étaient elles intéressantes, travaillées et efficaces. Nightmare nous a donc proposé une prestation de qualité mais un peu linéaire.


Nightmare



(le mot de Sanguine_Sky sur Nightmare) : Un chant absolument excellent, mais des titres qui parfois ont du mal à passer le cap de la scène, la faute à quelques redondances. Enfin, globalement, ça reste tout à fait sympa, et j'ai passé un bon moment.


Setlist :

The Preacher
Sunrise in Hell
Eternal Winter
Children of the Nation
The Gospel of Judas
Crimson Empire




EPICA


Epica sera le premier groupe à entamer la seconde partie, symphonique, de la soirée. Le public commence à s'agglutiner dans la fosse quand l'introduction de Requiem For The Indifferent retentit, suivie par « Monopoly On Truth ». On retrouvera tout au long de la prestation d'une bonne heure des titres de tous leurs albums, autant du dernier et de l'excellent Design Your Universe, que d'albums plus anciens (The Phantom Agony, Consign To Obivion, The Divine Conspiracy).


Epica



Avant que les détracteurs ne s'attaque directement à Simone, il est important de préciser que sa prestation (autant vocale que scénique), était plutôt bonne. D'ailleurs, la prestation générale du groupe était sympa : la communication avec le public était permanente, notamment grâce à Mark, guitariste et growleur du groupe, et Coen, le claviériste, toujours prêt à venir au devant de la scène pour encourager le public. Simone n'était pas en reste, participant activement au show en headbanguant régulièrement.

Le groupe a su s'approprier la scène, et la prestation technique était plutôt pro, bien que Simone ait eu des problèmes vocaux. Évidemment, la frontwoman n'a plus la même voix qu'à l'époque des premiers albums du groupes. Ceci dit, sa performance vocale était loin d'être mauvaise, malgré des difficultés à gérer son souffle. Certaines fin de phrases passaient parfois à la trappe. De même, bien que la présence de « Cry For The Moon » dans la setlist était appréciable, Simone eu un peu de mal sur les sections vocales les plus hautes.

La diversité de la setlist et le choix des chansons étaient judicieux, allant de titres plutôt calmes à d'autres plus énervés (« Martyr Of The Free World »), d'autres plus anciens et plus folkloriques (« Sancta Terra »), enfin d'autres plus progressifs (« Consign To Oblivion »). Bref, une prestation bonne, ni exceptionnelle, ni désastreuse : un plaisir de les revoir pour les plus connaisseurs.


Epica



(le mot de Sanguine_Sky sur Epica) : Le moins bon groupe me concernant, mais une prestation restant honnête. Simone en galère sur les quatre premiers titres, mais remontant à peu près le niveau par la suite. Mais bon, l'attitude "regardez-moi" de la demoiselle ne m'a pas plu des masses. Heureusement, pas mal d'anciens titres, un groupe apparemment heureux d'être là, bien que dans les gradins, ça ne semblait pas être la joie. Un regret : pas de "The Obsessive Devotion".


Setlist :

Karma
Monopoly on Truth
Storm the Sorrow
Unleashed
Martyr of the Free Word
Serenade of Self Destruction
Cry for the Moon
Sancta Terra
Consign to Oblivion





WITHIN TEMPTATION


"Within Temptation, c'est de la pop, ça n'a rien à faire dans un concert metal".

Réaction Ô combien commune actuellement, comme si leur cracher dessus était devenu une mode. Pourtant, ce soir là, Within Temptation a bien prouvé, du début à la fin, qu'ils assuraient leur show comme des bêtes et mettent un bon coup de pied dans le popotin des détracteurs.

Parce que Within Temptation en live, ça dépote. Oui, certes, ils gardent le côté plus "rock" de leur dernier album, ce qui n'empêche en rien aux néerlandais de prouver qu'ils en ont encore en réserve, et de se faire bien plus heavy s'il le faut, c'est à dire plutôt régulièrement, en fait. En live, Within Temptation envoie bien plus que sur CD, et apportent énormément d'énergie, bien plus de puissance, et surtout, un enthousiasme incroyable.


Within Temptation



Car la formation est heureuse d'être là, et ça elle vous le fait bien savoir ! Sharon est particulièrement communicative, invite le public à chanter et jouer avec elle, tend la main régulièrement, reste souriante, et plus motivée que jamais. Que ce soit par des petits sauts, des headbangs, son côté chaleureux qui irradie littéralement le combo, tout y est fait pour que l'on entre dans l'univers de Within Temptation. Force est de constater que non seulement, on se laisse prendre au jeu très facilement, mais que la réaction du public est plus que positive, tant les applaudissements et les hurlements de joie se multiplient.

Sharon est une bête de scène, tant dans son attitude que dans son chant, qu'elle réussit finalement à merveille. Pour ceux qui ont des craintes de ne pas la voir assurer sur scène, oubliez cela très vite, bien au contraire : sa justesse et son charisme sont deux atouts absolument énormes chez cette chanteuse. Si elle ne se risque pas toujours aux choeurs et à certaines parties très hautes, elle fait le reste avec beaucoup de maîtrise. Elle tient la scène de main de maître, bougeant énormément et montant aussi sur le décor, rejoindre son ami batteur. Un bémol ? Peut-être sa tenue ... non même pas en fait, ça lui donnait un petit côté fée, très mignon.

Même si les compositions du groupe ne sont pas forcément les plus intelligentes qu'il existe, sur scène, elles deviennent des tubes en puissance. Bon, on passera sous silence la toujours aussi immonde "Sinéad". De même, "What Have You Done" reste un choix plutôt dispensable car c'est bien mignon d'avoir Keith Kaputo qui chante sur des écrans (vive les samples quoi), mais bon, c'est pas très utile non plus. Mais des titres plus banals comme "Angels" ou "Stand My Ground" prennent une atmosphère autre en live. Ils deviennent des bombes, purement et simplement. Et que dire d'un "Iron" à la puissance dévastatrice, de la magnifique "Ice Queen" et, surtout, de "Mother Earth" en guise de parfaite conclusion. Même "Neverending Story", ballade touchante, trouvera sa place.
Oh et n'oublions pas de mentionner l'écran géant diffusant des clips et autres imagines filmiques de The Unforgiving. Et une longue introduction au début.

Ce soir là, le show de la soirée, c'est bien Within Temptation. J'avais adoré Lonewolf, mais les néerlandais viennent de me coller une claque, et l'enthousiasme et la motivation du public ne mentent pas quant à la performance du groupe : la meilleure de la soirée, et de loin. Les concurrents ont encore du chemin à faire, car Within Temptation est un vrai rouleau compresseur.


Within Temptation



L'avis de Unna :
Malgré le contraste avec Epica ayant joué juste avant et proposant la musique la plus violente des trois têtes d'affiches, Within Temptation a su conquérir le public avec son metal symphonique finalement très rock : le plus gros show de la soirée sans aucun doute, même si la musique est particulièrement simple et sans grande inventivité. Au final, que l'on aime ou pas leur musique très accessible, ce soir on ne peut pas critiquer leur très bonne prestation.


Setlist :

Shot in the Dark
In the Middle of the Night
Faster
Fire and Ice
Ice Queen
Our Solemn Hour
Stand My Ground
Sinéad
What Have You Done
Iron
Angels
Jillian (I'd Give My Heart)
Neverending Story
Mother Earth



NIGHTWISH


Nightwish vient conclure cette soirée avec son metal symphonique. Le groupe est également là pour défendre Imaginaerum, sorti l'hiver dernier. Souvenez vous, en Avril, la surprise était de taille tant leur prestation au Luxembourg était excellente.

Mais si le show y était ici globalement convaincant, la déception reste néanmoins présente par rapport à leur précédent concert, mais pas que.
Ce que l'on peut, en premier lieu, regretter, c'est le manque de communication de la part des finlandais. Donnant l'impression d'une attitude légèrement froide ou hautaine (selon les dires des uns ou des autres), seule Anette tente, en vain, d'être un peu démonstrative. Reproche également à adresser à la suédoise, qui semblait cette fois-ci être un peu gênée sur scène, ne sachant pas toujours trouver sa place et savoir où se mettre. La complicité du Luxembourg n'a pas été retrouvée ici à Colmar.


Nightwish

Squeaaaaaaling Pigs !



De même, pas de gros show à proprement parler. Pyros limitées, quelques paillettes, confettis et feux d'artifices à la fin, et puis c'est tout. Bon, ça, à la limite, ce n'est pas trop grave car ne se basant que sur du visuel, mais il manquait quand même cette petite aura Nightwish. Fort dommage quand on sait ce dont ils sont capables. Discutable aussi, la tenue scénique d'Anette Olzon, dans une robe à fleur qui ne sied pas au goût de moult festivaliers. Mais c'est bien connu, le talent se démontre à l'apparence physique, indubitablement.

Oui pour le moment, ça critique beaucoup mais pourtant, le concert était bon. Ben ouais. Et voilà pourquoi :

Parce que Nightwish, déjà, c'est de bonnes compositions. Et qu'elles réussissent à transmettre une bonne énergie sur scène, qu'elles proviennent d'Imaginaerum ou de plus anciens albums. Si l'on efface bien sûr les plus dispensables "Amaranth" ou "Nemo", on retrouvera avec plaisir des "Scaretale", "Last Ride of the Day", "Come Cover Me" ou encore "Planet Hell", qui rendent aussi très bien question scénique. Et puis, Troy est encore là, et ses petits instruments donnent une pause folklorique divertissante pendant "Last of the Wilds". On pourra peut-être regretter l'absence de pistes d'Oceanborn, mais ce choix est parfaitement logique afin de donner plus d'aisance au chant d'Anette.

On notera aussi des lignes de chant globalement retravaillées pour correspondre à la teinte de voix de la frontwoman, bien sûr éloignée de Tarja, qui a laissé son empreinte. Difficile de passer après et, pourtant, Anette a fait un très bon boulot. Son timbre un peu nasal ne plaira pas à tous, mais sa technique est bien travaillée (remarquons de gros progrès sur "Planet Hell" !), et elle parvient à s'approprier une grande majorité des anciens titres, même si elle semble moins à l'aise sur "Nemo" que sur "Wish I Had an Angel" ou "Come Cover Me". Elle n'a plus qu'à s'imposer scéniquement au niveau de sa gestuelle, en plus de le faire vocalement, pour une osmose parfaite. A part cela, il faut donc reconnaître un grand mérite à cette femme, qui donne tout ce qu'elle a dans son chant. Et si la critique est trop aisée sur les rares faussetés de celle-ci, ceux qui se permettent de tant la descendre devraient regarder un peu mieux chez certains autres groupes ...

Sentiment mitigé donc sur Nightwish. Un bon concert, oui, mais de la part d'un si gros nom du metal, pourrait-on en demander davantage ? Je pense que la réponse à cette question sera positive, et que l'on espère des finlandais un peu plus de présence pour la prochaine fois. Mais globalement, la réaction du public a été très positive, bien que l'on notera quelques déçus (cété mieu avc Tarja lol mdr no comment).Ils ne voleront ainsi pas la vedette aux néerlandais de Within Temptation, ce qui ne leur empêchera pas de livrer un set carré et plaisant.


Nightwish



L'avis de Unna :
La vraie tête d'affiche de ce soir n'en sera qu'à moitié une. Nightwish était particulièrement attendu à Colmar, notamment après les dires de ceux qui ont pu les voir ces derniers mois. La qualité du chant de Anette ne sera pas ici remis en cause. Par contre, tout le reste (ou presque) fût particulièrement décevant. Et pourtant, le groupe avait toutes les cartes en mains, mais un manque flagrant de communication couplé à un show bien pauvre (malgré le feu d'artifice final) rendent la prestation de Nightwish bien peu intéressante. On ne retrouvera jamais la folie de Imaginaerum, sauf lors de rares moments, telle que l'interlude de « Scaretale » où Anette laisse place à un Marco enfin libre. Son charisme et celui de Jukka ne réussiront pas à rattraper la performance. L'impression que Anette prend toute la place est un peu gênante pour ma part. Bref, une prestation dont j'attendais beaucoup et dont je ressors très déçu.


Setlist :

Storytime
Wish I Had An Angel
Amaranth
Scaretale
Ever Dream
I Want My Tears Back
Come Cover Me
Last of the Wilds
Planet Hell
Ghost River
Nemo
Over the Hills And Far Away
Song of Myself
Last Ride of the Day


Foire aux Vins 2012

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas





Une très bonne édition cette année encore une fois, qui donne envie de revenir l'année prochaine !


Photos : © 2012 Tiffany Edighoffer
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

Photos prises par un appareil numérique normal suite à l'interdiction des reflex aux non accrédités.
 
 musique métal
 webradio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
wacken open air, woa, 2013, premiers noms, groupes, nightwish, anthrax, arch enemy, doro Wacken Open Air 2013 : déjà les premiers noms !
04/08/2012 - Alors que l'édition 2012 est actuellement en train de battre son plein, les organisateurs du plus grand festival metal européen viennent d'ores et déjà d'annoncer sur place les premiers groupes qui figureront à l'affiche l'an ...
Lire l'article
within temptation, hellfest Within Temptation au Hellfest 2012
29/06/2012 - Samedi 16 juin, 20h45 - Mainstage 1 Tentation, Tentation ! En ce début de soirée Hellfestienne, l'ambiance est au beau fixe. Sur la Mainstage 2 nous venons d'assister au show d'Edguy et c'est maintenant sur la Mainstage 1 que le public attend la prestation ...
Lire l'article
Foire Aux Vins, Colmar, Hard Rock Session, Nightwish, Within Temptation, Epica, Concert, Symphonique Hard Rock Session de La Foire aux Vins : Nightwish, Whitin Temptation et Epica en ...
07/06/2012 - Une fois de plus, la Foire aux Vins de Colmar (Alsace) nous propose cette année une Hard Rock Session un peu particulière, puisqu'elle réunira trois groupes majeurs de la scène symphonique, à savoir Nightwish, Within Temptation et Epica. Seront ...
Lire l'article
heavy metal, power metal, français, yves campion, jo amore, afm records, the burden of god, entrevue audio Yves Campion, bassiste de Nightmare
06/05/2012 - Nightmare, un des groupes pionniers du heavy metal français, nous revient cette année avec un tout nouvel album. Vous avez certainement déjà pu vous délecter de la chronique de notre cher Katarz, cet opus fort réussi sort en effet le 18 mai prochain ...
Lire l'article
groupe français, AFM Records, Nightmare, Heavy Metal, Power Metal Nightmare - The Burden of God
06/05/2012 - Sortie prévue le 18 mai 2012 chez AFM Records Un Coup de Maître ! Tu peux pas test. Nightmare sort son huitième album le 18 mai 2012 chez AFM Records, intitulé The Burden of God et, croyez moi, une fois acheté, vous ne le reverrez plus jamais ...
Lire l'article
Nightwish, Live, Luxembourg, Imaginaerum, Anette Olzon, Metal Symphonique Nightwish (+ Battle Beast et Eklipse) à Esch-sur-Alzette au Luxembourg (21.04.2012)
25/04/2012 - Après 4 ans d'absence, Nightwish livrait son nouveau brûlot Imaginaerum, globalement bien reçu mais ayant été pour certains une déception. Qui dit la sortie d'un opus, dit une tournée pour aller le promouvoir. C'est donc ce que va ...
Lire l'article
Nightwish, Imaginaerum, Metal, symphonique, Tuomas, Anette, Bercy Nightwish à Bercy (17.04.2012)
25/04/2012 - Bercy : le nouveau parc d’attraction de Nightwish   Après deux tournées françaises couronnées de succès pour promouvoir Dark Passion Play, les finlandais reviennent pour défendre leur dernier album, Imaginaerum. C’est cette fois-ci ...
Lire l'article
metal français, lonewolf, army of the damned, napalm records, jens borner, running wild Lonewolf - Army of the Damned
22/04/2012 - Et de retour avec un groupe né à Grenoble en 1991 sous l’impulsion de Jens Börner, j’ai nommé Lonewolf. Le nom est une référence au titre de Running Wild sur l'album Blazon Stone, groupe phare qui figure au centre des influences du ...
Lire l'article
Epica, Requiem For The Indifferent, Design Your Universe, Storm The Sorrow, Monopoly On Truth, Symphonique, Simone Simons, Nuclear Blast Epica - Requiem for the Indifferent
06/03/2012 - A quelques jours de la sortie du nouvel album de Epica, Requiem For The Indifferent (sortie prévue le 9 mars en France), les fans sont chaud bouillants d'impatience, et depuis plusieurs semaines déjà courent à tout va des louanges comme des critiques. Alors ...
Lire l'article
symphonic metal, chanteuse, hollandais, mark jansen, simone, requiem for the indeffirent, nuclear blast Simone Simons, chanteuse d'Epica
19/02/2012 - Quelques jours à peine après l'interview du guitariste Isaac Delahaye à Paris (postée plus tôt aujourd'hui), La Grosse Radio Metal décida qu'elle offrirait une double dose d'entrevues Epica à l'occasion de la sortie du nouvel ...
Lire l'article
Epica, Requiem for the Indifferent, Nuclear Blast, Isaac Delahaye, God Detroned Isaac Delahaye, guitariste d’Epica
19/02/2012 - Interview d’Isaac Delahaye, guitariste d’Epica depuis 2009 (Entretien réalisé le 23 Janvier 2012 à Paris) Lionel/Born 666 : Débutons avec une question très traditionnelle... Quels sont tes morceaux préférés sur ce ...
Lire l'article
Nightwish, Imaginaerum, Metal, symphonique, Tuomas, Anette, Nuclear Blast Nightwish - Imaginaerum
09/12/2011 - Imaginaerum, le concept en demi-teinte   Nightwish revient sur le devant de la scène avec son dernier album, Imaginaerum. Vendue comme un concept album ambitieux, cette dernière production se trouve être en deçà des capacités du groupe à ...
Lire l'article
symphonic metal, melodic metal, finlandais, tuomas holopainen, anette olzon, marco hietala, imaginaerum, exclu Listening Session : Nightwish - Imaginaerum (Paris, 18.10.2011)
19/10/2011 - En ce mardi 18 octobre 2011 pluvieux, nous fûmes conviés à Paris par Nuclear Blast pour une première écoute du nouvel album de Nightwish avant l'interview d'un des deux membres présents sur place (Tuomas Holopainen et Marco Hietala, c'est ...
Lire l'article
symphonic metal, melodic metal, gothic, finlandais, tuomas, concerts, tournée, imaginaerum Les dates françaises de Nightwish en 2012
01/10/2011 - Comme vous le savez déjà certainement, le groupe finlandais Nightwish s'apprête à sortir son nouvel album studio (et son film) Imaginaerum le 2 décembre prochain chez Nuclear Blast. Qui dit nouvel album dit forcément tournée... et on peut ...
Lire l'article
melodic metal, rock, gothic, pop metal, easy listening, cool, Roadrunner Records Within Temptation - The Unforgiving
15/03/2011 - Voilà une bonne « vieille connaissance »... C'est en fouillant dans les rayonnages de la médiathèque courant 2001 que je suis « tombée » sur Mother Earth et que j'ai ainsi découvert Within Temptation. La ...
Lire l'article
symphonic metal, rock, metal, gothic, sharon den adel, within temptation Robert Westerholt, guitariste de Within Temptation
13/02/2011 - Un des évènements de la scène metal en cette année 2011 : The Unforgiving, 5ème album studio des hollandais de Within Temptation, sortira le 25 mars prochain. On en est encore loin mais il n'est jamais trop tôt d'en parler... Et cela tombe bien ...
Lire l'article
melodic metal, rock, symphonic, hollandais, sharon Sharon den Adel, chanteuse de Within Temptation
21/10/2009 - A 9 jours de la sortie de leur album CD/DVD Live An Acoustic Night at the Theatre (prévue le 30 octobre 2009 chez Roadrunner Records/Sony BMG), la formation néérlandaise de metal symphonique Within Temptation était à Paris représentée par Sharon ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 forum metal Epica
Epica est un groupe de metal symphonique néerlandais a chant féminin.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Epica
radio metal Nightmare
Groupe grenoblois formé 1979. Le groupe se fait connaître en faisant la première partie de Def Leppard en 1983 devant 5000 personnes. Après 2 albums Le groupe se ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Nightmare
radio metal Nightwish
Groupe finlandais, Nightwish est né au coin du feu, créé par Tuomas Holopainen (claviers), Emppu Vuorinen (guitare) et Tarja Turunen (chant) en 1996 le groupe est maintenant ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Nightwish
 webzine metal Within Temptation
Groupe néerlandais de metal gothico-symphonique créé en 1996 par le guitariste Robert Westerholt et chanteuse Sharon den Adel et habilement aidée par le bassiste ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Within Temptation
Zerky - le Dimanche 12 Août 2012, à 16h38
C'est vrai qu'Anette, dans n'importe quel autre groupe, n'aurait jamais attiré l'oreille des auditeurs.. Il y avait d'autres chanteuses plus charismatiques et avec une voix bien superieur. 

Je ne dirais pas que Nightwish est devenu de la Pop. Le dernier Nightwish est pour moi le plus magique (niveau atmosphere/ambiance) de leurs albums, avec Tarja, ça aurait été leur meilleur sans aucun doute. La voix d'Anette ne colle pas à Nightwish, elle ne fait pas assez rêver.. J'aimerais vraiment que Nightwish fasse comme Iron maiden : Une petite passade avec Anette et le retour de Tarja, mais ça m'a l'air difficile...
 vidéo métal
Lord Satanubis - le Lundi 13 Août 2012, à 15h39
Yeah !!!

J'y étais, et pour du show, j'en ai eu plein les mirettes, même si certains en attendaient un peu plus. J'étais dans les places assises, pas dans le pit.
Ce qui me console, c'est que je ne suis pas le seul  à avoir gueuler contre la tenue d'Anette, on aurait dit qu'elle avait sortit sa robe de chez Emmaus !!!
Sinon, niveau chant, elle s'améliore, j'ai trouvé, même si ce n'est pas encore top, loin de là (elle traine trop sur le chant des derniers mots de chaque phrases des anciens titres, quand elles les reprends)
Sinon, ça allait, ne lui jetons pas trop la pierre, ça demande encore de l'exercice et de la patience de la part des métalleux que nous sommes.

En clair, je me suis éclaté, c'est l'éssentiel !!!

 vidéo métal
Anex - le Mardi 14 Août 2012, à 15h47
Pretty much matches with all I heard from a friend who was there as well.. except for the part about Nightwish.. He was a BIG fan of NW even with Anette (so the Anette/Tarja matter wasn't an issue) and the only thing he could tell me was how disappointed he was and that the best part of NW's show was "when Anette wasn't singing".. ouch.

Anyway, was interesting to read 2 different reviewers at once.
 musique métal
Sanguine_sky - le Mardi 14 Août 2012, à 16h06
What an objective point of view ... or not.
I was also there with a friend of mine (you know her, the asian girl), kind of Anette hater. For her, Tarja is Tarja and no one can't touch this iconic stature.

Believe me or not, but she was pretty convinced by Anette's performance. As I said, it was not as awesome as Luxembourg's one, but it WAS a good one for sure. If we consider it from a technical point of view, her only problem is to scream because some notes on SOME old songs (yes, not ALL the old songs) were too high for her. That's all.

I'm kinda bored about the disrespect some people show against those "illegitimate bitches who replaced God" (caricatural but it's more or less what they say - and please don't feel included in those persons), a phenomenon increasing those days in Nightwish, Tristania, Xandria and so on ... 
And I don't know about your friend, I would like to know what he disliked in the performance. Because Anette was everything but bad. To say she was bad this night is objectively not true.

Anyway, sorry for the rant but I'm seriously fed up those times. And you know that I generally entirely respect your point of view Anex. It's nothing personnal ^^
Glad you had a good reading ! :-)
 musique métal
Titosploutch - le Mardi 14 Août 2012, à 19h43
J'y étais aussi et WT franchement a tout tué, qy'on aime ou pas ça fait le show et Sharon reste la meilleure, la plus souriante, la plus communicatrice de bonne humeur.

Epica mouais ca va mais j'ai jamais été fan du style puis Simone on la sent pas au top on dirait qu'elle ose pas trop. Manque de travail? Peur de trop bien faire?

Nightwish j'ai pas aimé comme d'hab depuis 2007 - pourtant j'ai fait des efforts et, si en studio ca peut encore aller sur qq chanson, en live je my fais pas. Anette je peux pas, désoé, puis son accoutrement un peu honteux n'a rien arrangé. Sa voix ne colle tjrs pas aux compos malgre tout son travail d'integration (elle se donne sans compter il parait) et je rage que Tuomas l'ai choisi elle au lieu de Heidi d(Amberian Dawn, Katra ou la meuf de Crimfall dont j'ai plus le nom en tete qui était pourtant hyper favorites (je sais de sources sures proche de Jukka que je connais personnellement - lui meme l'avoura jamais mais il regrette aussi). Il a voulu faire oublier Tarja tout autrement avec une chanteuse en rupture de la belle mais le pari ne marche pas :(


Nightmare et Lonewolf je découvrais et c'etait cool la scène française se debrouille fort bien :)
 musique métal
Sanguine_sky - le Mardi 14 Août 2012, à 19h54
Oui on m'a dit aussi pour la chanteuse de Crimfall (Helena Haaparanta), et pourtant son style est très différent aussi de celui de Tarja. Et à mon avis les critiques auraient été les mêmes envers Helena, tout simplement car elle n'est pas Tarja.
A choisir je préfère aussi Helena à Anette mais j'aime beaucoup Anette, et puis de toute façon ça ne changera pas. Autant s'y habituer non ? Sinon, il reste Within Temptation. :-p

Et je crois que pour WT les avis sont unanimes :-D

Par contre si Nightwish avait pris Katra, là par contre, j'aurais pas été content. Je ne supporte pas sa voix ^^"
Vos commentaires
 vidéo métal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
 forum metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
 musique métal
NOS VIDEOS METAL
 vidéo métal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
radio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum metal Tout le webzine de la grosse radio
 forum metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021