écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  musique métal  forum metal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Festival Trolls & Légendes : 1er jour (29.03.2013)
Festival Trolls & Légendes : 1er jour (29.03.2013)


 

Festival Trolls et Légendes - Mons - 29 au 31 mars 2013

 

Textes: Thyrd et Thomas Orlanth
Photos: Thomas Orlanth





A Mons du 29 au 31 mars s’est tenu la 4éme édition de Trolls et Légendes. En plus d’une programmation musicale variée en soirée, les journées du samedi et du dimanche étaient consacrées à une immersion dans le monde de la fantasy.

Nous ouvrons donc ici une une page culturelle sur le Webzine Metal de la Grosse Radio, avec un festival qui sort des chemins habituels des métalleux que nous sommes.

Si cette édition était dédiée aux très poilus Semi-Hommes (ou Hobbits si vous préférez) à travers une série d’expositions, le festival proposait aux visiteurs de s’immerger dans l’univers du fantastique sous toutes ses coutures.

Il ne fallait donc pas s’étonner de croiser dragons, trolls, orcs, guerriers, elfes et autres créatures étranges à chaque coin de stand. Un très grand nombre de personnes avaient en effet joué le jeu de venir costumés, donnant ainsi au week-end des dimensions surréalistes. Les déplacements dans le festival en étaient même devenus stratégiques pour éviter de se prendre les pieds dans la cape du magicien à sa droite, tout en faisant attention de ne pas se prendre des coups d’épée  du barbare à sa gauche.
 

Le visiteur prudent doit apprendre à éviter les barbares s'il veut survivre ici...


Il y en a eu pour tous les goûts. Plusieurs espaces étaient organisés pour que tout le monde trouvent sont bonheur.

Envie de faire du shopping (médiévale, fantastique et surréaliste) ? Pas de soucis, un grand nombre de stands proposés d’acquérir armes, costumes, accessoires aussi utiles qu’inutiles, capes… De quoi vider sa bourse de pièces d’or en une après-midi.

Envie de se cultiver ? Le festival a accueilli un très grand nombre d’auteurs de romans, d’illustrateurs, de dessinateurs et de scénaristes de bande-dessinée.
 


Envie d’activités ludiques ? Des stands vendant des jeux de rôle et jeux de plateaux étaient aussi à disposition des visiteurs. Pour un petit moment de pause, de nombreuses associations proposaient aussi des parties pour les personnes curieuses de découvrir un nouvel univers : c’est ainsi que nous avons pu nous immerger dans un jeu de rôle passionnant sur la vie des Schtroumpfs.

Envie de se restaurer ?  Toute la journée était en vente nourritures et boissons. Une occasion de rapporter que la Cuvée des Trolls était le breuvage officiel du festival, disponible qui plus est à un prix dérisoire par rapport à se qui se pratique en France.

Pour parachever l’ambiance, de nombreuses animations étaient proposées tout au long du week-end : chasse aux œufs de trolls (Pâques oblige), concours de costumes, projections de courts-métrages et d’animes…

Bref, un festival qui s’est déroulé dans la joie, la bière et la bonne humeur belge ! Qu’on soit médiéviste, rôliste, en cape et en épée, costumé en Hobbit, en tenue steampunk, amateurs de fantasy ou tout simplement curieux de fréquenter des gens louches… Trolls et Légendes est fait pour vous !

Thyrd
 



--------------------------------------------------------------

 

Trolls & Légendes, c'est aussi un festival de musiques folk/médiéval/goth/métal !
 

(et c'est aussi pour ça que l'équipe de la Grosse Radio y est allée !)


VENDREDI 29 mars
La Horde – 18 :50


C’est aux fougueux pirates belges de La Horde que revient l’honneur d’ouvrir la fête !
La foule est déjà nombreuse et la joyeuse musique festive de taverne résonne rapidement sur la grande scène au décorum de château-fort.
 


On m’avait beaucoup vanté les mérites de cette formation, et je dois avouer que je n’ai pas été déçu. Le mélange de rock, blues, classique et de chants traditionnels comme « Jean Petit qui danse » ou marins (« Drunken Sailor ») a quelque chose de détonnant. Certes, on est très loin du métal, mais quoique… Ca a de la patate et on aime à chanter en chœur les refrains avec une bière à la main.
Certes, ils utilisent des instruments traditionnels et nulle guitare électrique n’est à l’horizon, mais on se sent vite emporté dans la danse et les envies de pogos prennent vie.
En fait, La Horde, ça pourrait être du n’importe quoi quand on se dit que là, tout de suite, ils viennent de jouer des bouts de « I like to move it » avec un petit  « Popcorn » au violon, en passant par des reprises d’Aladin (oui, oui, celui de Disney !). Mais non, tout cela est structuré dans un seul but : mettre l’ambiance !

Et ça fonctionne. Et très bien même.
 


Nos joyeux fêtards assurent un jeu de scène très convainquant. En y réfléchissant bien, ils n’ont aucun mérite : ils s’amusent vraiment et profitent de chaque instant.
En tout cas, j’ai hâte de les revoir quelque part sur une scène, pourquoi pas au début d’un festival metal à l’esprit large (non, je n’ai pas dit le Motocultor…)
 

--------------------------------------------------------------
 

Tator – 20 :00

Bon, OK le costume de moine à capuche est sympa. L’atmosphère créée par le violon n’est pas mal non plus, mais après la claque donnée par les pirates de La Horde, j’ai l’impression que là on retombe dans quelque chose de plus abstrait. Il faut dire que le concept de la secte de Tator est déjà un peu étrange, mais musicalement on est plutôt dans l’ambiance café-concert, avec même des consonances reggae pour certains morceaux. C’est sympathique pour manger un morceau ou boire une autre bière, mais bon, ça doit être mon oreille de métalleux qui n’accroche pas.
 

-

-------------------------------------------------------------

 

Naheulband – 21 :30

La salle s’étant remplie au fur et à mesure jusqu’à sa capacité maximale, il est clair que tout le monde attend la tête d’affiche avec impatience.
 


Que dire de ce groupe atypique ? Depuis leur prestation au Motocultor, il est clair qu’au sein du chaos musical qui règne en maître dans leurs compositions, certains éléments obscurs luttent et intriguent dans l’ombre pour faire résonner haut et fort les sonorités métal et épiques dignes des plus grandioses morceaux comme « Crom ! » ou la « Marche Barbare ». C’est d’ailleurs toujours un plaisir de voir de joyeux chevelus dans la foule hurler à tue-tête sur ces hymnes.
 


Le Naheulband joue donc ce soir la plupart de ses titres phare, et nous offre même un morceau rare, à mon avis même unique sur scène, « Hé, la petite dame ».
Il va de soi que « Le Laridé du Poulet » fera de graves dégâts tout au long du week-end, mais nous y reviendrons.
 


Je n’ai jamais réussi à expliquer pourquoi le Naheulband avait du succès auprès d’un public aussi hétéroclite, ayant tout de même une proportion non négligeable de metalleux. J’ai élaboré diverses théories qui mériteraient certainement un jour de figurer dans un vaste ouvrage à caractère encyclopédique sur le sujet, dont la principale est sans doute que le metalleux a ceci de commun avec le geek qu’il voit les choses différemment du reste de la population. De là à dire que le metal est une forme de geek-attitude, il n’y a qu’un pas osé que je ne franchirais pas. Et je ne parle pas des metalleux biclassés geek qui sont voués à l’adoration des œuvres complètes du Naheulband.
 


Quoiqu’il en soit, le groupe parvient une fois encore a obtenir la totale adhésion du public, avec un mélange d’improvisation désinvolte, de jeux de mots foireux et d’accessoires plus ou moins hi-techs allant du poulet en peluche aux lunettes-caméras (en passant, j’espère que nous pourrons un jour voir ce qu’a donné l’enregistrement). Ah oui j’oubliais l’essentiel : une musique festive, drôle, entraînante et pourtant avec de beaux passages techniques et des solos bluffants.
 


Les membres du public les plus bourrus auront regretté l’absence de Knarf, apparemment retenu par une sombre histoire d’éloignement géographique (il faut dire que quand on a des petites jambes, les déplacements sont tout de suite plus longs !). Pour les fans du Nain, j’ai crû comprendre que vous pourrez le retrouver au prochain concert du Naheulband le 25 mai à Paris à Geekopolis .
 


Bref, un excellent concert du Naheulband qui s’est achevé avec un grand final du célèbre « Bugger Off ! » incluant les membres de La Horde venus les rejoindre sur scène.

Vivement la prochaine !

Setlist :
Intro - speech
La vie d’aventurier
Nanana de l’elfe
A l’aventure, compagnons !
(pub: au donjon facile)
Le laridé du Poulet
Le petit gobelin
Troll farceur
Session à Carnadoe
Noël en Mordor
Crom !
Les pirates mauves
(pub : les bonbons Chiantos)
Maître du Donjon
Hé, la petite dame
Marche Barbare
(pub : Crevetola)
Massacrons-nous dans la taverne
Tralala du Nain
Mon ancêtre Gurdil
Sauvons les rôlistes
Bugger off !

La soirée d'ouverture s'achève donc relativement tôt vers minuit, mais il faudra être frais pour le lendemain, où le public sera nombreux au rendez-vous tôt le matin dès 10 h !
(à suivre...)

 

Thomas Orlanth
 

Toute reproduction des photos interdite sans l'autorisation du photographe.

 

 vidéo métal
 vidéo métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Trolls et Légendes, Mars 2013, folk, Naheulband, Stille Volk, Saltatio Mortis, Haggard, Mons, Belgique L'affiche du Festival Trolls & Légendes 2013 à Mons en Belgique
26/03/2013 - *News initiale du 5 décembre, EDIT du 26 mars avec horaires de passage* Les 29 au 31 mars prochains, si vous voulez fêter Pâques d'une manière originale et festive, sachez que le Festival Trolls & Légendes se déroulera à Mons en ...
Lire l'article
Naheulband, Le Donjon de Naheulbeuk, musiquerolistichaotique, power metal Le Donjon de Naheulbeuk - T'as pas le niveau !
14/05/2012 - Nous sommes le 4 mai, le facteur dépose un exemplaire flambant neuf du dernier CD du Naheulband dans ma boite aux lettres. Pour moi, c'est clairement un signe des Dieux. Tout en espérant qu'il ne s'agit pas de Gzor qui annonce ainsi son retour, je sens que la ...
Lire l'article
naheulband, belyscendre, les enfants du Morvan Le Naheulband à Dijon-Marsannay (1.10.2011) + Soirée 10 ans de Chaos à Paris ...
17/10/2011 - Le phénomène qui expliquerait le mieux ce concert du Naheulband à Marsannay, près de Dijon, est la distorsion temporelle. En effet, outre le fait que j’ai l’impression d’être en parfait décalage chronobiologique depuis deux semaines ...
Lire l'article
naheulband, belyscendre, qantice, maigh tuireadh, sligo, heol telwen, bran barr Le Naheulband au Motocultor 2011
04/09/2011 - Interview avec le Naheulband au Motocultor 2011 Avec: POC  « PenofChaos » dit POC Ghislain, "le Voleur" Aurélie « Lady Fae of Chaos » Tony  “l’Orque” Céline  “Lili la ...
Lire l'article
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webradio metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
radio metal
NOS VIDEOS METAL
 forum metal
NOS FLASHBACKS METAL
 écouter radio métal
NOS HUMEURS METAL
 écouter radio métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique métal Tout le webzine de la grosse radio
 webradio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019