webradio metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  vidéo métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Enforcer (+ Skull Fist, Vanderbuyst et Gengis Khan) au Divan du Monde (04.02.2014)
Enforcer (+ Skull Fist, Vanderbuyst et Gengis Khan) au Divan du Monde (04.02.2014)

Messe heavy au Divan du Monde
 

Le 4 février, Paris accueillait en son sein quatre jeunes groupes de heavy metal. En tête d’affiche, Enforcer, qui donnait ici son premier concert à Paris, dans une ambiance incandescante. Avant eux, Skull Fist faisait son retour après deux ans d’absence pour y répandre sa folie, comme Vanderbuyst et qui présentait un hard rock plus posé. Le jeune groupe italien Gengis Khan ouvrait les hostilités.



Gengis Khan
 

C’est à 18h25 pétantes qu’est lancé le premier round de cette soirée heavy metal au Divan du monde, avec Gengis Khan qui est prêt servir son set d’une demi-heure. Venu promouvoir son premier album, Gengis Khan was a rocker, les quatre metalleux italiens enchaînent pendant le temps imparti des riffs accrocheurs qui composent la charpente de chansons typiques des années 80, avec les tics d’époque.

Gengis Khan


Si le groupe croit à son affaire, notamment le frontman Frank Leone qui se montre mobile et tente comme il peut de chauffer le peu de spectateurs présents dans la salle. A ses côtés, les musiciens restent statiques. Si la section rythmique est bien carrée, on peut déplorer le manque de précision du guitariste soliste Šarūnas Kunigiškis dans ses solos, ce qui gâche certaines de ses interventions.

Armé de compos sympathiques, Gengis Khan est malheureusement victime de sa place sur un tel plateau. Un peu plus d’aplomb de la part des musiciens et d’application de la part du soliste auraient pu faire la différence. Reste maintenant au groupe de continuer de tourner pour que la sauce prenne avec le public.

Gengis Khan


Setlist :

1984 in Tokyo
Chanson inconnue
Night of the Living Dead
Tomorrow Never Dies
Heavy Metal Maniac




Vanderbuyst
 

Après un court changement de plateau, les Hollandais de Vanderbuyst remontent sur la scène du Divan du Monde, deux ans après avoir ouvert pour Grand Magus. Cette-fois-ci, ils disposent de trois quarts d’heure et peuvent ainsi servir aux fans présents un set plus étoffé, qui éclipse curieusement leur deuxième album, In Dutch.

Vanderbuyst


Le groupe préfère ainsi jouer ses titres récents, dont les deux nouveaux, "Shakira" et "Little Sister", qui passent à merveille l’épreuve du live, ainsi que quatre de Flying Dutchmen, dont le single accrocheur "Flying Dutchman". Les classiques du premier CD ne sont pas oubliés, notamment "Stealing your Thunder" et sa nouvelle intro bien intégrée  et le tube "To Last Forever", privé de son intro pour un enchaînement direct derrière "Lecherous".

Vanderbuyst


Devant un public plus fourni et connaisseur, le power-trio s’en donne à cœur-joie pour jouer ses morceaux élégants et accrocheurs. Côté interprétation, Willem Verbuyst manie toujours sa guitare avec un phrasé fluide et un son clair, pendant que son acolyte bassiste et frontman Jochem Jonkman, au timbre toujours aussi chaleureux, déclame ses paroles avec classe et conviction. Ce dernier se montre particulièrement à l’aise avec public par rapport aux précédents concerts en France, preuve que les tournées à répétition l’ont bien rodé.

Le set sympathique de Vanderbuyst réveille un peu le public qui emplit peu à peu la salle et montre que le groupe, bien qu’encore petit en France, était attendu. Reste maintenant à savoir s’il faudra attendre encore plus d’un an pour revoir les Hollandais volants en France.

Vanderbuyst


Setlist :

Shakira
Flying Dutchman
Tiger
The Butcher's Knife
Stealing Your Thunder
Little Sister
Lecherous
To Last Forever
Welcome to the Night
From Pillar To Post




Skull Fist
 

Après le hard rock élégant de Vanderbuyst, place au heavy metal glam déjanté de Skull Fist, qui avait aussi donné son précédent concert Parisien en première partie de Grand Magus. Cette fois-ci, le public est bien réveillé et à fond dans le set des Canadiens, d’une durée équivalente à celui du groupe précédent.

Skull Fist


En effet, les cris se font  plus perçants dans la foule, plus compacte, qui headbangue à tout va et se déchaine en hurlant les refrains. On remarque que les titres issus de Chasing the Dream, nouvel album que Skull Fist est venu présenter, sont bien intégrés par les fans. Un moshpit se forme aussi sur le dernier titre joué, "Head öf the Pack", en guise de bouquet final pour un set compact et intense.

Skull Fist


Car devant un public aussi enthousiaste, les musiciens de Skull Fist se devaient d’assurer. C’est chose faite, avec les guitaristes Jonny Nesta et Jackie Slaughter se renvoient la balle sur de nombreux solos. S’ils peuvent en agacer certains sur disque, on ne peut nier la fidélité avec laquelle ils sont interprétés. Les deux musiciens forment bien la paire pendant le show et refont le coup de Jonny qui monte sur les épaules de Jackie à la fin, comme au précédent concert à Paris. Côté chant, le frontman Jackie s’en sort plutôt bien malgré le fait qu’il soit plutôt en retrait dans le mix.

Très attendu par les fans, Skull Fist a su à nouveau faire ses preuves, en étant placé au sein d’un plateau qui correspondait parfaitement à sa musique. L’accélération du tempo permet aux fans de mieux se préparer à la suite de la soirée…

Skull Fist


Setlist :

Ride the Beast
Hour to Live
Chasing the Dream
Mean Street Rider
Commit to Rock
Ride On
No False Metal
Bad for Good
You're Gonna Pay
Head öf the Pack




ENFORCER
 

Bannières à l’effigie du groupe et chandeliers à côté de la batterie, le décor est planté pour accueillir Enforcer, vers qui tous les regards sont tournés ce soir. Après avoir monté le volume  pour faire profiter aux fans de "Diamonds & Rust" par Judas Priest (reprise de Joan Baez), le public s’esbaudit devant la courte intro "Bells of Hades", qui annonce naturellement le rapide et urgent "Death Rides This Night".

Enforcer


En phase avec la musique jouée, les musiciens ne tiennent pas en place. Quand il ne chante pas, le frontman Olof Wikstrand vient haranguer la foule pendant que Joseph Tholl et Tobias Lindqvist échangent constamment leur place et en profitent pour taper des poses typiquement heavy metal. Même le batteur Jonas Wikstrand a droit son moment de gloire avec un rapide solo de batterie.

Cette bougeotte n’empêche pas les musiciens d’interpréter leurs titres comme il se doit. Les problèmes de chant qu’avait Olof lors des précédentes tournées sont gommés et le fait d’avoir maintenant une guitare entre les mains ne l’empêche pas d’assurer. On regrettera juste que son instrument ne soit pas plus présent dans le mix. En revanche, les solos de Joseph Tholl sont parfaitement audibles et superbement interprété, ce qui est un véritable bonheur pendant le mélodique "Silent Hour / The Conjugation". La section rythmique solide n’est pas en reste.

Enforcer


Côté setlist, le groupe met en avant son dernier album en date, Death by Fire, en jouant les deux tiers de celui-ci, dont l’entêtant "Take me out of this Nightmare" ou le supersonique "Satan". Le très apprécié Diamonds n’est pas oublié et c’est avec délectation que les metalleux forment un joli mosh sur l’épique "Katana". Quelques morceaux du premier album, Into the Night, sont également de la partie, dont la chanson-titre, jouée en fin de set, qui précède la reprise de conclusion, qui n’est autre que "Bursting Out" de Venom.

Enforcer


Pour son premier passage à Paris, Enforcer a fait ses preuves avec un show d’1h15 sans temps mort, avec une intensité encore plus forte que sur ses albums. Si le mouvement revival est à la mode de nos jours, force est de constater que certains groupes en veulent et savent conquérir leur public, qui réunit plusieurs générations de metalleux.

Enforcer


Setlist :

Judas Priest – Diamonds & Rust [sur bande]
Bells of Hades [sur bande]

Death Rides This Night
Mesmerized By Fire
Live for the Night
Katana
On The Loose
Scream of the Savage
Take Me Out Of This Nightmare
Walk With Me
Solo de batterie
Run for Your Life
Silent Hour / The Conjugation
Satan

Rappel :

Midnight Vice
Into the Night
Bursting Out [reprise de Venom]

Boston – More than a Feeling [sur bande]


Un grand merci à Fanny Storck pour les photos.

 
 vidéo métal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Skull Fist, Metal, speed, Chasing The Dream, Don't stop the fight, NoiseArt Records Skull Fist - Chasing the Dream
03/02/2014 - Le rêve difficile à atteindre   Skull Fist, jeune groupe canadien fan de vieux heavy metal, sort son deuxième album, Chasing the Dream, pour commencer l’année 2014. Si de bonnes idées sont présentes, le groupe souffre des excès des ...
Lire l'article
Vanderbuyst, Little Sister, Hard Rock, The Devil's Blood, Lemouchi, Flying Dutchmen Vanderbuyst - Little Sister
22/01/2014 - Le power-trio hollandais Vanderbuyst a sorti le 21 février un nouveau clip : "Little Sister". Enjoué et rafraichissant, il suit l'humeur légère de la chanson en question. Cette dernière contient notamment une participation de Farida Lemouchi, ...
Lire l'article
Enforcer, Death By Fire, Wikstrand, Diamonds, Nuclear Blast Enforcer - Death by Fire
05/02/2013 - Enforcer pète le feu   Les quatre suédois viennent de sortir leur troisième album, Death By Fire. Ils ne changent pas leurs habitudes et gardent leur style old school marqué par la New Wave Of British Heavy metal des années 80 en appuyant cette fois un ...
Lire l'article
Vanderbuyst, Flying Dutchmen, Willem Verbuyst, Jochem Jonkman, Thin Lizzy, Phil Lynott, Hard Rock Vanderbuyst - Flying Dutchmen
27/12/2012 - Vanderbuyst prend son envol   En cette fin d’année 2012, le power-trio hollandais sort son troisième album, intitulé Flying Dutchmen. Le groupe réussit son coup en sortant un album solide et varié, dont l’intérêt ne baisse ...
Lire l'article
Vanderbuyst, In Dutch, Willem Verbuyst, Jochem Jonkman, Black & Blue, From pillar To Post Vanderbuyst au Hellfest 2012
03/07/2012 - Vanderbuyst fait remuer la Mainstage 1 le dimanche à 11h35 Le trio hollandais est venu offrir un réveil bien rock n’roll aux metalleux matinaux avec un set court mais énergique. Premier groupe à jouer sur la Mainstage 1 dimanche, Vanderbuyst n’a ...
Lire l'article
Grand Magus, Bullet, Steelwing, Skull Fist, Vanderbuyst, concert, paris, metal Grand Magus au Divan du Monde (09.01.2012)
18/01/2012 - Magie nordique au Divan du Monde En ce lundi 9 janvier, les suédois de Grand Magus Sont revenus donner un bon coup de marteau au public français, dans le cadre de leur tournée pour l’album Hammer Of The North, sorti chez Roadrunner en 2010. Pas moins de quatre ...
Lire l'article
Vanderbuyst, Hard, Hollande, Rock, guitare, Saxon, Dutch Vanderbuyst - In Dutch
13/01/2012 - In Dutch : l’album de haute volée aux Pays-Bas Après une tournée européenne couronnée de succès en ouverture de Saxon et avant une autre tournée avec Grand Magus, Vanderbuyst a eu le temps de sortir son second album, In Dutch. En pleine ...
Lire l'article
Vos commentaires
 musique métal
NOS CHRONIQUES METAL
 écouter radio métal
NOS INTERVIEWS METAL
 musique métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 vidéo métal
NOS ACTUS METAL
 webradio metal
NOS VIDEOS METAL
 forum metal
NOS FLASHBACKS METAL
 forum metal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
 vidéo métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019