vidéo reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  écouter radio reggae La Grosse Radio sur Twitter  musique reggae  webzine reggae
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Steel Pulse - Mass Manipulation
Steel Pulse - Mass Manipulation
Vous le saviez depuis plusieurs semaines, c'est à présent une réalité : Steel pulse est de retour !
C'est sous les labels conjoints de Rootfire Cooperative et Wiseman Doctrine (le label du groupe) que sort cet album, Mass Manipulation,  faisant suite à la sortie de la vidéo "Cry cry Blood" ("Pleurer, pleurer du sang").
A noter que l'album est intégralement disponible sur youtube ici.
C'est en vérité plus qu'à noter mais bien à saluer. Non content de travailler son album pendant des années, le groupe nous le livre en libre accès, dans le plus pur esprit du Reggae : simplement partager la musique, diffuser le message.
"Cry cry Blood" n'était qu'une mise en bouche (qui maintenant est clipée), il est maintenant l'heure se repaître de good vibe en compagnie de l'emblématique groupe britannique .

Un album pour sonner la révolte, un album que – de leur propre aveux– les artistes se devaient de sortir, comme une obligation artistique de combattre le mal par la musique, les maux par les mots.
En effet, si Steel Pulse repasse en studio après 15 ans d'absence, ce n'est pas pour rien, c'est pour délivrer un message.
3 continents traversés, 15 nouvelles chansons composées (et deux interludes musicaux de 30 secondes) aboutissent à ce douzième album réfléchi, travaillé, léché dans ses moindres finitions pour revenir de la plus belle des manières sur le devant de la scène .
17 morceaux pour élever la voix contre la manipulation de masse qui sévit aujourd'hui à tous les étages.


Track-list de l'album Mass Manipulation sortie le 17 Mai 2019.
(les morceaux détaillés sont disponibles sur youtube, pour rappel, c'est par ici)

1. Rize
2. Zem Dem
3. Stop You Coming and Come
4. Thank The Rebels
5. Justice In Jena
6. Human Trafficking
7. Cry Cry Blood
8. Don’t Shoot
9. Trinkets and Beads?
10. No Satan Side
11. N.A.T.T.Y.
12. Mass Manipulation
13. World Gone Mad
14. Black and White Oppressors
15. The Final Call
16. Higher Love (Rasta Love)
17. Nations Of The World


1. "Rize"

Dès le premier morceau de l'album, le ton est à nouveau donné et c'est à son public que l'artiste s'adresse directement avec une apostrophe à l'impératif portée par le titre (Rize : s'élever). Il est en effet selon Steel Pulse plus que temps de s'élever, d'élever sa voix.
Très entraînant, sur des rythmes Reggae à l'ancienne, le morceau sent bon le soleil et pourtant c'est l'ombre qu'il nous propose de combattre. Manifeste contre l'opression, le morceau nous invite à nous lever pour perpétuer le combat mené par les "soldats de la liberté", afin qu'ils "ne meurent pas en vain". 
Steel Pulse secoue une première fois notre devoir de mémoire, pour que chacun se donne les moyens de défendre les droits de l'homme sans jamais se reposer sur ses lauriers car il y a toujours un combat à mener dans la quête de liberté.

2. "Zem Dem"

On vous offre ici un petit intermède musical pour reprendre ses esprits.


3. "Stop You Coming and Come"

Si nous abordions la thématique du devoir de mémoire, c'est qu'elle est omniprésence dans cette album humblement empreint de sagesse.
Ce troisième morceau est un message/hommage aux ancêtres, aux racines, aux origines.

It's our destiny / C'est notre destinée
To know our history / De connaître notre histoire
No more slavery / Plus d'escalavage
Born to be free/ Né pour être libre
African legacy / L'héritage africain
We never a colony / Nous ne serons plus une colonie
An African dynasty / Une dynastie Africaine
For you and me / Pour toi et moi


Si la thématique de l'Afrique terre mère est omniprésente dans le Reggae, elle est utilisée ici afin d'invoquer le passé pour mieux alarmer sur le présent et, à fortiori, le futur. 
Le refrain (il vous restera facilement en tête) invite tout le monde à "venir", pour chanter et diffuser ce symbole d'Unité à travers nos origines communes.

4. "Thank The Rebels"

Le titre est assez évocateur pour annoncer la couleur du morceau : un remerciement aux rebelles, comprenez ceux qui combattent l'opression, les inégalités, la corruption etc.
A travers ce remerciement, l'artiste nous exhorte bien sûr à rejoindre la cohorte des combattants de la liberté.
Musicalement parlant, le morceau commence lentement –quasi parlé– puis enchaîne sur un rythme assez rapide qui donnera envie de bouger. Le morceau nous fait pleinement entrer dans l'album et donne envie de chanter à tue-tête et surtout, de rejoindre les rangs...
"Thank you rebels !"
Gros coup de coeur pour ce morceau.



5. "Justice In Jena"

Un peu de contexte et d'Histoire (malheureusement très récente) pour bien saisir le propos de ce morceau qui s'insurge ici contre le racisme.
Une grande manifestation a réuni plusieurs milliers de Noirs-Américains, en septembre 2007 à Jena, une petite ville de Louisiane (Etats-Unis), qui défrayait la chronique depuis des mois pour une affaire de racisme, dans laquelle six jeunes Noirs ont été inculpés de tentatives de meurtre après l'agression d'un Blanc.
L'affaire a par la suite éclaté dans cette ville (où 85% de la population est blanche) quand trois adolescents noirs sont venus s'assoir dans la partie de la cour de leur lycée "réservée" aux Blancs, à l'ombre d'un arbre.
Le lendemain matin, trois cordes de pendus étaient apparues sur l'arbre, une image rappelant les lynchages répandus dans la région il y a seulement quelques dizaines d'années. Aucun des coupables n'a été inculpé, les autorités considérant cela comme une blague.

Il est temps d'arrêter de blaguer.

Inutile de développer plus que cela, vous l'aurez compris, de telles images sont intolérables dans notre Monde que nous voulons moderne.
Steel Pulse demande donc justice à Jena et surtout justice dans le monde entier, un appel à la tolérance qui décidément tarde à venir.
Ainsi, c'est symboliquement que le prisme de Jena a été choisi pour pointer la gangrène que représente le racisme, malheureusement toujours omniprésent aujourd'hui.
Le reggae ancestral mis au service des valeurs qui devraient l'être : tolérance, partage, unité.

Justice in Jena no
Symbol of hate, yeah / Symbole de haine
Racism on deh on deh / Racisme 
Let’s eradicate / Eradiquons-le


6. "Human Trafficking"

L'introduction de ce morceau est une sorte de flash information qui rappelle qu'encore aujourd'hui des humains, des enfants, sont encore achetés et vendus par d'autres humains qui oublient qu'ils dealent leurs semblables.
Le morceau vous habite littéralement, avec une utilisation astucieuse des choeurs et un rythme toujours aussi chatoyant. Une ambiance, une atmosphère quasi spirituelle plane au dessus de ce morceau qui sonne le glas pour le trafic d'humains . Le propos est martelé de plus en plus fort à mesure que le morceau accélère et vous ne manquerez pas de fredonner "human trafficking" dès la première écoute.

7. "Cry Cry Blood"

Retrouver la critique détaillé de ce morceau ici.




"Cry Blood / Pleurer du sang
I GOT to cry blood / Je DOIS pleurer du sang
For my people... " / Pour mon peuple...



8. "Don’t Shoot"

Fidèle aux rythmes très Reggae de l'album et toujours aussi musicalement délicieux, le morceau délivre un message assez simple: ne tirez- pas.
Ce sont les armes qui sont pointées du doigt et surtout bien évidemment les gens qui les possèdent. En s'adressant directement, finalement à tout le monde, Steel Pulse demande littéralement un cessez le feu, définitif si possible.
Une prise de conscience est en effet urgente pour s'insurger contre le fléau de la détention (légale ou non) d'arme.

Don’t shoot! I’ve got my hands up /Ne tirez pas j'ai les mains en l'air
Don’t shoot! I’ve put my hands up
No doubt eh/ Aucun doute
I’m choking I can’t breathe eh / Je suis choqué je ne peux plus respirer


Message délibérément pacifiste car c'est pour eux la manière de répondre aux détenteurs d'armes car n'oublions pas que le fléau n'est pas tant l'arme que son possesseur : ce ne sont pas les armes qui tuent les gens mais bien les gens qui s'en servent.

9. "Trinkets and Beads?"

Nouvel intermède tant musical que vocal.


10. "No Satan Side"

Une introduction aux airs très orientaux  qui nous rappellerait presque (avec délectation) le "Bambino" de Oss 117, on retourne dans le vif du Reggae avec ce dixième morceau. 
A la dimension volontairement spirituelle (en atteste le titre) on en appelle ici à certaines valeurs des rastas pour repousser nos démons in a Rasta Way.
Maître rasta nous exhorte à repousser le "Satan Side" (côté satan) et si ce n'est pour restaurer l'équilibre de la force, c'est bien pour nous aider à marcher dans la lumière...

11. " N.A.T.T.Y."

Natural
And
True
To
Yourself


(Naturel et vrai envers toi même)

Est-il besoin de développer un titre aussi évocateur?... Musicalement à la hauteur de tout le reste de l'album ponctué de délicieux choeurs féminins, le morceau invite tout un chacun à être lui même, fidèle à sa nature. Un message aussi simple qu'important, qui renvoie une fois de plus aux racines profondes du Reggae.


12. " Mass Manipulation "

Morceau éponyme de l'album, il frappe encore nos oreilles à coup de Reggae. C'est l'essence même de l'album que ce morceau puisqu'il critique la manipulation de masse exercée par les puissants de ce monde dans un but bien trop souvent commercial.

Mass Manipulation/ Manipulation de masse
War assimilation / La guerre Assimilée
Mass Manipulation Manipulation de masse
Just to sell their big guns/ Juste pour vendre de gros flingues
Mass Manipulation/ Manipulation de masse


Une fois de plus le refrain est très entraînant et s'imprime avec joie dans nos cerveaux...

13." World Gone Mad "

Musicalement atypique au sein de l'album, ce morceau est paradoxal: la joie de vivre dégagée par sa musique opposée à la gravité du propos : Le Monde devient fou.
Deuxième coup de coeur de l'album, on entendrait presque Jimmy Cliff planer au dessus de ce morceau. Impossible de rester assis, on danse joyeusement pour chanter avec Steel Pulse contre ce monde qui devient fou. Il n'est pas aisé de délivrer un message aussi grave d'une manière aussi légère et joyeuse et si le pari est osé, il est pourtant magnifiquement réussi.
Définitivement à part dans l'album, ce morceau est même rythmé par une interlude aux airs de rap qui s'inscrit parfaitement dans ce petit bout d'originalité.

14." Black and White Oppressors "

Littéralement retour aux racines, dès les premiers lyrics du morceau (Roots music You can’t refuse it ).
Un message assez fort puisqu'on réclame ici la mort aux oppresseurs, qu'ils soient noirs ou blancs. En effet, il est important de rappeler que si nous sommes tous égaux, les oppresseurs se trouvent partout et il convient de les combattre sur tous les fronts.

15. "The Final Call "

Comprenez l'appel final dans ce titre et c'est une nouvelle fois un constat alarmant sur l'état déplorable du monde et la cupidité de l'homme qui est dressé ici.
Le morceau donne encore la part belle aux choeurs et c'est avec une petite touche d'harmonica –qui vient parfaitement appuyer les voix pour nous transporter– que Steel Pulse détaille la liste des maux qui nous font dangereusement tendre vers ce qu'il n'hésite pas à définir comme un nouvel Armaggedon (oui oui, c'est la fin du Monde).
Si les mots sont forts, c'est que le mal est profond et qu'il est urgent de tous répondre à l'appel final.

16." Higher Love "(Rasta Love)

Le morceau tranche ici totalement avec son prédecesseur et c'est un nouveau petit ovni qu'on nous présente ici. Si le propos est plus léger, il n'en est pas moins important et appelle simplement à l'amour, un amour plus fort.
Empreint de good vibe, le morceau amorce magnifiquement le bouquet final de cette fin d'album, et donne sincèrement envie de danser avec Simba (ou n'importe quel héros de chez Disney), mais surtout de chanter, encore et toujours, avec Steel Pulse.




17. "Nations Of The World"

Un message adressé à tous à travers les "Nations du Monde" à qui les artistes s'adressent dans ce morceau final.
Conclusion de l'album, il semble évident que Steel Pulse a souhaité marteler une dernière fois le propos global de l'album pour éveiller à tous notre âme de Citoyen du Monde et abaisser une fois pour toutes les frontières pour, ensemble, continuer à avancer.


Mass Manipulation est un album complet qui réalise la prouesse de ne posséder aucun morceau en dessous du niveau global, aucun morceau que l'on a envie de zapper. Musicalement et vocalement riche, la diversité des airs comme des textes vous invitent au voyage pour de longues minutes de plaisir musical.
De surcroît porteur de propos forts, l'album est parfait dans tous ses compartiments, il s'écoute, se partage, se ré-écoute...
Ainsi et sans équivoque, s'il faut attendre 15 ans pour accéder à un album de ce niveau, armez- vous de patience et délectez vous du travail de ces artistes...



Note de la rédaction :
 musique reggae
10 / 10
 musique reggae
 vidéo reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Steel Pulse Cry Cry blood, Rootfire Cooperative,Wiseman Doctrine Steel Pulse - Cry Cry Blood
09/04/2019 - Vos oreilles ne vont certainement pas vous croire quand vous leur annoncerez la nouvelle que vos yeux sont en train de découvrir, et il vaut peut-être mieux s'asseoir pour déguster cet article dans de bonnes conditions car Steel pulse est de retour! C'est sous les ...
Lire l'article
Steel pulse, single reggae, reggae 2018, Mass manipulation Steel Pulse : « Stop you coming and come », le single avant l’album !
12/12/2018 - "Handsworth Revolution", "Ku Klux Klan", "Macka Splaff", "Tribute to the Martyrs", "Chant a psalm", "Roller skates", "Bodyguard", "Babylon the Bandit", "your house", autant de hits concotés par le ...
Lire l'article
Génération Steel Pulse, reggae sun ska, David Hinds, Interview de David Hinds, chanteur de Steel Pulse, Reggae Sun Ska 2017
16/08/2017 -   Génération STEEL PULSE Question : Vous n’avez jamais été militant, comment pensez vous que votre musique puisse être une arme politique ? La musique est la balle de l’arme. D’où que vous soyez, c’est le seul ...
Lire l'article
Vos commentaires
 musique reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
radio reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 vidéo reggae
NOS ACTUS REGGAE
 vidéo reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 webzine reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 webradio reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique reggae Tout le webzine de la grosse radio
 webzine reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019