webradio reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  vidéo reggae La Grosse Radio sur Twitter  écouter radio reggae  webzine reggae radio reggae
  • Les dernières tentations de Zebra
  • Gros clips
  • Contrebande 2020
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Smad - Indépendant
Smad - Indépendant

Après la grosse interview que Thomas SMAD  nous a accordée à l’occasion de la sortie de son premier album (de deux ans de travail acharné et passionné pour le sortir), il était dans la suite logique de chroniquer ce 12 titres tout en restant objectif, car quand on côtoie certaines personnes, on pourrait perdre notre côté critique, mais il n’en est rien. De côté négatif, il ne peut en être question sur ce pur joyau.


Avec une entrée guitare qui sera du plus bel effet en live, l’album s’ouvre sur un titre fort, "Indépendant", le texte de SMAD est tout autant recherché que la mélodie de la voix et comme il dit :
 

« Ne passe pas ta vie dans le corps d’un autre,
Ta personnalité fait la richesse de ce monde »


Le ton est donné, à travers cet album, il fait vivre ses rêves et c’est un argument que l’on peut tous suivre.

Smad, indépendant, reggae 2019, lacaz, Max livio




L’intro de "Les rêves" se veut plus moderne avec une envolée d’orgue. Tout comme le titre précédent, il y est question de rêve avec notre zone de confort (avec la sécurité au quotidien). Aller au-delà, c’est aller dans la zone de peur avant d’attaquer la zone d’apprentissage pour finir dans la zone de grandeur, celle où l’on vit ses rêves et trouve notre valeur, une sorte de nirvana terrestre.

Un très bon beat pour "La différence" où la chanson nous parle de racisme qui gangrène la société et les âmes alors que la complémentarité est bien plus porteuse. Le flow de SMAD peut varier du simple au double, voir triple pour une fin de chanson en apothéose.

« Tu n’es l’exemple de personne, sache que mes principes,
Je les garde, j’aime la vie et j’aime les gens ».


Pour le morceau suivant, un très bel orgue en intro, un one drop en grosse caisse et une ligne de basse bien violente, qui rentre bien dans la tête pour ne plus en ressortir sur ce "reggae français" bien différent du même titre que Taïro, mais tout autant intéressant.

Une musique universelle, même si elle reste quand même underground et ce qui en fait sa force. Comme le chante Thomas, il est toujours debout malgré les détracteurs, ou ceux qui se sentent ‘populaires’ parce qu’ils passent en radio.

Smad, indépendant, reggae 2019, lacaz, Max livio

« Pour vous », dès la première note, dès le chant sonne comme du Ben l’Oncle Soul, et revient très vite dans ce que l’on connaît. La voix de Cam du groupe Ryon se marie à merveille avec celle de SMAD, ils nous donnent une belle leçon de partage. Et quand le tempo part au galop, SMAD chevauche le riddim avec une facilité déconcertante, dans un pur fast style (avec une pensée pour Smiley Culture RIP, un des maîtres du genre).

Un riddim fortement roots pour "De l’or". SMAD nous fait la voix de tête et les chœurs pour ce morceau qui fleure bon les années 70’s oui car « notre vie vaut bien plus que de l’or ». Cette chanson, qui nous parle de valeur humaine, est la seul composée par SMAD sur cet album et nous montre combien il est à l’aise dans la création de riddims, qu’ils soient dancehall, drum’n’bass, ou ici dans un nu-roots digne des aînés jamaicains.

Le morceau suivant attaque plus rapidement, la basse tape dans le bas-ventre comme pour faire comprendre que ceux qui vivent en "Double jeu" (ou une vie double) se prennent un jour ou l’autre un sacré coup de poing quand ils sont découverts. Les mythomanes, ceux qui s’inventent plusieurs vies finiront seuls, mais non sans avoir fait souffrir leur proche. On retrouve le côté humain dans ces bassesses, alors qu’il pourrait vivre heureux simplement et cherche des aventures, des moments légers plutôt que de consolider ce qu’il a commencé à construire.

Smad, indépendant, reggae 2019, lacaz, Max livio

le SMAD Crew : Yoann "Yok's", Alexis "selecta Z, Thomas 'Smad et Simon "Slim"


On arrive au morceau le plus drum’n’bass de l’album, le bien nommé "Dynamite "que l’on a pu découvrir en avant première grâce à la superbe vidéo imaginée par Slim (chronique ici). A conseiller de mettre les basses à fond, de pousser quelques meubles car une forte envie de bouger va vous prendre à l’écoute de morceau fortement addictif et comme le dit Thomas : 

« On met des actes sur les mots, des claques et du flow, on est des dynamites enclenchées »
 

On explose sur cette musique sans avoir à mettre le fil rouge sur le bouton rouge et le film vert sur le bouton vert comme le répétait le Colonel Blanchet, nom de code Mirabelle de la 7ème compagnie !





Là encore, pour "Soudés", se fait entendre un très belle alchimie entre les voix de SMAD et de Lidiop. Chantée en français, anglais et Wolof, cette chanson nous parle d’Unité, qui est une des clés du bonheur et de la vie au même titre que l’éducation d’ailleurs. Un très bon riddim de Backwash band où basse/batterie/guitare/claviers nous donnent un reggae très efficace dans un message universel à travers les instruments et les voix, Unité étant synonyme aussi d’amour (de son prochain et de ces proches).

Avec "Humains", SMAD signe ici le titre le plus sombre de l’album, un de ces titres qui nous fait comprendre qu’ici en France, nous ne sommes pas si mal logés (bien que sur certains points, il y aurait matière à réflexion). Une chanson qui prend aux tripes, sur la condition humaine avec ceux qui quittent leur pays, non par plaisir, mais bien pour protéger leur vie et qui parfois fait que leur famille se trouve dispersée, éclatée.

Les mots de SMAD font mouche, tantôt dans les chœurs, tantôt dans l’exercice très réussi de plusieurs tonalités de voix et rien que
 

« Je n’ai pas choisi d’être ici, la vie m’a posé devant ta porte

car la mienne est en train de brûler »


met le frisson et devrait faire réfléchir plus intelligemment ceux qui fustigent les migrants.

"Nouvel album" a un riddim que ne renierait pas King Jammy car dès les premières notes, on se remémore son "Punnany" popularisé par Admiral Bailey en 1986 ! Un titre dancehall qui fera danser les massives où il nous parle de ce fameux album « Indépendant ». La musique parfois ralentit pour donner place à de très jolis chœurs puis le beat accèlére et SMAD nous envoie la puissance de flow fast-style tel un tir de mitraillette.

L’ascenseur émotionnel est à son comble avec le titre "Infréquentable" qui conclue cet album. Démarrage guitare sèche avec la voix d’un des plus grands du reggae français actuel, Max Livio, percussions, la voix de SMAD, les autres instruments arrivent la magie opère, on est loin, très loin, on voudrait que le temps s’arrête tandis que la guitare avec pédale wouah-wouah accompagne ces deux superbes voix. Le morceau est tout simplement parfait avec des paroles qui coulent comme une jolie Couze qui viendrait se jeter dans l’Allier avec du SMAD dans le texte

« un franc parlé, la tête dure comme une armure,
assumant de ne pas penser comme les autres »

et du Max Livio évidemment


« Sache que l’honneur fleurit sur la fosse
C’est pas de votre faute si vous êtes con »

 
Smad, indépendant, reggae 2019, lacaz, Max livio

EP et album, suite logique, pochette esquisse et création par Yok's, infographiste et photographe de Smad Crew




Les musiciens que ce soient les Wihad, Les frères Cirade, le Backwash bandM'doezen, Ben wah ou Smad lui-même nous ont concocté de superbes morceaux éclectiques tandis que Max Livio a été le grand frère, le mentor, l’ingénieur du son, un artiste entier au cœur ouvert vers les autres.

La pochette imaginée par Yok's (infographiste et photographe au sein du SMAD crew) est un pur chef d’œuvre. Le lion et SMAD, indépendants et ensemble en même temps, marchant sur les pavés de la réussite vers cette cité de babylone, nous apprennent que le contenu de cet album va en faire rêver plus d’un. Et le livret qui accompagne celui-ci avec les paroles est un plus dans le packaging parfait.

Au pays de l’ASM, on peut dire que l’essai est transformé pour ce 12 titres de SMAD. Il faut reconnaître que le travail a été de mise pendant 2 ans pour accoucher de celui-ci.

SMAD, humaniste au grand cœur qui aime le partage tout en gardant cette part d’indépendance, cet album en est la preuve vivante !



Tracklist :
1-Indépendant
2- Les rêves
3- La différence
4- Reggae français
5- Pour vous feat. Cam (Ryon)
6- De l’or
7- Double jeu
8- Dynamite
9- Soudés feat. Lidiop
10- Humains
11- Nouvel album
12- L’infréquentable feat. Max Livio

Sortie le 08/11/2019
Smad Music / Lacaz

En digital sur toutes les plateformes de téléchargement légales
ou en CD sur le site officiel

Extraits de paroles avec l’aimable autorisation de Thomas ‘SMAD’
Photos avec l’aimable autorisation de Yoks/Smad Crew

Note de la rédaction :
 vidéo reggae
9 / 10
 vidéo reggae
 musique reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
smad, reggae 2019, lacaz, interview 2019, independant, Le bureau de Lilith Smad - la 1ère interview pour LGR
04/11/2019 - A l’occasion de la sortie du 1er album de SMAD Indépendant  Thomas, le chanteur, a bien voulu nous accorder une interview. Il n’est pas ici un inconnu car la Grosse Radio parle régulièrement de cet auvergnat d’adoption. Un des volcans qui fait la ...
Lire l'article
smad, reggae 2019, video 2019, slim, lacaz, Indépendant Smad - Dynamite
09/10/2019 - Unité et indépendance ? Deux mots que l’on pourrait trouver contradictoires de par leur définition propre mais qui prennent tout leur sens dans la musique reggae. Indépendance, car on veut produire un son unique, et ne pas se laisser influencer par une ...
Lire l'article
Smad, Tell Dem 3, En vie, 2019, Smad crew, Sélecta Z Smad - Tell Dem #3 : En Vie
08/08/2019 - Après le Tell Dem #2 dont on vous parle ici , voici maintenant le #3 nommé "En vie". Mais tout d'abord qu'est ce que les Tell Dem ? Les Tell Dem sont des clips de morceaux originaux, qui ne seront pas dans le prochain album. C'est un peu une façon ...
Lire l'article
SMAD, le large, vidéo 2019, reggae 2019, Auvergne SMAD - tell dem#2 Le Large
04/06/2019 - En 2016 déjà, La Grosse Radio parlait de ce nouveau volcan qui s’éveillait sous le nom de SIS Vibrations. Un changement de nom depuis puisqu’il œuvre maintenant sous le nom de SMAD mais rien ne semble arrêter ce jeune talent, telle une ...
Lire l'article
smad, REGGAE 2019, tour 2018, Yoks, Slim, Selecta Z SMAD - Tour 2018
09/05/2019 - La musique, si elle s’écoute au calme chez soi sous différentes formes, Vinyl, cassette (oui, il y a un regain de ce format), CD, mp3 ou autre, seul ou en groupe, ou lors d’un sound system, prend toute sa force lors de scènes endiablées. L'artiste, ...
Lire l'article
arverne reggae, festival reggae, Skatalites, I-taweh, Smad, Ryon Arverne reggae festival : Skatalites et I-Taweh à Brassac-les-Mines!
04/04/2019 - Les festivals se suivent et ne se ressemblent pas. Au Arverne Reggae Festival, l’association «Les jeunes Mine de Rien» sont les dignes héritiers de leurs aînés et n’hésitent pas à aller «au charbon» pour proposer une ...
Lire l'article
Smad, reggae 2018, Tell Dem,  We Gonna, Clermont SMAD - Tell Dem #1 : We Gonna
14/09/2018 - On a beau dire qu’en Auvergne la chaine des Puys (classée d’ailleurs au patrimoine mondial del’Unesco ce 02 juillet 2018), est une suite de volcans endormis, il y en a un qui est bel et bien réveillé ! SMAD (ex SIS Vibrations) est en perpétuelle ...
Lire l'article
SIS vibrations, Smad, demain, Ep reggae, reggae 2018 SMAD - Demain
06/04/2018 - En Auvergne, terre des volcans, on vous parlait il y a deux ans déja (ici) d’un phénomène qui émergeait, S.I.S. Vibrations. Après un album  généalogiquement roots  très réussi, il croise la route de la fameuse ...
Lire l'article
smad, smad crew, S.I.S. Vibrations, reggae 2017, Auvergne SMAD (ex SIS Vibrations) - Respire
12/09/2017 - L’été est bien là, même s’il tire à sa fin et nous amène toute sa chaleur tant humaine que musicale et c’est avec un grand plaisir que le  SMAD Crew (anciennement S.I.S. Vibrations) a sorti sa summer mix tape volume 2 mi-juillet ...
Lire l'article
SIS VIBRATIONS, prendr le temps, Root's trip, live 2016 S.I.S. Vibrations – Prendre le temps
25/11/2016 - Pour ceux qui étaient présents à la Puce à l'Oreille de Riom le 1er novembre afin d'assister au concert évènement de Clinton Fearon, vous  avez pu découvrir une première partie locale en la personne de Thomas Alias ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
Vos commentaires
 webzine reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 musique reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 webzine reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 forum reggae
NOS ACTUS REGGAE
 webzine reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 musique reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 musique reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 forum reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum reggae Tout le webzine de la grosse radio
 webradio reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020