webzine reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  musique reggae La Grosse Radio sur Twitter  webzine reggae  forum reggae radio reggae
  • Francofans
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Dr. Israel - In Dub
Dr. Israel - In Dub
Mercredi 8 Avril 2020 à 13h30, by J.lion

L’artiste dub originaire du quartier de Brooklyn (New-York, USA) Dr. Israel vient de sortir un très bon album dub sobrement intitulé In Dub. Pour lui le dub est l’occasion d’explorer les multiples univers sonores semblables à un multivers. Son univers à lui est teinté de sonorités punk, rock, hip-hop, ambiant, électro, reggae et de drum and bass le tout enveloppé dans une certaine obscurité. Un melting pot surprenant mais efficace qu’il surnomme reggae “non traditionnel”. Cet univers il le découvre lorsqu’il était encore guitariste pour un groupe punk-rock originaire de Philadelphie. Il le développe en écoutant Bad Brains (punk/reggae), Boogie Down Productions (ragga/hip-hop), Sly & Robbie ainsi que Black Uhuru. Dr. Israel se définit comme une sorte de Bruce Lee de la musique (Bruce Lee mélangeait différent arts martiaux au Kung-Fu pour être plus efficace malgré l'interdiction). Prenons place dans la navette In Dub du Docteur.


“Slaver” malgré le thème sérieu abordé est une bonne entrée en matière. La voix sans concession de Dr. Israel se veut rare mais imposante sur un dub électro dont les effets vont crescendo. Le titre est un remix de DJ Olive. Les voix arrivant en fin de morceaux rendent le tout spectral. “Tomorrow (Escape to Brooklyn Dub)" est un dub urbain qui relève de la science-fiction angoissante. Dr. Israel s’efface, ses participations relèvent presque d’une apparition spirituelle. Tout l’inverse de “Equal Rights” où, sur ce titre, Dr. Israel reprend ses droits. Beaucoup plus de chants sur une thématique cruciale interprétée sur un riddim et avec un air positif. “Equal Dub” reprend le relais de manière tout aussi convaincante.





Quelle agréable surprise d’entendre un morceau soul interprété par une gracieuse voix féminine sur “Bottom (Down in the …)”. La voix de Dr. Israel rappe consciemment sur un riddim hip-hop accompagnée en fond par la voix féminine qui continue de fredonner un air soul. Ce titre est une sorte de pause nous permettant de mieux digérer les précédents morceaux. Ce morceau sonne comme une version musicale et moderne du livre 'Sur la route' de Jack Kerouac. “Africa Youth” reprend les mêmes codes que le titre précédent. Cependant “Africa Youth” est plus détendu et laisse plus la place au riddim léger même si la basse est plus présente. Dr Israel alterne slam et chant sur ce titre. La pause se finit sur “Addis Ababa”. Un morceau très spatial. L’intro sonne comme si nous étions dans un vaisseau spatial à la dérive happé par un trou noir. Avant d’y sombrer nous y voyons l’histoire de l’univers défiler devant nos yeux, le big-bang, l'expansion de l’univers, la création des objets célestes, l’histoire terrestre mais aussi ce qui s’est passé depuis le début de l’album. Cela s’arrête quand on rentre dans l’univers musical de Dr. Israel, ou serait-ce celui de Lee “Scratch” Perry ?

“Dubvivor” est un petit morceau dub tranquille, aussi organique qu’une ballade en forêt tropicale au petit matin. Mais on ne peut s’empêcher d’y trouver un petit je ne sais quoi d’étrange. “Israel” est un morceau très ensoleillé et positif, la flûte et les voix le rendent volatile.“Dub out Tonight” est un titre spatial, doux comme une ballade un soir d’été. Il fait du bien. “Revolution Dub” est une douce révolution roots. Il reflète la foi rasta de l’artiste. Ayant passé quelque temps dans une communauté rasta jamaïcaine il en a adopté la philosophie, les rastas l’ont alors nommé Dr. Israel (Douglas Bennett de son vrai nom).





“Dub Inna Babylon” poursuit le programme de “Revolution Dub”, un dub roots à la foi rasta mais qui se veut plus revendicateur sur un riddim dub aux sonorités drum and bass. Les rastas conquierent le dub, le rendu est à la fois neuf et efficace. “Dub with Me” change d’angle, on y trouve un dub plus moderne aux effets presque aquatique. On poursuit sur la même ambiance avec l’intro de “Gangsta ‘n Police (dub)” avant de tomber dans du hip-hop dubbé. Killah Priest est invité à poser sur ce titre. Ce voyage se termine avec “Final Resistance (Backyard Mix)". Un titre dub roots au message rasta qui laisse assez de place à un riddim parfois spatial, parfois aussi lourd que le climat jamaïcain. Atterrissage en douceur.

Dr. Israel distille ses messages conscients dans un univers musical qui lui est propre (dub, électro, punk, rock, soul, hip-hop, …), en plus d’être innovant cela fonctionne très bien. Nous sommes happés par ce melting pot qui fait que chaque titre est unique. On est curieux d’avance de savoir ce que le prochain titre nous réserve. Tout est bon et parfaitement à sa place, rien n’est à jeter. Parfois dur parfois doux, l’univers de Dr. Israel est à l’image de la vie. Cet album mérite le coup d’oreille, et plutôt deux fois qu’une. Cet artiste n’est pas reconnu à sa juste valeur.
  



Dr. Israel - In Dub
Sorti le 27/03/20
Label : Echo Beach

Tracklist :
01 - Slaver (DJ Echo Remix)
02 - Tomorrow (Escape to Brooklyn Dub)
03 - Equal Rights
04 - Equal Dub
05 - Bottom (Down in the ...)
06 - Africa Youth
07 - Addis Ababa (Conscious Dub Version)
08 - Dubvivor
09 - Israel
10 - Dub out Tonight
11 - Revolution Dub
12 - Dub Inna Babylon
13 - Dub with Me
14 - Gangsta' n Police (Dub)
15 - Final Resistance (Backyard Mix)
Note de la rédaction :
 webradio reggae
10 / 10
 musique reggae
 vidéo reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
radio reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 vidéo reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 musique reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS ACTUS REGGAE
 vidéo reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 musique reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 vidéo reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 vidéo reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
radio reggae Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020