radio reggae
La Grosse Radio REGGAE sur radio reggae La Grosse Radio sur Twitter  forum reggae  écouter radio reggae  forum reggae
  • Eté 2020
  • Pas de vacances 2020
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Alpha & Omega - Shadrach, Meshach and Abednego
Alpha & Omega - Shadrach, Meshach and Abednego

Actif depuis les années 90, le duo anglais formé par John Sprosen et Christine Woodbridge cherche a créer une musique particulière, envoutante, dotée d’une forme de spiritualité et de symbolisme. Le nom même du groupe, dans ce choix original d’utiliser la première et la dernière lettre de l’alphabet grec, est en soi une référence mystifiée. En effet, la lettre Alpha α peut-être une symbolique du commencement du monde tandis que l’Oméga ω est quant à elle représentative de sa fin. C’est cette totalité éternelle qu’incarne le Christ dans la culture Chrétienne qui débute avec l’Evangile de Saint-Jean pour se clôre sur l’épisode final de l’Apocalypse.
Le groupe choisit d’ailleurs souvent des illustrations pour leurs pochettes d’album qui font penser aux peintures chrétiennes éthiopiennes, motifs d’ailleurs parfois utilisés par Lee "Scratch" Perry lui-même.


Alpha & Omega - Daniel in the Lions Den plus King and Queen


La musicalité, chez Alpha & Omega devient certainement une façon de transcender un message qui — à travers des instruments, des voix, des notes et des rythmes minutieusement choisis — devient purement accessible. De cette façon, il est possible de raconter, sans aucune véritable contrainte, des pages de l’histoire, des mythes ; d’aborder par la façon la plus douce qu’il soit des questions religieuses, culturelles et ethniques.

Alpha & Omega a conservé au fil des années une ligne directrice rassurante dans tous leurs albums, évoluant méticuleusement pour, je le crois, tenter des créer une oeuvre générale harmonieuse qui prendrait l’image d’un voyage dans l’esprit de l’homme. Le groupe n’a pas peur de la profondeur, de fouiller l’intériorité par le biais de la création musicale pour y découvrir une manière d’effectuer une possible introspection.
Alchimistes du son, créateurs, arrangeurs, le duo s’amuse avec des sonorités issues de cultures différentes, de l’underground anglais jusqu’au dub jamaïcain, tout en rendant hommage à leurs prédécesseurs par leurs évidentes inspirations. Mad Professor, Lee "Scratch" Perry, Augustus Pablo, autant d’artistes qui ont forgé le dub tel qu’on le connait actuellement, et qui dans une multitude de petites références, se trouvent regroupés dans l’oeuvre d’Alpha & Omega.


Alpha & Omega Shadrach, Meshach,and Abebnego Pochette album


Dans leur nouvel album sorti en cette fin mai 2020, John Sprosen et Christine Woodbridge s’inscrivent de nouveau dans une volonté de provoquer du sens. Le titre de leur album, sa construction et les collaborations effectuées ne sont pas laissés au hasard.

Shadrach, Meshach and Abednego.

S'il n’est en aucun cas besoin ici de rappeler la référence hébraïque du Livre de Daniel, il est en revanche intéressant de se remémorer l’histoire de ces trois frères et de leur rôle au sein de cette mythologie. Alpha & Omega choisit donc de situer sa création artistique dans une dynamique historique et biblique, puisque l’épisode de Shadrach, Meshach et Abednego (ou Ananias, Azarias et Misaël en hébreu) est un témoignage de la captivité du peuple juif en Babylone, alors sous le règne de Nabuchodonosor II. Le texte du Livre de Daniel raconte comment les trois frères, qui auraient refusé de se prosterner devant une immense statue d’or sculptée à l’image du roi, ont été condamnés à être brulés vifs. C’est ainsi que le miracle est advenu : là, vivants au milieu de la fournaise, après avoir chanté les louanges du Dieu d’Israël, leur apparaît un ange qui finira de forger la légende de ces trois frères.



William Turner, Les trois jeunes gens dans la fournaise, 1832, Museum Tate Britain


Au regard de ce que l’on sait sur la symbolique de Babylone dans la culture reggae, il est désormais aisé d’effectuer un pont et une analyse entre cet épisode biblique et la musique dub proposée par Alpha & Omega.
Thème chanté par Louis Armstrong, puis par Johnny Cash, le groupe en fait désormais la fondation de son dernier album, donnant à leur nouvelle création une profondeur historique et spirituelle bien particulière.

L’album en lui-même est construit d’une façon précise. Comme le font un certain nombre d’artistes jamaïcains, il est composé de cinq premiers morceaux — qui constituent la ligne directrice — ensuite repris dans leurs versions dub en instrumental.
Le duo fait le choix de collaborer avec cinq chanteurs différents dont trois d’entres eux issus du même label, Steppas Productions. Des titres comme "Steppin in the Fyah" en featuring avec Joseph Lalibela ou "Hail HIM" interprété par Ras Tinny rappellent le dub jamaïcain sous l’influence de créations européennes comme celles des français d’OBF Soundsystem. Les lignes de basse sont profondes, soutenues, précises ; les voix viennent les rehausser et apportent une puissance affirmée et moderne.





Quant à "Jah is here" et à "Maisha" chantées respectivement par Danny Red et Ni-Jah, le dub est plus souple, plus planant et se différencie par une touche d’étrangeté vaporeuse. Alpha & Omega n’hésite pas à utiliser dans ses mix des instruments comme le mélodica, rendant compte d’une volonté de s’inscrire dans une certaine tradition de la musique dub tout en respectant la ligne directrice qui s’est profilée tout au long de leurs créations depuis 30 ans.
L’écueil de l’album serait peut-être "Real Eyes Realize", la composition jurant avec la direction musicale choisie par le duo. Dès la première écoute, il m'a semblée que la voix de Wellette Seyon flottait et se répètait sans parvenir véritablement à s’emparer de la ligne instrumentale.

L’album se clôture sur les versions instrumentales des chansons précédentes. John Sprosen et Christine Woodbridge se laissent aller à une créativité planante qui leur ressemble. Les morceaux deviennent le lieu de l’expérimentation et de la mise en place, par des évolutions sonores quasiment imperceptibles, d’un univers à la fois complexe et accessible. Le duo effectue un travail particulièrement attentif sur les échos, rendant à Shadrach, Meshach and Abednego toute sa profondeur.
La musique devient ici un voyage dans le temps, l’espace et l’intériorité.





Alpha & OmegaShadrach, Meshach and Abednego
Sorti le : 29/05/20
Label : Steppas Productions

Tracklist :
01 - Steppin In The Fyah (ft. Joseph Lalibela)
02 - Jah Is Here (ft. Danny Red)
03 - Real Eyes Realize (ft. Wellette Seyon)
04 - Hail HIM (ft. Ras Tinny)
05 - Maisha (ft. Nai-Jah)
06 - Shadrach Fire
07 - Dub Is Here
08 - Dub Realization
09 - Hail Dub
10 - Maisha Dub
Note de la rédaction :
 webzine reggae
7 / 10
 webradio reggae
 écouter radio reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 forum reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 écouter radio reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 webzine reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
radio reggae
NOS ACTUS REGGAE
 forum reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 webzine reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 webzine reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio reggae Tout le webzine de la grosse radio
 webzine reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020