webzine reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  vidéo reggae La Grosse Radio sur Twitter  forum reggae  écouter radio reggae  écouter radio reggae
  • Saga Punk Bangkok
  • Eté 2020
  • Pas de vacances 2020
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Brahim - Ainsi Vivent Les Hommes
Brahim - Ainsi Vivent Les Hommes
Lors de notre court séjour à Tours il y a deux ans (voir ici), nous avions bien évidemment rencontré Brahim, le pionnier, qui, intarissable sur Marvin Gaye nous avait expliqué tout le contexte qui avait conduit à la création de "Sexual Healing" ; il nous avait également confié à ce propos que l'auteur de "What's Going On" était son chanteur préféré. En effet, on ne le dira jamais assez, mais le reggae, c'est du blues, de la soul à la sauce jamaïcaine. Et le dernier album de Brahim, Ainsi Vivent Les Hommes, sorti le 15 mai dernier chez Baco Records, n'échappe pas à ce constat, puisque cet opus du Tourangeau est traversé de part en part par le genre cher à Curtis Mayfield et Otis Redding.

Toute la discographie de Brahim est ainsi profondément marquée, directement ou indirectement, par la soul. Et que dire de ce big tune "Briques Après Briques" paru sur Sans Haine (la grosse chronique ici), sur lequel il avait invité une dream team composée de Pierpoljak, Nuttea, Merlot (chanteur de Baobab et lui non plus pas en reste quant aux incantations soul) et son cousin Asha B, membre, comme lui, du Wadada Sound System. Sur Sans Haine, Brahim avait fait appel au guitariste Kubix en qualité de beatmaker, sur Déconnecté (la grosse chronique ici), son album suivant, c'était Manudigital qui avait fourni ses riddims explosifs à l'interprète, notamment sur le wicked "Tout n'est que bizness". Là encore, Brahim sait s'entourer d'une dream team dès lors qu'il s'agit de la composition.

Mais plus encore, ce qui nous intéresse, c'est que le chanteur, bien loin de se conformer à une pure identité roots & soul, sait repousser ses limites et se renouveler ; pour résumer, Brahim c'est un peu l'artiste qui se balade entre tradition et modernité, qui propose sans arrêt du neuf sans négliger l'apport fondamental des précurseurs tous genres confondus. En effet, peu après la publication de Déconnecté, il rééditait cet album en version chopped & screwed (sorte de remix d'un morceau à travers un procédé qui consiste à le ralentir et inventé par DJ Screw dans les 90's), technique également utilisée par un certain Big Red sur son splendide Vapor (la grosse chronique ici) paru en 2016 chez les voisins tourangeaux de Brahim, Brigante Records.



brahim, ainsi vivent les hommes, nouvel album



Puis, quelques années plus tard, toujours en compagnie de Manudigital (décidément Manudigital est omniprésent), il sortait un track à la croisée du trap, du reggae et du dub, le groovy "Faites ce que je dis" (voir ici) et qui allait annoncer, d'une certaine manière, Ainsi Vivent Les Hommes bien que le morceau en question n'y figure pas.

Cette fois-ci par contre, pas de Manudigital dans les pattes de Brahim, puisqu'il a lui-même entièrement élaboré les instrus. Autrement dit, c'est en véritable auteur-compositeur-interprète que Brahim a abordé cette nouvelle galette. Il a cependant été épaulé par une partie des fondateurs de Baco Records, j'ai nommé Danakil, quant à la réalisation de l'album : le clavier Martin Bisson, Manjul, Bozo Sax, ainsi que la section rythmique (le batteur Titi et le bassiste Massive Boris) sont ainsi venus prêter main forte à celui qui reste définitivement comme l'une de leurs plus grosses influences, Balik ayant d'ailleurs toujours été très clair à ce sujet.
Et souvenons-nous également que Massive Boris avait grandement participé (au même titre que Manudigital, encore et toujours) au Turbulent (la grosse chronique ici) de Papa Style en 2016 et plus particulièrement au wicked "Tout Là-Haut" à travers lequel le MC se confiait sur une douloureuse expérience personnelle tout en dénonçant les travers de notre société. Il en va pratiquement de même avec cet Ainsi Vivent Les Hommes, un opus à double facette où Brahim se dévoile à la fois quant à son être intérieur, son intimité, mais aussi sur le monde qui nous entoure.







Telle est ainsi la ligne directrice de l'album et il suffira juste de vous pencher sur les titres des morceaux pour vous en convaincre. Ainsi Vivent Les Hommes est donc organisé en deux parties distinctes qui, l'une parle de la folie des hommes et l'autre de la rupture amoureuse. C'est d'ailleurs sur ce dernier thème que Brahim avait initialement l'ambition d'écrire un EP, comme il nous le confiait récemment en interview. Mais tel un véritable passionné, le chanteur avait forcément plus d'une corde à son arc et il donc fallu se rabattre sur un double EP. Cependant, d'une certaine manière, les deux parties se complètent très bien puisqu'elles partent d'expériences vécues : "j’ai remarqué que les mecs que j’écoutais souvent , c’étaient des écorchés en vrai", déclarait-il dans cette même interview. On repense justement à cette reprise du "Ne me quitte pas" de Jacques Brel (qui aurait tout à fait pu s'insérer ici) que Brahim avait publiée il y a quelques années. Les textes forts et poignants de Brahim sur cet album résonnent ainsi comme un écho aux éprouvantes paroles proférées par le Belge et c'est ce que l'on peut ressentir avec "Elle" sur un riddim qui oscille entre le dub, le synthwave et le trap.







Toujours à la croisée des genres précités, Brahim établit un parallèle pertinent entre l'amour et la drogue dans "Addiction", morceau qui, à l'instar de l'album contient une double entrée. Une grande partie des chansons à propos de l'amour sont, de toute façon, construites à partir d'une dualité qui évoque les temps heureux de la relation synonymes de confiance aveugle et de promesses et la période qui suit la rupture où les larmes et la peine sont de mise. L'amour est ainsi un "Equilibre Dangereux" comme le chante si bien Brahim accompagné d'un riddim groovy inna rub-a-dub style interprété par les Danaks.

Par conséquent, bien que "la déprime", "la colère" et "la rage" vous envahissent après avoir rompu, ce qui est relaté dans "Trop Tard" sur une grosse instru stepper adéquate, Brahim nous rappelle que l'amour éternel nous éloigne du côté obscur et peut nous sauver. On en veut pour exemple "Ce Feeling", track qui conclut l'album où les cuivres soul cohabitent avec le reggae/dancehall et le hip-hop sur fond de basses qui ronronnent, mais aussi et surtout avec le très beau "Amour Suprême" à travers lequel le Tourangeau s'adresse à sa fille.

C'est tout naturellement que Brahim fustige l'amour intéressé dans "Joueur de Foot" et qu'il proclame que l'argent est capable de tout corrompre et pervertir ; on se remémore presque "Tout n'est que bizness" avec ce tune. C'est d'ailleurs dans le même état d'esprit que Brahim s'attaque aux faux-semblants et à l'hypocrisie des gens de pouvoirs dans "La Paix La Justice" (titre qui nous rappelle les textes de "Faites ce que je dis"), raison pour laquelle il s'indigne que "ce monde est devenu fou" dans le morceau éponyme de l'album.

Dans cette partie consacrée aux maux de notre monde, Brahim s'attaque aux abus de pouvoir comme on le constate sur "Dans les airs" qui, à l'instar de "La Paix La Justice", fait état d'un décalage entre le discours des puissants et leur véritable comportement, un discours qui prône la liberté et le bonheur alors que règnent l'oppression et la répression. Plus encore, c'est le fanatisme religieux qui est condamné par le chanteur dans "Au Nom Du..." en feat. avec Joss Bari, où, là encore, le message universel d'amour et de paix des religions est totalement bafoué par des prédicateurs qui sèment la terreur.







Tout l'opus repose finalement sur le contraste entre l'être et le paraître, la réalité et la fiction (ou le rêve), mais aussi sur la lutte permanente qui se joue en nous entre, d'une part, notre capacité à aimer et, d'autre part, cette tentation qui nous pousse vers la nuit et l'obscurité. "Seul Le Temps", mais aussi la sagesse et la patience (Maître Yoda n'aurait pas dit mieux) peuvent apporter l'équilibre nécessaire et résoudre cette contradiction propre à chacun d'entre nous. Ainsi Vivent Les Hommes.







TRACKLIST

PART 1

1. Seul le temps
2. Ainsi vivent les hommes
3. Dans les airs
4. Joueur de foot
5. La paix La Justice
6. Au nom du... Ft. Joss Bari

PART 2

7. Elle
8. Équilibre dangereux
9. Trop tard
10. Amour suprême
11. Addiction
12. Ce feeling



Artiste : Brahim
Album : Ainsi Vivent Les Hommes
Label : Baco Records
Date de sortie : 15/05/2020






Note de la rédaction :
 webzine reggae
7 / 10
 webzine reggae
radio reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Brahim, Ainsi Vivent Les Hommes, Interview, Sortie le 15 mai, iWelcom Promo, Baco Records Interview de Brahim - 7/05/2020
13/05/2020 - L'interview Ainsi Vivent Les Hommes Dans deux jours ( le 15 mai ), sortira le nouveau projet signé Brahim - Ainsi Vivent Les Hommes. Un album que le chanteur a voulu diviser en deux parties. La première pour nous apporter sa vision face au comportement de l'être ...
Lire l'article
Brahim, clip, nouveauté, 2020, single, ganja-tune, Baco records, Brahim - Dans les airs
20/04/2020 - Cela n’aura échappé à personne Brahim, pionnier de la scène reggae francophone, sortira un album le 15 mai prochain. Cela n’était pas arrivé depuis trop longtemps. On se souvient bien évidemment de son premier album qui fut un ...
Lire l'article
Brahim, nouveauté, ainsi vivent les hommes, nouvel album, baco records Brahim - Ainsi vivent les hommes
05/04/2020 - En entendant le dernier titre de Brahim, peut-être que certains diront : "Le retour de Brahim" mais nous à La Grosse Radio Reggae, on sait que pour être de retour il faut déjà être parti, or l'artiste de Tours n'est jamais parti, ...
Lire l'article
bost&bim, april riddim, tiwony, pierpoljak, brahim Bost&Bim - April Riddim
15/05/2018 - Les productions one riddim avec un casting 100% français étant trop rares qu'on ne peut faire l'impasse dessus lorsqu'une de ces séries se présente à nous.  Et pour le coup, c'est un line-up des plus prestigieux que l'on peut entendre ...
Lire l'article
tours, reggae, brigante records, odgprod, soulnurse, brahim, bazil, smalla connexion Kingston-sur-Loire, à la rencontre du reggae tourangeau
11/05/2018 - [Cet article n'est pas un live report classique, dans la mesure où ne nous faisons pas le compte rendu d'un concert. Il s'agit plutôt d'un reportage destiné à présenter la scène reggae de Tours]. Ouais, ok, ça fait ...
Lire l'article
brahim, nouveau single, faites ce que je dis, baco records, rub a lounge, politiques Brahim - Faites ce que je dis
15/04/2017 - Les politiques, en ces temps de campagne présidentielle, inspirent manifestement beaucoup les artistes du label Baco Records. Après Papa Style qui, dans son clip, "Venus d'ailleurs" issu de son album Turbulent, vilipendait le racisme du FN avec un "le bleu de ...
Lire l'article
big red, vapor, nouvel album, telly, brigante records, echo prod Big Red - Vapor
02/05/2016 - Tours est définitivement aujourd'hui LA ville du reggae français. The place to be. On ne compte plus désormais les reggaemen et autres dubbers originaires de là-bas : Bazil, Biga Ranx, les Ligerians, le label ODG, sans oublier Ez3kiel, Fumuj, etc, et celui qui ...
Lire l'article
Papa Style, Turbulent, Baco Records, Papa Style - Turbulent
29/04/2016 - Papa Style est de retour avec Turbulent, son deuxième album solo,  qui sortira le 13 mai prochain chez Baco records. Trois ans après Alma de Guerrero, Papa Style a su imposer son identité musicale sur la scène reggae, tant il maîtrise comme peu ...
Lire l'article
Brahim, Manudigital, Baco Records, Déconnecté - Brahim
20/10/2014 - Brahim est un des pionniers du reggae francophone (on se rémémore ainsi son album Dans quel monde on vit ? sorti il y a déjà quatorze ans, et toujours aussi actuel). Dans chaque projet, l'artiste est simple, efficace et percutant, il nous raconte ...
Lire l'article
Brahim, Baco Records, Danakil, Manudigital, Kubix, KGB Band, Brahim "aujourd'hui, il y a plus de formes que de fond"
27/04/2014 - J'ai profité de l'occasion du passage de Brahim et de Manudigital en première partie des Danakil au 106 de Rouen pour réaliser cette interview. Brahim est au-devant de la scène reggae en France depuis plus de vingt ans maintenant, et garde toujours ...
Lire l'article
Brahim, Sans Haine, Faut Il, reggae, baco records, Brahim - Sans Haine
19/05/2012 - Brahim est un fédérateur; ils ne sont pas si nombreux que cela dans le reggae français, mais son premier opus, Dans Quel Monde On Vit, avait réussi à créer l'unanimité parmi les amateurs de musique Jamaïcaine, et il est encore ...
Lire l'article
Vos commentaires
 écouter radio reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
radio reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
radio reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 forum reggae
NOS ACTUS REGGAE
 musique reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 webzine reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 webradio reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 forum reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
radio reggae Tout le webzine de la grosse radio
 webzine reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020