musique reggae
La Grosse Radio REGGAE sur radio reggae La Grosse Radio sur Twitter  forum reggae  webzine reggae radio reggae
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Liam BAILEY - Ekundayo
Liam BAILEY - Ekundayo

Six ans après ses débuts sur un label majeur, l'artiste britannique Liam Bailey s'est associé au label soul américain indépendant Big Crown Records, dont le co-fondateur Leon Michels a produit l'album le plus abouti de Liam Bailey à ce jour, Ekundayo.

Comme Leon est connu pour faire de la soul vintage, il aide Liam Bailey  à puiser dans les sons classiques du reggae avec une étonnante authenticité, mais Ekundayo n'est pas qu'un album rétro.
Il relie le reggae et la soul des années 70, le dancehall des années 80, le hip-hop contemporain et le R&B, et il continue à faire de Liam Bailey un artiste avec une voix qui lui est propre.

C'est plus brut et plus mélancolique que le matériel de son principal label, et cette ambiance convient non seulement à Liam Bailey, plus confortable, mais elle le fait également se démarquer davantage parmi ses pairs.
Beaucoup de grands albums sont sortis en 2020, mais peu ressemblaient à Ekundayo.

Magnifiquement intitulé, Ekundayo se traduit par le « chagrin » qui devient  « joie ».
Cet album comprend un large éventail de genres avec des chansons qui vous donneront un contraste complet avec des pistes qui vous donneront envie de « skanker ».
Ekundayo est entièrement produit par le New-Yorkais Leon Michels donc, responsable des œuvres de Lana Del Rey à Lee Fields. Pas trop minable, hein?

L’ouverture époustouflante de l’album, "Awkward", vous injecte instantanément une relaxation totale. Soulful mais doux, avec des voix luxuriantes, émotionnelles et très bien produites, c'est une intro appropriée.







Prochaine étape - REGGAE LIAM EST DE RETOUR! Transition vers les pistes "Champion" et "White Light". Des chansons qui sentent vintage, mais aussi contemporaines. Les lignes de basse sont lourdes, et "White Light" n'est que de pures vibrations rétro.







"Don’t Blame NY" nous transforme en soul et la voix douce de Liam Bailey réunit tout à la perfection. Sa voix se fond dans chaque genre comme un caméléon. Les voix à double couche et la dynamique distincte se combinent pour créer beaucoup de bons moments et cela ne fait que continuer…

"Fight" comprend de belles touches, des voix claires et croustillantes. Toujours sur les vibes reggae, mais celui-ci est un peu plus reggae 2020.

"Vixit" est émouvant, brut et vous donne l'impression que Liam Bailey est assis dans votre chambre avec une guitare acoustique qui chante pour vous. La voix de Liam Bailey craque aux bons endroits – brute.







L’album se termine avec l’émotionnel "Paper Tiger".







La combinaison des genres dans Ekundayo est incroyablement vaste, mais parfaitement réalisée. Dans un monde où personne ne sait plus ce qu'est un genre, Liam Bailey passe à travers, en attachant un tas de choses ensemble en parfaite harmonie,


Merci pour la musique Liam Bailey. Content de te revoir.

Tracklist :
1. Awkward
2. Champion
3. White Light
4. Don't Blame Ny
5. Cold & Clear
6. Angel Dust
7. Fight
8; Vixit
9. Ugly Truth
10. Young In Love
11. She Hates This Life
12. Where Do I Start?
13. Paper Tiger

Sortie le 13/11/2020 chez Big Crown Records
Note de la rédaction :
 webradio reggae
8 / 10
 écouter radio reggae
 écouter radio reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 musique reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 webzine reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS ACTUS REGGAE
radio reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 webzine reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 webradio reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 vidéo reggae Tout le webzine de la grosse radio
radio reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021