webradio reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  forum reggae La Grosse Radio sur Twitter  musique reggae  musique reggae  vidéo reggae
  • Les dernières tentations de Zebra
  • Gros clips
  • Contrebande 2020
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / I OCTANE - Crying to the Nation
I OCTANE - Crying to the Nation
La Jamaique n'en finit pas de nous offrir des perles musicales et ce n'est un secret pour personne. Cette année, nous fêterons les 50 ans de l'indépendance de la Jamaique. Depuis, le son jamaicain n'a cessé de dépasser les frontières pour nous donner le meilleur et inspirer les autres continents dans leurs "positive vibrations". En ce début d'année, c'est le jamaicain I OCTANE qui nous livre son premier album.


Passionné de musique et de chant depuis son plus jeune âge, c'est en 2000 qu'il commence à fouler les scénes jamaicaines et à enregistrer des morceaux. Il enregistre ses premiers titres en combinaison avec Buju Banton et Assassin. Encouragé par les pointures qui l'entourent il continue dans cette voix. En 2006 il devient de plus en plus présent dans le paysage reggae et c'est en 2010 que le public français le découvre en live en première partie de Tarrus Riley qu'il dit considérer comme son modèle.

Aujourd'hui I OCTANE sort enfin son premier album Crying to the Nation chez Cikron / VP Records. Un album de qualité et qui valait le coup d'attendre si longtemps. Il nous parle de paix, d'amour, de politique, d'espérances. Amateurs de slackness s'abstenir, ce n'est pas le style de la maison. L'homme sait s'entourer et nous propose ici 3 featurings de choix avec Alborossie, Tarrus Riley & Agent Sasco yard.

L'album débute avec les régles de la vie "Rules of Life", un morceau chaleureux, roots et léger, rien de mieux pour ouvrir l'album dans la bonne humeur et avec une énegie positive. Vient ensuite "Help I please", la voix un peu différente par rapport au premier morceau et un son plus chargé et moins roots, complainte de l'artiste. "Vanity will come" flirte avec le dancehall et la voix si particulière de I OCTANE nous emporte. Un des meilleurs titres de l'album selon moi. Arrivent ensuite les deux titres dancehall de l'album : "Nuh Love Inna dem" et " Puff it" (la ganga tunne), dans un rythme bien plus rapide, une voix douce et un flow généreux. "No More Violence" se fait dans un ton plus cool mais revendicatif. Les choeurs qui accompagnent I OCTANE apportent une certaine douceur au morceau pour nous parler de violence et les claviers sur la fin apportent un air grave et sérieux. "System a Beat Dem" nous donne l'espoir face à Babylon. Un rythme rapide, cadencé et cette voix toujours aussi exceptionnelle. Un air qui reste facilement en tête et qui donne de bonnes vibes. "Zion Awaits" le paradis selon I OCTANE. Un son clair, un rythme plus lent, quelques choeurs, le tout porté par la voix de I OCTANE, encore magnifique. Puis vient le thème de l'amour avec "L.O.V.E Y.O.U" le dernier single qui tourne en ce moment. Rien à dire, une belle balade pour les amateurs de love song.





Arrive enfin le premier featuring "Missing You" version remix avec Agent Sasco. Le rythme est agréable, I OCTANE dans un rythme plutôt cool et Agent Sasco apporte sa touche Ragga avec son débit et la force de sa voix. Il ne ressort que du bon de ce featuring, le mariage des deux voix est parfait. "Once more" nous ramène de nouveau à une chanson plus love love, un rythme léger et agréable, des choeurs et une mélodie sympathique. "The Master's plan" est aussi sur une ambiance balade, léger et roots, une sorte de plenitude et de zen attitude pour le bonheur de nos oreilles. "Lose A Friend" , le morceau rend hommage aux êtres chers qui ne sont plus. Un beau morceau, doux et délicat. Riddim qui est déjà sorti en single et qui a occupé la tête des charts. "All We Need Is Love" en featuring avec Tarrus Riley est un pur bijou. Cadence, débit, rythme tout y est !! Les deux compères se régalent ! "Space for All of Us" est le troisième et dernier featuring de l'album, cette fois en combinaison avec Alborossie. On débute lentement dans une belle harmonie puis le morceau part sur une cadence bien rythmée par les deux voix qui s'accordent assez bien. Pour clôturer la tracklist,  "Crying to the Nation" qui donne son nom à l'album. Les cuivres sont bien présents sur ce riddim et c'est une merveille. Les choeurs et les cuivres donnent une note chaleureuse et roots. On finit en beauté cet album qui espérons le, ne sera pas le dernier de I OCTANE.





Un premier album chaleureux, tout en douceur et en rythme cadencé, I OCTANE nous propose un excellent voyage dans son univers. Une belle énergie positive et de bonnes vibes. Ca valait le coup d'attendre toutes ces années pour ce résultat. Mon top 5 : Vanity will come, Crying to the Nation, All We Need is Love, Nuh Love Inna Dem & System a Beat Dem. A découvrir absolument !!

Big up I OCTANE



Retrouvez I OCTANE en concert en France au REGGAE SPLASH TOUR (Garance Productions )
au Zénith de Paris le mercredi 16 mai 2012 avec Bounty Killer, Admiral T, Anthony B, Elephant Man, Busy Signal, Queen Ifrica, Wayne Wonder, Young Chang MC ...
Note de la rédaction :
 écouter radio reggae
8 / 10
 webradio reggae
 vidéo reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Magmamatte - le Mardi 20 Mars 2012, à 19h44
Whaouh!! j'aime cette voix!!! Merci Stouff,belle découverte pour moi.
 musique reggae
Stouff - le Mardi 20 Mars 2012, à 19h56
;o) Ouiii il a vraiment une belle voix et l'ambiance de l'album en général est trés agréable ;o)
Vos commentaires
 forum reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 musique reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 vidéo reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
radio reggae
NOS ACTUS REGGAE
 webzine reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 webradio reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine reggae Tout le webzine de la grosse radio
radio reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020