webradio reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  vidéo reggae La Grosse Radio sur Twitter  écouter radio reggae  musique reggae  musique reggae
  • Les dernières tentations de Zebra
  • Gros clips
  • Contrebande 2020
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Isiah Shaka - Jahspora
Isiah Shaka - Jahspora
Au commencement, Isiah Shaka est un chanteur Afro-Caribéen. Afro pour le Niger, pays où il est venu au monde et Caribéen pour la Martinique, pays où il a grandi.

Il a moult horizons musicaux : tout d'abord les sound-systems Wass'Muffin Soldiers (qui deviendra ensuite le Wassmuffin Sound) et Ruff & Kutcha: "union de deux entités complémentaires: Selecta Micky San (Dj) et Isiah Shaka (chanteur/MC). A eux deux, ils sont la force vive des sound-systems reggae de Montpellier." (http://aperorestodisco.com/agenda-concert-montpellier-327-ruff-kultcha-session.html).

Ensuite vient l'inspiration du Gospel avec Kumbaya Mass Choir (anciennement appelée Chorale Africaine de Montpellier) ou Gospelize It, autre groupe de Gospel. A ce stade vous devinez facilement qu'Isiah Shaka réside dans la merveilleuse ville qu'est Montpellier.

Revenons à nos moutons. Isiah Shaka est une bête de scène ! Vous ne me croyez pas? Voyons son pedigree: il a assuré la première partie de monstres sacrés du reggae que sont Julian Marley, Capleton, Buju Banton, Anthony B, Junior Kelly, Luciano, Tiken Jah Fakoly, Bushman, Collie Buddz et très récemment, sur son European Tour, Sizzla Kalonji. Cela fait tout de même plus de 200 concerts à son actif.



Si vous doutez encore de son indéniable talent, sachez qu'il a aussi collaboré avec des gens que nous autres, reggaevore, adulons. Qui sont ces gens? Entres autres Michael Rose (Black Uhuru), Barrington Levy, Tyrone Downie (Wailers), le réunionais Ti Rat, ou encore le brésilien Djambi.
Son premier single "Irie" sort dans les bacs en novembre 2011. En décembre de la même année, sort un autre single "Politico-Gangsta". Il seront suivis en janvier de l'année suivante par le double single "Au-Delà" et "Terre de mes Ancêtres", pour arriver, le 9 avril 2012, à son premier album: Jahspora! Bon nombre de surprises nous attendent le long de cet album.

Il faut tout de même savoir que l'artiste est engagé par le label Music Star Line et ce depuis au moins son premier single. Il n'a pas changé depuis.

Voyons le contenu de l'album.
Pour le moment crucial qu'est l'ouverture, "Jah Love" est parfaitement choisi. En effet, les cuivres et l'orgue sont conjugués sur l'intro et c'est assez, voire très, réussi. Un air gai et enjoueur avec un message qui illume l'esprit.

Pour la suite, il s'agit du single "Irie". Pour faire bref, c'est un merveilleux morceau qui fera danser pas mal de monde, toujours avec ce même message de paix et d'amour (irie signifie, je le rapelle, en patois rasta ou en Ethiopien "Salut"!) sur un flow tantôt tranquille, tantôt enflamé.







"A la lueur du jour (Allelujah)" sent la Caraïbe à plein nez ! Un bon rythme zouk et une pointe de soul/gospel qui prend le dessus pour la fin du morceau. Pour ce qui est du message, il s'agit de rendre grâce à la musique et à la vie.

"Pavé de justice" contraste avec les morceaux précédents. En effet, il se rapproche du Hip Hop sans trop s'éloigner du reggae / dancehall.

"Iman" impose une certaine tranquilité, une paix avec soi-même, dans un reggae plus épuré. Le flow et la voix se téléscopent merveilleusement avec le rythme et la mélodie.

"Aujourd'hui" est une ballade adressée aux dirigeants et aux citoyens. L'instru est discret, pour laisser la place à la sublime voix d'Isiah Shaka mais surtout aux paroles.

"Au-delà" reste sur le même modèle mais est tout de même bien différent. Si on reste sur une ballade, l'instru est moins discret, le flow est un peu plus rapide et la voix est plus présente.

 Michael Rose est présent sur "Hard Times". Terminée la ballade, voici du new-roots tirant sur le dancehall. La prestation des deux artistes est incroyable. La voix et le flow de l'ancien chanteur du vieux groupe Black Uhuru est en contraste avec celle d'Isiah Shaka. Le premier est calme et posé quand l'autre est surexcité.

Pour le titre qui a donné son nom à l'album "Jahspora", on se retrouve avec de l'alternatif. Littéralement. Tantôt lancinent, tantôt endiablé. Les choeurs féminins amènent une touche de fraîcheur à ce message d'espoir et de résistance.

Comme son nom l'indique, "Besoin de ton Love" revient à la ballade. Avec son rythme calé sur celui du coeur, la voix de l'artiste et les choeurs féminins, on flirte avec l'accapella gospel.

"Un Lion dans ses bras" s'adresse à la gente féminine qui ne croit plus au prince charmant. Isiah Shaka dépeint la réalité de ces dames. Pour ce qui est de la forme, la construction du morceau est impeccable. Les changements de rythmes s'enchainent avec brio et ne lassent donc pas l'auditeur, bien au contraire.

"Gunshot", en collaboration avec Issam, est basé sur le dancehall. La cithare amène de l'exotisme. La voix d'Isiah Shaka est beaucoup plus grave que la normale et le rythme bien plus rapide.

"L'ère du Verseau" est bien plus reposant. La voix redevient sucrée et les paroles mielleuses, un régal. La douceur de ce morceau est créée par un rythme plus calme et un instru bien dosé entre guitare, cuivres et clavier.

"Politico-gangsta" dresse un portrait de notre réalité. La bonne idée est de ne pas être agressif. Ainsi donc, sur un air désinvolte, avec beaucoup de calme, on égratigne les dirigeants.







"Terre de mes ancêtres", en featuring avec Bass Dramé, est, vous vous en doutez, un hymne à l'Afrique. On retrouve dans ce morceau toutes les caractéristiques du reggae africain.Ceux qui ont écouté African Revolution de Tiken Jah Fakoly sauront de quoi je parle.

Pour terminer, "Zion Soul" clôture l'album de façon sereine. Le beat est posé, la voix est douce et l'influence gospel est toujours présente.

Au final, Jahspora est un bon album, très riche par sa diversité. Un album qui amène un autre son sans faire de révolution, entendez par là que la différence reste discrète. Jahspora, c'est la joie de vivre, de partager et de respecter, une invitation à rester droit.


En gros, n'hésitez pas à acheter cet album, vous ne serez pas déçus !






Tracklist

1. Jah Love
2. Irie
3. A la lueur du jour (Allelujah)
4. Pavé de justice
5. Iman
6. Aujourd'hui
7. Au delà
8. Hard Times
9. Jahspora
10.Besoin de ton love
11. Un Lion dans ses bras
12. Gunshot
13. L'ère du Verseau
14. Politico-gansta
15. Terre de mes Ancêtres
16. Zion Soul
Note de la rédaction :
 webzine reggae
8 / 10
 écouter radio reggae
 forum reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Faridou - le Vendredi 25 Mai 2012, à 12h32
Fière de mon gars, un grand représentant de la diaspora aux mutli message universel rempli de love de rage et de positivité !!!!!
Il m'est inconcevable qu'un officionados du reggae n'est pas son album
Ouvrez vos oreilles et vos coeurs !!!
Vos commentaires
 forum reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 webzine reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 webradio reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 forum reggae
NOS ACTUS REGGAE
 vidéo reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 webzine reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
radio reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 musique reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique reggae Tout le webzine de la grosse radio
 musique reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020