webzine reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  webzine reggae La Grosse Radio sur Twitter  webradio reggae  webradio reggae
  • Rockawa 24
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Interview / Interview : Mellow Mood
Interview : Mellow Mood

Lors de leur passage à Lo Bolegason à Castres dans le cadre de leur tournée française nous étions allés à la rencontre de Lorenzo et Jacob, les jumeaux et chanteurs du groupe italien Mellow Moodafin de les connaitre un peu mieux. Retour sur leur interview.

Présentez-vous en quelques mots.

Lorenzo : Je suis Lorenzo et je suis un des deux chanteurs.

Jacob : Je suis Jacob et je suis l’autre chanteur du groupe.

Comment le groupe s’est-il formé ?

Jacob : Tout d'abord, nous sommes comme des amis d'école. Lorenzo et moi sommes des jumeaux donc nous nous connaissions vraiment depuis le tout début (rires). Ensuite, nous avons rencontré d'autres personnes, disons que nous avons grandi en tant que groupe d'amis avant tout parce que nous étions amis alors, peu à peu, nous avons commencé la tournée, les gens qui sont là maintenant dans le groupe ne sont pas tous là depuis le début quelques-uns ont été ajoutés plus tard, mais je dirais que nous avons tous grandi en tant qu'ami.

Quelles sont vos principales influences ?

Lorenzo : Je crois que la musique noire a la plus grande influence sur nous et nous écoutons vraiment beaucoup de musique jamaïcaine, bien sûr, nous écoutons d'autres choses, mais lorsque nous devons nous inspirer, c’est dans le reggae jamaïcain que nous puisons. Ça ne va pas plus loin, ce que je veux dire c’est que je ne peux pas nommer quelques artistes parce qu'il y a tellement de bons artistes que nous essayons d’en écouter le plus possible.

Comment procédez-vous pour composer ?

Lorenzo : Nous ne vivions pas ensemble, donc généralement on s'assoit avec la guitare et nous proposons quelque chose ou alors nous écoutons un riddim que nous aimons et essayons  ensuite d'improviser et de freestyler dessus. Puis nous nous rassemblons avec le groupe et essayons de travailler sur les chansons, nous tentons d'organiser les chansons et ensuite les paroles arrivent. Enfin je ne suis pas sûr, mais d'habitude, oui, nous proposons la mélodie et la lecture, puis lentement nous ajoutons les paroles. Notamment parce que l'écriture dans une langue différente prend beaucoup de temps.

Quelle est la chanson dont vous êtes le plus fier ?

Jacob : Je ne sais pas… Personnellement, je suis très fier d'une chanson intitulée "Dance inna Babylon" parce que c'est la chanson qui nous a amenés sur le devant de la scène reggae, car elle a beaucoup de vues sur youtube et c'est la chanson que tout le monde connait quand on tourne.  Ils connaissent habituellement cette chanson et ils connaissent des mots de cette chanson, donc je suis très fier de ça, mais je suis fier de toutes les chansons que nous avons écrites, bien sûr, j'aime beaucoup plus de chansons que d’autres, mais je suis heureux de ce que nous faisons.

Lorenzo : Je pense que je nommerais la même chanson même si je ne l'ai pas écrite, je dois dire que je suis assez fier de lui car c'est lui qui l'a écrit, mais si je devais choisir une de mes chansons, je pense que choisirais "Bun mi heart" parce que pour moi ça reflète mon évolution en terme d'écriture. Mais j'aime la plupart de nos chansons. Il y a certaines chansons, je ne peux pas dire que je ne les aime pas, mais c'est comme...Tu sais, après avoir joué tout le temps les mêmes titres on commence à fatiguer de certaines d’entre elles, mais je les aime quand même.

Avez-vous des projets pour l’année prochaine ?

Jacob : Cette année, nous avons arrêté de tourner en Italie. Nous tournons à l'étranger et nous le faisons pendant un an. Nous tournons jusqu'au mois d'août, ensuite nous nous arrêterons totalement et nous travaillerons sur un nouvel album. C’est le projet principal que nous avons actuellement.

Comment en êtes-vous arrivés à faire un featuring avec Dub Inc. ?

Jacob : Nous avons d'abord été invités à les rejoindre sur scène il y a 2 ou 3 ans, je ne me souviens pas exactement. Je pense qu'ils nous connaissaient et ensuite ils nous ont appelés et nous ont demandé si nous voulions venir en France et faire leur première partie sur quelques dates. Ensuite nous nous sommes connus et c'est naturellement, que nous sommes devenus amis. Ils nous ont alors demandé si nous voulions être sur leur nouvel album et nous avons dit oui bien sûr. Donc voilà c’est venu tout naturellement.

Avez-vous des idées de prochains featuring ?

Lorenzo :  Alors, en parlant du prochain album, l'idée était que nous n’aurions pas de featuring sur l'album, mais on ne sait jamais! Ce que je peux dire, c'est que nous n'avons planifié aucun featuring pour le moment. Nous verrons quand nous nous poserons et parlerons du prochain album. Peut-être que nous aurons certains noms. Bien sûr, nous aimerions avoir peut-être plusieurs jamaïcains qui ne sont pas très populaires ici. Nous pensons que c'est une bonne chose et c'est cool parce que lorsque nous faisons des featurings, nous les faisons avec des gens que nous connaissons, nous écrivons. Tu sais, quand il y a une amitié mutuelle : donc je ne peux pas nommer quelqu’un dans l’immédiat parce que nous n'en avons pas encore parlé.

Un artiste avec qui vous rêveriez de collaborer ?

Lorenzo : Ils sont tous mort. (rires)

Jacob : Comme il l’a dit nous collaborons déjà avec des artistes avec lesquels nous avons rêvé de collaborer. Bien sûr, nous pourrions nommer des artistes différents, super-grands, mais je pense que nous sommes satisfaits de ce que nous avons fait et de ce que nous faisons en ce moment. Après je ne dirais pas "non" à quelqu'un en termes d'avoir la possibilité de chanter ou d'être en studio avec, mais, je veux dire qu'ils ont tous leur expérience et je pense qu'il y a beaucoup à apprendre de n'importe quel artiste, mais je pense qu’à l’instant présent nous sommes assez concentrés sur nous-mêmes.

Quelles sont vos principales influences ?

Lorenzo : Je pense que cela dépend, puisque nous avons des chansons sur les choses qui font partie
de nos vies, comme les relations et nous vivons tous dans ce monde. Il y a beaucoup à dire sur ce monde, donc je pense que c'est quelque chose qui nous inspire, mais je pense que nous avons une certaine façon de voir les choses, donc peu importe quel est le sujet, nous essayons de donner notre approche personnelle à cela, parce que tu vois dans la musique reggae tu as certains sujets : les chansons réalistes et les chansons d'amour. Je veux dire que la plupart d'entre eux ont tendance à se ressembler parce que c'est une partie de la culture. Ils utilisent les mêmes mots et c'est comme un code, donc ce n'est pas une mauvaise chose, mais tu vois que nous ne sommes pas jamaïcains, donc nous devons avoir notre point de vue personnel sur ces sujets, donc je pense que cela peut décrire la façon dont nous sommes inspirés.

Comment décririez-vous votre univers musical ?

Lorenzo : Je ne sais pas… Je vais laisser quelqu'un d'autre décrire cela parce que je pense que tout le monde le ressent à sa manière, donc je ne sais vraiment pas comment décrire notre musique.

Quel message cherchez-vous à faire passer à travers votre musique ?

Lorenzo : Je pense que ça dépend de la chanson, certaines chansons n’ont pas vraiment de message alors que d’autres chansons sont comme des confidences qu’on fait à un ami et certaines chansons ont un message. Je veux dire que bien sûr en tant qu’artistes reggae on doit envoyer un certain message et il doit être positif. Je pense que la plupart d’entre nous sont conscients de la situation dans laquelle on vit, tu vois ? Parler de l’environnement et de tout ce que nous faisons à la planète ; qui est, je pense, le sujet le plus important actuellement. La plupart d'entre nous sommes conscients de cela, mais le fait est que nous ne sommes pas censés sensibiliser pour le dire : « hey, c’est ça le problème auquel nous sommes confrontés maintenant. » Mais je crois en la force de la musique et la force des concerts, parce que la musique vous secoue afin que vous puissiez apprendre quelque chose. Mais que vous restiez ferme, alors qu’avec les concerts, la musique, l'ambiance vous secoue et cela vous donne probablement une raison de faire quelque chose, de croire en quelque chose. Je crois en cela, je pense que nous croyons tous à cela.

Un mot pour la fin ?

Nous saluons tout le monde. Nous te remercions beaucoup pour l’interview et ton temps et je ne peux pas dire à tout le monde de venir ce soir, car ce sera trop tard (rire) mais j’espère tous vous voir à un de nos concerts et que vous lirez cette interview. Et encore merci La Grosse Radio !



 

Mellow Mood

 webzine reggae
 écouter radio reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
jahneration, mellow mood, la cave à musique, mâcon, broussaï, new roots Jahneration + Mellow Mood - La Cave à Musique (Mâcon) - 19.03.2017
24/03/2017 - Pour la deuxième fois en l'espace d'un mois, La Grosse Radio avait rendez-vous à La Cave à Musique de Mâcon. Après Le Peuple de l'Herbe et MC Jo Hell en février dernier (live report ici), la salle, qui fête cette année ses ...
Lire l'article
dub inc, mellow mood, justice, so what, combination Dub Inc - Justice feat Mellow Mood
04/01/2017 - Vous venez, chers auditeurs, de placer leur dernière galette So What à la première place de vos cinq albums préférés en 2016.  Continuons donc sur la lancée ; les Dub Inc viennent en effet de sortir tout récemment le clip de leur ...
Lire l'article
Jahneration, Mellow Mood, European Tour, Reggae Jahneration+ Mellow Mood On Tour
20/12/2016 - C'est officiel, l'annonce est tombée ce lundi : les Jahneration accompagneront les jumeaux de Mellow Mood sur certaines dates de leur tournée européenne. Nous aurons donc le plaisir de retrouver la paire de duos sur scène au mois de mars, en voici les ...
Lire l'article
Vos commentaires
 webzine reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 vidéo reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 forum reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
radio reggae
NOS ACTUS REGGAE
 vidéo reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 forum reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine reggae Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017