vidéo reggae
La Grosse Radio REGGAE sur radio reggae La Grosse Radio sur Twitter  webradio reggae  musique reggae  webradio reggae
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Interview / Rencontre avec Naksookhaw, Reggae Sun Ska, 5 août
Rencontre avec Naksookhaw, Reggae Sun Ska, 5 août

Reggae Sun Ska, Rencontre avec Ben - Naksookhaw

Lors du Reggae Sun Ska qui se déroulé début août, on a eu la chance de croiser Ben, le chanteur du crew Naksookhaw. Programmé le dimanche, ils sont venus présenter Optimise, leur album sorti en février. C'est juste après son show que nous lui avons posé nos questions.

Le report du dimanche au Sun Ska ici
La chronique d'Optimise ici




Tout d'abord merci de prendre de ton temps, juste après ton show pour répondre à nos questions. 

LGR : Comment s’est passé le show ?


Naksookhaw : C’était vraiment cool,des bonnes conditions, les gens sont restés malgré le soleil, on a pris notre kiff.

LGR : Joli concert, ça balance bien !!! Perso, j’aime bien votre Optimise.

Naksookhaw : C’est Nice, merci !!!

On va défendre ce projet encore une bonne année et on va commencer à travailler sur le prochain et essayer de trouver encore plus notre couleur, limite un peu rock/rap/reggae, ce sera notre objectif.

On commence à être bien structuré grâce à Soulbeats qui nous donne ce coup de main, c’est grâce à eux que l’on en est là aujourd’hui. Ils font un boulot de fou pour les groupes émergents comme nous, c’est génial. C’est moi qui gère le booking pour le moment, c’est du taf !!! On bosse avec Géraldine du Bureau de Lilith qui nous a été conseillée et cela se passe super bien, elle fait du super taf. Moi, je suis refait, regarde la plaquette, moi quand j’ai checké ça, je me suis dit : Là, j’ai quelqu’un sur qui je peux compter, un bon attaché de presse. On me l’avait dit et si tu veux te professionnaliser quand même. J’en suis pas à mon premier essai et donc ça c’est sans regret.
 

Interview Naksookhaw au Sun Ska


LGR : Pour les groupes émergents, c’est souvent du budget encore.

Naksookhaw : Alors, c’est un budget mais tout travail mérite salaire et en plus pour le travail fourni, c’est que dalle le budget, je te le dis sincèrement par rapport au taf qu’ils fournissent, c’est rien.

LGR : Yes allez on démarre, quoique ça enregistre déjà.

Naksookhaw : Yes, bah si j’ai dit des conneries, ça sera naturel ( Rires ), ça sera des vraies conneries. Moi, je ne suis pas dans le coupage au montage gros, sauf si je te dis une grosse connerie entre quatre yeux, une vieille blague bien pourrie.

LGR : Naksookhaw, Tout nouveau ! Premier album Optimise, tu peux nous présenter un peu la formation ?

Naksookhaw : Yes, et bien, j’ai des musiciens qui arrivent, ( il bafouille )
Tu vois ! Grosse connerie d’entrée, dès le début. ( Rires )

Qui arrivent d’horizon divers dans le reggae français. Des groupes que je Big up, les Datune, Jah Gaïa, Soulsonic, donc voilà, leur petit bonhomme de chemin s’est arrêté et puis nous on a voulu monter cette formation, moi j’étais dans le hip/hop à la base sous mon identité Méca, j’avais sorti 2 albums et puis avec l’âge sûrement, tu sais les choses se tassent et j’ai voulu partir sur ce projet. J’avais envie d’un peu de World, pis d’un peu plus de partage.

Je connais le milieu du reggae depuis très longtemps, je voulais y apporter ma plume et je voulais vibrer avec les massives reggae, les gens qui entourent le reggae, parce que l’on a besoin de personnes qui entourent le reggae notamment vous La Grosse Radio que je big up au passage, Gros big up pour le soutien.

Donc, je suis parti là-dedans, j’ai attrapé les frères : Ça vous dit ? On se connaissait tous, ils répétaient dans mes locaux chez 42 style, je leurs ai demandé si cela les branchait, moi je voulais garder cette couleur hip/hop et voilà. Je baigne dans le reggae depuis 15 ans, on prend les vibes comme elles viennent et puis on a monté 20 titres, ça fait 4 ans que l’on est ensemble.

On a sorti notre petite Naktape ( Naksookhaw+mixtape=Naktape) et on a sorti l’album Optimise en février. J’ai l’impression que ça fait deux ans qu’il est sorti cet album mais non, il était prêt depuis deux ans mais il est sorti qu’en février. Donc, on va travailler en sous-marin le prochain et on va défendre celui-là sur une grosse année je pense et il y a de quoi le défendre. Il y a une couleur nouvelle je pense, si je ne manque pas d’humilité, je connais mon cd et on essaie d’emmener cette patte hip/hop, ce franc parler, on me l’a déjà dit en interview, moi je le garde, ça plait ou pas, il faut de tout pour faire un monde mon frère, moi j’aime tout le monde, y’a pas de souci.
 


LGR : Pourquoi avoir choisi le terme de Raggap pour votre musique, vous pouvez nous en dire un peu plus ?

Naksookhaw : C’est un vieux truc que je me traine déjà depuis l’époque, je faisais du rap et je chantais sur du rap. Tu sais à la Blacko de Sniper ? Avec mes vibes mais dans le même esprit pour te l’imager et je disais ragga/pera, c’est le raggap, voilà, c’est mon délire mais je n’ai rien inventé je pense. Voilà rap/reggae/pera, c’est l’empreinte justement dont je t’ai parlée que je veux emmener dans le reggae.

LGR : Optimise, votre premier album est sorti le 9 février, peut-on en savoir un peu plus sur la conception de ce projet ?

Naksookhaw : Comme je te l’ai dit, on s’est mouillé, on a fait une vingtaine de titres, on en a sélectionné 7 pour dire : Voilà, on est là. Méca, son nouveau projet, c’est Naksookhaw, c’est un crew. De tourner aussi une page, on a retiré tout ce qui concerne Méca sur internet, c’était important aussi, de Full Faya aussi, mon premier crew de l’époque, on a tout enlevé pour ne pas que les gens se perdent, j’avais fait cette erreur-là auparavant. On a tout concentré sur Naksookhaw au niveau des titres.
 

Cover Optimise - Naksookhaw
 

LGR : Tu peux nous parler de l’enregistrement ?

Naksookhaw : Comment on a enregistré le projet ! A la cool, on a enregistré chez un pote qui s’appelle Sam Clayton et je pense que c’est en grande partie grâce à lui que je suis là aujourd’hui, parce que c’est un ami à Fred et il m’a connecté etc…

Après Soulbeats a suivi sur le projet mais c’est lui qui m’a connecté quand même, je le big up. On a enregistré chez Sam, il est parti avec les bandes en Jamaïque, il a fait faire des chœurs, des cuivres, on a gardé des choses, on n’a pas gardé des choses, la plupart, on les a gardées quand même parce qu’il y avait vraiment du lourd.

Et puis, il est revenu avec les bandes et là, on est parti en studio. Sam, il repartait en tournée puis ce n’était pas prévu que ce soit lui qui le mixe et puis Éric qui a son studio a mixé tout ça. On a arrangé des choses, on en a refait d'autres, on a pris le temps aussi, il est prêt depuis deux ans l’album, j’ai refait des voix, on a refait des saxs, on a refait des grattes, on a refait des trucs, on a donné de la couleur, on a zappé des morceaux, on en a créé un au dernier moment.

On a fait les feats aussi en dernier avec Solaïon et Takana Zion, Big up les frères, ça fait plaisir, c’est deux gros feats sur l’album que j’estime originaux. Après, on a bossé en sous-marin avec Soulbeats, avec le Bureau de Lilith pour dire, il y a des nouveaux dans le reggae qui arrivent, ils s’appellent Naksookhaw et maintenant, on essaie d’enchainer les dates pour partager ça.

LGR : Qui est fan du film Kickboxer ? (Je fais allusion à ce film car Naksookhaw est le surnom donné à Van Damme durant le dernier combat.) A prendre au second degré !!!!

Naksookhaw : Gros éclats de rires !!!! C’est moi, y’a pas de second degré avec plaisir. Ah, t’as capté, c’est un film culte. Tu es de quelle année ?

LGR : 1981

Naksookhaw : Tu es de la génération de mon frère et pour la petite histoire. C’est mon frère, on délirait, il me mettait deux-trois patates quand j’étais gamin et que je l’emmerdait, tu vois. Le grand frère, il me mettait deux-trois torgnoles et moi j’étais en mode : Je suis Naksookhaw.

Je faisais déjà du son, moi j’ai attaqué à 18 piges le son, je lui disais : Tu verras un jour j’aurais un crew et il s’appellera Naksookhaw. Et je l’ai fait 15 ans après !!! J’aimais l’intonation, il n’y a rien de Jean Claude Van Damme, en plus sans juger personne ça reste Jean Claude Van Damme et vu ce que l’on nous montre de lui mais ça a bercé notre adolescence, on oublie pas le passé. Film des années 89 si je ne dis pas de bêtises, il y avait des valeurs dans ce film à la con, il y avait des valeurs quand même. Donc je les aie reprises.

C’est surtout pour l’intonation pour rester sérieux. Je trouve que c’est une connotation, c’est assez difficile au début, franchement je ne vais pas te le cacher, on avait des coms avec " Naksoochaw ". Après je pars du principe que si on fait de la bonne musique, les gens ils retiennent ton nom. Dub Incorporation, au début, c’était  "Dub Incorporassion " à St Étienne, après Dub Inc, mais les fans quand ils ont fait leur premier son, les gens, ils ne savaient pas trop et il y en a des autres des noms difficiles, Havana meets Kingston, si tu ne parles pas anglais, c’est compliqué. On est d’accord ? Je ne me suis pas pris la tête sur la difficulté, j’aimais vraiment le truc et puis il y avait un truc sentimental avec le frère, mon vrai frérot de sang. Voilà tu sais tout.


Naksookhaw au Sun Ska


LGR : Deux featurings sur cet opus, le premier avec Sola-ion ( je bafouille à mon tour )

Naksookhaw : Solaion excuse-moi ! C’est pour Lion, quand tu écouteras. Ah, Tu as vu !!! Je rigole, je rigole, no problem. ( Rires )

LGR : Je reprends, Solaion pardon, et Takana Zion, tu les connaissais déjà, comment se sont passés ces rencontres ?

Naksookhaw : Ah ouais. Takana, je ne l’ai vu qu’une seule fois au studio chez Sam et quand on a fait l’album Sam m’a proposé de faire un feat avec lui et quand il est parti avec les bandes il en a profité pour faire le feat. Donc après, on s’est checké par téléphone et tout mais je ne l’ai pas enregistré en studio avec Takana Zion.

Et la petite histoire, Solaion avait son groupe à l’époque qui s’appelait Jah Mic, un groupe qui commencé pas mal à cartonner, ils avaient une pure vibe, il passait une énergie scénique, c’était vraiment lourd, je ne sais pas si vous connaissez Jah Mic ?

LGR : Ça me parle mais ça commence à dater maintenant !

Naksookhaw : C’était des petits, des petits aux grands frères, à Dub Inc justement, et Solaion était dans ma classe en première, au portail rouge, un quartier de St É, la Métare, et il faisait du son, et moi je lui disais : Je suis dans le rap, je vais voir le premier Urban Peace là et tout au Stade de France !!!
Tu vois donc c’était dans les années 2000 et je suis passé les voir en concert et je me suis dit : Pouah, Je veux faire ça, maintenant ce que j’écris faut que je le fasse en live. Et je suis parti là-dedans, je suis parti dans le son.

Solaion, c’était le gars qui était à côté de moi à l’école, on faisait des conneries ensemble, on s’est mis dans le son avec des crews respectifs mais ensemble et ça me tenait à cœur pour ce projet auquel je crois et j’estime que l’on a mis ce qu’il fallait dedans, d’avoir le Breda à côté de moi et il a répondu présent alors qu’il avait arrêté la musique et il a répondu avec le cœur et ça se ressent dans le morceau, " Funky Vibes ", il y a de la vibe,il est bon ce morceau.

LGR : Dans "Fleur Fanée", vous fustigez la décadence du rap français, dans "Lady Le Las", vous racontez le destin d’une prostituée, dans "QI-2", vous dénoncez les abus de pouvoir et d’ailleurs t’entends scander et épeler plusieurs fois le mot Liberté, comment se sont fait les choix des titres présents sur Optimise, tu m’as dit en avoir fait beaucoup plus ?

Naksookhaw : Tu vois, on en a pris 7, on en a mis 12, donc ça fait que sur la grosse vingtaine, il en reste plus beaucoup, on les a quasi tous sélectionnés. Il y en a 3,4 que l’on n’a pas choisi parce qu’il y avait un titre qui était égo-trip puis il y en avait déjà et dans le rap, j’en faisais beaucoup, là, je préférais parler de voyage sur cet album plutôt qu’un égo de plus, j’ai plutôt choisi deux morceaux sur le voyage avec le Sénégal " Terre Anga " et " Prendre le Large ".
 


Et sur la qualité, les arrangements, on n’a pas trop eu de galère à choisir, les titres que je voulais mettre sont sortis spontanément et après pour les thèmes, j’écris au jour le jour comme chacun vit au jour le jour. J’écris comme ça, sur le tas avec ce que je vis.

Je t’avoue, je ne suis pas très renseigné sur les médias, je ne regarde pas la télé et compagnie mais je me renseigne a travers les gens, la communication, les bouquins, des discussions avec les gens, des choses vraies quoi !!!Je ne lis pas le journal, des fois ce n’est pas bon mais c’est comme ça et on y arrive quand même, on arrive à écrire quand même. Je garde cette plume engagée, ça a toujours été, d’avoir un message fédérateur, pas trop moralisateur, c’est dur mais ouais, donné son opinion, j’ai le micro entre les mains, je vais donner mon opinion. Ce que l’on peut ressentir on le partage et on arrive même à le partager avec des gens qui ne sont pas pareil, c’est ça la magie du lyric et de la musique, on y a le droit justement.

LGR : Dans "Fier", on reconnait clairement votre clin d’œil à votre ville d’origine, St Étienne, c’était important pour vous ?

Naksookhaw : Dans chaque album je crois qu’il y a eu un clin d’œil à ASS ou à St Étienne ou à ses valeurs. 

LGR : C’est être fier de porter nos couleurs.

Naksookhaw : C’est ça.
 


LGR : Tu as fait la tournée des plages du Reggae Sun Ska, comment ça s’est passé ?

Naksookhaw : C’était cool.

LGR : Tu y as fait de bonnes rencontres ?

Naksookhaw : Ouais grave, Ryon, Alam, Pierre Nesta, je les big up tous, Saritah qui vient d’Australie, c’était super cool, à la cool. Il y a eu des bons trucs, il y a eu des moyens trucs, il y a eu de l’influence, des fois un peu moins. On a passé le message, je crois que l’on a partagé des bons moments.

LGR : On en a parlé avec Cam de Ryon la semaine dernière, tu as fait un feat avec lui ?

Naksookhaw : Ryon m’a invité sur un feat à Bordeaux en effet, c’était super cool. Un bon feeling.

LGR : Ils sont bons eux, ils sont cool Ryon

Naksookhaw : Ils sont très bons, ils ont un très bon projet. Je pense qu’ils vont bien le défendre jusqu’au bout.

LGR : Zéphyr, il est bon

Naksookhaw : Ouais grave, franchement ça sent bien le reggae.

Ryon / Naksookhaw, on arrive là !!!

C’est deux styles différents mais c’est une empreinte supplémentaire. On ne veut pas passer au-dessus des autres nous mais juste nous mettre à côté.
Le gâteau, il est pour tout le monde ( Rires ) , hein, on partage les gars ?

LGR : C’est top, il y a pas mal de bons groupes émergents en France et ça fait du bien.

Naksookhaw : C’est cool, ça fait du bien franchement parce que des fois ce que l’on entend, des fois sur les critiques, c'est dur mais forcément on a tous un œil et une oreille critique. Ouais, c’est frais ce que font Ryon. Alam, c’est cool aussi, ça fait un moment qu’ils roulent leur bosse. J’ai bien accroché avec ses deux groupes surtout mais tous les autres, ils sont super aussi

LGR : Un petit mot sur l’ambiance du Sun Ska ?

Naksookhaw : Bah, écoute festival de fou comme je te le disais en off, c’est dingue, c’est une organisation de dingue. Je ne suis pas très festivalier et en tant qu’artistes, je n’en ai pas fait encore assez pour avoir le recul. J’ai fait le Garorock sur la tournée des plages, je trouvais que c’était déjà costaud mais là ! Big up à eux.

Après l’ambiance, les massives, tu l’as vu toute à l’heure pendant le show. Il faisait 45 degrès, il y avait le monde qu’il y avait mais tous les gens qui étaient là ont dû passer un bon moment, ils en avaient  donc ça l’a fait grave, c’était nice.

Vive le Reggae Sun Ska, il donne la place aux groupes émergents comme nous, faut garder les pieds sur terre et il n’y en a pas beaucoup et j’espère qu’ils dureront longtemps.

LGR : Un dernier mot pour les auditeurs de La Grosse Radio ?

Un gros big up à La Grosse Radio parce que ça fait longtemps que vous me suivez, même quand j’étais dans le rap, vous me suiviez donc je vous big up, je vous respecte et continuez le taf, on a besoin de tout le monde. Le temps que vous kiffez, suivez nous et quand vous ne kiffez plus, lâcher-nous.

Big up à tous !
 


La Grosse Radio tient à remercier Ben pour sa gentillesse. Un mec bien, droit et sincère.
Et on tient à remercier Géraldine du Bureau de Lilith

Big up à vous !!!

Crédit photos et vidéos : Parker Morain, Samuel Dufour et Mamats

Pour vous procurer Optimise de Naksookhaw, c'est par ici

Logo du Bureau de Lilith

 

 musique reggae
 webradio reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Reggae sun Ska, Emma, touré Kunda, Flavia Coelho, Naksookhaw Emma Sun Ska, l'hymne du Reggae sun Ska Festival
26/06/2018 - Le Reggae Sun Ska vient de sortir en vidéo son hymne officiel sous le label Soulbeats Records.. Le titre est "Emma Sun Ska". Vous vous souvenez certainement pour ceux qui ont suivi le groupe Touré Kunda depuis leur début, de leur chanson "Emma" qui ...
Lire l'article
naksookhaw, optimise, nouvel album, hip-hop, reggae, saint-étienne NakSooKhaw - Optimise
05/02/2018 - La scène reggae stéphanoise est riche, immensément riche. Elle est l'une des plus emblématiques en France et, si l'on excepte les toasters et sound systems parisiens et les escapades jamaïcaines d'un Gainsbourg, elle est peut-être celle qui a ...
Lire l'article
naksookhaw, nouveau clip, lady le das, nouvel album, optimise, 9 février NakSooKhaw - Lady Le Das
17/01/2018 - NakSooKhaw vient de dévoiler un tout nouvel extrait de son premier album à paraître le 9 février prochain. Intitulé Optimise, il traduit à merveille le morceau qui nous intéresse aujourd'hui. "Lady Le Das" raconte l'histoire ...
Lire l'article
naksookhaw, nouveau clip, terre anga, optimise, nouveau clip, komlan, dub inc NakSooKhaw - Terre Anga
21/11/2017 - Vous vous souvenez de NakSooKhaw ? Bien évidemment, puisqu'ils avaient participé au Verjux Saône System (le gros report ici) en juin dernier, festival retransmis en direct sur l'antenne reggae de La Grosse Radio. Nous avions d'ailleurs interviewé ...
Lire l'article
Ulule, NakSooKhaw, Album Projet de NakSooKhaw
26/01/2016 - Ce jeune groupe de Saint Etienne dont vous avez surement déjà entendu parlé sur notre antenne revient avec du neuf et du très lourd. Ils ont en projet de sortir un album pour l'année 2016, et ils aimeraient inclure leur public dans cette étape ...
Lire l'article
Naksookhaw, Jah Gaia, Datune, Meca NakSooKhaw sort Fleur Fanée son premier clip
31/05/2015 - NakSooKhaw est un artiste confirmé venant de la scène Hip-Hop, ayant chanté dans des groupes tel que Full Faya ou encore Art Maniak. C'est à l'approche de ses trente ans que l'artiste se tourne vers le reggae et qu'il trouve son ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 forum reggae 0FFICIAL STAFF
0fficial Staff est un backing band de reggae, dont les musiciens, aux multiples influences musicales, regardent tous dans la même direction et sont avant tout au service de la musique. ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de 0FFICIAL STAFF
 webradio reggae ALAM
ALAM est groupe de reggae girondin qu’on ne présente plus dans le sud Ouest, ayant pour originalité d’être porté par une chanteuse, Marie, à la voix ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de ALAM
 vidéo reggae Jah Gaia
 Après deux albums au succès détonnant, Jah Gaïa a parcouru la France en 2013 avec plus de 60 dates au compteur. L'an dernier le groupe remporte aussi la finale ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Jah Gaia
 vidéo reggae NakSooKhaw
Une clameur qui monte, un souffle chaud qui prend d’assaut les visages et déclenche des frissons dans l’assistance, oui, le guerrier blanc est de retour. Il a remis les gants ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de NakSooKhaw
 webzine reggae Ryon
Ryon, un groupe qui rayonne sur scène et détonne en partageant son reggae poétique et engagé dans la langue de Molière. Depuis plus d'un an, les cinq ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Ryon
Vos commentaires
radio reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 vidéo reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 musique reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
radio reggae
NOS ACTUS REGGAE
 webzine reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 webzine reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 webradio reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 musique reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 vidéo reggae Tout le webzine de la grosse radio
 webzine reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021