webzine reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  vidéo reggae La Grosse Radio sur Twitter  webzine reggae  webzine reggae  musique reggae
  • Les dernières tentations de Zebra
  • Gros clips
  • Contrebande 2020
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Interview / Rod Anton "Si les gens communiquaient mieux, je pense que les choses iraient mieux"
Rod Anton "Si les gens communiquaient mieux, je pense que les choses iraient mieux"

Que dire de Monsieur Rod Anton après l'avoir écouté ? que le strictly roots n'est pas mort,?
que nous sommes pour le coup super fiers d'être français? ( et oui ça fait du bien des fois!).

Rod Anton je l'ai découvert l'an dernier à la même époque mais le Bar de la Pleine lune n'avait pas la même gueule (Big up aux Montpellièrains!)

Sur fond Ocre avec un son planant , j'ai assisté à son concert cet été sans avoir pu m'arrêter de danser une seconde, c'est d'ailleurs pour cette raison que vous n'aurez pas de live report.
Trop occupée à kiffer !!

Par contre dès le lendemain, nous avons été accueillis à bras ouverts par Rod Anton en toute simplitude (attitude simple, nouveau mot inventé pour l'occasion).



 

ROD ANTON






Ktoo:Salut Rod, on a assisté hier soir à ton concert, qui était pour moi "une tuerie", tu étais accompagné des Ligérians, ça fait combien de temps maintenant que vous travaillez ensemble?

Rod Anton: 3 ans et demi que je travaille avec les Ligérians.  Depuis nous avons enregistré deux maxis plus notre album.
 

K: Mais en fait avant, tu as fait un bout de chemin tout seul?

RA: oui, je travaillais avec des Sound System, ça fait 10 ans à peu près que je chante du Reggae.

K: C'est tes parents qui écoutaient du Reggae?

RA: non mes parents pas vraiment non, je suis d'origine portuguaise, donc c'était plus du Fado, Bossa Nova et du coup le reggae est arrivé après, avec la Soul, j'ai découvert le reggae par des potes.
J'ai commencé à écouter Bob Marley, les gros classiques, les Gladiators, The Congos, du coup ça m'a fait tomber dedans.
Après j'ai eu quelques petits groupes dont un reggae Dub un peu plus sérieux, j'ai commencé à tourner, on a fait quelques dates un peu partout en France, après ça c'est arrêté et j'ai continué en Sound System du coup. Rod Anton est né avec le Sound System en fait.

K: Rod Anton, c'est ton vrai nom?

RA: non, c'est un nom de scène.

K: tu as travaillé avec qui en Sound?

RA : Des potes qui ont d'importants Sound dans différentes régions: Guiding Star à Paris,  Positive Irie à Orléans.
J'ai commencé à improviser sur des instru qu'on a joués, j'ai eu la chance d'enregistrer des combinaisons en Duplate avec des grands noms de la scène reggae internationale:  Alborosie, U-Roy etc.

K: Et comment tu les as rencontrés ces dieux du Reggae?

RA: Par le biais des Sound System, de Guiding Star et Positive Irie qui les voyaient pour enregistrer des Duplates, on se retrouvait ensemble aux sessions et c'est comme ça que les choses se sont faites.

K: Et après rencontre avec The Ligerians, ils sont d'Orléans?

RA: Non, ils sont de Tours, c'est moi qui venais d'Orléans. Je m'étais rendu à une soirée où je devais chanter en Sound System, les Ligerians backaient un ami chanteur qui s'appelle TSR qui est maintenant à Marseille.
La chance c'est que le Dj qui devait venir avec les platines,  il est jamais venu, ils se sont retrouvés à devoir improviser sur mes morceaux, comme ça à partir du CD.
Ils se sont mis à improviser un truc de ouf, c'est comme ça que l'aventure a commencée.




 

Rod Anton and the Ligerians





K: c'est spirituel, magique?

RA: oui on peut dire ça



K: En parlant de spiritualité, véhicules-tu aussi les croyances Rasta?

RA: Pour moi, ce en quoi je crois surtout c'est One Love, One God, One Aim. Chacun lui donne le nom qu'il veut, c'est tout. Du coup, j'aime beaucoup la culture Rasta et évidemment la Vibe que cette culture diffuse, cela se ressent dans notre musique.


K: En fait tu es sympathisant Rastafari!

RA: exactement, on va dire ça. Sinon, je bois de l'alcool, je mange de la viande, mais je respecte leurs croyances et leurs cultes et ce qui est cool c'est qu'ils respectent les miennes.



K: Parlons de ta collaboration avec les Congos, comment ça s'est fait?

RA: en fait je les ai rencontrés en 2006 ( si ma mémoire est bonne) quand ils se sont reformés pour  leur album, on s'est croisé plusieurs fois sur leur tournée, on a échangé nos numéros.
Et en 2007 je suis allé pour la première fois en Jamaïque, j'ai appellé Cédric Myton, leur chanteur lead que je connais bien, on avait enregistré un riddim avec mon pote ingé son, je lui ai fait écouté le riddim, et puis il m'a dit qu'on allait bosser ensemble. Et voilà, le lendemain on avait rendez vous au studio ensemble, il avait écrit son couplet, son refrain.





 

Rod Anton & the Congos


Rod Anton et Cédric Myton ( The Congos)




K: Tu étais avec les Ligérians à l'époque?

RA: Non, je ne les connaissais pas encore quand je suis parti en Jamaïque, j'avais apporté une version plus roots dans l'esprit Augustus pablo, sur laquelle on avait posé nos voix, Ashanti a posé des percus dessus. Quand  j'ai rencontrés les Ligerians après,  ils ont réarrangés tout ça. Et on a mis tout ça sur notre premier EP, c'est le morceau « Angel ».




 

Rod Anton & the Ligerians





K : L'année dernière vous avez été programmés au Rototom, belle expérience?

RA:Très belle expérience. Il y avait Ziggy Marley qui jouait sur la grande scène derrière nous, cétait plutôt cool.
En plus, on représentait une peu la France, car c'était via le Reggae contest qui était organisé par le rototom, en fait. On était arrivés en finale, du coup les organisateurs du rototom nous ont proposé de jouer sur une de leurs scènes.



K: Et maintenant quels sont vos projets?

RA: D'abord finir la tournée Reasonin, et ensuite rentrer en studio. Les Ligerians,ont déjà pas mal de matière à me proposer, ils créent non stop, moi en ce moment je suis un peu plus tourné vers la promo.



K: on peut parler d'une baking band ou vous êtes plutôt un groupe à part entière?

RA:  Je ne joue avec personne d'autre et ils ne backent personne d'autre .Le fait de s'appeler Rod Anton and The Ligerians, nous donne de la liberté mais nous sommes un groupe à part entière.



K: Un homme m'intrigue dans ton album c'est Brother Joe,avec ses paroles de sagesse tu l'as rencontré comment?

RA: En fait nous sommes allés en novembre dernier en Jamaïque, maintenant, nous allons dans notre famille là-bas, c'est à dire les Congos et c'est là qu'on a rencontré Brother Joe, Max Roméo etc...  Brother Joe, je l'avais rencontré quand j'étais allé en Jamaïque la première fois ,c'est un elder rasta fondateur des Sons of Negus, c'est un des maîtres de la percussion Nyahbingy en Jamaïque. Et c'est quelqu'un humainement d'absolument génial, super serein. Je l'aime beaucoup, il a un très grand coeur et ça me faisait vraiment plaisir de l'avoir sur l'album.



K: Sur ton album, il nous partage sa vision du terme « reasonin' » tu peux nous l'expliquer?

RA: le « reasonin' » c'est le fait de se retrouver entre Rasta, dans leur culture et de partager, de gérer les conflits si il y en a . C'est leur forme de communication, en fait. Ca aborde aussi bien des sujets personnels comme des problèmes sociaux de notre environnement , de ce qui nous entoure.



K: Vous soutenez le chef Raoni, au Brésil pour l'arrêt de la construction du Barrage de Belo Monte, avec la chanson  Xingú People ,ça te tenait à coeur?

RA: J'ai des amis au Brésil qui m'ont alerté et raconté ce qu'il s'est passé, ça m'a revolté et on a fait un morceau dessus. Oui est d'ailleurs on est super heureux de l'arrêt de la construction ( au moment où j'interviewe Rod, la justice a fait arrêter la construction du Barrage en Amazonie , un des plus grands barrages du monde, mais hélas depuis le 18 Octobre les travaux ont repris....).



http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/08/28/la-cour-supreme-bresilienne-autorise-la-reprise-des-travaux-du-barrage-geant-de-belo-monte_1752117_3222.html



K: tu penses qu'internet a aidé le chef Raoni dans cette histoire?

RA: Oui je pense qu'aujourd'hui les gens , quand ils veulent s'impliquer peuvent le faire grâce à internet qui est un outil beaucoup plus direct que tout ce qu'on a connu auparavant. De chez toi , sur ton bureau tu peux discuter avec des gens à des milliers de km, ça simplifie beaucoup de choses notamment dans la musique.
Même si nous, dans notre univers Roots, nous travaillons souvent avec des Papis en Jamaïque qui savent pas vraiment ce que c'est que l'Adsl ( rires).



K: Perçois-tu la musique comme un porte voix pour les injustices?

RA: Oui mais pour moi c'est avant tout un exutoire comme pour plein d'artistes. Mais pour moi la musique doit véhiculer des choses positives, des fois je me sens un peu révolté quand je vois ce qu'en font certains artistes qui ne font que prôner la violence ,le bling bling et la drogue.
On est là pour autre chose nous les artistes je pense.



K: Suite à la mort de Matthieu Mc Annuff, justement dans ce contexte de violence en Jamaïque, est ce que les tensions sont palpables là-bas?

RA: Ben oui hélas, tu passes devant un Burger King en Jamaïque car il n'est fréquenté que par des riches, c'est très cher pour la Jamaïque du coup il mettent un gars armé devant de peur de se faire braquer..Cela te rapelle que Kingston reste une endroit des plus dangereux de la caraïbe.
On aimerait beaucoup que ça se calme pour les générations à venir, malheureusement en 40 ans rien n'a vraiment bougé, on peut même dire que ça c'est dégradé. Car maintenant ils sont adulés par les DJ hardcore qui parlent de Gun et de poum poum. Pour eux, nous faisons de la musique de papis, ils savent même pas ce que c'est.
Heureusement il y a des jeunes groupes comme No-Maddz , Raging Fyah qui véhiculent un peu le même message que nous et on espère que la musique va faire changer ces mentalités de « gun fight ».



K: Un autre combat que véhicule le reggae: « la dépénalisation », toi aussi tu milites pour cette cause?

Je pense que ça devient tellement hypocrite ! oui bien évidemment je suis pour la dépénalisation. Maintenant je ne fume plus et je ne vais pas faire l'apologie de la ganja car tout le monde choisit ce qu'il veut.
Ce qui m' énerve c'est l'hypocrisie autour et de fermer les yeux sur son utilisation.
Maintenant, tu ne  m'entendras jamais dire « smoke, smoke », car certains jeunes fument du matin au soir et ça inhibe leur motivation, certains ont des « bad trip » avec la ganja..
Maintenant en concert, les vapeurs de Ganja sont agréables et c'est bon de fumer un splif de temps en temps, c'est comme tout c'est mieux quand c'est consommé avec modération.



K: si on devait résumer le message de Réasonin' ?

RA: Si les gens communiquaient mieux, je pense que les choses iraient mieux. En dénonçant des choses dans l'album, j'ai l'impression que je cautionne un peu moins ce qu'il se passe autour de nous.
Comme ça j'apporte ma petite contribution au Monde.
On aimerait que les générations futures se réveillent et que le monde change dans les années qui arrivent. Parce que là on arrive bientôt à un point de non retour. On doit tous prendre conscience ensemble et réagir ensemble.



K: Je te remercie Rod Anton, merci pour ta franchise et pour ton honnêteté durant cet interview

RA: c'est moi qui vous remercie.



Voilà l'interview de cette étoile montante du Reggae est terminée, Rod Anton and the Ligerians, nous vous suivons, twittons, kiffons!!



Big up au Bar la Pleine Lune de Montpellier où l'interview s'est déroulée.

 webradio reggae
 musique reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Rod Anton, The Ligerians, Reasonin, roots reggae, Rod Anton & The Ligerians - Reasonin'
10/05/2012 - Apres avoir écouté son  4 titres  (EP)  Leaders of  tomorow caractérisé par un bon  son et une belle voix,  j'attendais l'album avec impatience. Rod Anton est  né en France de parents immigrés ...
Lire l'article
Vos commentaires
 vidéo reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 musique reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 musique reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 webradio reggae
NOS ACTUS REGGAE
 écouter radio reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 webzine reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 vidéo reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
 vidéo reggae
NOS DEPECHES REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique reggae Tout le webzine de la grosse radio
 musique reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020