forum reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  forum reggae La Grosse Radio sur Twitter  vidéo reggae  webradio reggae
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Live report / SUMMERJAM du 30 Juin au 2 Juillet
SUMMERJAM du 30 Juin au 2 Juillet


En France, il y a le Reggae Sun Ska.


En Espagne, il y a le Rototom.


Et en Allemagne, il y a le Summerjam.
 

Summerjam

 

Summerjam
 


Le Summerjam est l'un des plus vieux festivals européens (c'était la 32° édition cette année !!) mais aussi l'un des plus grands (plus de 50 000 personnes sur les 3 jours !!).

Alors, oui, Cologne, la ville accueillant le festival, n'a pas le climat de Benicassim en Espagne où a lieu le Rototom...mais je peux vous assurer que le soleil et la chaleur étaient bien présents sur scène et dans la fosse à chaque concert !!

 

Summerjam
 

C'est donc après 8 heures de route que nous arrivons sur le site de Fühlinger, accueillant le festival. Site magnifique puisque les deux scènes et le village (où les festivaliers pouvaient trouver des artisans, des boutiques, comme celle d'Elijah (big up !) et de la restauration) se trouvent situés sur une presqu'île... Tout autour de la presqu'île, se trouvent les campings et le dancehall arena, où les plus motivés se retrouvaient après les concerts pour skanker jusqu'au petit matin.
 

Summerjam

 

Après avoir perdu une petite heure pour trouver le lieu où je pouvais retirer mon accréditation, j'arrive enfin à être opérationnel.
Malheureusement il est déjà presque 16h. et j'ai raté Volodia qui avait le privilège de chauffer un public déjà présent en nombre.

Mais heureusement, pour moi, j'étais là à temps pour découvrir en live le talentueux Runkus, accompagné par le Old Skl Band. Depuis le début d'année, Runkus est un réel coup de coeur avec son album « Move In » produit par Oneness Records (et j'en profite pour remercier Thomas, de la rockers agency !!). Le public est connaisseur et apprécie la diversité musicale du jeune Jamaïcain. Du ska sautillant de « Move yuh feet », au titre plus intimiste « Kindness », Runkus séduit son auditoire. Si vous ne le connaissez pas encore, je vous invite à aller découvrir cet artiste, qui, j'en suis sûr n'a pas fini d'attirer les foules.

 

Runkus

 

Runkus


Runkus

RUNKUS

Puis vient le moment, où nous (les amis m'accompagnant que j'en profite pour « big up » : Dodo, Greg dit « tournevis », Bacchus et Val' !!) décidons de jeter un coup d'oeil sur la programmation avec les horaires... le choix est vite fait en ce vendredi : nous resterons sur la scène Verte... en effet, la scène Rouge voit surtout défiler des stars allemandes, mais qui, personnellement, ne me parlait pas réellement. Par contre, et vous le verrez, la scène Verte était riche et variée !!
 

Après Runkus, c'est au tour de Nattali Rize, jeune artiste Australienne, dont on devrait beaucoup entendre parler cet été. Son nouvel album « Rebel frequency » est sorti en Mars de cette année et elle a rejoint le label français, Baco Records. Alors pendant que j'évoque ce label, on peut dire que l'équipe Baco nous a régalé de sa présence au Summerjam, puisque l'on a retrouvé Danakil (avec Natty Jean, bien sûr !), Volodia, Nattali Rize, Protoje, Yaniss Odua... Bref, ils n'ont pas fait le déplacement pour rien, chez Baco !!...et on aime ça !!

 

Nattali Rize

 

Nattali Rize
 

Nattali Rize

Nattali RIZE


Après Nattali Rize, et toujours sur la scène verte, ce fut au tour de celle qui devient peu à peu la Reine, l'Impératrice du reggae. Elle dégage toujours autant de charisme, de mysticisme, et, je le dis, elle est d'une beauté simple et naturelle... Jah9... Comment ne pas être sous son charme ??
Accompagnée par le Dub Treatment, Jah9 nous envoûte avec « New Name », « Unafraid », « Avocado » ou encore le fumeux « Steamers a bubble »... Comme à chaque fois, je suis conquis !

 

Jah9


Jah9


Jah9


Jah9

JAH9
 

Le groupe suivant, Meta & the Cornerstones, est un de ceux que j'avais hâte de découvrir sur scène, mais pas pour les mêmes raisons que Jah9 (même si Kubix a toujours grande classe avec sa Gibson !! Big Up !)...
L'album de Meta, « Hira » est sorti en ce début d'année et son reggae aux diverses influences m'avait vraiment plu... Nous ne sommes pas déçus sur scène, du Sénégal à New York, Meta nous fait voyager et nous transporte.
 

Meta & the Cornerstones


Meta & the Cornerstones


Meta & the Cornerstones

META & The CORNERSTONES



Le temps d'atterrir du voyage musical en compagnie de Meta & the Cornerstones, et il est déjà 22h00. C'est un certain Trettmann qui prend le relais. Nous sommes surpris de voir le public Allemand reprendre les paroles de l'artiste. Sans doute est-il bien connu ici ?? Il est temps pour nous d'aller manger un bout, en attendant Beenie Man.

 

Je l'avoue, je ne suis pas un grand fan de dancehall...mais Beenie Man fait partie de ces artistes qui ont largement contribué au mouvement, je n'allais donc pas bouder mon plaisir, et ce n'est pas tous les jours que je peux l'avoir dans mon viseur d'appareil photo. Et finalement, les titres s'enchaînent bien, il a le sourire, il a la classe et le public en redemande !


Beenie Man
 

Beenie Man

BEENIE MAN
 

C'est après ce concert que se termine cette première journée.
Pendant que les plus motivés émigrent vers la dancehall arena, je rejoins mon duvet, en me disant que cette première journée a déjà été particulièrement dense.

 

 

La journée du samedi commence sous des trombes d'eau...bon, on a encore un peu de temps avant les concerts...mais c'est dans ces moments qu'on voudrait délocaliser Cologne du côté de Benicassim !
Heureusement entre 12h et 13h, le temps se dégage et si le soleil est encore timide, la pluie a cessé.
Direction la scène rouge, pour tout l'après-midi et toute la soirée.
Les concerts commençant particulièrement tôt (13h30), beaucoup de familles, parents avec enfants, ont fait le déplacement et cela donne un côté très familial au festival.
C'est Jugglerz Radio, une radio allemande, qui débute l'après-midi et met l'ambiance. Ils font tourner les galettes et nous ramène même quelques petites surprises dont la venue de Randy Valentine qui vient interpréter quelques titres.

 

Randy Valentine

RANDY VALENTINE


Mais celui que j'attends est CaliP. J'avais découvert l'artiste guadeloupéen avec son titre « Herbalist » il y a quelques années et il était revenu à mes oreilles, plus récemment, avec sa combinaison avec Capleton sur la wicked tune « Dem Ago Burn up ». Il a repris les titres de son album « I Thoughts », sorti en fin d'année dernière.
CaliP s'est même fait le petit plaisir d'inviter Tiwony (big up 7Seals family !!) et Randy Valentine afin de partager les bonnes vibes de la scène. Le partage, le partage !!


Cali P

 

Cali P

CALI P.

Tiwony


TIWONY

 

C'est alors que, sans que l'on s'en rende compte réellement, quelques drapeaux bleu-blanc-rouge arrivent sur le devant de la scène. Je jette un bref coup d'oeil sur la programmation pour voir qui suivait CaliP : Danakil.

 

Danakil


J'en profite pour discuter avec certains fans des Danakil ayant fait le déplacement...Big Up à eux !
 

Fans



Et la question que je me suis tout de suite posée était : est-ce que le public allemand chante le Français comme le public français chante l'Allemand ?Si c'est le cas, ça promet !!

Ce qui est sûr, c'est que le public français s'est réuni pour reprendre les big tunes des Danakil... « Marley », bien sûr, « Champs de roses », « Les vieillards » « Ne touche pas » mais aussi les titres du dernier album « La rue raissonne » comme « Back again », « Mediatox » avec Manjul, ou encore cette si belle chanson d'amour « Comme je... »
Le duo Balik/Natty Jean est efficace et se complète à la perfection...on pourra dire ce que l'on veut, mais les textes de Balik, et la musique des Danakil mettent le feu au Summerjam.


Danakil

 

Danakil


Danakil


Danakil

DANAKIL



Après les franciliens de chez Baco Records, un autre réprésentant de chez Baco prend le relais. Protoje & the IndiggNation...est-ce bien la peine de présenter l'artiste, fer de lance de ce que certains appellent « reggae revival ». Le show est rôdé, Protoje occupe la scène avec ses pas de danse si spécifiques à lui. Il nous fait l'honneur de reprendre ses big tunes « Kingston be wise », « shoot by love » ou encore « who knows ». Quel plaisir !
 

Protoje

 


Protoje


Protoje

PROTOJE

 

Après le représentant de la nouvelle génération rasta, c'est un maître du reggae africain qui assure la suite : Alpha Blondy.
Le spectacle est bien là, et c'est un plaisir de reprendre les grands standards d'Alpha Blondy.


Alpha Blondy

 


Alpha Blondy


Alpha Blondy

ALPHA BLONDY

 

Il est temps de faire un choix compliqué : Patrice joue sur la scène Rouge, mais DubFX est sur la scène verte et mon collègue Charliedub, que vous connaissez bien, m'en a dit le plus grand bien... que vais-je faire ?

J'opte pour un troisième choix : aller manger !!

Je sais, vous, chers auditeurs, chers lecteurs, auriez aimé avoir quelques photos de Patrice.
Je sais aussi, que toi, mon acolyte, Charley, aurait aimé avoir mon avis sur DubFX.

Mais si je voulais être en forme pour Damian JrGong Marley, il fallait que je reprenne des forces.

 

Le site est blindé, il en est même difficile de circuler. Pas de doutes, le public vient surtout pour la star Damian Marley, dont on attend la sortie du nouvel album avec impatience !

 

Et dans un coin de ma tête, je me demande si Nas, qui se produit le lendemain, sera là pour un feat. avec Damian... un petit « Road to zion » ou « Patience »à deux, ça l'aurait bien fait... mais non, Damian est seul sur scène et reprend ses hits dont « Road to zion », ou « Welcome to jamrock », alterne avec ses derniers titres comme « Medication », et, bien sûr, les standards de son père dont un enchaînement « No more trouble-War » comme on peut le savourer sur « Babylon by Bus », live mythique de Bob Marley.
Le public en redemande !
 

Damian Marley


Damian Marley


Damian Marley

DAMIAN MARLEY

 

 

Fin de la deuxième journée.

Le repos est mérité.

 

Le lendemain, pas de pluie au réveil. C'est déjà une bonne chose pour le p'tit dej' !
La question du jour est : est-ce que nous partons après Kabaka Pyramid, (vers 19h) en espérant dormir quelques petites heures avant de reprendre le travail le lundi matin (n'oublions pas les 8 heures de route !) ou est-ce qu'on reste jusqu'à 22/23h et j'enchaîne la route et le boulot derrière ?

Ok, certains diront que je l'ai fait « petit joueur » en quittant le site après le concert de Kabaka Pyramid... du coup, je rate Faada Freddy (et je le regrette bien, croyez-moi...) et les Toots & the Maytals (que je reverrai au No Logo...).
 

Mais place au troisième jour où Yaniss Odua et le Artikal Band vont nous ramener le soleil et la chaleur. On recroise les drapeaux tricolores. Yaniss, pourtant, parlait bien de drapeau « Vert-Jaune-Rouge », et ils arrivent, mettant un peu de couleur dans un ciel un peu gris. Peu importe le ciel se dégage. Et comme pour Danakil, le public français reprend les tunes de Yaniss Odua ; « Chalawa », « rouge-jaune-vert », ou « la Caraïbe ». Mais aussi les hits du dernier album dont : « Ecoutez-nous », « MDMA », etc...

 

Yaniss Odua


Yaniss Odua


Yaniss Odua


Yaniss Odua

YANISS ODUA & ARTIKAL BAND

 

Puis vint, pour moi, le meilleur moment du Summerjam...Réunis sur la même scène : CaliP, Tiwony et Yaniss Odua qui vont partager ce moment de pur kiff musical pour notre plus grande joie.



E-N-O-R-M-E !!
 

Yaniss Odua

TIWONY, CALI P. & YANISS ODUA

 

Et arrive, ce qui sera mon dernier concert : Kabaka Pyramid. Encore un artiste que j'affectionne tout particulièrement pour ses textes conscients et engagés. Comme pour Protoje, Jah9 ou Runkus, Kabaka a une telle présence sur scène qu'il nous captive. Ce sera le dernier plaisir de pouvoir entendre ces titres comme « Liberal opposer », « No capitalist », « Lead the Way », « Never gonna be a slave » ou un de ces derniers titres « Can't Breathe ».

 

Kabaka Pyramid


Kabaka Pyramid

 

Kabaka Pyramid

KABAKA PYRAMID

 

Mais voilà, tout a une fin et, le retour doit se faire afin d'arriver à temps pour retourner travailler dès le lundi matin... même si j'étais encore sur un petit nuage !

Summerjam, j'ai bien envie de te dire : A l'année prochaine !!


Crédit Photos : LiviPix


 

radio reggae
 webzine reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Patrice, Yaniss Odua, Protoje, Danakil, Nattali Rize, Volodia, Alpha Blondy, Summerjam - Cologne (Allemagne) - 30.06 / 02.07 2017
13/04/2017 - C'est bientôt le retour de l'été, les oiseaux chantent,  les nouveaux albums fleurissent, le soleil brille et c'est le retour du Summerjam. Rendez-vous à Cologne pour l'un (voire LE) meilleur festival Reggae en Europe. Partir au Summerjam, ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 webzine reggae Alpha Blondy
Figure emblématique du Reggae africain et plus particulièrment de Côte d'Ivoire, son pays.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Alpha Blondy
radio reggae Danakil
Le groupe Danakil présent depuis 12 ans maintenant sur le devant de la scène reggae en est certainement l'un des instigateur principal. En quelques chiffres, les Danaks ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Danakil
 webzine reggae Jah9
Profondément mystique, Jah9 a émergé du cocon de la poésie, du Dub et de l’esprit roots pour devenir une puissante énergie féminine dans un ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Jah9
 vidéo reggae Meta And The Cornerstones
Meta Dia est né à Dakar au Sénégal et a toujours baigné dans la musique. C'est avec le rap qu'il a commencé à s'exercer dans les rues ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Meta And The Cornerstones
 forum reggae Tiwony
Tiwony est un artiste guadeloupéen. Ses références ne sont autres que Féfé Typical, Nbee, Janik, Nuttea. Ses premiers pas artistiques débutent par la ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Tiwony
 musique reggae Volodia
Ne cherchez pas d'où ça vient, c'est son deuxième prénom. Boule à facettes par excellence, celui que l'on nomme Volo' navigue à grands ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Volodia
radio reggae Yaniss Odua
YanniSs Odua fête ses 20 ans de carrière professionnelle. Devenu un incontournable de la scène Reggae francophone, il signe cette année son retour en studio par ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Yaniss Odua
Vos commentaires
 musique reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 musique reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 vidéo reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 forum reggae
NOS ACTUS REGGAE
 webradio reggae
NOS VIDEOS REGGAE
radio reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio reggae Tout le webzine de la grosse radio
 webzine reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017