vidéo rock
La Grosse Radio ROCK sur  webradio rock La Grosse Radio sur Twitter  webradio rock  webzine rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Robert Spline - Istanbul
Robert Spline - Istanbul
Saveurs épicées et magie des nuits étoilées.
L’EP de Robert Spline (ex - Spline et la Mauvaise Herbe), Instanbul, approcherait plus l’Idéal que le Spleen de Charles Beaudelaire.
Une voix et des intonations à la Bertrand Cantat et des sonorités frôlant le génie d’un live de Led Zep à Marrakech, c’est LA découverte de la semaine, vous n’avez plus d’excuses pour passer à côté.

Tout commence par de l’instrumental. Presque 3 minutes sans voix, sans mot, sur le premier titre de l’EP au nom « Du Silence ». Les sons se répondent entre eux, avançant chacun sur leur route, sans parasite. On entend chaque note, chaque rythme, l’enregistrement est soigné et travaillé. Et là, c’est le choc. Cette voix parait familière lorsqu’on a soupé du Noir Déz envers et contre tout. Cette rage aussi.


Les images s’accumulent. Comme dans tout bon morceau de rock, ce n’est pas une histoire qui se raconte façon film, ce sont juste des images… Des clefs, des indices, des pensées et des pistes. Des idées.


Spline assume : « la fin du monde est pour bientôt ».
Dans son 4ème morceau éponyme, on découvre sa philosophie, on entrevoit cet écorché vif, amoureux de la vie, anxieux du dévastement, au sens propre comme au figuré.

Il veut nous « raconter encore ce qu'on a dans le ventre de fragile, de précieux, la colère et la sueur, les lueurs dans les yeux, ce qu'il reste de sauvage, de brulant, d'inachevé… » avec « dans la tête un orchestre ».


Nouvel EP, Instanbul, 2015


Sur sa pochette incandescente, un corbeau ébouriffé s’est posé au premier plan. Pas besoin d’être fan d'Hitchcock pour comprendre la symbolique. Mauvais augure.
Il vous rend d’ailleurs bien volontiers « vos bons présages » sur le titre « Les trois collines » (feat. Lakay) et « en rigole encore un peu ».


Sous des airs de guitare, de banjo, de violoncelle, quelques sons électro aussi, discrets pour ne pas tout gâcher, sa musique est percutante.





Qui a dit que le rock en français n’était pas gérable ?
Ecoutez Robert Spline et revoyez-vous m’sieurs dames !
Loin des « fôrets de lampadaires » et des « soirées mondaines », en « Un Souffle », il vous emporte.


Flora Doin

Note de la rédaction :
 webradio rock
9 / 10
 webzine rock
 webzine rock
COMMENTER CET ARTICLE
Artistes mentionnés :
 écouter radio rock Spline Et La Mauvaise Herbe
"De la poesie melodique au gout de sang chauffe a blanc, a la senteur de terres brulees, des mots qui parfois explosent a la gueule et des maux silencieux qui sement des images...Spline et ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Spline Et La Mauvaise Herbe
Vos commentaires
radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webzine rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 vidéo rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 webzine rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
 forum rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 musique rock
NOS DEPECHES ROCK
 webzine rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 forum rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019