musique rock
La Grosse Radio ROCK sur  webradio rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock  webzine rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Dionysos - Vampire en Pyjama
Dionysos - Vampire en Pyjama


Le nouvel album de Dionysos vient de sortir. Opus très particulier puisqu’il retrace, presque sans filtre, le parcours d’un combattant, celui de Mathias Malzieu, leader du groupe, qui renait de ses cendres, réellement.

[Vous n’avez qu’à taper « Dionysos, Vampire en Pyjama » ou « Mathias Malzieu, aplasie médullaire idiopathique » sur un moteur de recherche pour en savoir plus à ce sujet, tout le monde en parle. Si vous le voulez bien, nous, on va juste vous parler musique etcetera…]


Vampire en Pyjama, c’est l’album clé de Dionysos. Celui qui ouvre les serrures des fenêtres et qui tire les rideaux des portes. Une révélation. Une « lueur ». Un langage qui permet de déchiffrer le passé et le « plus-que-présent ». Un genre de Braille (en couverture du livre) qui aide à retrouver la vue, en 3D, avec des lunettes rouge et bleu (disque et vinyle), comme du Morse… mais sans ses défenses, l’animal ! Mêmes les immunitaires sont à reconstruire.


Dionysos, groupe, Mathias, Babet, Miky, Rico, Stephano


Comme en musique, lorsqu’on essaye de jouer une partition et qu’on s’aperçoit qu’elle sonnera juste lorsqu’on aura transposé la corde de mi en ré, avec Mathias Malzieu, c’est la même chose, il faut trouver la bonne combinaison, tout décaler d’un quart d’un ton en fait et d’un coup, tout s’éclaire :
 

  • La réalité devient science fiction
  • La science fiction devient comédie
  • L’humour te fait chialer
  • Les situations dramatiques sont retournées comme des crêpes hilarantes
  • La nourriture est spirituelle
  • L’esprit est dans le ventre
  • Le ventre dans un livre
  • Le livre dans un disque
  • La musique devient cinématographie
  • Les films qu’on s’en fait sont la réalité vraie


Et il ne se drogue même pas ! Juste quelques cuites au Coca-Cola(-lune).


Ce nouveau disque nous le prouve, tout est complètement décloisonné. Les arts, les époques, les saisons, les modes… On traverse le disque comme on traverserait le temps et l’espace. On appelle ça comment déjà ? Ah oui, génie.
Malzieu c’est le gars qui va te chanter du Verlaine en santiags sur un air à la Ennio Morricone (« Chanson d’Eté »). C’est le gars qui va te faire une symphonie poétique avec des sons d’hôpitaux qui sonnent comme un très bon Bowie (« Hospital Blues »). C’est le gars qui lève la tête, voit une épée juste au dessus, « à quelques centimètres », l’épée de Damoclès, et qui, au lieu de la laisser trancher, l’imagine aussitôt en femme sexy (« Dame Oclès »). Ce petit lutin roux de « 1m66, un peu plus qu’et demi » est un géant. Aussi grand que son ombre au soleil levant.

 

Vampire en Pyjama, Dionysos, nouvel album



L’album est une explosion de saveurs. Même pas peur du sucré-salé. Chez Dionysos, on mixe les sons électro dans un vieux saloon et on joue de la Folk en discothèque. On goûte aux instruments "sérieux" saupoudrés de petits sons de dessins animés rigolos. On vacille entre la naissance et le gouffre, on se raccroche aux branches de l’adolescence pour ne pas tomber dans le ravin, puis à celles de l’âge adulte pour ne pas rester au pays de Peter Pan trop longtemps, on se fait cramer les ailes par un volcan en éruption mais on rebondit sur la lave caoutchouc pour atterrir en plein ciel. Bref, le moins qu’on puisse dire, c’est que le monsieur s’y connaît en « montagnes russes ». En « montagnes rousses » aussi.

Le « Vampire de l’Amour » qui doit « embrasser tous les jours » trouve souvent sa source d’inspiration chez la gente féminine. Certaines au chocolat, fût un temps, désormais ce serait plutôt pomme-vanille (référence au livre qui vient de sortir en même temps, Journal d’un Vampire en Pyjama) ou encore à la fleur d’oranger. Et c’est aussi ça qui fait la beauté de sa plume, c’est qu’elle est parfumée. Toujours. Sa musique aussi. Parfumée d’images, de flocons, de flammes, de flacons, de violoncelle, de souris…





Parfois, la dame est sombre. Plus noire tu meurs même, et je pèse mes mots. « Dame Oclès » dont on parlait tout à l’heure, traîne son ombre tel un bourreau dans des ambiances à la Danny Elfman. On en a la chair de poule. A noter que 8 des titres ont été écrits en direct live de l’hôpital par Mathias mais mixés sans lui au début, par le reste du groupe, en ping-pong de mails, participation intensive à la renaissance du chanteur. Quel résultat ! Peut-être le plus bel album de Dionysos (pourtant la barre était déjà bien haute).
 

Chaque titre est plein de surprises. Le groupe s'est encore une fois réinventé. On reconnait la pâte, les influences, ce mélange d'amour folk et de passion pour les musiques de films poignantes, mais on découvre aussi de nouvelles aspirations. Les sons électroniques sont bien plus présents sur ce nouvel album, pas seulement pour moderniser le tout mais plus comme un langage supplémentaire. Chaque petit son parle, se place pile au bon endroit, raconte quelque chose. Il éclaire, bourdonne, gronde, rit, « remonte la rivière de minuit », avance vers la guillotine, glace le sang, se relève, espère, respire, flotte en fantôme, dort, berce, rêve. Tout y est.
L'effet de surprise se crée aussi au sein des titres, basculant d'une marche lente dans le désert vers une cavalcade pleine de vie (« Chanson d'Eté »), entre mélancolie, rage, bataille et sérénité retrouvée.



Revenu de loin, c’est désormais « L’heure des Lueurs » pour Mathias. Celles de la nuit, du rêve, de l’espoir. De petites lumières amusantes et vivantes comme des esprits de la forêt (Miyazaki) qui agiteraient leur tête de grelot au rythme du violon de Babet. Titre sublimissime, on s’en gigote encore la cervelle, nous aussi. A noter, les phrases magiques à la Malzieu : « j'étais comme un rêve qui respirait ».





L’album est majoritairement en français et on notera l’effort fait sur l’accent pour les quelques passages en anglais ;-) Notamment sur « Hospital Blues » qui démarre en voix de tête, une grande première pour le chanteur à qui on découvre encore une nouvelle facette, fragile comme de la porcelaine, façon Antony and the Johnsons.
« Know your Anemy » était déjà dévoilée en version acoustique sur les vinyles collectors de Eggman Records, revisitée en version groupe sur ce nouvel album avec quelques remplacements de mots dans un anglais plus précis.
Et pour finir sur la langue de Shakespeare (ou plutôt celle de Walt Whitman), on découvre une version western de « I Follow Rivers » (Lykke Li) où la voix de Babet se révèle.


Mathias est désormais déguisé en lui. Après une greffe d’horloge-cœur, une tête d’oiseau, des allures de tigre déguisé en écureuil, quelques chapeaux (« pour garder les rêves au chaud ») et autres accessoires, il tombe les masques, les filtres, les objets, ne gardant que son fidèle destrier, sous le bras ou le pied, son skateboard. Qu’il soit « à moteur » (« Vampire en Pyjama ») ou « Sous Morphine », à l’hôpital, dans la rue ou à la maison, une planche n’est jamais bien loin.
Lui « toujours là » (« Le Chant du Mauvais Cygne »), et ce n’est que le début de cette « nouvelle vie qui fleurit » !!


Mathias Malzieu


Big up au groupe ! A cette jolie famille de cœur qui pond des œufs fragiles dans des paniers solides, qui nous prouve que le rock c’est avant tout de l’amour, de la créativité, du renouvèlement et aussi un peu (beaucoup) de rage.
Comme le Dieu qui a donné nom à son groupe, Mathias Malzieu est né une 2ème fois et repart sur les routes avec sa tribu dès le mois de mars, dans toute la France.

On les a aperçus samedi dernier pour un tout premier showcase à la Fnac Saint-Lazare devant une foule bondée qui faisait la queue sur 4 étages d’escaliers en sous-sol depuis l’ouverture du magasin. Retour officiel. Grand moment d’émotion(s).


Dionysos, Fnac, Saint Lazare, Paris, Flora D

Miky Biky, Rico Serra-Tosio, Mathias Malzieu, Stéphano Bertholio, Babet
(Photo : Flora D.)



Les premières dates annoncées :
 

  • 16 Mars 2016 Fouesnant L'archipel
  • 23 Mars 2016 Nîmes Le Paloma
  • 24 Mars 2016 Bordeaux Théâtre Femina
  • 01 Avril 2016 Nanterre Festival Chorus
  • 13, 14 et 15 Avril 2016 Bourges Printemps de Bourges
  • 17 Avril 2016 Rennes Festival Mythos
  • 27 Avril 2016 Alençon La Luciole
  • 28 Avril 2016 Nantes Stereolux
  • 29 Avril 2016 Brive Muzik’avril
  • 03 Mai 2016 Paris Le Grand Rex
  • 06 Mai 2016 Hérouville Saint ClairThéâtre d'Hérouville
  • 07 Mai 2016 Rouen Le 106
  • 21 Mai 2016 Saint Etienne Festival Paroles et Musiques
  • 22 Mai 2016 Avignon Opéra
  • 28 Mai 2016 Lausanne Théâtre de l'Octogone
  • 04 Juin 2016 Clermont-Ferrand Europavox
  • 23 Juillet 2016 Perpignan Live au campo


D'autres sont à venir...

> dionyweb.com
> vampireenpyjama.fr
 

Flora Doin

Note de la rédaction :
 musique rock
10 / 10
radio rock
 forum rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Mathias Malzieu, Vampire en Pyjama, nouvel album, premier single, clip Dionysos - Vampire de l’Amour (clip officiel)
16/12/2015 - Les amis, la date est historique. Alors que Julien Lepers est menacé d’être remplacé et que l’épisode 7 de Star Wars sort dans toutes les salles de cinéma, un homme balance son nouveau clip sur la toile aujourd’hui même, mercredi 16 ...
Lire l'article
Dionysos, Mathias Malzieu, Babet, mix, mastering, nouvel album Dionysos en plein mix du prochain album
06/10/2015 - Ca commence à s’agiter fortement sur les réseaux sociaux ! Les fans de Dionysos, habitués aux énigmes de Mathias Malzieu, essayent de déchiffrer les messages codés. On se demande ce que cet homme au cœur plus gros que le ventre nous ...
Lire l'article
Nouveau label, Spoken Word, Dionysos, Matthieu Chedid, Vinyles Mathias Malzieu (Dionysos) présente son label
23/12/2014 - Mathias Malzieu, le leader du groupe Dionysos, nous présente son nouveau label, Eggman Records, en se prêtant au jeu de l’interview téléphonique dès la sortie de Mini Western avec des Surprises, vinyle de Spoken Word, qu’il a enregistré ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 musique rock Dionysos
Groupe de rock français fondé en 1993 du côté de Valence. Line-Up Mathias Malzieu (chant) Élisabeth Maistre (chant, violon) Michaël Ponton ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Dionysos
Vos commentaires
 écouter radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webradio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
radio rock
NOS ACTUS ROCK
 forum rock
NOS VIDEOS ROCK
 vidéo rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 vidéo rock
NOS DEPECHES ROCK
radio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webradio rock Tout le webzine de la grosse radio
 webzine rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019