musique rock
La Grosse Radio ROCK sur  musique rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock  webzine rock  écouter radio rock
  • #MusicToo harcèelement sexuel, festival, rock, metal
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Trupa Trupa - Headache
Trupa Trupa - Headache
Lundi 17 Octobre 2016 à 13h00, by Gregor_samsa

Trupa Trupa, ce sont quatre Polonais (menés par le chanteur Grzegorz, prénom preuve de bon goût) remarqués par le label français Ici d'ailleurs. Leur troisièm album, Headache, est déjà sorti en 2015 en CD et cassette (oui en cassette !!) chez Blue Tapes and X-ray Records, et les Français décident aujourd'hui de remasteriser les 11 titres en vinyle et CD, pour une sortie prévue le 21 octobre.

Ça commence par une voix nasillarde qui pose les bases avec «Snow». Bien. Ça s'appelle Headache et ça va filer mal au crâne.
Il y aura des dissonances, des voix qui n'ont pas du tout l'air concernées par la musique derrière, des envolées psychédéliques et des batteries implacables. Où est-ce qu'on est tombés ?





Et puis se pose «Halleyesonme». Une marche au pas entêtante et difficile au son des percussions qui s'écrasent sourdement. Une voix robotique dans le lointain appelle : «Look at me!» mais on ne déviera pas de l'objectif, traînant la mélancolie comme un fardeau.
Le rythme saccadé et les effets de ralentissement de «Getting Older» donnent l'impression de courir dans un rêve. Non, on ne s'en sortira pas, c'est la vie, c'est pas gai.

J'ai compris. C'est un disque qui s'écoute un soir d'automne, sous la pluie, avec une vague envie de se pendre dans la bouche.

Ou de plonger dans un autre monde, comme j'imagine «Sacrifice», avec ses sonorités psyché derrière comme un appel à la drogue, la voix au bord de l'endormissement du chanteur indiquant qu'il a essayé. La plongée dans l'imaginaire se poursuit dans «Wasteland», et dans l'interminable boucle de «Headache», qui termine douloureusement sur des hurlements de folie. Finalement, la fuite n'aurait-elle pas que de bons côté ?

Des soubressauts un peu moins dépressifs parviennent à se frayer un passage sur la fin, avec la ligne de basse enlevée de «Picture Yourself», et son arrière-plan cuivré qui pourrait tendre vers le hippie, dans un autre disque.


pop, Pologne, psyché


Alors je ne me suis pas pendu, j'ai écouté jusqu'au bout. J'ai même réécouté. Le son est professionnel, comme peint sur la propreté impeccable pour paraître sale.
Ça donne un goût de reviens-y puissant. Un bon disque, qui dévoile de nouvelles facettes à chaque écoute.
 

Note de la rédaction :
 webzine rock
9 / 10
radio rock
 écouter radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webzine rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 musique rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 vidéo rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
 forum rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webradio rock
NOS DEPECHES ROCK
 webzine rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 vidéo rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021