webzine rock
La Grosse Radio ROCK sur  webradio rock La Grosse Radio sur Twitter  musique rock  webradio rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / The Hits - Hard Nut
The Hits - Hard Nut


Vous rappelez-vous ce groupe français de rock, dont les membres ont environ 20 piges, créé en 2014 à Cherbourg-Octeville et vainqueur en février 2016 du tremplin du festival Les Hétéroclites ? Non ? Vous seriez passé à côté de cette pépite ? The Hits, quatre musiciens pour un choc frontal. Histoire de vous préparer psychologiquement, ressortez Led Zeppelin, Arctic Monkeys, Rival Sons, Jack White, les Black Keys...







Pour vous parler d’Hard Nut, le premier album de The Hits, coproduit par Raccoon Moon et fraîchement sorti le 3 mars de cette année, quoi de mieux qu’un tour d’horizon des influences musicales offert au détour de chaque morceau par le quatuor ? Victor Vasselin. Une voix à mi-chemin entre celle de Jay Buchanan (Rival Sons) – dont la similarité frappe sur l’incroyable "Design My Soul" final – et celle d’Alex Turner (Artic Monkeys, The Last Shadows Puppets) – que l’on croirait d’ailleurs entendre sur "Bottom of the Heap". Un timbre et une tendance au dépassement vocal, qui ne sont pas sans rappeler les performances d’un certain Robert Plant – rien que ça. C’est très clair sur "Lost On A Ticket".


Quentin Guéroult, Clav Santos, Victor Vasselin, Alexis La Roque, Maxime Guyader.


Également compositeur pour le groupe et guitariste, pour ne rien lui enlever, le jeune frontman chante aussi bien l’anglais – influences brit-rock obligent – que le français – langue natale des gaillards –, et le prouve avec des titres assumés, comme "La Bouche pleine". Ce dernier surprend l’auditeur après une écoute de quatre titres en anglais, mais fait mouche. De la même manière, on trouve "Ou Bien" scandé à la manière d'un Bertrand Cantat, nous rappelant que le rock français n’est vraiment pas mort.






Une voix qui semble donc modulable à souhait : montant dans les aigus pour venir plonger aussi vite dans les graves, jonglant de l’érayé au tendre sans l’ombre d’une hésitation. Le tout en changeant et de ton, et de chanteur de référence. Brillant et bluffant. Une seconde six-cordes, portée par Maxime Guyader qui chante aussi et sait visiblement tout jouer (du Blues au Rock sous presque toutes ses formes en passant par le punk, le Shoegaze, comme le soulignent les chœurs lointains sur "Make Me Hurt"…).

Des riffs à la sauce Jack White, comme celui qui reprend habilement le thème principal, ultra connu, du film Requiem For A Dream dans "Make Me Hurt", à d’autres inspirés des Rival Sons (comme dans l’excipit de "Make Me Hurt" et dans l’incipit de "Don’t Sing") en passant un style Black Keys (reconnaissable entre mille dans "Lost My Baby"). Une guitare électrique dominante, pour un rock racé et efficace qui cède parfois sa place à ses cousines acoustique et sèche, l’espace d’un titre ("Afraid Of Myself").

Une basse ronde et caverneuse attribuée à Tom Dumont, qui ronronne à qui mieux-mieux, façon Black Rebel Motorcycle Club sur "Lost On A Ticket", de manière rocailleuse ("Design My Soul"). Mais qui sait aussi se faire duveteuse et amicale quand il le faut ("Afraid Of Myself"). Voire complètement groovy, comme pour "Don’t Sing", dont les rythmes entrainants rappellent le style des Red Hot Chili Peppers.




Et une batterie, celle d’Alexis La Roque qui peut virer d’un tempo calme est régulier à un tonitruant vacarme hard rock – presque Metal –  en l’espace espace d’un titre seulement ("I Am Mine").

Après l’étalage de références ici présentes, on pourrait penser que The Hits n’a fait que de «l’assemblage» de ce qui cartonne musicalement pour composer Hard Nut. Il n’en est rien, leur style émerge, celui d’un rock pertinent et maîtrisé, adepte du cocktail de genres, et ce, tout simplement car ils sont capables de tout jouer. À cela s’ajoute l’attitude rock, des fringues aux idéaux, que l’on retrouve dans une écriture souvent engagée. Un parti-pris assumé, qui offre un son frais, sincère et revendicatif, d’une maturité qui force le respect. Qui plus est, aux vues de l’âge des membres du groupe et du fait qu’il s’agisse d’un premier opus. Hard Nut, à écouter et à réécouter les yeux fermés mais les esgourdes bien ouvertes ! 


Sortie le 3 mars





Crédit photo : Quentin Guéroult 
Note de la rédaction :
radio rock
8 / 10
 webradio rock
radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 écouter radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 musique rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 musique rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 écouter radio rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
 webzine rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
 forum rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017