webzine rock
La Grosse Radio ROCK sur  vidéo rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock radio rock
  • Gros Prix des Indés Gagnant
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Marilyn Manson - Heaven Upside Down
Marilyn Manson - Heaven Upside Down



"Après un départ qui faisait croire à un retour vers ses mauvaises années, et qui fait plus figure de passage obligé pour contenter ses fans, le chanteur démontre que le regain d'inspiration n'était pas qu'un feu de paille et qu'il semble réellement être passé à autre chose."




Il y a bientôt 3 ans, début 2015, sortait l'inattendu The Pale Emperor, qui remettait Marilyn Manson sur le devant de la scène après une terrible traversée du désert artistique. Plus calme, très mélodique, toujours sombre, il permettait à la figure de proue de l'entrprise (oui parce qu'il n'est pas tout seul) de se réinventer de façon intelligente et mature. Finis les thèmes adolescents, à bientôt 50 ans, double M démontrait enfin qu'il était bien capable de maturité, et que ce que l'on avait entrevu sur Mechanical Animals (1998) et Holy Wood (2000) n'était pas une illusion. Après cette réussite aussi inespérée que bienvenue, on attendait une confirmation, car l'air de rien, bien qu'il ne soit plus une référence depuis longtemps et qu'on connaisse tous ses trucs par coeur, on garde une certaine sympathie pour notre épouvantail. 

Heaven Upside Down opère dans un premier temps un retour aux années sombres de la discographie de Manson. "Revelation #13" annonce la couleur d'entrée : un Manson qui beugle, des riffs industriels déjà entendus mille fois, un refrain pas passionant... Franchement, après 25 ans de carrière, on peut pas avoir mieux ? Ce genre de trucs a pu faire son effet autrefois, mais des albums de Manson, Antichrist est sans doute celui qui a le plus mal vieilli. En ressortir les artifices 20 ans après, ce n'était pas forcément une bonne idée.


loma records, caroline, we know where you fucking live, tyler bates


"Tattoed in reverse" et son beat hip-hop sont déjà plus intéressants, avant que le single "We know where you fucking live" ne reternisse un peu l'ambiance. Du Manson typique comme on aimerait ne plus en entendre, mais dont les paroles, qui ont un véritable sens (vous êtes surveillés, nous savons tout de vous), sauvent la mise (et le clip est rigolo). Ce qui fit la force des albums référence du chanteur, c'était d'une part des titres bourrins admirablement troussés, et d'autre part une grande variété au sein de l'album. Fort heureusement, de ce côté, on est servis, même s'il faut d'abord se fader l'insupportable "Say10" avant cela (quel jeu de mot fantastique). 

 



 

Une fois que le baron des vampires teenagers a fini de faire tourner son fond de commerce, il se tourne vers des titres différents, rappelant en cela ce caractère caméléon qui fit sa renommée (ça et une attitude provoc' savamment orchestrée). "Kill for me", titre électro lancinant, fait l'effort de proposer de la mélodie, tandis que "Saturnalia" nous entraîne dans une boucle hypnotique de près de huit minutes qui fonctionne à merveille. Comme quoi l'homme est toujours capable de proposer de l'inattendu, voire de faire preuve d'inspiration quand il s'écarte de ses habitudes.

C'est là tout le paradoxe de ce personnage, capable de se transformer à l'infini, mais qui reste accroché à des gimmicks usés et dépassés, par facilité, ou par un sentiment d'obligation commerciale... A propos de gimmicks, "Jesus Cri$i$" se pose un peu là, même si le titre n'est pas foncièrement désagréable et que son leitmotiv est plutôt entraînant (I write songs to fight and to fuck to, If you wanna fight, then I'll fight you, If you wanna fuck, I will fuck you, Make up your mind or I'll make it up for you).


 



 

La dernière partie de l'album est peut-être la plus étonnante, et la preuve que l'on ne saura jamais vraiment sur quel pied danser avec ce gars-là. Manson propose une brochette de titres plutôt lents, sombres et mélodiques, à côté desquels on peut tout à fait passer pour peu qu'on n'y fasse pas assez attention. Le mélancolique "Blood Honey" rappelle clairement Mechanical Animals, mais pas seulement : suis-je le seul à lui trouver par moments des petites touches Paradise Lost ? Sans compter qu'au niveau des paroles, l'album n'est pas inintéressant et dépeint un monde brisé, dans lequel aucune promesse n'est tenue, où le capitalisme froid règne en maître, et que nous avons appelé de nos voeux. Comme si Manson s'était soudainement réveillé et s'était rendu compte que le monde contemporain lui offrait un terrain d'expression idéal. En résulte un net regain d'inspiration et d'ambition. Le morceau titre est doux-amer, très réussi, et peut s'appuyer sur un texte finalement assez poignant, avant de conclure avec l'ambiance cabaret de "Threats of romance".

Après un départ qui faisait croire à un retour vers ses mauvaises années, et qui fait plus figure de passage obligé pour contenter ses fans, le chanteur démontre que le regain d'inspiration n'était pas qu'un feu de paille et qu'il semble réellement être passé à autre chose. Un album plus étonnant et réussi que des premières écoutes pourraient le laisser croire, notamment du fait de ce départ poussif qui n'incite pas à découvrir le reste. C'est pourtant bien passé ces 4 premiers titres que l'on retrouve le Manson créatif qui nous avait séduits, et qui sait toujours le faire... quand il s'en donne la peine.


Sortie le 6 octobre chez Loma Vista / Caroline
 

Note de la rédaction :
 webradio rock
7 / 10
 webzine rock
 musique rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Marilyn Manson, tournée, France, novembre, Nancy, Paris Marilyn Manson à Paris et à Nancy en novembre
20/05/2017 - Marilyn Manson avait annoncé, la semaine dernière, la sortie de son nouvel album. Le dixième opus du Révérend sera intitulé Heaven Upside Down et succèdera à The Pale Emperor, sorti en 2015. Si l'Antichrist Superstar avait ...
Lire l'article
cover, reprise, david bowie, clip, gorgio moroder Shooter Jennings feat. Marilyn Manson - Cat People
04/08/2016 - Un clip façon 16bits de Valenberg et Blake Judd pour une reprise de "Cat people" de David Bowie par Marilyn Manson et Shooter Jennings, chanteur de Country. Cette reprise apparaît sur le récent album de reprises de ce dernier "Countach (for ...
Lire l'article
holy wood, twiggy ramirez, anniversaire, 20 ans Marilyn Manson - Antichrist Superstar (1996)
10/05/2016 - "Antichrist Superstar est un album paradoxal ; imparfait mais marquant, maladroit mais génial, parfois de mauvais goût mais artistiquement puissant" 20 ans déjà. Une éternité. Alors que double M nous a fait un retour en ...
Lire l'article
Marilyn manson, Hellfest, 2015, mainstage, pale emperor Marilyn Manson au Hellfest 2015
08/07/2015 - Samedi, 01h00 – Mainstage 2 "L’Antichrist est [...] très en voix, surtout dans les parties criées, qui [...] sont irréprochables du début à la fin du set." Clôturer la journée bondée de samedi ...
Lire l'article
pale emperor, marilyn manson, deep six Marilyn Manson - The Mephistopheles of Los Angeles
12/05/2015 - Double M poursuit son opération reconquête. Après un bon dernier album, The Pale Emperor, voici le temps d'une nouvelle vidéo. Les clips ont en effet joué un rôle certain dans le succès du chanteur. Reste plus qu'à se remettre ...
Lire l'article
mephistopheles, tyler bates, deep six, cupid carries Marilyn Manson - The Pale Emperor
09/01/2015 - "Après une longue traversée du désert, Manson est parvenu à se réinventer de façon intelligente et réussie, à faire sa mue pour proposer une musique certes assagie, mais toujours sombre et qui lui correspond sans doute bien ...
Lire l'article
marilyn manson, yves, st laurent, saint laurent, défilé, égérie, podium Marilyn Manson chez Yves St Laurent
02/04/2013 - Le célèbre couturier s'est décidé à recycler les années 1990, puisqu'après le grunge, il a pris double MM comme nouvelle égérie. Coup de publicité pour StLaurent, mais surtout coup de pub pour le chanteur, qui en ...
Lire l'article
marilyn manson, born villain, rétrospective, nine inch nails Le cas Marilyn Manson : des Spooky Kids à Born Villain
04/05/2012 - Le cas Marilyn Manson. La sortie du nouvel album de double M paraît être une bonne occasion de se lancer dans une petite rétrospective, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, cela fait maintenant deux décennies que Brian Warner et ses sbires sont en ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
radio rock Marilyn Manson
Groupe de rock fondé en 1989 qui porte le nom de son leader décadent.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Marilyn Manson
Vos commentaires
radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webradio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 musique rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 écouter radio rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
 webradio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 écouter radio rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique rock Tout le webzine de la grosse radio
 forum rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017