radio rock
La Grosse Radio ROCK sur  forum rock La Grosse Radio sur Twitter  musique rock  webzine rock
  • Gros Prix des Indés Gagnant
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Powder - Catharsis
Powder - Catharsis
Un bon vieux pop punk à l’ancienne pour retrouver vos années collège et lycée, ça vous tente ? Alors jetez une oreille au premier album de Powder Catharsis, qui fleure bon le emo, le post rock et les émois adolescents.

Un tempo rapide, une voix claire un peu aigüe, des chœurs légèrement criés sur les refrains, un pont instrumental un peu planant suivie d’une montée en puissance progressive mid tempo : c’est la recette de "Back on the Floor", chanson d'ouverture de Catharsis, premier album des Provençaux de Powder.

Le groupe adopte la formule d’un bon vieux emo bien rétro (car oui, ce genre a maintenant un âge suffisamment respectable pour être qualifié de rétro). Tous les ingrédients du emo sont rassemblés au fil des chansons : une ambiance un peu sombre sans que ce soit non plus suffocant, une voix assez passe-partout, un peu éraillée par moments, des refrains très présents, un soupçon  de violence (ultra contenue), des riffs et des mélodies assez simples mais très efficaces. L’ensemble est indéniablement accrocheur, pour peu que l’on soit de base adepte du genre.



L’auditeur notera que le groupe originaire de La Fare aime installer en intro des ambiances un peu oniriques, donnant l’impression que l’on est suspendu dans les couloirs du temps (le début scandé a capella, assez rugueux, de "Old Feelings", ou "Death and Lies", notamment). Le procédé apporte une touche d’originalité mais malheureusement, cela ne dure souvent que quelques secondes avant de replonger dans les ingrédients d’un emo assez balisé.

Quelques-unes sortent un peu du lot, comme "Death and Lies", qui s’accorde le droit de rester dans une ambiance plus lente et pesante et de ne pas dévier sur les rythmes rapides du pop punk. Ou "My Sorrows", dont l’intro et les riffs rappellent quelque peu Royal Blood, et qui mixe des chœurs très emo sur les refrains avec des couplets scandés et une ambiance globale plus garage. De même qu’"Abrecation", outro qui ose un instrumental complet sur presque quatre minutes, d’abord assez planant, et ensuite avec une jolie montée en puissance.

On chante à tue-tête avec eux, la faute à des chœurs très mis en avant sur les refrains et à des textes simples à retenir qui jouent sur les répétitions ("But I’m falling again / And I’m crashing again" ; "Give me silence, give me violence" ; "I pray to run away / I pray to go away today").



Inutile de se le cacher : ce qui fait qu’on adhère, c’est d’abord la faculté de l’album à nous renvoyer à notre adolescence. Ce disque pourrait avoir été écrit et enregistré dans les années 2000 presque exactement de la même façon. Le groupe multiplie les similarités avec des morceaux existants de pop punk, de emo ou de punk, et l’auditeur peur jouer à chercher toutes les chansons auxquelles lui fait penser Catharsis.

Ceux nés dans les années 1980 et 1990 et ayant grandi avec Jimmy Eat World, Madina Lake ou Matchbook Romance seront conquis. Pour les autres, c’est moins certain. Mais, si le groupe n’est pas spécialement novateur, il a le mérite de faire le travail honnêtement et n’a pas à rougir du résultat : c’est bien exécuté, ça donne envie de chanter à tue-tête et cela peut s’écouter plusieurs fois avec plaisir. Reste à voir maintenant ce que fera Powder de son potentiel, et s’il osera se démarquer de ses références pour expérimenter une formule plus personnelle.


Sortie le 1er décembre chez Bad Mood Asso
Note de la rédaction :
 écouter radio rock
7 / 10
radio rock
 webradio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 musique rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 vidéo rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webzine rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
radio rock
NOS ACTUS ROCK
 vidéo rock
NOS VIDEOS ROCK
 webzine rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webradio rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 webzine rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017