écouter radio rock
La Grosse Radio ROCK sur  musique rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock  écouter radio rock
  • Contrebande 2018
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Editors - Violence
Editors - Violence

Editors a longtemps surfé sur la crête d’un revival cold wave made in 2000’s, tout en jurant avec véhémence que Joy Division n’était pas une de ses références majeures. Le groupe anglais réussit enfin à le prouver avec ce sixième album qui prend une direction diamétralement opposée en s’orientant sans vergogne vers l’electro pop. Manque de chance, ils avaient plus de personnalité en imitant Joy Division qu’Imagine Dragons.



Des atmosphères sombres, mélancoliques voire carrément déprimantes, empreintes d’un certain romantisme obscur, c’est entre autres ce qui faisait le charme d’Editors aux yeux des fans, et matière à critique pour les détracteurs. Avec ce nouvel opus, les Anglais ont eu le mérite de complètement changer la formule – même s’ils avaient déjà réussi à la faire évoluer au fil des albums. Sauf qu’à se réinventer, ils auraient pu explorer une voie moins surexploitée que l’electro pop.

Car dans Violence, rien ou presque ne se démarque des productions actuelles. Les guitares ont été en grande partie remplacées par les claviers et les boîtes à rythme, soit. Mais il y avait certainement mieux à en faire. Le tout début de l’album donne le ton, avec une intro au clavier sans originalité, et des arrangements que l’on a l’impression d’avoir entendu mille fois. "We are ghosts tonight" (nous sommes des fantômes cette nuit) chante Tom Smith. Au moins, il est lucide.
 

nouvel album, cold wave, new wave, electro, pop, editors, violence


Le constat vaut pour bien des chansons : la production est carrée mais extrêmement fade, convenue, et ne brille guère par son originalité. Elle donne le sentiment que le pire ersatz de Coldplay a copulé avec la pire copie d’Imagine Dragons. Ce sentiment de vacuité culmine sur la chanson titre, ironiquement dépourvue de la moindre violence – comme l’ensemble de l’album, à croire que les Britanniques ont voulu faire une blague. Impression confirmée en entendant "Baby we’re nothing but violence" (nous ne sommes que violence) : nous ne devons pas avoir la même définition de violence.

Au passage, en entendant le chant, l’envie peut prendre l’auditeur de hurler "Mais rendez-nous Tom Smith"… afin de se rendre compte que c’est toujours bien lui qui chante. Sa voix grave et profonde, même si elle rappelait celle de Paul Banks d’Interpol, ne manquait pas de charme et apportait un cachet à la musique des Anglais. Sur cet album, il a décidé de laisser tomber les notes les plus basses pour aller explorer les aigus. Difficile de lui reprocher de ne pas rester sur ses acquis, mais le résultant n’est qu’à moitié convainquant, tant il semble imiter nombre de ses confrères.
 


Cela reste globalement écoutable, et ce serait mentir d’affirmer qu’absolument toutes les chansons sont désagréables à entendre. Dans le style pompier et très FM-compatible, "Darkness at the Door" est assez efficace, tout comme "Magazine". "No Sound but the Wind", chanson connue depuis longtemps et qui figurait sur la bande-originale d’un épisode de Twilight, lâche les synthés au profit du piano, et selon l’humeur de ceux qui l’écoutent, elle pourra sembler jolie et touchante ou fade et convenue. La balade de clôture "Belong", qu’on peut ne pas trouver passionnante, fait tout de même l’effort d’une certaine recherche sonore en cherchant à instaurer une ambiance en clair-obscur. Difficile cependant d’affirmer que l’ensemble est une réussite éclatante.
 


Et puis il y a "Hallellujah – So Low." Le titre, toujours très orienté electro, déploye des arrangements luxuriants qui sortent du schéma rebattu des autres chansons de l'album. Le morceau est parcouru de tensions, les couplets aériens semblent par instant porter des réminiscences de mélodies extrême-orientales, et nous mènent en apesanteur jusqu’à un refrain plus brutal, presque indus, qui nous submerge. La voix de Tom Smith, si elle peut rappeler celle de Chris Martin, se fait suave, énigmatique, et semble avoir enfin quelque chose à exprimer. En l’entendant, on se dit qu’Editors avait largement les moyens de proposer un album autrement plus consistant que ce Violence.


Tracklist
nouvel album, cold wave, new wave, electro, pop, editors, violence1.  "Cold"  3:38
2.  "Hallelujah (So Low)"  3:55
3.  "Violence"  6:06
4.  "Darkness at the Door"  4:26
5.  "Nothingness"  5:05
6.  "Magazine"  3:55
7.  "No Sound But the Wind"  4:27
8.  "Counting Spooks"  5:43
9.  "Belong"  6:02



Sortie le 9 mars chez PIAS

Plus d'infos sur le groupe.

Note de la rédaction :
 webzine rock
6 / 10
 webradio rock
 webzine rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
indie rock, cold wave, electro, nouvel album, tournée Editors revient avec un nouveau clip - et un nouvel album
18/01/2018 - Trois ans après leur dernier album, Dreams, les Anglais d'Editors annoncent leur grand retour avec Violence, prévu pour le 9 mars prochain.   Et il est logique de l'annoncer au travers d'un "Magazine"... C'est donc le nom ...
Lire l'article
Lollapalooza, festival, hippodrome de longchamp, live report, concert, 1ère édition, Red Hot Chili Peppers, rival sons, the editors, IAM, Lana Del Rey, Pixies Festival Lollapalooza 2017 - J2 - Hippodrome de Longchamp Paris - Red Hot Chili ...
14/08/2017 - On retrouve au programme de cette seconde journée 25 artistes et donc tout autant que la veille. La première édition française du Lollapalooza nous propose au menu de ce dimanche une version nettement plus rock que lors de la première ...
Lire l'article
Main Square Festival 2016, Les Insus, Editors, L.E.J, Ghinzu, A-Vox, The Struts, Band Of Horses, Last Train Main Square 2016 - Jour 3
25/07/2016 - Le soleil est, une nouvelle fois au rendez-vous, en ce dimanche. Dernier jour de festival, et bien évidemment, une très grosse attente se fait vivement sentir pour Les Insus.  La date annonçait complète des mois à l'avance. Toutes les ...
Lire l'article
Editors, La Cigale, Dry The River, Concert, Nothing, Sugar, Someone Says, Papillon Editors & Dry The River à La Cigale (17/03/2014)
20/03/2014 - Paris devient un passage obligatoire pour Editors, la Cigale est devenue, le temps d’un lundi soir, un lieu de ralliement pour de nombreux Parisien, mais aussi pour une multitude de fans venus de tous les horizons à la rencontre de ce groupe de Birmingham. Après des ...
Lire l'article
Editors,The Weight of Your Love, Joy Division, Echo and the Bunnymen, La Cigale Editors en concert le 17 mars à La Cigale !
02/03/2014 - Le groupe de Rock Alternative, Editors, viendra jouer à La Cigale, le lundi 17 mars 2014. Ce groupe originaire de Birmingham, en Grande Bretagne, nous propose un son à l’atmosphère sombre proche des groupes des années 1980 (tel que Joy Division et ...
Lire l'article
editors, the weight of your love, nouvel album 2013 Plus de détails sur le nouveau Editors
27/05/2013 - Les Britanniques ont dévoilé la tracklist de leur prochain album : 1. The Weight 2. Sugar 3. A Ton of Love 4. What Is This Thing Called Love 5. Honesty 6. Nothing 7. Formaldehyde 8. Hyena 9. Two Hearted Spider 10. The Phone Book 11. Bird of Prey L’édition ...
Lire l'article
editors, the weight of your love, nouvel album Un single et un album pour Editors
16/05/2013 - Le nouvel et quatrième album d’Editors est terminé. Il s’appelle The Weight Of Your Love et sortira le 1er juillet. « A Ton Of Love » en est le premier single extrait.
Lire l'article
Artiste mentionné :
 webzine rock Editors
Sur les traces de Joy Division ou d’Interpol, Editors propose un rock glacial et sombre accompagné du chant monocorde de Tom Smith. Formation en 2002 et originaire de ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Editors
Vos commentaires
 musique rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 écouter radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webzine rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 vidéo rock
NOS ACTUS ROCK
 vidéo rock
NOS VIDEOS ROCK
 écouter radio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 écouter radio rock
NOS DEPECHES ROCK
 écouter radio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
radio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2018