musique rock
La Grosse Radio ROCK sur radio rock La Grosse Radio sur Twitter  forum rock  webzine rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Th Da Freak - Freakenstein!!
Th Da Freak - Freakenstein!!


Th Da Freak publie, chez Howlin Banana Records, son premier album de l’année. Après The Hood, un debut- album brillant, et toute une flopée de compils et d’EPs tous plus attachants les uns que les autres, Freakenstein voit le jour avec pour particularité d’avoir été enregistré avec d’autres gens – quand il préférait auparavant jouer tout seul dans son coin.



Forcément, cet album nous fait nous rappeler d’évidences : le fait d’inciter d’autres musiciens à participer à l’enregistrement influe obligatoirement sur l’esthétique de l’album. Ici, on se rend vite compte que les tempos sont plus emballés, les compositions plus urgentes, et les guitares distordues plus présentes.  Même si Thoineau Palis affirme dans son interview pour General Pop, que c’est plutôt l’album The Hood qu’il faut considérer comme une exception, s'étant trouvé dans « une humeur plus léthargique » au moment de sa création, il nous semble qu’il faut remonter à l’EP Garage Punk Songs for Doggos, paru en 2017 (une éternité lorsqu’on parle d’artistes aussi prolifiques), pour trouver, dans un genre différent, une rage aussi prépondérante.

C’est donc ici le premier effet de cette façon de travailler plus collaborative (dans l’interprétation en tout cas, puisque la composition des morceaux est encore entièrement dévolue à Th), résumé en une phrase qui pourrait être tirée du journal intime d’une collégienne : « quand il est tout seul Thoineau il est tout gentil tout doux mais dès qu’il est avec ses copains, il veut mettre le bordel ». L’atmosphère proposée par l’album semble également bien moins personnelle, logique puisque les titres ne sont plus enregistrés dans l’intimité et la solitude de sa chambre à coucher. L’aspect est plus conventionnel, sans que cela ne soit péjoratif : moins idiosyncratique, mais du coup plus accessible, plus entraînant. 





En fait, les ingrédients qui font le style Th Da Freak sont toujours bien présents, mais paraissent légèrement mis en retrait : les guitares sont toujours chargées de vibratos, mais comme nous l’avons dit, la distorsion prendra plus souvent le dessus. De même les bidouillages sonores caractéristiques des sorties de Th Da Freak sont toujours présents, mais moins centraux dans la composition, comme ce pont sur "Surrender" mettant en exergue, par contraste, une envolée de guitare. Et puis, l’apport des musiciens qui l'accompagnent en concert est intéressant, en rien démonstratif, travaillant pour le collectif en toute discrétion et sortant de l’ombre pile quand il faut (écouter le pont aérien de "Peeling The Onion", la basse de Siz, frère de Th, toute en spasmes groovy sur les arpèges-jolis de guitare lointaine, et la batterie de Julien repoussant, à coup d’explosions molles, les frontières de ce qu’on pensait être la batterie).


Outre toutes ces considérations sur le passé le présent l’air du temps la conjoncture des choses et tout ça, on pourra aussi relever que la composition est loin d’être paresseuse : les structures des morceaux ne se limitent pas à de vagues enchainements couplet-refrain ("Hospital" la bipolaire), et même lorsqu’un titre est voué à une certaine simplicité, une esthétique dépouillée, on ne peut s’empêcher de placer quelque espièglerie rafraichissante (petit pont instrumental sur "Never Enough Beer"). Les registres varient également de façon très fluide et agréable, d’up tempos endiablés à des riffs bourrins comme celui, méticuleusement déstructuré, de "Kurtain", jusqu’au final répondant à l’aspect cinématographique de l’introduction, "Adios Freakos", une mélodie tristounette même pas bien sifflotée, qui reste inexplicablement dans la tête (14 heures série en cours) sur fond d’orage, on est tout mouillés de pluie et de larmes.


th da freak, freakenstein, howlin banana, peeling the onion, 2019


Freakenstein propose également un gros travail sur les voix, et en particulier sur l’habillage des voix, comme s’il ne fallait jamais qu’elles ne se trouvent nues (pudique, Th Da Freak ?). On se sert alors de doublages quasi-constants, d’harmonies dans tous les sens ; on s’en rend compte avec "Never Enough Beer" et ses jolis chœurs (héhé, jolis chœurs), ou "Freakenstein" qui propose un condensé de tout ça : il y a des harmonies faussement foutraques presque partout, et quand la voix se retrouve toute seule au couplet, on met un gros effet dessus - qu’il soit artificiel comme dans le cas présent, ou naturel, comme ailleurs, avec la mélodie décomplexée en voix de fausset comico-touchante de "Mars Attacks!!".  Tout cela pour porter des paroles typiquement th-da-freakiennes, d’une apparente légèreté (« I never drink enough beer »), chargées de références 90’s (« I hate myself and I want to die », continué en « but suicide is not for me ») et d’absurdité/malaise (« I hate my curtains, but I have no curtains », il y en a un qui est resté trop longtemps dans sa chambre).


C’est donc un album très plaisant que nous proposent Th Da Freak et ses copains, qui a su remplacer  assez efficacement l’absence d’éléments auxquels un connaisseur du larron pouvait tenir par d’autres propositions tout aussi intéressantes ; on n’est plus du côté de la plongée en apnée dans un univers ultra-personnel, on remonte un peu à la surface pour jouir d’un plaisir immédiat dont on jugera de la durabilité plus tard, mais contenant suffisamment de mélodies attachantes  pour qu’on ait envie d’y retourner, et dont l’esthétique est sans doute plus proche de celle qui peut être développée en concert  – ce qui devrait réserver de bons moments de live assez prochainement.


En concert :
27 mars – Point Ephémère – Paris
28 mars – Mc Daid’s – Le Havre
30 mars – Iboat – Bordeaux (Release Party)

Sortie de l’album le 8 mars 2019, chez Howlin Banana Records

En partenariat avec La Grosse RadioTentez de gagner l’album ici !

Crédits photo : Pierre Martial
Note de la rédaction :
 webzine rock
7 / 10
 webradio rock
 écouter radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
th da freak, howlin banana, 2019, freakenstein, album, onion Th Da Freak - Peeling The Onion
19/12/2018 - Le premier extrait de Freakenstein, prochain album du Bordelais Th Da Freak vient d’être publié : il s’agit du titre "Peeling The Onion", accompagné d’un clip vidéo se caractérisant notamment par une utilisation virtuose du fond vert ...
Lire l'article
th da freak, flippin freaks, howlin banana, 2018, t sides, h sides Th Da Freak : nouveaux éléments à charge
07/12/2018 - MAJ du 06/12/18 Nous concluions notre enquête précédente par l'évocation de la naissance potentielle d'un groupuscule inquiétant, il semblerait que nous ayons sous-estimé le th da frism – de nombreux éléments nous laissent ...
Lire l'article
th da freak, the hood, 2018, howlin banana, thick head, flippin freaks Th Da Freak - The Hood
16/02/2018 - On est déjà paumés dans l'inventaire : il y a eu des EP, des albums, ou des EP qui ressemblaient à des albums, des albums qui étaient en fait des compilations, des compilations de faces P (?) qui auraient pu être des EP, des trucs faits tout ...
Lire l'article
th da freak, infandous, howlin banana, 2017 Th Da Freak - Infandous
14/12/2017 - Le nouveau poulain de l'écurie Howlin Banana Records surfe sur la vague de sa propre hype, toute récente, qui a suivi les sorties coup sur coup d'un album, The Freak, et d'un EP 4 titres, Songs for Doggos. Avec Infandous, publié en numérique et sur ...
Lire l'article
th da freak, garage punk songs for doggos, 2017, howlin banana records, 2017 L'EP-surprise de Th da Freak
05/06/2017 - Quelques semaines à peine après la sortie de la cassette de The Freak, son premier album estampillé Howlin Banana Records, Th da Freak a annoncé, samedi dernier, la sortie imminente d'un EP 4 titres "enregistré hier [le 2 juin, donc] et vite fait ...
Lire l'article
sortie, ep, album, Lysistrata, Jim Jones, Ulver, Mils, Richie Kotzen, th da freak La Grosse Sélection Rock Mai 2017
01/06/2017 - Rendez-vous indispensable de la rédaction Rock de La Grosse Radio, la Grosse Sélection vous est présentée tous les mois. Le but de la grosse manoeuvre : toujours vous offrir le meilleur de ce que nous recevons à la rédaction. Pas un classement, ...
Lire l'article
th da freak, the freak, slugs, rock indie, howlin banana records, 2017 Th Da Freak - The Freak
03/05/2017 - Howlin' Banana Records a mis la main sur le premier long format de Th Da Freak, compositeur solitaire néanmoins issu du collectif Flippin' Freaks. Si The Freak est, selon les aveux de son créateur au site Gonzai, moins un véritable album qu'un assemblage de ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 vidéo rock Th Da Freak
Thoineau Palis aka TH da Freak est un songwriter bordelais qui allie indie rock 90’s (Beck, Dinosaur Jr, Pavement) à l’authenticité du lo-fi. DIY est le mot ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Th Da Freak
Vos commentaires
 vidéo rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 écouter radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webradio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 webzine rock
NOS ACTUS ROCK
radio rock
NOS VIDEOS ROCK
 écouter radio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
radio rock
NOS DEPECHES ROCK
 écouter radio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
 webzine rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019