webradio rock
La Grosse Radio ROCK sur  écouter radio rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock radio rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Psychedelic Porn Crumpets - And Now For The Whatchamacallit
Psychedelic Porn Crumpets - And Now For The Whatchamacallit

Les deux premiers albums de Psychedelic Porn Crumpets avaient déjà été bien accueillis mais ne leur avaient pas permis d'émerger de ce vivier stoner/psyché bouillonnant provenant d'Australie. Et pourtant, ce groupe utilise son côté roots et crados pour titiller notre nostalgie du rock bien sali par les amplis d'époque. Pour ce troisième album intitulé And Now for the Watchamacallit, bienvenue à bord du TGV Psychedelic Porn Crumpets, direction les années 60. Ce train, largement sponsorisé par King Gizzard and the Lizard Wizard, marquera l’arrêt à Beatles Station et Led Zep Ville en faisant un petit détour par la gare de Yes. En voiture !



Psychedelic Porn Crumpets fait donc partie de ces groupes de stoner qui ont émergé au début des années 2010, fort de cette tendance au rétro, au vintage : à la base du rock finalement. Leurs premières répétitions ont lieu dans la campagne australienne, dans une vieille cabane qui tient à peine debout. Les premières compos elles, sont imaginées sur un vieux piano désaccordé. Peut-on faire plus roots et old school ? En tout cas, l'environnement pomé de l'Australie profonde a bien déteint sur la musique de ces natifs de Perth.


Psychedelic Porn Crumpets, stoner, rock, And Now for the Watchamacallit, Marathon Artists


Lors des premiers titres de cet album, le groupe trace avec un rock hyper péchu dans une ambiance très distordue. Dès "Keen for Kick Ons ?" on est dans le rock hardu d’ "Helter Skelter" avec des voix et des guitares bien grasses et bien sales, le tout soutenu par une batterie rock 'n roll assez lourde. Les amateurs de modernisme pourront passer leur chemin. La prod est bien travaillée pour sonner crade et vintage. Le côté distordu qui aurait tendance à rendre l’ensemble un peu brouillon, est totalement effacé par la prod, assez intelligente pour permettre à la section rythmique d’être bien présente. Il est d'ailleurs appréciable de remarquer que les guitares ne sont pas transformées en bouillie. Ecoutez un peu en arrière plan, c’est clair, limpide et il se passe des choses. Il faut dire que, si la musique de Psychedelic Porn Crumpets est faite maison, le groupe a quand même su s'entourer de Michael Jelinek, musicien expérimenté touche à tout, pour le mixage et de John Davis qui a déjà travaillé avec Gorillaz et the Killers.


Les compositions sont la plupart du temps rentre dedans, sans transition et sans concession. Le format assez court de l'album permet une digestion très rapide du disque : une ou deux écoutes suffisent déjà à avoir les mélodies principales en tête. Sans répit pour l’auditeur pendant les trois premiers morceaux, Psychedelic Porn Crumpets enchaîne les riffs et les hits avec un point d’orgue dès le deuxième titre "Bill’s Mandolin", qui servira sûrement d’hymne au groupe. En parlant d’hymne, le troisième morceau "Hymn for a Droid" toujours aussi cash, introduit un aspect plus aérien dans la voix du chanteur que l'on retrouvera de façon partielle sur tout l’album.
Le groupe essaye quand même de diversifier son propos avec un quatrième morceau dispensable qui montre le côté psyché des Australiens. Malheureusement, il est trop vite expédié et aurait mérité qu’on s’y attarde et qu’on développe cet aspect planant.





Le répit vient vraiment avec "Native Tongue" plus progressif avec des harmoniques et des sons proches de Yes. Sortez les lampes à lave et les kaléidoscopes, on plane. Comme si le voyage ne suffisait pas, "My Friend’s A Liquid" possède une rythmique proche du disco qui arrivera même à faire danser les fans de stoner plus lourd qui, eux retrouveront leur bonheur avec "When in Rome". Avec des titres comme "My Friend's A Liquid", le groupe indique clairement que niveau paroles, on va respecter le cahier des charges du rock psychédélique : anecdotes de tournées, soirées trop intenses, contemplations kaléidoscopiques. Certains morceaux sont plus directs et d'autres plus métaphoriques : il en faut pour tous les goûts.





Vous l’aurez compris, Psychedelic Porn Crumpets nous a pondu un album assez court, proche d’un format EP, mais terriblement efficace et addictif dès les premiers secondes. Ce format permet d’éviter l’ennui et évite les chichis : pas d’enrobage, on veut du sale, du planant, les années 60/70 tout simplement. La recette est certes simple, déjà vue mais il est toujours bon de puiser dans les classiques et dans les vieux pots pour faire les meilleures Vegemite (confiture australienne très particulière) .
Ce côté direct aura le plus bel effet en live alors dépêchez vous car leur seule date française sera le 28 mai au Bulle Café de Marquette-lez-Lille.


Si vous n'avez pas la chance de les voir en live, And Now for the Watchamacallit sort le 31 mai chez Marathon Artists.
 

Note de la rédaction :
 webzine rock
8 / 10
 webradio rock
 écouter radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Psychedelic Porn Crumpets, Steve Amber, rock psyché, la Maroquinerie Psychedelic Porn Crumpets + STEVE AMBER - La Maroquinerie 24/09
18/09/2018 - Une soiré psyché un lundi à la Maroq… Tout à fait recommandé par nos experts santé de la Grosse Radio pour lutter contre le blues du début de semaine ! Troisième date de la tournée pour STEVE AMBER. Derrière ce ...
Lire l'article
Vos commentaires
 vidéo rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webradio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 forum rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 webradio rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
radio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
radio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
 webzine rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019