webradio rock
La Grosse Radio ROCK sur  webzine rock La Grosse Radio sur Twitter  vidéo rock radio rock  musique rock
  • Les dernières tentations de Zebra
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Patrón - Patrón
Patrón - Patrón
Mardi 26 Mai 2020 à 16h00, by Juliel

L'histoire commence simplement : Lo, alias Patrón, en pause avec son groupe Loading Data (stoner français), fait écouter des compositions personnelles à quelques - prestigieux - amis, entre les États-Unis et la France. Séduits, ces musiciens d'horizons variés viennent en nombre jouer sur l'album, transformant illico le projet 'solo' Patrón en collectif cinq étoiles. Le dépaysement est assuré avec Patrón, premier opus redoutable, entre classic rock et stoner du désert, à l'ambiance rocailleuse et au groove suintant. 



L'opus Patrón n'est pas seulement le disque d'un (super)groupe, mais bien la captation d'un moment en-dehors du temps, dans un lieu mythique. En effet, l’album éponyme a été produit par Alain Johannes (Queens of the Stone Age, Them Crooked Vultures, Eleven, Chris Cornell Band) dans son mythique studio 11AD, à Los Angeles. Ce dernier a en outre participé à l'album au chant, à la guitare, à la basse et aux claviers.

Une session d'exception, donc, avec de grands noms dont certains ne sont pas étrangers à ce genre de session dans le désert ... Lo / Patrón a invité, à la batterie, Joey Castillo (Danzig, Queens of the Stone Age, The Bronx) et Barrett Martin (Mad SeasonScreaming Trees), à la basse Nick Oliveri (Kyuss, Queens of the Stone Age, Mondo Generator), à la guitare Aurélien Barbolosi (Aston Villa), les choeurs féminins étant assurés par Monique St Walker (Blackbird Days) et Aurelia


Patrón, stoner rock, désert, album, 2020


Les invités sont là, quant à l'hôte, il impose dès les premières mesures son identité, la force de l'album. Le timbre vocal bas et profond de Lo / Patrón sied parfaitement à l'atmosphère aride du stoner si américain proposé dans l'album, mais il est teinté dans son phrasé d'une élégance réminiscente des crooners américains.

Les compositions mêlent le stoner dégoulinant au blues d'antan, mais l'effet échappe à l'écrasement grâce à l'audace des refrains aux mélodies lumineuses et entraînantes. Le groove du désert se met très vite en place avec le single "Room with a View" à grands coups de riffs puissants de guitare, de savant mid tempo parfaitement mis en valeur par un mix soigné, et surtout sur ce refrain irrésistible et accrocheur.  




Une couleur vocale, certes, mais Lo / Patrón sait jouer de son timbre de basse et barytoner avec nuance, ici soutenu par des harmonies vocales féminines au contraste détonant ("Around My Neck"), là accompagné par des choeurs masculins, ou encore seul, avec une force de narration indéniable, comme sur la ballade digne d'un western "Seventeen". À mi-chemin entre le lonesome cowboy et Iggy Pop, il conte au son du banjo l'histoire de ce jeune meutrier amoureux qui n'éprouve pas de remords. 

Un line-up rêvé ne suffit pas, il faut une alchimie particulière pour que l'ensemble fusionne au mieux, et c'est justement ce qui saute aux yeux dans "Jump in the Fire". La rythmique irrésistible de ce morceau entêtant démontre un superbe travail à la batterie, et un subtil dialogue entre les guitares et la voix du meilleur effet, capable de convaincre l'auditeur de sauter dans le feu avec la bande à Patrón. Des riffs ingénieux et une excellente ligne rythmique, voici la recette imparable que l'on retrouve par exemple dans "She Devil" où le rim shot exacerbe le tempo, donnant une légéreté bondissante à l'ensemble, et nous voici en train de danser sans retenue. Difficile de résister au groovy / sexy "Who Do You Dance For?", dont le clip collaboratif met justement en scène des fans confinés (ainsi que quelques discrets invités) interprétant des chorégraphies toutes personnelles. 





En ces temps de distanciation sociale, arrêtons-nous pour apprécier les ambiances suaves et brûlantes proposées par Patrón. La virilité suinte de l'incantatoire "The Maker", quant au superbe "Hold Me Tight", il est construit - tiens donc - en montée vers un climax passionné. Les excellents guitaristes s'en donnent à coeur joie, des riffs léchés aux arpèges de guitare classique flamenco, pour un final aux shreds enflammés. La recette sexy et groovy fonctionne également très bien dans "Very Bad Boy", au refrain hot, efficace et irrésistible. 





Avec cet album, Patrón fait rêver les fans de stoner rock bien lourd, amoureux du grand Ouest américain, tout en abattant des atouts redoutables : le groove, omniprésent, les influences variées et les refrains entêtants. La botte secrète du Frenchie / Yankee, son timbre et son interprétation vocale, achève de donner à cet opus une identité singulière, reconnaissable entre mille. 


Sortira le 29 Mai 2020 via Klonosphere et Season of Mist


Liste des titres de Patrón
1. Room with a view
2. Who do you dance for ?
3. Very bad boy
4. Jump in the fire
5. The Maker
6. Hold me tight
7. Seventeen
8. Around my neck
9. Leave it all behind
10. She Devil
11. How to land


Le line-up de Patrón pour l'album : 

Lo aka Patrón : Voix / Guitare / clavier
Joey Castillo : Batterie
Nick Oliveri : Basse
Aurélien Barbolosi : Guitare
Alain Johannes : Basse, Guitare, Claviers, Voix
Barrett Martin : Batterie
Monique St Walker : Voix
Aurelia : Voix 

Note de la rédaction :
 musique rock
8 / 10
 écouter radio rock
 musique rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
7 Weeks, Loading Data, Noid, Full Throttle Baby, Glazart, Paris, 7 Weeks (+ Loading Data, Noïd et Full Throttle Baby) au Glazart (30.10.13)
01/12/2013 - Après un passage remarqué au Bus Palladium en mars dernier, 7 Weeks et Loading Data reviennent dans la capitale accompagnés cette fois de Full Throttle Baby et Noid. Ces quatre formations  représentant fièrement le rock couillu français, on ...
Lire l'article
loading data, double disco animal style, ghetto rodeoblaster, deadlight Loading Data - Double Disco Animal Style
15/03/2013 - Les pionniers de la scène stoner française ont finalement donné un successeur à leur album Rodeo Ghettoblaster. Ce dernier était ressorti en 2010 chez Deadlight Entertainment, mais datait quand même de 2007. En effet, les Loading Data sont ...
Lire l'article
Label mentionné :
Vos commentaires
 webradio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 musique rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 musique rock
NOS ACTUS ROCK
 vidéo rock
NOS VIDEOS ROCK
 musique rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 musique rock
NOS DEPECHES ROCK
 webradio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020