musique rock
La Grosse Radio ROCK sur  webradio rock La Grosse Radio sur Twitter  vidéo rock  forum rock  forum rock
  • ETE
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Word of Mouth - Lady M
Word of Mouth - Lady M

Word of Mouth. Ce groupe français ne vous dit sûrement rien, et pour cause. Le premier album du combo dirigé par FX (chanteur, compositeur, guitariste) est écrit depuis 1986 ! Alors pourquoi en parler maintenant ? Tout simplement car FX a décidé il y a deux ans de tout ressortir des cartons pour le réenregistrer en intégralité avec du matériel semi-pro. Penchons-nous donc sur cet album, reflet d’une époque riche et bouleversante pour le monde du rock progressif. L’œuvre s’appelle Lady M et est disponible depuis le 1er mai sur les plateformes de streaming légales.


Il est intéressant de voir une œuvre datant de la fin des années 80 sortir actuellement, et ce qui frappe d’entrée est ici l’ancrage de l’album. L’influence de Pink Floyd et du rock neoprogressif d’IQ et Marillion est extrêmement présente, jusqu’au concept même puisque Word of Mouth a décidé de raconter une histoire, tissée sur plusieurs morceaux qui s’enchaînent facilement, à l’image d’un The Wall ou de Misplaced Childhood. Sur un plan personnel, cette œuvre fut très importante à l’époque pour le compositeur car elle lui a permis de se reconstruire après la disparition de sa petite amie. On sent dans les paroles que l’histoire est tragique et que le héros est hanté par cette fameuse Lady M qui donne son titre à l’album.


Au-delà de l’histoire, le vrai flashback s’opère aussi sur le plan musical, en témoigne cette patte neoprog omniprésente. Peut-être trop ce qui fait que Word of Mouth ne s’éloigne pas assez de ses maîtres. Ainsi on va retrouver facilement les arpèges en guitare clean à la Steve Rothery sur des morceaux comme "My Sight Blurs" ou "What Surrounds Me", l’un des morceaux phares de l’album qui se rapproche des ballades envolées de la période Fish.



Mais le groupe sait varier son propos au fur et à mesure que l’intrigue s’intensifie : l’atmosphère s’assombrit et des compositions plus lourdes sortent leur épingle du jeu, comme "The Corridor" dérivée de Pink Floyd, tandis que vers la fin de l'album l’ambiance évolue vers un rock plus torturé (le morceau "Back to the Asylum" en est un bon exemple). Au final, une composition de Lady M sort vraiment du lot et il faut attendre quasiment la fin pour l’entendre, comme une bataille épique d’un blockbuster : "I Will Live For You". Magistralement exécutée, elle met en lumière les guitares de FX et surtout les synthés merveilleusement bien produits de JP.



Puisqu’on parle de la production, il faut remarquer que pour un album fait maison, l’ensemble sonne vraiment bien. On pourra regretter néanmoins que les voix soient parfois en retrait, élément essentiel pour un concept album. FX fait quand même un travail vraiment intéressant avec une palette sonore diversifiée qui est mise à l’honneur dès le deuxième morceau "Speed in the Dark". Le gros reproche porte sur l’accent anglais qui parfois nuit à la prosodie, mais surtout au rythme des chansons, notamment sur "Sitting All Alone".

L’œuvre dans son ensemble, composée de 21 morceaux, peut sembler un peu lourde à digérer au premier abord. Mais même s'il est possible de ressentir un peu de redite ou d'éprouver une baisse d’attention au milieu de l’album, Word of Mouth sait quand même susciter notre intérêt et l'écoute de l'album reste intéressante en première écoute. Comme souvent dans ce style, c'est surtout en réécoutant l’intégralité de l'album plusieurs fois que les thèmes révèlent tous leurs potentiels.

Word of Mouth, Pink Floyd, Marillion, IQ, rock progressif

35 ans après, FX a bien fait de ressortir de ces cartons cet album. Pour un premier effort public, Lady M est une œuvre bien exécutée et qui mérite qu’on s’attarde dessus. Espérons que cela aura donné au groupe l’envie d’en faire un deuxième, peut-être plus maîtrisé.

Album déjà sorti. Pas de sortie physique prévue malheureusement

Tracklist

01 Kick Start 03:28  
02 Speed in the Dark 03:15
03 Where Is She Now? 02:05
04 The Corridor 01:55
05 What Surrounds Me? 05:21
06 Goodbye to the World 03:30
07 My Sight Blurs 03:16
08 Fire Rushes into My Veins 01:16
09 Sitting All Alone 02:40
10 I Run Away 02:34
11 The Body Sways 01:12
12 Too Young to Die 03:47
13 She's Above Me 04:32
14 It Must Be a Mistake 03:19
15 Scary Faces 02:40
16 Back to the Asylum 03:42
17 It's Time to Go 05:19
18 Her Presence Grows Inside of Me 01:53
19 The Funeral March 04:46
20 I Will Live for You 04:32
21 Remember Her 05:49
 
 

Note de la rédaction :
 webradio rock
8 / 10
 webzine rock
 webzine rock
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 webzine rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 écouter radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 musique rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 musique rock
NOS ACTUS ROCK
radio rock
NOS VIDEOS ROCK
 forum rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 écouter radio rock
NOS DEPECHES ROCK
 musique rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum rock Tout le webzine de la grosse radio
 webzine rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021