musique rock
La Grosse Radio ROCK sur  écouter radio rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock radio rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Sergi Boal - nylon & Turtle
Sergi Boal - nylon & Turtle

Je vais vous faire un aveu terrible : je chronique cet album de Sergi Boal alors que je n'y connais pas grand chose en guitare classique et flamenca. Sans rire ! Ma culture guitaristique doit se limiter à une dizaine de grands guitaristes dans ces genres, les plus connus. Alors pourquoi chroniquer cet album ? Pour une raison simple : mon oreille a été littéralement scotchée dès les premières notes de ce disque ; un peu comme un chien d'arrêt, impossible d'ignorer la piste musicale qui a assailli mes sens avec une si grande finesse. Aussi, vous m'excuserez si cette chronique n'est pas celle d'une érudite d'un instrument qui mériterait pourtant largement que je m'instruise davantage ; mais après tout, je préfère les chroniques qui viennent du cœur, et si cet album a pu me toucher moi, il touchera certainement un bon nombre de mélomanes, érudits ou non.

Nylon & turtle est un superbe recueil de 9 pièces pour guitare classique, pièces plutôt courtes (entre 3 et 4 minutes) – ou en tout cas qui m'ont parues comme telles tant l'alchimie est réussie de la première à la dernière note. On remarquera que les titres desdits morceaux sont en italien ou en anglais, de même que les deux labels de diffusion du disque, Acustronica (Italie) et No-Source (Etats-Unis).

Nylon & turtle


Le titre de l'album fait visiblement référence au nylon des cordes de la guitare classique : si Sergi Boal cite la source même de sa musique, puisqu'un musicien n'est ma foi plus grand chose sans son instrument, j'y vois aussi une marque d'humilité d'autant plus touchante qu'elle s'accompagne d'un talent évident. Quant à la tortue, il s'agit certainement de celle dont s'est inspiré Sergi Boal pour composer : en oeuvrant lentement, par imprégnation d'un long apprentissage, et surtout pas plus vite qu'il ne fallait pour aller au delà des influences, et au final créer une œuvre extrêmement personnelle et d'une grande maturité stylistique.

Sergi Boal souligne d'ailleurs dans une interview* pour le magazine espagnol Paperfront à quel point la liberté a joué un rôle important dans sa croissance d'artiste et dans l'aboutissement de cet album : liberté de composer au rythme qui lui était naturel, de s'inspirer des genres sans s'y restreindre ; liberté d'autoproduire son œuvre sans contrainte extérieure ; liberté de diffuser son œuvre en offrant la possibilité au public de payer, ou d'obtenir le disque gratuitement, en utilisant pour cette fois la licence Creative Commons. Cela explique également le choix des labels, Acustronica et No-source, qui offrent une majorité d'oeuvres en téléchargement gratuit ou à petit prix.

Cet album sorti il y a quelques mois est en fait le premier de ce guitariste de 35 ans qui est est né et vit à Barcelone. Il a étudié la guitare classique et sud-américaine avec maître Juan Mario Cuellar, le flamenco avec maître Juan Pedro Medina, le laud arabe en Egypte, et maintenant l'oud avec Yannis Papaianou. Ses influences musicales s'étendent même à des genres encore plus éloignés comme la musique folk ou le rock grunge, genres qui ont aussi laissés leurs petites marques dans son jeu et ses mélodies : il lui plait de citer Radiohead (voir d'ailleurs le morceau intitulé "Yorke", comme le leader dudit groupe), Baden Powell, Brad Mehldau, Jose Gonzalez, Soundgarden, voire même Pearl Jam. J'avoue que j'ai trouvé la plupart des rapprochements judicieux, je retrouve d'ailleurs assez facilement la beauté mouvante et presque douloureuse du Largo de Brad Mehldau dans ce nylon & turtle. Pour les néophytes qui ne voudraient pas se laisser tenter sans une référence guitaristique solide, j'oserai une comparaison avec Pat Metheny, qu'il rejoint dans la subtilité, la douce mélancolie, et le jeu mélodique pénétrant.


Concert Sergi Boal


Je suis dans l'incapacité de vous dire quel morceau je préfère sur cet album. J'ai plus la sensation d'une grande phrase musicale cohérente partagée en petits épisodes, mais qui s'écoute d'une traite, comme la lente naissance d'un artiste au travers de l'évolution de ses morceaux. L'ensemble est bien à l'image de la pochette : une palette de couleur émotives associées à une grande sobriété, autrement dit quand les silences sont aussi importants que les notes... Il est évident que le son de la guitare est splendide, mixé avec beaucoup de pureté et de transparence, auquel peuvent s'ajouter quelques effets très bien dosés (ex : la reverb est parfois puissante mais ne saoule pas ; les jeux dans l'espace stéréo sont intéressants et judicieux).

Bref, c'est beau, c'est même magnifique ; c'est un véritable voyage sans bouger de chez soi ; et c'est tout à la fois très apaisant et très touchant (voir le morceau intitulé "Fukushima" dont on devine l'inspiration). Je vous invite donc à télécharger gratuitement l'album nylon & turtle sur Acustronicaou bien, si vous souhaitez soutenir financièrement l'artiste, l'acheter pour quelques euros en passant par différents fournisseurs habituels, listés sur son site

Je joins en fin d'article la vidéo officielle de promotion de l'album, sur le titre "Ice voice", mais personellement cette musique me parle bien plus sans images. Si vous êtes comme moi, un conseil : chargez l'album, enclenchez le son, fermez les yeux, et laissez tourner !

Pour conclure j'aimerais citer Sergi Boal lui-même*, que j'oserai traduire pour ne laisser personne dans la frustration :

« Intento contar historias con la guitarra, a la vez que sorprender al oyente, intentar no aburrirle, pues a veces escuchar solamente un instrumento puede ser bastante difícil si no estás acostumbrado. Intento ser lo más honesto conmigo y ofrecer al público lo que me sale del corazón, sin prejuicios de ningún tipo, ni estigmatizar ningún género musical. »

« J'essaie de raconter des histoires avec ma guitare, des histoires qui surprennent l'auditeur sans le lasser, parce-que l'écoute d'un instrument qui joue seul peut être difficile d'abord, si l'on n'y est pas habitué. J'essaie d'être le plus honnête possible avec moi-même, ce que j'offre au public vient directement du coeur, sans aucun préjugé, et sans chercher à stigmatiser un genre de musique particulier. »




* Interview sur Paperfront  

Toutes les photos sont issues du site internet de Sergi Boal  

Note de la rédaction :
 vidéo rock
9 / 10
 forum rock
 écouter radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Artistes mentionnés :
 écouter radio rock Brad Mehldau
Bradford Alexander Mehldau est un pianiste américain né à Jacksonville en Floride le 23 août 1970.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Brad Mehldau
 musique rock Radiohead
Radiohead est un groupe de rock alternatif anglais originaire d'Abingdon dans l'Oxfordshire Le groupe est composé de Thom Yorke au chant, de Jonny Greenwood à la guitare, ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Radiohead
 musique rock Soundgarden
Un des groupes phares de la mouvance grunge à l'instar de Nirvana, Soundgarden est un groupe américain fondé à Seattle fondé en 1984 qui a dû attendre ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Soundgarden
Seijitsu - le Jeudi 28 Juin 2012, à 14h38
Sergi Boal
Vos commentaires
radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 écouter radio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 webradio rock
NOS ACTUS ROCK
 webradio rock
NOS VIDEOS ROCK
 vidéo rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 forum rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique rock Tout le webzine de la grosse radio
radio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017