écouter radio rock
La Grosse Radio ROCK sur  webzine rock La Grosse Radio sur Twitter  écouter radio rock  webradio rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Interview / 10 Grosses Questions à Rotterdames pour la sortie de Paradis Perdu
10 Grosses Questions à Rotterdames pour la sortie de Paradis Perdu
Rotterdames sort le 11 janvier son premier album Paradis Perdu. L'occasion pour vous d'en savoir plus sur ce groupe de Rock en français, assez funky aussi par moment, ayant déjà avec deux EP, La Route en 2014 et Anna en 2016 et une centaine de concerts au compteur. D'ailleurs, le groupe vous présentera son album en concert le 31 janvier à la Boule Noire (Paris 18) (infos et résa ici)





1. Comment fonctionne le groupe lors des sessions de compositions, qui donne les idées principales, qui fait office de médiateur ?

Lorsqu’on entre en phase de composition, le plus souvent c’est Antoine le chanteur-guitariste qui amène une grille d’accords, un riff ou une mélodie. On prend le temps d’écouter et si l’idée nous plait, il commence à écrire le texte et on se penche tous ensemble sur le développement de la compo et des arrangements.
C’est important pour Antoine d’écrire lui-même le texte puisque c’est lui qui aura à le défendre sur scène. Pour ce qui est de la musique, le fait d’arranger ensemble permet de s’approprier le morceau pour le restituer en studio ou live de la meilleure des manières.


2. L’album complet doit-être une grande fierté pour toi, mais dans quel morceau t’identifies-tu le plus et pourquoi ?

Oui, on est super fiers de cet album, c’est l’accomplissement de tout le travail effectué durant ces deux dernières années, que ce soit sur la partie composition, enregistrement, sur les visuels ou l’image globale.
On a du mal à choisir le morceau qui nous représente le mieux, chacun a bien sûr sa petite préférence, mais le titre qui nous a vraiment rassemblés au début c’est « Paradis Perdu ». C’est la première compo qui a vu le jour, ça a été pour nous un vrai déclic puisque c’est grâce à elle qu’on a eu l’envie de composer d’autres chansons, une trentaine en tout, pour au final aboutir aux 10 titres de cet album.


3. Y a-t-il un vers ou une phrase dans les paroles d’une chanson qui te tiennent particulièrement à cœur ? Si oui, pourquoi ?

Il y a deux phrases qui nous touchent particulièrement. La première c’est sur la chanson « La Robe » qui parle d’une femme sur le point de se marier, abandonnée au pied de l’autel : « parmi ces souvenirs du passé, certains fantômes nous hantent, d’autres nous suivent, les images se ressemblent ». Cette phrase est pleine de sens puisqu’elle met en lumière les rêves brisés de cette femme, qui restent pourtant ancrés en elle.
La seconde, sur le titre « Haut et Fort », évoque un amour malheureux mais passionnel, près d’un bord de mer houleux : « Hôtel 112, tu vois ce que je veux dire, vue sur mer et pas l’ombre d’un sourire ». Cette phrase nous plait puisqu’elle renvoie une image, une ambiance, entre cet horizon marin et ce couple niché dans cet « Hôtel 112 » où la relation n’est pas au beau fixe.





4. Quelles sont vos principales influences lorsque vous composez vos morceaux ?

On a chacun nos esthétiques respectives, ça peut aller des vieux standards de blues, en passant par les albums cultes des Beatles, avec des choses plus funk. Mais ce qui nous rapproche c’est les mélodies et les sonorités pop et assez lumineuses, tout en conservant une énergie et une dynamique rock qui montrent parfois des aspects plus bruts ou sombres.
On apprécie beaucoup cette dualité entre ces deux facettes, ça nous permet de jouer sur les contrastes, les nuances dans la composition comme en live.
Si on devait citer des artistes ça serait Arctic Monkeys, John Mayer, ou plus récemment Nothing But Thieves par exemple.


5. Est-ce que d’autres sujets hors musique vous inspirent dans vos chansons ?

Oui on se nourrit de beaucoup de thèmes : le cinéma par exemple, tout à l’heure on parlait de la chanson « Haut et Fort », qui est conçue un peu comme une sorte de court-métrage, une fiction avec ses ambiances, ses personnages, et sa chute.
Sur les textes, on s’inspire aussi de notre vécu, des voyages, de nos histoires personnelles. C’est essentiel pour nous de partager ce qui nous touche, et de le retranscrire plus ou moins explicitement dans nos textes. C’est aussi une manière d’atteindre directement le public puisqu’on écrit en français, il s’identifie plus facilement à nos chansons, ça permet d’être plus proche.


6. Si tu devais écrire et composer un concept album aujourd’hui, quel thème choisirais-tu ? Quelles influences ?

On a pas vraiment de thème de prédilection pour un concept-album mais si on devait se pencher sur un projet comme celui-ci, je pense qu’on aurait besoin de partir en road-trip, de découvrir de nouveaux horizons, et de raconter ensuite tout ça dans un album qui pourrait être notre carnet de voyage, avec des ambiances précises, des atmosphères, c’est un album qu’on aurait littéralement « vécu »…
Tu es en train de nous donner des idées pour le prochain, on garde ça au chaud !


rotterdames, paradis perdu


7. Quelle a été ta première idole musicale ?

Il n’y a pas une seule idole en particulier mais on a bien entendu été émerveillés par des précurseurs qui nous ont donné le goût de la musique : ça peut être des guitar-heroes comme Jimi Hendrix ou Angus Young d’AC/DC, des icônes comme Janis Joplin ou Mick Jagger, et c’est aussi parfois des stars mythiques comme Garou. On ne révèlera pas qui a cité ce dernier…


8. Avec quels groupes / artistes rêverais-tu de tourner ou bien composer un album en commun ?

On s’identifie pas mal à la vague pop rock française à la Radio Elvis, ils proposent quelque chose d’assez anglo-saxon dans leur musique alors que le texte est soigné et écrit en français. C’est une musique qui nous parle. Alors si on nous appelait pour les suivre sur leur tournée, ça serait avec plaisir !
Plus anglophone mais tout aussi français, il y a le groupe Last Train qu’on aime beaucoup et qui s’exporte pas mal.


9. Quel est le premier album que tu as acheté avec ta propre thune ? Quel est le dernier album que tu as acheté ?

Pour le premier CD ça varie selon les membres : ça va de l’album Stiff Upper Lip d’AC/DC, au 21st Century Breakdown de Green Day en passant par Stadium Arcadium des Red Hot Chili Peppers.
Pour ce qui est du dernier, il y a le nouvel album de Theo Lawrence & The Hearts, Homemade Lemonade, qui est vraiment excellent, Weather Systems d’Anathema et le premier album de Last Train, Weathering.


10. Comment convaincre quelqu’un d’écouter ta musique de la manière la plus rapide possible, à l’image des 140 signes de Twitter ?

Si tu aimes le rock sophistiqué à la Arctic Monkeys, que tu aimes te laisser porter par des mélodies pop lumineuses et entrainantes, avec un texte soigneusement distillé en français : le premier album de Rotterdames, Paradis Perdu, est fait pour toi !

 webzine rock
 écouter radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Artiste mentionné :
 musique rock Rotterdames
"Mer d’huile, bourrasques, vagues à l’âme et flots colorés. Comme l’illustre la pochette du premier album de Rotterdames, jeune powertrio manceau, le ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Rotterdames
Vos commentaires
 vidéo rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 forum rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webzine rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
radio rock
NOS ACTUS ROCK
radio rock
NOS VIDEOS ROCK
 webradio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
 vidéo rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webradio rock Tout le webzine de la grosse radio
 musique rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019