webzine rock
La Grosse Radio ROCK sur  webradio rock La Grosse Radio sur Twitter radio rock radio rock
  • Voeux 2018
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Interview / Les Tambours du Bronx réveillent le Sziget
Les Tambours du Bronx réveillent le Sziget

11 août, dernier jour de l'édition 2013 du Sziget. Les Tambours du Bronx font l'ouverture de la Main Stage à 16h00.
Deux heures plus tard, alors que la conférence de presse de Zaz se poursuit et occupe un grand nombre de journalistes francophones, La Grosse Radio est seule à prendre place aux côtés de Thierry pour une interview d'après concert stratégiquement calée sous les brumisateurs.


Quelles sont vos impressions sur votre concert, sur le festival ?

On était déjà venu en 2005 pour la première partie de Korn, à peu près au même horaire, peut-être un petit peu plus tard. En festival c'est toujours trop court, il y a plein de groupe, t'es obligé de respecter les horaires, t'as pas vraiment le temps de faire ton truc complètement, mais ça c'est très bien passé !

Vous êtes plutôt petite salle ou gros festival ?

Même si le public est différent à chaque fois, c'est la même énergie qu'on transmet. Notre spectacle est le même, qu'on joue en Chine ou à Montluçon. Au début les gens qui ne connaissent pas trop se demandent ce qui se passe, et puis à chaque fois il y a ce petit déclic au bout d'un quart d'heure et après ça fonctionne. C'est sympa de faire des gros festivals, mais on aime bien aussi les petites salles de 1000 ou 2000 personnes, c'est plus intimiste, les gens sont juste à côté de toi, t'as pas les mêmes sensations.
 

tambours du bronx, sziget, 2013, large
-Les Tambours du Bronx- Crédit photo : Sziget/Balázs Mohai


L'accueil du public est-il différent selon les pays où vous vous produisez ?

Le plus difficile pour nous c'est de jouer dans des lieux où les gens sont assis. Nous sommes allés pour la première fois en Chine au mois de mai pour faire 6 concerts en 3 semaines. Dans le théâtre où on a joué, il y avait des écrans qui interdisaient de monter sur la scène pour des raisons de sécurité, le public était très encadré. Le premier jour à Pékin nous avons fait venir des gens sur scène au rappel, ils ne s'y attendaient pas du tout. C'était le débordement total, donc c'était très bien ! Les Chinois n'avaient finalement qu'une envie, c'était de bouger ! En Hollande on a aussi joué dans des théâtres où les gens étaient plus froids, même s'ils nous disaient après avoir apprécié le spectacle. La première fois qu'on est allé au Brésil, c'était à Salvador da Bahia (en 2002), on avait fait un petit workshop où on rencontrait les gens, ils nous avaient surpris par leurs questions qui étaient très politiques. Ils nous parlaient de rébellion, de métal, de choses qu'on avait jamais abordées dans des ateliers !
 

tambours du bronx, sziget, 2013, tatoo
-Les Tambours du Bronx- Crédit photo : Sziget/Balázs Mohai

 

A chaque nouveau spectacle vous ajoutez des éléments supplémentaires,  comment se passe la création de vos morceaux ?
 

Aux débuts du groupe il n'y avait que des bidons, et puis un peu après il y a eu deux chemins différents envisagés : certains ont voulu faire de la musique de rue, d'autres ont souhaité faire un vrai show avec des lumières, intégrer d'autres sons...C'est finalement parti de ce côté-là, on a ajouté des choses au fil du temps, un peu d'électro avec des samples, puis un clavier, des voix et récemment de la vidéo (NDLR qui n'a malheureusement pas pu être montrée ce soir pour des problèmes techniques). On a cependant toujours voulu conserver le dynamisme de la scène, et tout est toujours joué en live, les samples et la vidéo sont déclenchés en temps réel en frappant des tubes, il n'y a pas de bande qui tourne derrière, on a gardé l'énergie du bidon ! On travaille comme un groupe de rock, on crée nos morceaux suivant les inspirations du moment avec les gens qui arrivent dans le groupe.

Avez-vous déjà des idées pour vos futures compositions ?

En ce moment on se concentre sur notre tournée. On joue notre spectacle actuel depuis 2009 partout en Europe et même plus loin, comme en Chine. On fait beaucoup de route : 6500 km en 10 jours, après Budapest direction l'Allemagne, la Suisse, puis Varsovie, il faut aimer le bus ! On a passé pas mal de temps à préparer le Rock in Rio au Brésil où l'on joue avec Sepultura (NDLR Les Tambours du Bronx étaient programmés le 19 septembre). Après avoir fait le Rock in Rio à Lisbonne et le Wacken avec eux en 2012, on parachève cette collaboration par l'enregistrement d'un DVD au Brésil. Pour l'instant, on a donc peu l'occasion de se retrouver pour pouvoir créer de nouveaux morceaux, on s'y collera dans les mois qui viennent quand on aura un peu de temps. On souhaite présenter de nouvelles choses, toujours avec la même énergie.



Le trailer du précédent DVD Fukushima Mon Amour sur leur site officiel

 webzine rock
radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
sziget festival live report Sziget festival à Budapest (5 au 11.08.13)
03/09/2013 - Live report par Marie et Sylvain de l' "Applefish Team" Le festival Sziget, élu meilleur festival européen par les European Festival Awards, a fêté ses 20 ans du 5 au 11 août sur l'ile d'Óbudai au cœur de ...
Lire l'article
Sziget Festival, 2013, programmation, affiche, billetterie, voir Sziget 2013 : détail du day 0 et line up (presque) complet
21/06/2013 - Comme vous le savez sans doute si vous êtes un  habitués de ces pages, ou plus simplement un passionné de musique, Le Sziget Festival de Budapest fête cette année ses 20 ans et a évidemment mis les petits plats dans les grands pour mériter ...
Lire l'article
sziget, 2013, budapest, hongrie, blur, skunk anansie Sziget 2013 : l'affiche se précise
07/03/2013 - Après une édition 2012 de folie, la nouvelle édition du plus gros festival européen se précise avec une nouvelle fournée de noms qui vient s'ajouter aux quelques artistes déjà annoncés. Alors que les annonces de programmation ...
Lire l'article
Sziget 2013, tremplin, jeunes talents, Magikblender, Sziget France Tremplin Sziget 2013
02/03/2013 - La nouvelle édition du Sziget aura lieu du 5 au 13 Aout à Budapest (de nouveaux noms seront d'ailleurs annoncés la semaine prochaine : soyez attentifs !). En attendant, voici une nouvelle qui devrait intéresser tous les artistes parmi vous : l'appel ...
Lire l'article
Wacken, Sepultura, Udo, Saxon, Volbeat, metal, allemagne, festival Wacken 2012 : Jour 1 (02.08.2012)
04/09/2012 - Wacken Open Air 2012 : Jour 1   Le 2 août était l’occasion pour le le Wacken Open Air de souffler ses 23 bougies. Situé près du petit village de 1800 habitants du même nom, près d’Hambourg au nord de l’Allemagne, le festival ...
Lire l'article
Sepultura, Metal, Thrash, Kairos, Nuclear Blast, Kisser, Brésil Sepultura - Kairos
19/07/2011 - En 2011, Sepultura rugit toujours. Toujours remontés, nos brésiliens ne se démontent pas et luttent toujours. Pourtant, il est relativement ardu d’aborder Kairos, sorti chez Nuclear Blast. Marche arrière ? Avancée ? L’album réunit ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 webzine rock Sepultura
groupe pionners du thrash metal brésilien, formé en 1984 par les frères Cavalera (Max et Igor).
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Sepultura
Vos commentaires
 webradio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 forum rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 écouter radio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
radio rock
NOS ACTUS ROCK
 forum rock
NOS VIDEOS ROCK
 musique rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 musique rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum rock Tout le webzine de la grosse radio
 vidéo rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2018