vidéo rock
La Grosse Radio ROCK sur  webzine rock La Grosse Radio sur Twitter  webradio rock  webradio rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Rover - Théâtre de la Croisette (Cannes) - 11.03.2016
Rover - Théâtre de la Croisette (Cannes) - 11.03.2016
Rover, c’est l’artiste que le public a généralement découvert à un festival l’été, en 2013, au milieu d’autres noms plus confirmés à l’époque, tandis que lui sortait son premier album, éponyme.
Là, pour les salles, c’était la grosse claque. Tu voyais entrer en scène un type à la carrure imposante, blouson et lunettes noirs, plutôt introverti, pas tellement sûr de lui mais sans doute bien conscient du son qu’il avait à partager. Quelques riffs de guitare plus tard et une ouverture de bouche de 4 secondes et c’est la salle toute entière qui était conquise.


Depuis, logiquement, on suit le bonhomme de près.


Et c’est avec un deuxième album, Let It Glow, qu’il séduit désormais les plateaux de télé, un plus « large public » comme on dit, des salles bien remplies partout en province mais aussi en capitale (l’Olympia signait complet le 24 mars). Nous sommes allés découvrir ce nouvel opus en live à Cannes, Théâtre de la Croisette, loin du bling-bling, tapis rouge et autres paillettes factices, en sous-sol, fauteuils de cinéma tout de même, public assis (du moins au début) et juste quelques lumières pour décorer sobrement la scène, comme toujours.


Rover, Cannes, mars 2016


Premier élément important : plus de lunettes sombres. Timothée montre ses yeux. Regarde fixement même. Parcourt la salle. Sourit. C’est un nouveau Rover qui pointe le bout de son nez. Plus à l’aise, assuré, drôle, serein, tentant des vannes entre les titres, charmant les spectateurs avec sa personnalité également.
Ce n’est pas comme si on en avait besoin, sa musique et sa voix faisant déjà tout le boulot, mais tout de même, le bonus est agréable à recevoir.

Le public est majoritairement jeune, 30-40. Sage au début, participant par des applaudissements, chœurs, petits cris d’encouragements. Puis possédé, rapidement, avec les yeux qui brillent, sourires aux lèvres, échanges de regards entre inconnus, contents de connaître et de partager ces mêmes fascinations.


Rover, Théâtre de la Croisette, Timothée Régnier


Accompagné de 3 musiciens (mellotron, guitare/basse, batterie), il assure les lignes de sa Strato blanche au « Fender » masqué et nous emporte dans les méandres de sa voix sinueuse. Chair de poule garantie dès le premier morceau.

Bien sûr, tous les titres de ce dernier album seront joués. Parfois à l’identique, parfois légèrement revisités, selon l’humeur du jour, sans doute.

La recherche du son parfait est palpable en live également. Rien n’est laissé au hasard. Tout est cadré, structuré, bossé, et à la fois, l’adrénaline de l’impro (dans la voix surtout) reprend le dessus par de petites touches bien dosées. On a le cœur qui danse et le corps qui écoute.
Big up pour les titres phares « Some Needs » et « Call my Name » mais aussi « In The End » et puis « Aqualast » (du premier album).

Toute petite déception sur la note haut perchée de « Let it Glow » version studio, qui restera à l’octave d’en dessous sur cette date (au rappel). Tu m’as enlevé la cerise sur le gâteau ! Mais enfin, régalade tout de même !


Rover, musiciens, live, tournée


Rover, il faut l’écouter les yeux fermés. Au moins sur les titres cités plus haut. C’est le genre de musique qui te décolle les fesses du siège ou les pieds du sol, avec l'estomac et le foie qui flottent au dessus du cerveau (et promis, on ne fume pas !). Il se passe un truc étrange dans la saccade des basses et la tenue, l’écho de certaines notes aigues qui procure ce sentiment de décollage.

Et puis, tu rouvres les yeux et le vois lui, paupières closes, concentré, tellement imprégné du son qu’il fabrique que ça aussi ça te transporte un peu. Les gens impliqués, ça a tendance à te concerner à ton tour.

Du premier opus, on retrouvera tout le meilleur, avec un pont spécial sur « Full of Grace » qui rend hommage à son mentor irréfutable, David Bowie, reprenant juste le refrain de « Heroes », un RIP. On n’ira pas jusqu’à dire que Rover pourra le remplacer, le monsieur ayant pris une telle place dans la musique, le cinéma, la mode et nos cœurs, mais tout de même, côté sonorités, recherche, voix, la relève est joliment assurée. Chapeau bas pour ce tour de force monsieur.


Rover, Call My Name, Let It Glow


La tournée continue, si vous n’avez pas encore vu l’artiste en live, c’est le moment d’acheter vos places (s’il en reste) ! Foncez, les yeux fermés ! ;-)


Crédit photos : Flora Doin

Flora Doin

 musique rock
 écouter radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
let it glow, victoires de la musique, Entretien avec Rover - 20/02/16
08/03/2016 - En marge de son concert du soir à Victoire 2 de Montpellier (voir le live report), nous avons pu nous entretenir avec une personnalité à part, humble et pudique, mais chaleureuse, pour évoquer son nouvel album Let it glow. Voici donc Rover l'une des ...
Lire l'article
concert, let it glow, Old man Rover (+ No Money Kids) - Victoire 2 de Montpellier - 20/02/2016
25/02/2016 - Belle soirée en ce samedi 20 février à la salle Victoire 2 de Montpellier avec les concerts de No Money Kids et de Rover, artistes que nous apprécions fort à La Grosse Radio. No Money Kids Sacré duo que ces No Money Kids. Félix, un rockeur, ...
Lire l'article
Rover, Let It Glow, nouveau clip, Diane Kruger, New York Rover - Some Needs
19/02/2016 - Le nouveau single de Rover, "Some Needs" dévoile un clip au bras de la magnifique Diane Kruger dans les rues new yorkaises, sous les lumières artificielles d'une nuit urbaine ou la lueur du jour qui pointe son nez par brefs instants. Un décor qui se ...
Lire l'article
Rover, Let It Glow, Call My Name, nouvel album, tournée 2016 Rover – Let It Glow
06/11/2015 - Aie, aie, aie, c’est terrible ! A peine 20 secondes d’écoute et on tombe déjà sous le charme du nouvel album de Rover, Let It Glow. A croire que ça brille, pour de vrai… Casque sur les oreilles, c’est encore meilleur, les riffs légers ...
Lire l'article
Rover, nouvel album, 6 novembre, Let It Glow Rover - Call my Name - nouvel extrait !
07/10/2015 - Il suffit de 30 secondes pour avoir les poils des bras dressés en écoutant le nouveau titre de Rover, « Call my Name ». Une batterie qui galope, des riffs secs, une voix qui se décroche dans les nuages et qui repart dans les ténèbres, le tout ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
radio rock Rover
Projet musical du chanteur français Timothée Régnier.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Rover
Vos commentaires
 forum rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 forum rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webradio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 musique rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
 webzine rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
 écouter radio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 webradio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019