webzine rock
La Grosse Radio ROCK sur  vidéo rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock  forum rock  écouter radio rock
  • #MusicToo harcèelement sexuel, festival, rock, metal
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Télégram vs Johnny Montreuil au Centre Barbara FGO - 29/11/16
Télégram vs Johnny Montreuil au Centre Barbara FGO - 29/11/16

Quand Télégram, "l'autre" groupe du hurleur bordelais Kébous, vient faire un p'tit tour sur Paname, ils doivent se trouver des sparting partners à la hauteur de leur "folk rock stomp" qui déboite grave sur scène. C'est pas dans notre capitale gagnée par la gentrification galopante qu'ils les ont trouvé. Il leur a fallu passer l'périf pour faire appel au rockab' à la sauce banlieue romano de Johnny Montreuil. Pas d'embrouille entre gensses de bonne compagnie, entre aficionados de la musique qui fait pas d'manière et qui te tranche à vif dans l'coeur sans passer par la case bla-bla… Des frelots, des vrais, pas des narvali d'bastringue ! Fallait un mecton à la hauteur pour vous raconter cette rencontre au sommet. Et même si c'est guère qu'un rase-bitûme, on n'a pas eu d'autre choix que d'exfiltrer de son vingtième arron et sa Maroq’ chérie le Mad - l'agent pas vraiment vraiment secret de la Grosse Radio - pour mener à bien cette mission en plein coeur de Barbès. Et pour vous faire son rapport par la même occase...    

Ce concert au centre FGO Barbara avait rud'ment bien débuté pour mézigue ; c'est pas des balances auxquelles j'ai eu la chance d'assister mais plutôt à un concert privé de Johnny Montreuil. Comme les participants de la "garden party" chez Johnny l'été dernier, j'ai eu droit aux inédits qui vont constituer le prochain album, c'est vous dire si j'bichais grave. Tu crois que j'aurais pensé à filmer ce scoop ? Macache, trop occupé à m'rincer les oreilles et de me mirer l'oeil ; mon canon legria resta bien au chaud dans mon holster… Bertrand Vacarisas, le réalisateur attitré du groupe avec qui je taillais une bavette, a du m'prendre pour un vrai baltringue. Me voilà tanqué devant la scène, fin prêt pour l'début de la baston (celle à l'usine of course).


© Laurent Besson / Caribou photo

 

Alors que Kik, échalas magnifique, l'oeil affuté comme un rasoir sous sa gapette de compet’, sort une de ces petites merveilles de son ceinturon et souffle comme un beau diable, le Johnny ne peut pas s'empêcher de nous la jouer taquin / provoque. "Pour une fois qu'on joue dans un quartier, qui ressemble à Montreuil…" Et d'enchaîner comme de juste, avec "Devant l'usine", rien que pour m'faire plaisir ! Comme si le public n'avait compris à qui il avait à faire, il nous r'fourgue sa chanson-carte-de-visite à grand coups d'Ouais ! Ça va, Johnny, tout l'monde le sait que t'es un "Artiste de bar"… Ce qu'on sait moins, c'est que grâce à Ron et sa Grestch, tu peux même te la jouer surf rock, voire country lover un rien cash, qu'a "le coeur qui saigne" ! Ah le duel au couteau entre Kik et lui, grand moment… T'es drôlement bien encadré avec ces deux là Johnny, et Steven le p'tit nouveau à la batterie, bonne recrue aussi pour ton gang ! T'as pas besoin de nous pousser pour qu'on r'prenne en choeur ton "Blues du ferrailleur" - "Je m'en vais chiner la ferraille dans mon beau camion !" qu'on braille tous et toutes… Et puis comme un inédit, vaux toujours mieux que deux tu l'auras, c'est avec une ode à ta "Petite Caro dans la Nuit" que tu conclues l'affaire. 





Occupé à m'faire graisser la patte à coup d'binouze par les deux jeunes requins toulousains Math et Promo, lesquels tentaient vainement d'acheter mon silence - rapport à la nouveauté capillaire de leur poulain bordelais -, j’ai failli rater le premier titre de Télégram "L'amour à vif" ! Purée ce qu'il m'a passé comme savon pour ça, le boss capelinomane… "Spèce d'agent double zéro, va ! Passe encore que tu t'vendes au plus offrant comme une Mata Hari de quatrième catégorie, mais si tu salopes le job, j'te retire ton permis de chroniquer et y a guère qu'à Mode & Trav'los que tu pourras fourguer ta daube !!!" Ça va, ça va… halte aux cadences infernales, Macron Magnon d’mes...


© Laurent Besson / Caribou photo


Pour "Addiction", Kébous appelle tout naturellement l’artiste de bar montreuillois à l’rejoindre à la barre. L’gazier se fait attendre ; sur l’invitation de son side-kick, on s’met tous à l’appeler. Où croyez qu’il fut… Qu’importe le vin - ou la bière - ils nous offrent un bien beau duo sur ce titre folkrockeu, durant lequel Vincent Serrano s’offre lui aussi une belle doublette instru au violon avec Kik. Pour "Houmama", Télégram invite Aurelia Campione de La cafetera roja. Sa voix doucement éraillée et portée par la kora de Vince fait merveille sur ce morceau, hommage de Kébous aux exilés de tous bords. Pas de guest pour "Les louanges des louages" ; on apprécie d’autant plus les guitares de Kébous et de sa douce Chloé Legrand. Chassez le sens de l’hospitalité de Télégram et le voilà qui r’vient au galop sur "L’enclume des jours" ; l’ex frère misère de Mano Solo, Mister Napo Romero nous fait le plaisir de venir avec une belle sèche en main.


© Laurent Besson / Caribou photo


Après une cover inspirée de Joe Dassin - si, si, j’vous jure - Kébous se fend d’une reprise d’un titre de Mano, "Julie" ; ça dégage de bonnes vibrations qui doivent se sentir jusqu’à la place Clichy… Tout en martelant avec ardeur sa contrebasse, Julien Perrugini se taille lui la part du lion avec son interprétation de "Open your eyes", titre qu’il a composé pour Télégram. Last but not least guest de cette soirée, Arnaud Futur ex-Sales Majestés, monte rejoindre Kébous sur "Les ornières", une p’tite merveille punk-rock-folk et encouragé par le phrasé gouailleur de Arnaud, Kébous en r’trouve même son accent chantant de la Belle Endormie ! Télégram termine par une dernière cover - sacrément gonflée, faut dire - de Soft Cell, avec "Tainted love". Z’ont décidemment autant le goût du risque que celui des autres, Kébous et sa bande !





Le Mad vous a convaincu ? Alors retrouvez Johnny Montreuil en décembre au Supersonic dans le cadre du Skip School Festival, l’évènement rockabilly de cette fin d’année et la prochaine fiesta de Télégram, c’est vendredi 9 au Club à Rodez !

Crédits photos : Laurent Besson - Caribou-Photo / Toute reproduction interdite sans autorisation de l’auteur

PS Pour info au fait, Math et Promo alias Julien et Mathieu de Chez Mathpromo ont été interviewés l’an passé sur votre webzine préféré.

 

 webzine rock
 webzine rock
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 écouter radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webzine rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 écouter radio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 forum rock
NOS ACTUS ROCK
 forum rock
NOS VIDEOS ROCK
 forum rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
 écouter radio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
 webzine rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021