musique rock
La Grosse Radio ROCK sur  écouter radio rock La Grosse Radio sur Twitter  webradio rock  webzine rock
  • Rockawa 24
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Richie Kotzen (+ The Konincks) à la Maroquinerie - 02/09/17
Richie Kotzen (+ The Konincks) à la Maroquinerie - 02/09/17

On avait suivi de près sa dernière offrande, Salting Earth, et on distille d'ailleurs tout autour de nous la bonne parole concernant Richie Kotzen. Ce multi-instrumentiste de génie, jouant de chaque genre avec une facilité déconcertante, se doit de recevoir les honneurs qu'il mérite, et l'occasion de le voir arborer une date dans la capitale est d'autant plus un plaisir. Mais pour l'heure, il s'agit d'aller savourer la mise en bouche avec The Konincks.



 

The Konincks


Richie Kotzen, The Konincks, Maroquinerie, concert



À peine les portes de la Maroquinerie franchies, les guitares retentissent, le sol tremble aux vibrations des basses puissantes, en harmonie avec nos corps qui se nourrissent d'excitation et d'envie d'aller se saouler de rock n roll jusqu'à plus soif. On reconnaît les couleurs musicales d'un Led Zeppelin des débuts (un titre nous fera particulièrement penser à "Since I've Been Loving You", nous chargeant d'émotions), et la divine Julia Herzog (chant) nous rappelle la fantasmatique Grace Slick. Vous l'aurez compris : The Konincks est un trip sous acides made in 60's, de ceux qui groovent et nous entraînent dans la spirale addictive.


Richie Kotzen, The Konincks, Maroquinerie, concert


Là où l'on accusait les groupes arborant ce son très singulier et reconnaissable car garant de son époque de n'être qu'une mode revival qui s'essoufflera vite, c'est après quelques années et un nombre de groupes embrassant cette mouvance plus tard que le constat est changé, et bien plus réaliste : comme tout art jouant de ses codes, la Musique vient d'effectuer son tour de boucle, et nous en revenons aux sources avant d'apporter la seconde évolution. Et de toute manière, quid d'une modernité à tout prix et au final bien fade quand il faut surtout que le son soit bon ? Ici il l'est, assurément, et la mise en bouche était plus qu'indiquée.

 

Richie Kotzen



Richie Kotzen, The Konincks, Maroquinerie, concert


Car en effet, rien de tel pour introduire un musicien qui mêle son Blues Rock à la richesse des arrangements soul et world, continuant l'assurance d'un voyage à travers les périodes. On est d'ailleurs bien plus ravi d'assister à prestation solo de Richie Kotzen que par le biais d'un de ses groupes, aussi fantastiques ces derniers soient-ils. Ici, c'est la garantie d'ambiances diverses et de musiciens au service de la variété dont il est question.


Richie Kotzen, The Konincks, Maroquinerie, concert


Et ces derniers ne sont d'ailleurs pas avares en musicalité. D'un niveau affolant, chaque morceau sera sujet, le temps d'une question réponse ou tout simplement suivant l'impulsion du moment, à des jams effrénés où le trio dévoile l'étendue de son talent sans limite. Ça joue sévère, avec un groove détonant, et Kotzen n'est clairement pas le seul maître à bord. Le bassiste impressionne par un son puissant et un doigté virtuose, et l'assise rythmique du batteur est à toute épreuve.


Richie Kotzen, The Konincks, Maroquinerie, concert


De Fever Dream à Salting Earth, le set puise un peu partout dans la carrière du Génie, et en propose un condensé du meilleur. On s'interrogeait, lors de la chronique de Salting Earth, si Richie Kotzen avait réussi à trouver une notoriété au delà de son statut d'éternel homme de l'ombre. Au vu de cette Maroquinerie remplie jusque dans ses derniers retranchements, on sait que le set puissant et ressenti du trio a fait son effet, que les néophytes vont se jeter sur les albums concernés, et que les amateurs peuvent se rassurer : malgré une certaine discrétion agrémentée de modestie lors de ses interventions, Richie Kotzen devient une bête de scène dès que ses doigts empoignent leur instrument pour le faire vibrer de toutes parts. 


Richie Kotzen, The Konincks, Maroquinerie, concert


Crédit photo : Rodolphe Goupil

radio rock
 forum rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Richie Kotzen, Salting Earth, Poison, Mr Big, Winery Dogs, Review, Album 2017 Richie Kotzen - Salting Earth
08/05/2017 - Lors de la sortie de Hot Streak, second excellent album des Winery Dogs, on a vu les confrères titrer "Et si Richie Kotzen était la superstar du rock que tout le monde ignore?", et en effet, la question est grande. Lorsque l'on suit un artiste depuis longtemps, ...
Lire l'article
Trio, Dream Theater, Solo, Projet, Side, Portnoy The Winery Dogs - Hot Streak
29/11/2015 - La meute est de retour ! Après avoir plus ou moins surpris avec un premier essai presque convaincant, le trio Ritchie Kotzen, Bill Sheehan et Mike Portnoy revient avec un Hot Streak déjà moins fade et bien plus énergique. Les dés sont jetés, ...
Lire l'article
Vos commentaires
radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 écouter radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webradio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 forum rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
 forum rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 écouter radio rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017