vidéo rock
La Grosse Radio ROCK sur  webradio rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock  webzine rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Spock's Beard (+ Roine Stolt's The Flower Kings) à la Machine Du Moulin Rouge - 06/12/18
Spock's Beard (+ Roine Stolt's The Flower Kings) à la Machine Du Moulin Rouge - 06/12/18



Après les 20 ans de Garmonbozia fêtés dignement à l'Étage rennais, c'est au tour du label Inside Out, immense représentant du rock progressif, de célébrer 25 années de bons et loyaux services. Ceux qui ont dans leur panel d'artistes une flopée de monstres (du moins aux yeux des connaisseurs) ont choisi pour l'occasion deux formations emblématiques.




La Machine du Moulin Rouge se remplit discrètement pour venir acclamer les Flower Kings de Roine Stolt, ainsi que Spock's Beard, venus respectivement défendre leurs nouveaux opus Manifesto Of An Alchemist et Noise Floor. La garantie d'avoir une soirée emplie d'un rock progressif de grande qualité se dessine, et la fosse en configuration réduite se prépare à faire exulter sa mélomanie.


 

Roine Stolt's The Flower Kings



Roine Stolt, The Flower Kings, Guitare


Avec The Flower Kings, il faut se laisser emporter, nul besoin d'attendre de longs discours, Roine Stolt se contentant de présenter ses musiciens. Tous virtuoses confirmés, ils nous offrent un grand moment de musicalité pour 1 heure 15 scindée en seulement quatre titres. Longs à souhait (cqfd), ces derniers sont gorgés de progressions particulières très chères au génie de Stolt,au point que l'on a tendance à les trouver, pour peu que l'on découvre le groupe, souvent similaires. Ils contiennent aussi de nombreuses surcouches qui peuvent faire atteindre à l'auditeur néophyte une certaine indigestion, et ce assez rapidement.


The Flower Kings, chant, guitare


Il faut dire que tout n'est pas facile d'écoute, entre les sons de claviers kitsch à souhait, et des titres qui varient énormément leurs thèmes et manquent parfoid de cohérence. Tout comme en studio, où avant de se répondre, les boucles principales des concept-albums du groupe partent dans tous les sens et nous perdent. Même s'il en découle un rock que l'on nomme progressif, Stolt s'inspire avant tout du Flower Power des 60's et ses penchants les plus psychédéliques, où l'appréciation des mélodies se fait au détriment de toute construction logique.


Flower Kings, basse, choeurs


Ce qui ne l'empêche pas de briller dans son approche mélodique, où malgré un côté désordonné, chaque titre accumule les moments de grâce par dizaines. Raison supplémentaire pour acclamer les musiciens qui se sont appropriés ces partitions alambiquées avec aisance. Après trois titres, on savoure un terrain plus conquis avec le désormais classique "Stardust We Are", 25 minutes d'ascenseur émotionnel de haute volée. Il nous tarde alors d'écouter Manifesto Of An Alchemist - on nous dit dans l'oreillette que notre chroniqueur en charge n'en est pas excessivement convaincu - et de décortiquer avec attention le génie unique de Roine Stolt.


Alan Morse, Spock's Beard, Guitare, choeurs

 

Spock's Beard



Ambiance plus décontractée du côté de Spock's Beard. Ted Leonard (chant, guitare, claviers) s'adresse régulièrement à l'auditoire, ne manque pas d'humour, et le duo Alan Morse (guitare) / Ryo Okumoto (claviers) a constamment la bougeotte, enchaînant les poses ridicules pour notre plus grand plaisir. Seul Dave Meros (basse) reste un peu en retrait, caché derrière la panoplie de claviers d'Okumoto. Avec un répertoire plus "pop" que leurs prédécesseurs, il est évidemment plus simple pour les musiciens de créer réactions et interactivité, accompagnées d'une certaine légèreté. Ce qui n'empêche pas les musiciens d'assurer une interprétation sans le moindre accroc, et d'aller puiser dans nombreux albums de leur long répertoire.


Spock's Beard, Ryo Okumoto, Claviers


Noise Floor est alors représenté par deux titres, et les huit autres morceaux sont chacun issus d'un album différent. Les albums récents ne sont donc pas passés à la trappe au profit des classiques, et inversement, le groupe puise jusqu'à The Light ce qui va ambiancer son set. Au-delà de la voix de Ted Leonard, souvent très criarde et qui nécessite un temps d'adaptation, notamment sur les anciens titres, l'interprétation est, à l'instar des Flower Kings, de haute volée. Les musiciens n'ont rien perdu de leur superbe pour asséner les progressions alambiquées dont leurs compositions ont le secret. Peu de choses à redire, le groupe offre une large sélection de son histoire à ses fans, et se tourne toujours vers l'avenir.


Spock's Beard, Ted Leonard, chant, claviers


La note négative, puisqu'il en faut bien une, réside dans le troisième acte de la soirée que nous ne pourrons savourer. En effet, l'annonce du dernier titre se jumelle à celle d'une surprise, à savoir les deux groupes ensemble sur scène ! Surprise désamorcée immédiatement après la sublime "Go The Way You Go", le couvre-feu de la salle ne permettant pas aux Flower Kings de venir nous offrir un dernier moment, Spock's Beard ayant déjà dépassé la limite "autorisée" de 22h30... Une directive dont on va se passer de commentaires, les concerts parisiens se trouvant de plus en plus handicapés par ces dernières. C'est donc heureux des moments passés mais frustré de cet acte manqué - qui s'annonçait dantesque - que l'on quitte La Machine du Moulin Rouge, pour une date malgré tout importante. Le rock progressif 90's est toujours dans sa période noble comme il nous l'a été prouvé ce soir !


Ryo Okumoto, Alan Morse, claviers, guitare, Spock's beard


Photos : Rodolphe Goupil. Toute reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.

 musique rock
 forum rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Spock's Beard, The Flower Kings, Tournée, France, Paris Spock's Beard et The Flower Kings en tournée
17/07/2018 - C'est une affiche particulièrement agréable aux yeux des amateurs de rock progressif qui est proposée le 6 décembre prochain à Paris. En effet, Spock's Beard et The Flower Kings fouleront les planches françaises, le temps d'une date ...
Lire l'article
interview, 2018, Nouvel Album, Spock's Beard, Dave Meros, Noise Floor, Neal Morse, Big Big Train Dave Meros, bassiste de Spock's Beard
22/05/2018 - Dans le cadre de la promotion du nouvel album Noise Floor dont la chronique est disponible, Dave Meros a accordé à La Grosse Radio une interview depuis son domicile en Californie. Pas aidés par des conditions techniques sub-optimales ayant entraîné ...
Lire l'article
Nouvel album, 2018, Rock Progressif, InsideOut, Enchant, Big Big Train, Neal Morse Spock's Beard - Noise Floor
22/05/2018 - "On a affaire à un groupe qui semble se détourner plus nettement des breaks progressifs que par le passé, le tout en maîtrisant sa formule comme peu peuvent s'en targuer".   "Noise Floor est à la fois un album très ...
Lire l'article
spock's beard, transatlantic, mike portnoy, city of destruction, man in the iron cage Neal Morse - The Similitude of a Dream
29/11/2016 - "Similitude of a Dream fait figure de gros best of de ce que Neal Morse a pu proposer durant sa carrière" On ne présente plus Neal Morse : si tout le monde ne connaît pas forcément sa musique (ou celle de Spock's Beard, son premier ...
Lire l'article
Transatlantic, Flower Kings, Neal Morse, Marillion, Dream Theater, Spock's Beard, Portnoy, Stolt, Kaleidoscope Transatlantic au Bataclan de Paris (15.03.14)
25/03/2014 - Résolument abonné à Paris & la France, il ne peut s'écouler 6 mois sans que notre légendaire ami Américain Mike Portnoy ne vienne nous rendre une petite visite pour nous présenter sa nouvelle collection de motifs & couleurs ...
Lire l'article
spock's beard, nocturnes, dreamless, 2013, review, chronique Spock's Beard - Brief Nocturnes and Dreamless Sleep
25/05/2013 - Après son live-report du concert de Spock's Beard à la scène Bastille, notre ami Hocine nous fait le plaisir d'une chronique en bonne et due forme de la dernière réalisation du groupe. Merci encore à lui ! Après trois ans ...
Lire l'article
The Flower Kings, Neal Morse, Mike Portnoy, Transatlantic, Dream Theater, Adrenaline Mob, Flying Colors The Flower Kings & Neal Morse Band feat. Mike Portnoy à Paris (04.03.12)
15/03/2013 - Back to the roots lundi 4 mars dernier au Trabendo ! L’hyperactif (et hyper-talentueux) Mike Portnoy venait nous présenter son ‘nouveau’ projet. Après deux concerts très réussis avec Adrenaline Mob (à la Maroquinerie en juin dernier) et ...
Lire l'article
The Flower Kings, Progressive Rock, Tour Europe 2012, Paris The Flower Kings en concert le 16 septembre 2012
14/09/2012 - Formé en 1995 par le célèbre guitariste, chanteur, compositeur Roine Stolt (Kaipa, Transatlantic), The Flower Kings a compté parmi ses membres de nombreux noms de la scène prog dont le chanteur de Pain Of Salvation Daniel Gildenlöw . Après une ...
Lire l'article
progressive rock, morse, prog Spock's Beard - X
31/07/2010 - *La chronique qui suit a été rédigée par notre bon ami Hos, auditeur et lecteur fidèle fan de prog en tout genre* Depuis le départ de Neal Morse (ex-chanteur, compositeur) à l’issue de l'album Snow en 2002, Spock's Beard se ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 vidéo rock Spock's Beard
Fondé en 1992 par les frères Morse (Neal aux (synthés, guitare et chant + compos) et Alan (guitares), Spock's Beard un groupe de rock progressif originaire de Californie.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Spock's Beard
Vos commentaires
 écouter radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 musique rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 vidéo rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 webzine rock
NOS ACTUS ROCK
 webradio rock
NOS VIDEOS ROCK
 forum rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 musique rock
NOS DEPECHES ROCK
 webradio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
radio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019