écouter radio rock
La Grosse Radio ROCK sur radio rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock  webzine rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Uriah Heep (+ Sabotage) au Bikini (Toulouse) le 29/01/2019
Uriah Heep (+ Sabotage) au Bikini (Toulouse) le 29/01/2019

Le moins que l'on puisse dire c'est que les Britanniques d'Uriah Heep ont toujours bon pied bon œil malgré le poids des années ! En effet, après plus de 50 ans (!) d'une carrière émaillée de nombreux albums (bons et parfois moins bons…) et d'un line-up longtemps changeant, le groupe a toujours su avancer contre vents et marées pour proposer une musique (hard) rock épique et progressive qui fait du bien aux oreilles.
Avec Living The Dream, un nouvel album en poche sorti en 2018 chez Frontiers Records, voilà qu'Uriah Heep repart de plus belle à l'assaut des scènes internationales afin de promouvoir cet effort et de (dé)montrer au public que le guitariste Mick Box et sa bande sont toujours bel et bien présents.




C'est donc dans le cadre de sa tournée "Living The Dream Tour" que la formation a fait un p'tit tour par la France pour seulement trois dates et s'est arrêtée en ce soir du 29 janvier à Toulouse pour déposer ses amplis dans la superbe salle du Bikini. À l'intérieur, c'est environ 700 fans venus des quatre coins de la région qui sont déjà prêts à en découdre et impatients de retrouver ce groupe de légende parmi les légendes. Oui, la soirée s'annonce belle, même si le temps n'est malheureusement pas de la partie…


Uriah Heep Toulouse



SABOTAGE



Mais pour l'heure ce sont les locaux de Sabotage qui ont la lourde charge de lancer les hostilités. Et tout comme pour leur set en ouverture de Shakin' Street quelques jours plus tôt, les Toulousains vont vite prendre leurs marques sur la grande scène du Bikini et balancer leur (hard) rock incisif et accrocheur dès l'opener "Are Your Ready". Il faut dire que le groupe est bien en place et que les compositions jouées ce soir sont taillées pour le live tant le public y adhère (en vrac : "Rock n' Roll Queen", "Catch That Train", "King Of The Mountain"…). C'est bien simple : Sabotage maîtrise son sujet et réussi (encore une fois) le tour de force de mettre dans sa poche le public présent dans la salle. Ce n'était pas gagné d'avance, mais les Toulousains ont su faire montre d'un réel savoir-faire en peu de temps de jeu et ce, avec beaucoup de spontanéité. Ça c'est l'apanage des bons groupes, qu'on se le dise !


Setlist Sabotage

Are You Ready ?
Catch That Train
King Of The Mountain
Rock n' Roll Queen
Devil's Got New Disguise



URIAH HEEP



Il est 21 heures et après un rapide changement de plateau, voilà que les musiciens d'Uriah Heep montent sur les planches sous les acclamations d'une audience déjà chauffée à blanc.
Pan ! C'est "Grazed By Heaven" issu du dernier album en date qui fait office de morceau d'ouverture et le moins que l'on puisse dire c'est que ce titre passe allègrement l'épreuve du live tant il est redoutable d'efficacité. Le son est bon, le groupe est visiblement content d'être là et l'ami Bernie Shaw est lui aussi bien en voix. Pour un peu, on dirait presque qu'on a affaire à une bande de jeunes sur scène ! En effet, en seulement quelques minutes les Anglais vont monter en puissance et mettre en place un rythme de croisière plutôt énergique au détour de morceaux comme "Return To Fantasy", "Knocking At My Door" ou "Rainbow Daemon".


Uriah Heep - Bernie Shaw


Comme on pouvait s'y attendre, la machine Uriah Heep tourne à plein régime et ne souffre d'aucune anicroche : Mick Box est impérial du côté de la guitare et ses soli inspirés empreints de pédale "wha-wha" sont un régal, Phil Lanzon aux claviers reste discret dans ses interventions mais propose des nappes de clavier Hammond qui font mouche à l'instar du très bon "Too Scared To Run" et ce bon vieux Bernie Shaw au chant est tout bonnement parfait tant au niveau de sa prestation vocale ("Return To Fantasy") que dans sa communication de chaque instant avec l'audience.
Quant à la section rythmique basse / batterie composée de Dave Rimmer et de Russel Gilbrook, elle est impeccable. Les deux musiciens mettent en place une ossature en acier trempé et ne seront jamais pris en défaut par les ambiances épiques propres à Uriah Heep ("Look at Yourself"). C'est un véritable rouleau-compresseur qui nous arrive dessus sans crier gare !

En mélangeant avec finesse titres du dernier album ("Grazd By Heaven", "Living The Dream", "Take Away My Soul", "Knocking At My Door", "Rocks In The Road" et "Waters Flowin'" !) et grands classiques du groupes toutes périodes confondues ("Rainbow Daemon", "Too Scared To Run", "Sunrise"…), Uriah Heep arrive sans problème à tenir les spectateurs en haleine via une véritable invitation au voyage musical et ce, sans tomber dans la facilité de ne présenter que des anciens titres. Ainsi, on sent que c'est bien Living The Dream que le groupe est venu promouvoir ce soir et non pas son immense carrière.


Urian Heep - Mick Box


Bien sûr, certains auraient aimé réentendre des compositions de la belle époque comme le très vieux et toujours excellent "Gypsy" ou "July Morning", mais force est de constater que le parti pris des Anglais est payant ce soir. En effet, le nouvel album mis à l'honneur remporte tous les suffrages de ceux qui le découvrent ce soir et une approbation méritée pour les autres. Ces compostions-là passent allègrement l'épreuve du live et permettent de redonner du sang neuf à ce set. Oui, en ce 29 janvier Uriah Heep est intouchable et il le sait…
D'ailleurs, après un dernier "Lady In Black" en forme d'uppercut qui a mis tout le monde d'accord, le groupe reviendra pour un rappel des plus mémorables avec "Sunrise" et bien entendu le hit "Easy Livin'" repris en chœur par un public décidemment conquis par les anglais. Ça fait hérisser le point tellement c'est bon !

Au final, même s'il est vrai que le show d'Uriah Heep est parfois en pilotage automatique tant le set est trop bien huilé et millimétré, il faut bien avouer que les Britanniques ont mis tout le monde d'accord ce soir en nous servant une prestation de haute volée. Qui plus est, le groupe a eu l'excellente idée de ne pas tomber dans la nostalgie de bas étage et de proposer des nouveaux morceaux aux côtés des grands classiques et ça, c'est assez rare pour le noter pour une formation de cette envergure !
Après plus de 50 ans de carrière et des concerts aussi intenses, il est clair qu'Uriah Heep n'est pas prêt à débrancher ses amplis… pour notre plus grand plaisir ! ♫♪ Eaaasyyyy Liiiiviiiiiiiiin' ♫♪

Setlist Uriah Heep

Grazed By Heaven
Return To Fantasy
Living The Dream
Too Scared To Run
Take Away my Soul
Knocking At My Door
Rainbow Daemon
Water Flowin'
Rocks In The Road
Gypsy
Look At Yourself
July Morning
Lady In Black
----------
Sunrise
Easy Livin'

 webzine rock
 webzine rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Uriah Heep, Dris, Cigale, Concert, Living The Dream, Hard rock Uriah Heep à la Cigale - 22/01/19
29/01/2019 - Avec un Living the Dream qui, s'il ne respire pas l'originalité, montre que les Britanniques de Uriah Heep en ont encore sous la caboche, nous sommes assez impatients à l'idée de les revoir sur scène. C'est ce soir, mardi 22 janvier, qu'ils ...
Lire l'article
Bernie Shaw, Mick Box, Living the dream, England, Progressive rock Uriah Heep : la tournée française en approche ! Paris, Marseille et Toulouse fin ...
10/01/2019 - Alors que Living The Dream, leur 25ème album est sorti en septembre dernier, Uriah Heep passe tout bientôt par la France ! L'occasion se fera de les voir à la Cigale parisienne le 22, L'espace Julien de Marseille le 24 et au Bikini toulousain le 29 janvier ...
Lire l'article
Bernie Shaw, Phil Lanzon, Mick Box, Outsider, New Record, Living the dream, 2018 Uriah Heep - Grazed By Heaven
10/06/2018 - Les Anglais de Uriah Heep dévoilent "Grazed By Heaven", premier extrait de leur prochain album, Living The Dream, prévu pour septembre. Écrit par Jeff Scott Soto et composé par le bassiste Dave Rimmer, le titre propose la recette habituelle, et toujours ...
Lire l'article
Uriah Heep, The Outsider, Trevor Bolder, Mick Box, Demons And Wizards, Ken Hensley, Into The Wild, Frontiers Records Uriah Heep - The Outsider
16/06/2014 - La flamme n’est pas éteinte   Trois ans après Into the Wild, Uriah Heep  revient avec The Outsider, son 23e album studio. Toujours ancré dans les années 70, le groupe arrive à délivrer un album solide et énergique, assez ...
Lire l'article
rock, hard rock, légende, frontiers records Uriah Heep - Into the Wild
02/04/2011 - Safari rétro avec Uriah Heep par Vyuuse   Les anglais d’Uriah Heep n’ont pas dit leur dernier mot. Ils se préparent à sortir Into the Wild à la mi-avril chez Frontiers Records. Ce sera leur 23ème album. S’il ne réinvente pas le ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 webzine rock Sabotage
Des Rolling Stones aux Black Crowes, en passant par Led Zeppelin et Black Sabbath, Sabotage puise son inspiration dans le Rock anglais et américain des 70's. Alternant rythmes ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Sabotage
 webzine rock Uriah Heep
Uriah Heep est un groupe de rock progressif britannique fondé en 1969 (après s'être appelé The Stalkers puis Spice de 1967 à 1969). Grâce à des ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Uriah Heep
Vos commentaires
 écouter radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webzine rock
NOS INTERVIEWS ROCK
radio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 écouter radio rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
 webzine rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webradio rock
NOS DEPECHES ROCK
 webradio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
radio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019