webzine rock
La Grosse Radio ROCK sur  écouter radio rock La Grosse Radio sur Twitter  forum rock  vidéo rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Jour 1 de Musilac Chamonix Mont-Blanc (Les Négresses Vertes, Rodrigo y Gabriela, Charlie Winston...)
Jour 1 de Musilac Chamonix Mont-Blanc (Les Négresses Vertes, Rodrigo y Gabriela, Charlie Winston...)

La seconde édition de Musilac Mont-Blanc devait se dérouler du 26 au 28 avril mais suite à une météo capricieuse qui aura endommagée la scène le festival s'est vu amputer de son premier jour qui devait accueillir entre autre Editors, The Kooks ou Two Doors Cinema Club. Nous sommes donc le 27 avril et Musilac Mont-Blanc commence donc avec son deuxieme jour.





Jeanette Berger



Jeanette Berger est donc chargée d’ouvrir le festival et c’est en configuration « full band » qu’elle foule les planches. Accompagnée de deux choristes en plus du classique trio gagnant guitare/basse/batterie, Jeanette va faire résonner son soul/blues au pied du Mont-Blanc dans un cadre qui rend honneur à In My Mind, son nouvel album. Qu’elle soit derrière son piano ou micro en main sur le devant de la scène, les personnes déjà présentes auront pu assister à une magnifique ouverture de festival ! Excellente initiative de la part de Musilac Mont-Blanc de proposer un artiste local en ouverture de chaque journée.








Dame Civile
 

La pluie commence à tomber mais ne découragera pas Dame Civile. Si le duo commence à être reconnu sur les scènes françaises, le projet hip hop alternatif des deux frères pouvait quand même s’annoncer risqué sur une scène physiquement imposante de par sa configuration assez minimaliste. Si Marvin reste derrière les machines durant tout le concert Killian va imposer le charisme de la formation en arpentant la scène en long et en large en haranguant le public tout du long et allant jusqu’à faire monter une personne du public sur scène à la fin de leur show. Ca donne envie de les voir une scène plus intimiste afin d’envisager la musique de Dame Civile plus personnellement.








Les Négresses Vertes
 

Le lieu du festival est déjà difficile à traverser, la faute à la pluie tombée en continu la veille et ce matin. Sous le ciel gris arrivent sur scène Les Négresses Vertes et son énergie punk avec un « Voilà l’été » de circonstance puisque le ciel bleu pointe le bout de son nez derrière le massif du Mont-Blanc ! On peut souligner le fait que la formation, en tournée pour les 30 ans de Mlah, change de setlist à chacune de ses dates en festival, proposant ainsi une experience différente chaque jour, un avantage quand on écume les festivals d’été depuis 2 ans comme eux. Même en étant assez statiques sur scène, une obligation quand on est une petite dizaine à jouer, on aura droit à un set ultra galvanisant et le public ne s’y trompera pas avec un final sur l’avancée de scène sous la pluie qui restera un des grands temps forts de cette édition !











Charlie Winston


Charlie Winston a la grande qualité de toujours proposer des concerts extrêmement humains. Dans une classe et une sobriété que beaucoup lui envieraient, il vient donc présenter son nouvel album sorti fin 2018, Square 1. « La pluie ne me dérange pas, je suis anglais », c’est donc comme ça qu’il passera la quasi intégralité du concert sur l’avancée de scène au plus proche du public, les invitant à chanter continuellement. Rien à redire, chapeau bas.











Rodrigo y Gabriela


Le choix des Mexicains de Rodrigo y Gabriela sur cette case horaire était à l’avis des festivaliers assez discutable. Il est vrai que proposer à 21h40 une heure et quart de rock folk instrumental était clairement un choix assez osé qui finira par payer dans sa deuxième partie. Servis par un light show et des projections oniriques et symboliques, Rodrigo y Gabriela emporteront Chamonix Mont-Blanc dans un monde de nuances, entre guitare électrique et acoustique, sublimé par une reprise du "Echoes" de Pink Floyd absolument magnifique. Le reste du concert a servi à presenter en exclusivité et quasi intégralité Mettavolution le nouvel album du duo mexicain. Pari risqué et pourtant payant, Rodrigo y Gabriela ont touché au sublime dans un cadre parfait pour aborder l’ampleur de leur musique.











Eddy de Pretto

 

En à peine un album le Belge a su imposer son aura de tête d’affiche de festival pouvant porter un public entier sur ses épaules. Avec une température clairement sous les 0° le public acquis à sa cause va lui manger dans la main pendant une heure et demie où sera interprété la quasi intégralité de Cure et de son édition collector. Eddy n’avait pas froid et s’est assuré que le public ne le soit pas non plus, excellente manière de terminer une affiche aussi éclectique que cette première journée et signe annonciateur de la seconde et donc dernière journée de ce Musilac Mont-Blanc 2019.







 forum rock
 vidéo rock
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 webzine rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webzine rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 vidéo rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 webzine rock
NOS ACTUS ROCK
 forum rock
NOS VIDEOS ROCK
radio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 musique rock
NOS DEPECHES ROCK
radio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 musique rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019