vidéo rock
La Grosse Radio ROCK sur  vidéo rock La Grosse Radio sur Twitter  webradio rock radio rock
  • ETE
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Rockin' The Blues à la Cigale - 26/05/19
Rockin' The Blues à la Cigale - 26/05/19


Non, le blues n'est pas mort, et non, il n'appartient pas à une époque révolue. Loin de là! En grande forme, le blues vit et subsiste tant que des voix et des corps sont là pour le faire vibrer. Ce soir, c'est à La Cigale que ça se passe, où une triple affiche prend des allures de petit festival : le Rockin' The Blues dépose ses valises à Paris!



Au programme, trois artistes, deux générations. La légende Walter Trout, officiant depuis la fin des années 60 et ayant du gros calibre dans son CV (Canned Heat et les Bluesbreakers de John Mayall, rien que ça), peut relater l'ancien temps du blues mais sa présence est contre-balancée par ses deux comparses. Jonny Lang, presque quadragénaire mais ayant débuté jeune, a dépassé les vingt ans de carrière, dans un blues teinté de pop, définitivement plus moderne. Pour ouvrir le bal, c'est Kris Barras, dont l'activité en studio est assez récente, qui foule les planches.


Rockin' The Blues, Walter Trout, Johnny Lang, Kris Barras


Plus connu pour ses combats de MMA que pour le blues, Kris Barras n'en est pas moins un guitariste accompli, et ne manque pas de le prouver durant la demie-heure qui lui est allouée. Jouant depuis son plus jeune âge, il a eu le temps de développer un jeu technique, virtuose et promettant de grands moments musicaux. Dommage que ses compositions ne suivent pas son talent, l'écriture assez fade des morceaux peinant à faire s'élever l'ambiance.


Rockin' The Blues, Walter Trout, Johnny Lang, Kris Barras


Il faudra une reprise de Led Zeppelin avec "Rock And Roll" pour que les premiers émois apparaissent, et avec eux un engouement plus prononcé. On prend alors conscience du jeu de guitare du bonhomme, qui dans ses solos s'envole. Il parvient également grâce à des jams habilement pensées à mettre en avant son groupe. Des musiciens tous très talentueux, quoiqu'un peu timides et manquant de groove au niveau de la section rythmique, que l'on espère voir au service d'une écriture plus originale. Le moment n'est évidemment pas désagréable, et on parvient à trouver énormément de choses à retenir, convaincu que le temps accordera plus d'ampleur au style de Barras


Rockin' The Blues, Walter Trout, Johnny Lang, Kris Barras


Le public de blues connaît ses légendes. Aussi, quand Walter Trout débarque avec sa bande sur la scène de La Cigale, le tonnerre d'applaudissements est de mise. Ses sonorités plus classiques sentent le vécu, le témoignage d'une histoire mouvementée qui s'est soldée par de nombreux échecs et douleurs, mais aussi des moments de joie. Walter Trout est écorché, chacune de ses notes semble venir d'ailleurs, et s'il est moins démonstratif que son prédécesseur, et que tout ce qu'il donne est avant tout guidé par le ressenti, il n'en est pas moins habité, bien au contraire.


Rockin' The Blues, Walter Trout, Johnny Lang, Kris Barras


Avec un groupe rôdé au possible, qui baroude sur les routes depuis longtemps, on se prend dans les oreilles une leçon d'une heure de blues. Son gras, saturé, la strat qui tâche, on est immédiatement transporté dans le passé, une époque où la musique, avant d'être travaillée dans son aspect le plus mélodique, était avant composée d'émotions posées sur partition. Trout nous raconte sa transplantation de foie, cinq ans plus tôt jour pour jour, le fait qu'il ait dû apprendre de nouveau à parler, marcher et jouer de la guitare, et ça se ressent dans ce qui est offert sur scène ce soir. Chaque morceau est joué comme s'il était le dernier, tout sent la sueur et le sale, mais aussi la grâce et la reconnaissance de ces musiciens qui sont là pour témoigner de ce que le blues leur a apporté. Après un set aussi électrique, une question s'impose : jouer du blues implique-t-il d'avoir vécu ?


Rockin' The Blues, Walter Trout, Johnny Lang, Kris Barras


Pas forcément quand à 30 ans de moins, Jonny Lang semble lui aussi complètement animé. Créneau le plus lourd mais aussi le plus riche de la soirée, les influences soul très prononcées du guitariste font que l'on ne tombe pas dans la redite. Ça groove sec, et ça sue dès les deux premiers titres. La première chose qui frappe est le professionnalisme à toute épreuve du quintette. Un larsen mal placé dans les retours? On se retourne, un roulement et ça repart, et le changement est suivi sans que l'on n'ait remarqué l'annicroche.


Rockin' The Blues, Walter Trout, Johnny Lang, Kris Barras


Surtout, l'offrande de soi est sans retenue. Si Lang n'est pas toujours en voix, on se doute au vu de ce qu'il donne que ça n'a pas dû être de tout repos la veille. L'intensité est donc allée crescendo, et atteint ici une apothéose. On y voit l'artiste accompli, où chaque parole chantée le renvoie à une émotion intense, qui nous renvoie à son tour par miroir. Choix judicieux d'avoir également place le set le moins "classique" en dernier, les éléments soul, que ce soit dans les choeurs ou dans les élans vocaux répondus par la six cordes de Lang, ajoutant une aura supplémentaire.


Rockin' The Blues, Walter Trout, Johnny Lang, Kris Barras


Il ne manque plus que de voir les trois guitaristes ensemble pour les accorder une dernière fois, et ce sera chose faite lors d'un ultime rappel. Une reprise du maître BB King ne peut que parfaire la soirée, où trois styles de blues ont été à l'oeuvre. L'entrée en matière de Kris Barras nous a proposé sa version la plus accessible et aguicheuse. Une fois le genre et ses codes acquis, Walter Trout nous fait voyager à travers son histoire, pour en découvrir les divers aspects classiques. Enfin, Jonny Lang nous en montre une vision moderne, enrichie. Une soirée complète donc, qu'il aurait été dommage de manquer!


Rockin' The Blues, Walter Trout, Johnny Lang, Kris Barras


Crédits photos : Jessica Saval, toutes reproductions interdites

 musique rock
 forum rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Concert, France, gironde, blues, rock, USA, Beth, pop, Julie warnier, draksmoon Beth Hart (+ Kris Barras Band) - Théâtre Femina Bordeaux - 21/11/18
10/12/2018 - Longue tournée française pour l'Américaine et son groupe, avec une étape bordelaise très attendue. Le Théâtre Femina est au bord du sold-out malgré un dernier album solo sorti il y a deux ans, et donc l'occasion de varier ses ...
Lire l'article
Jonny Lang, Signs, Walter Trout, Kris Barras, Blues, Cigale Soirée blues à la Cigale, Paris / 26-05-19
13/11/2018 - Provogue, label spécialisé dans le blues, organise une soirée spéciale le 26 mai prochain à la Cigale. Au programme, trois de ses musiciens phares : on retrouvera Jonny Lang, Walter Trout et Kris Barras pour une soirée chargée en ...
Lire l'article
Jonny Lang, Signs, Album 2017, Chronique Jonny Lang - Signs
22/08/2017 - Lorsqu'il sortit son premier album (de compositions !) à l'âge de 14 ans, on imaginait difficilement que Jonny Lang réussirait à outrepasser ce statut d'enfant star qu'on nous refourguerait à toutes les sauces. Pourtant, 22 ans et six albums ...
Lire l'article
Jonny Lang, Signs, actu, extrait, album 2017, blues, gospel Jonny Lang, nouvel extrait
24/05/2017 - Alors que l'on avait annoncé il y a peu son passage en France, Jonny Lang vient de dévoiler "Let It Move", premier extrait de Signs, prévu pour le 25 août. On y voit toujours un subtil mélange de blues et de soul, cette-fois ci mêlé ...
Lire l'article
Vos commentaires
radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webzine rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webzine rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 vidéo rock
NOS ACTUS ROCK
 musique rock
NOS VIDEOS ROCK
 forum rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webradio rock
NOS DEPECHES ROCK
 webradio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
 webzine rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019