musique rock
La Grosse Radio ROCK sur  vidéo rock La Grosse Radio sur Twitter  webzine rock  écouter radio rock
  • ETE
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Festival Retro C Trop - Jour 01 (29.06.19)
Festival Retro C Trop - Jour 01 (29.06.19)



Prêts pour un revival années 80 ? Attention pas de Top 50 ni de tournée Star 80 ici! On laisse Sabrina et ses "Boys Boys Boys" au placard avec Jean-Pierre Mader et tous ses copains "botoxés". On va causer ici de rock des années 80 ! Plusieurs rocks ! Du français, de l’anglais, de l’australien, de l’US. Y en aura pour tout le monde ! Allez en route pour le festival Retro C Trop 2019 Jour 01!


 

Retro C Trop J1 01


Arrivée sur le site, on ne peut que constater la beauté du château de Tilloloy. Un écrin très sympa pour ce festival à taille humaine qui accueillera ce soir près de 14000 festivaliers.
 

Retro C Trop J1 03

Retro C Trop J1 02


Après une ballade rapide vers les différents stands vintage pour se mettre en appétit, il est déjà l’heure de s’approcher de la grande scène avec les Shiels qui ouvrent le festival. Un rock aux fortes influences celtiques qui bat le rappel pour les quelques centaines de  festivaliers déjà présents sur le site massés devant la scène, seule zone d’ombre du festival en ce début d’après-midi. La prestation est agréable mais difficile de sortir le public de sa torpeur dans la chaleur torride de cet après-midi de canicule.
 

Retro C Trop J1 The Shiels


C’est pourtant ce que vont réussir à faire les Beatles, euh non pardon les Zombies ! Mais le lapsus est révélateur. Le groupe de Rod Argent a un son si « beatlesien » qu’on pourrait s’y méprendre ! Un set vintage à souhait avec des instruments d’époque (qui a dit et avec des musiciens d’époque aussi ?). Bon c’est vrai qu’ils ne sont pas tout jeunes et qu’on se demande même physiquement si certains ne sont déjà pas des zombies mais lorsqu'il s’agit de triturer l’orgue Hammond ou la Telecaster, les mecs sont bien vivants.
 

Retro C Trop J1 The Zombies 01


Au chant Colin Blunstone a gardé du haut de ses 74 balais son timbre de voix de 1964 et  le groupe nous fait faire un voyage en De Lorean pour se retrouver direct au milieu des années 60. "Time of The Season" de l’album Oracle and Odyssey reçoit un accueil tout particulier en milieu de set. Puis le final ravit le public avec « le » single des Zombies, l’imparable "She’s Not There", premier titre composé par le groupe en 1964.
 

Retro C Trop J1 The Zombies 02


En rappel, le single de Rod Argent popularisé par Slade et Kiss "God Gave Rock 'n' Roll To You" finit de laisser la place bien chaude aux Négresses Vertes et à leur rock alternatif français.


Retro C Trop J1 The Zombies 03


Les Négresses Vertes sans Helno ? Ok, la pilule n’est pas simple à avaler. Mais quand même, le collectif développe une belle énergie et il faut bien reconnaitre que certains titres sont totalement addictifs. Puis Mellino à la gratte, ça envoie. Le mélange alternatif punk et musique espagnole et gitane fonctionne. Puis envoyer d’entrée "Voila l’Eté" par 35° à l’ombre, ça a du sens. Les gars ont l’air de bien s’amuser sur scène et cette bonne humeur est communicative.
 

Retro C Trop J1 Negresses Vertes 01

Retro C Trop J1 Negresses Vertes 02


Puis comment résister à "Zobi La Mouche" repris en cœur par le public ? "Il", rengaine mélancolique nous entraîne un peu plus loin dans l'univers des Négresses Vertes. On termine en apothéose avec le final très flamenco de "Sous Le Soleil De Bodega". Résultat des courses, on aura passé un agréable moment avec les Négresses Vertes même sans Helno qui a dû apprécier tout ça d’en haut.
 

Retro C Trop J1 Negresses Vertes 03


Une pause pour se diriger vers les stands de restauration. Louons au passage, les organisateurs qui ont disposé un point d’eau accessible sur le site du festival. Coté bouffe, c’est plutôt réussi. On peut manger plus que correctement, surtout chez "Le Burger Corse" et même trouver un espace ombragé pour se poser un peu. Bien pensé.
 

Retro C Trop J1 Burger Corse


Un petit tour sur la scène locale où l’on retrouve pour une prestation bien rock 'n' roll, Loris And The Buskers. Un show fort sympathique qui nous remet après les Négresses Vertes, les oreilles dans le sens du rock 'n' roll. Une reprise poilue des Stooges et quelques compos bien senties. On pense à aller en savoir plus sur le combo en rentrant du festival. Pas impossible qu’on vous en recause dans les colonnes de La Grosse Radio... Mais maintenant, il est temps de se concentrer sur les grosses pointures de la soirée.
 

Retro C Trop Loris And The Buskers


On commence par les australiens de Midnight Oil. L’ex Monsieur le Ministre Peter Garrett n’a rien perdu de ses convictions politiques mais laisse le soin à son guitariste, plus à l’aise dans la langue de Molière, nous expliquer le message sur le gigantesque drapeau en fond de scène revendiquant des normes plus strictes dans le domaine de l’écologie auprès du gouvernement australien.


Retro C Trop J1 Midnight Oil 01


Mais revenons à la musique, Midnight Oil, c’est carré ! Une mécanique bien huilée et même si ce n'est pas forcément la musique qu'on écoute tous les jours du côté de La Grosse Radio, le set est agréable même pour les non initiés qui attentent "Beds Are Burning" en rappel pour se dégourdir les guibolles. Mais le groupe a ses fans qui sont venus en nombre et ils en auront pour leur argent ! "Blue Sky Mine" fait toujours sont petit effet et surtout on finira par un "Forgotten Years" monstrueux où les australiens donnent tout, laissant la place chaude aux Stray Cats.
 

Retro C Trop J1 Midnight Oil 02


Attendus au tournant pour la tournée célébrant leurs 40 ans de carrière, les Stray Cats viennent promouvoir un album de fort bonne facture. Les nouveaux titres sont joués sur scène et fonctionnent très bien comme ce "Cat Fight Over A Dog Like Me" en ouverture.
 

Stray Cats Rectro C Trop 01


Puis le "Setz" et ses hommes ont la classe. En arrivant sur scène et même sans toucher aux instruments, ils ont déjà conquis le cœur du public. Brian Setzer mène la barque et son son de guitare est tout simplement exceptionnel. Son charisme toujours intact et sa voix sur laquelle le temps ne semble pas avoir de prise font du concert de ce soir un moment exceptionnel pour l’ensemble des festivaliers.
 

Stray Cats Retro C Trop 04


Bien sûr, les morceaux de 81, reçoivent un accueil tout particulier. "Runaway Boys" fera de Tilloloy une véritable fournaise. Un petit hommage à Johnny Hallyday et à Dick Dale avec "Miserlou" mettront le feu aussi dans un set mené tout à fond sans temps morts pour finir par un "Fishnet Stocking et un "Rock This Town" d'anthologie.
 

Retro C Trop J1 Setzer


Un rappel surpuissant avec le nouveau "Rock It Off" et "Rumble In Brixton" ! Le combo viendra même saluer tout le monde en chantant sur le "Summertime Blues" d'Eddie Cochran que la sono diffuse en guise d’au revoir ! Merci les Stray Cats ! On aura passé un très bon moment !


Stray Cats Retro C Trop 05


Pour redescendre en douceur, les Spunyboys prolongent la fête rockabilly sur la petite scène et réussissent le tour de force de capter l’attention des festivalier épuisés jusqu'à une heure du matin !
 

Retro C Trop J1 Spunyboys


Maintenant, c’est vraiment fini ! Faut pas rester là M'sieurs Dames ! Rentrez chez vous ! On se revoit demain pour de nouvelles aventures !

 

Textes : Eric Jorda & Alexandre Luciani
Photos : Eric Jorda. Toute reproduction interdite.

 musique rock
radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Our Last Night, As It Is, concert, rock, live, Paris, Trabendo Our Last Night (+ As It Is) au Trabendo, Paris (19.06.19)
01/07/2019 - Ce soir, c’est une date de rock alternatif alléchante qui nous attend. En tête d’affiche, les Américains de Our Last Night, venus promouvoir leur dernier album, et en première partie, les Anglais d’As It Is, toujours présents sur les ...
Lire l'article
Stray Cats, Brian Setzer, Rockabilly, Lee Rocker, Slim Jim Phantom Stray Cats - 40
26/06/2019 - Les Stray Cats sont de retour ! 40 ans après leur premiers concerts ! Après avoir fêté ça dignement lors de quatre shows US à guichets fermés à Las Vegas et au Pacific Amphitheatre de Costa Mesa en Californie, les trois Chats Errants ...
Lire l'article
Stray Cats, Midnight Oil, Tear For Fears, Brian Setzer Retro C Trop 2019 ! Les horaires de passage des groupes
17/06/2019 - C'est du côté du château de Tilloloy dans la Somme (80) que se trouve la scène du festival Retro C Trop. Déjà quelques années d'existence et des grands noms qui s'y sont succédés. Et cette année, il n'y a ...
Lire l'article
Vos commentaires
 webzine rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 musique rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webzine rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 webzine rock
NOS ACTUS ROCK
 écouter radio rock
NOS VIDEOS ROCK
radio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
 musique rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webradio rock Tout le webzine de la grosse radio
 webradio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019