radio rock
La Grosse Radio ROCK sur  vidéo rock La Grosse Radio sur Twitter  musique rock  webzine rock  vidéo rock
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Main Square Festival - Jour 3
Main Square Festival - Jour 3


Nous voilà partis pour la dernière journée de l’édition 2019 du Main Square Festival et quoi de mieux qu’une affiche bien rock pour clôturer ces trois jours de festival ? En passant par Bring Me The Horizon, Idles, Rival Sons ou encore Editors, ce dimanche promet d’être plutôt chargé.




 

Idles – Main Stage
 

idles, punk, rock, main square festival, main square 2019, été, festival, arras, citadelle d'arras, 2019, david poulain


On commence la journée avec l’énergie bien punk rock d’Idles qui rentre sur scène avec le titre “Heel / Heal”. La météo est lourde mais n’empêche pas certains des membres du groupe de porter des tenues très été et drôles. Le chanteur paraît comme possédé par sa musique et c’est l’ensemble du groupe qui se donne à fond pour réveiller le public du Main Square. L’intro de la prochaine chanson “Never Fight A Man With A Perm” est très rythmique et donne envie de danser. Et dès le début du set l’un des guitaristes tout autant possédé que le chanteur par la musique vient jouer avec sa guitare en plein dans la fosse. Une chose est certaine, l’ambiance bat son plein et quelques pogos pointent leur nez.


idles, punk, rock, main square festival, main square 2019, été, festival, arras, citadelle d'arras, 2019, david poulain


Joe Talbot, le chanteur, intervient avant le début de “Mother” pour préciser qu'il est féministe et qu'il s'agit d'un show féministe auquel on assiste actuellement. Les pogos continuent pendant que d’autres n'hésitent pas à applaudir en rythme le long de certains titres. Même à travers les danses de Joe son attitude est fidèle au punk rock, drôle et à la fois étrange. Et si ce n’est pas le premier guitariste, c’est le second qui vient également jouer avec son instrument dans la fosse. Idles prend carrément son pied au Main Square et c’est beau à voir.


idles, punk, rock, main square festival, main square 2019, été, festival, arras, citadelle d'arras, 2019, david poulain


Le début de “Divide & Conquer” résonne et c’est le début de l’un des titres les plus énervés et bien punks du groupe. Joe tourne en rond sur la scène et pousse des cris durant toute l’intro du titre (voire la totalité de la chanson) pendant que le reste du groupe joue à fond. Il s’agit donc de l’un des titres où l’on entend le moins Joe chanter et le résultat en live fait mouche à voir l’attitude du public. Durant des morceaux comme “Love Song” la basse est beaucoup plus mise en avant et cela renforce le côté sombre de Idles. Au bout d’un moment ce sont même les deux guitaristes qui viennent jouer ensemble dans la fosse, un vrai délire se produit devant nous, on n'a pas le temps de réfléchir mais juste le temps de profiter d’un tel show. En réalité, c'est un vrai bordel puisque durant les titres d’Idles on a même le droit à de magnifiques reprises des chanteuses Adele et Katy Perry.


idles, punk, rock, main square festival, main square 2019, été, festival, arras, citadelle d'arras, 2019, david poulain
idles, punk, rock, main square festival, main square 2019, été, festival, arras, citadelle d'arras, 2019, david poulain


Qui dit punk, dit aussi des messages à faire passer, et c’est pour lancer la chanson “Samaritans” que Joe explique qu’il s’agit d’une chanson importante pour Idles et les Anglais, il lâche également un “shut the fuck up” en continuant sur le fait qu’il faut célébrer la bravoure de l'immigration et des différentes cultures du pays, comme il dit bien “black is beautiful”. Le show punk de l’affiche se clôture en beauté et on a hâte de revoir Idles.

Setlist
Heel / Heal
Never Fight a Man With a Perm
Mother
Faith in the City
1049 Gotho
Divide and Conquer
Love Song
Danny Nedelko
Where's My Ice Cream
Samaritans
Television
Rottweiler

Écrit : Sana Bsh

 

John Butler Trio – Main Stage
 

john butler trio, folk, country, bluegrass, rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Rendez-vous dès à présent face à la Main Stage pour un show bien différent de celui d’Idles. Nous sommes là pour un show bien plus bluesy et à la limite de la country avec John Butler Trio. D’ailleurs, ce n’est pas le premier concert du combo dans la citadelle d’Arras. En effet, ils ont déjà eu l’occasion de s'y produire pour l’édition 2014 du festival. Ayant sorti en septembre dernier son septième album studio nommé Home et après avoir eu l’occasion de partir pour une tournée mondiale passant notamment par les Eurockéennes de Belfort, c’est donc au Main Square que nous le retrouvons pour une représentation d’une heure.


john butler trio, folk, country, bluegrass, rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Ils sont accueillis par un monde incroyable devant la scène et l’on se prend une claque de slide guitare dès le début du set pour lancer le titre “Wade in The Water”. Tenues classes pour le jam band et ses musiciens, on en prend autant plein la vue que plein les oreilles. La voix de John Butler est aérienne et nous transporte limite en Amérique avec sa country et son bluegrass, et ce même si notre protagoniste est australien. On continue de découvrir l’album Home en live avec les titres “Running Away” ou “Faith” mais John n’oublie pas ses plus anciennes compositions avec des morceaux comme “Better Than” de l’album Grand National datant de 2007.


john butler trio, folk, country, bluegrass, rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
john butler trio, folk, country, bluegrass, rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Le décor est simple mais le jam band investit trop bien la Mainstage pour que l’on dise quoique ce soit. Le meilleur, le must, que dire de l’incroyable claque que l’on prend tous à partir des premières notes du morceau “Ocean”. Autant à écouter chez soi les douze minutes qui composent l’instrumentale peuvent être longues, autant le résultat en live est magnifique. On tient là le meilleur du set de John Butler Trio. Mais les hostilités ne se terminent pas sur “Ocean” car histoire de nous régaler encore plus, le combo nous offre pour finir les morceaux “ Zebra” et “Funky Tonight”.

Setlist :
Wade in the Water
Running Away
Better Than
Faith
Pickapart
Ocean
Zebra
Funky Tonight

Écrit : Sana Bsh
 

Structures – Le Bastion
 

structures, post punk, new wave, rock,  2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Voici de nouveau une jeune formation française de qualité à ne pas rater ce jour. Structures est un groupe venant d'Amiens, proposant une musique teinté de post-punk et de new wave, à la fois énergique et atmosphérique. Le quatuor a sorti son premier opus Long Life l’an passé, qui les a fait découvrir auprès de la scène française et leur a permis de se produire partout dans l’Hexagone.
Nous retrouvons donc Structures sur la scène du Bastion, qui entame son set sur le morceau  "Rough Wave", étant à la fois le style musical que s’est attribué le groupe pour définir leur son, et un titre mettant l’accent de suite sur la qualité de composition du combo. En effet, on est emporté par la vague de son produite par les Rémois, ainsi que par son effet aérien qui nous embarque dans leur univers musical d’une richesse débordante.


structures, post punk, new wave, rock,  2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
structures, post punk, new wave, rock,  2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


On enchaîne avec le trio de morceaux qui ouvrait leur premier opus, avec le titre éponyme "Long Life" à l’ambiance très 80’s, ou encore "Dancers", et cette basse très présente et ronronnante. Les compositions se succèdent, orchestrées par des guitares mélodieuses et complémentaires, apportant de l’ampleur à leur musique. De plus, le guitariste Adrien laisse son instrument, s’emparant du synthé afin d’embellir davantage l’atmosphère de certains titres, dont notamment "Pyramids" ou "Arabian Knights Club".


En supplément des compositions de leur premier EP, Structures interprète de nouveaux titres : "Immortals" ainsi que "Silent" en fin de concert, qui sont manifestement un peu plus bruts et rentre-dedans que les anciens morceaux proposés. Lors d’une interview que le groupe nous a accordée après leur prestation, les musiciens nous ont dévoilés que ces titres apparaîtront dans un futur opus à venir. Cet entretien sera disponible prochainement sur notre site. En attendant, on retrouve Structures sur leur tournée estivale, afin de les découvrir davantage, ces jeunes ayant encore beaucoup à nous offrir musicalement parlant !

Setlist :
Rough Wave
Long Life
Pyramids
Dancers
Satellite
Immortals
Arabian Knights Club
Silent

Écrit : Romain Scortatore
 

Bring Me The Horizon – Main Stage
 

bring me the horizon, metalcore, metal, pop metal, electro, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Après un passage remarqué au Zénith de Paris en novembre 2018, le groupe Britannique revient en France pour nous présenter leur dernier album, Amo, paru plus tôt cette année. Il s’agit de la première apparition de Bring Me The Horizon au Main Square, étant la seule formation du festival qui progresse dans un style metal… bien qu’ils aient changé de registre, passant du metalcore à une musique plus pop/électro aujourd’hui.


C’est sur l’introduction du dernier album, "I apologize if you feel something" , que la Mainstage tremble en attendant l’arrivée de BMTH sur scène. Le groupe fait donc son entrée sur le morceau "Mantra", avec une grosse énergie de la part de ses membres, dont Oliver Sykes qui ne cache pas sa joie d’être sur les planches du Main Square. En effet, le leader demande rapidement à la foule d’exécuter un circle pit sur le morceau "The House of Wolves", avec un succès mitigé, les Britanniques n’étant peut-être pas encore assez familiers pour ce public.


bring me the horizon, metalcore, metal, pop metal, electro, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
bring me the horizon, metalcore, metal, pop metal, electro, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Les mises en scène sont très soignées, avec notamment le grand écran derrière la bande accompagnant chaque morceau et diffusant des cinématiques. On aperçoit aussi des danseuses, habillées dans un délire post-apocalyptique, qui se déhanchent au rythme de la musique, et sortent l’artillerie lourde avec des fusils qui balancent de la fumée, ou du feu, au choix ! On aura même le droit à de la pyrotechnie sur le single "Wonderful Life", avant que le groupe ne se retire de la scène, les danseuses arborant des drapeaux où figure le logo de BMTH en attendant leur retour.


bring me the horizon, metalcore, metal, pop metal, electro, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
bring me the horizon, metalcore, metal, pop metal, electro, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


C’est sur "Shadow Moses" que le groupe retourne sur les planches, enchaînant directement sur "Happy Song" où Oli Sykes insiste pour avoir un moshpit, de nouveau sans succès… Le frontman descendra tout de même à la rencontre du public, dont certains fans sont présents et sont heureux de chanter avec leur idole sur "Mother Tongue". Le concert s’achève sur les extraits de That’s the Spirit, dont le final avec "Throne" qui conclut très bien le set des Britanniques, mais n’étant pas certain d’avoir convaincu l’intégralité du public, leur style musical étant assez éloigné de celui du public du Main Square.


Pour autant, Bring Me The Horizon n’a pas démérité et a offert une belle prestation pour cette première à la Citadelle d’Arras. Nous les retrouverons en France le 25 août au festival Rock en Seine, cette date achevant leur tournée estivale en Europe.


bring me the horizon, metalcore, metal, pop metal, electro, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Setlist:
Mantra
The House of Wolves
Medicine
Wonderful Life
Shadow Moses (that’s the spirit)
Happy Song
Mother Tongue
Nihilist Blues
Follow You
Drown
Throne

Écrit : Romain Scortatore
 

Rival Sons – Green Room
 

rival sons, rock, blues rock, hard rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Place à la Green Room avec Rival Sons qui fait une entrée très drôle et placée sour le thème des cowboys avec le fameux titre “The Good, The Bad And The Ugly Theme”, il est impossible de ne pas rire. En tous cas les tenues du groupe sont comme habituellement très classes, et c’est toujours un plaisir de les recevoir en France. les Américains lancent les hostilités avec “Back In The Woods”. Si ce n’est pas la voix de Jay Buchanan qui nous colle des frissons dès le début du set, ce sont les solos de guitare qui s’en occupent.


On enchaîne cette entrée de folie avec les titres “Pressure and Time” et “Electric Man” qui font partie des morceaux les plus connus du groupe et à en voir l’attitude de la fosse, il est impossible de ne pas aimer un tel set. L’on est soit occupé à applaudir en rythme, à chanter en choeur ou à danser. L’énergie de Rival Sons est telle qu’on a l’impression qu’ils sont inépuisables. On est bien contents de se rappeler que le combo sera de retour à Bordeaux et à Paris en novembre prochain car l’on est jamais las de leur représentation. Il ne s’agit également pas de la première représentation du groupe au Main Square Festival, ils avaient pour habitude de jouer sur la Mainstage et c’est sur la Green Room qu nous les retrouvons pour cette édition 2019.


rival sons, rock, blues rock, hard rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
rival sons, rock, blues rock, hard rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


C’est d’ailleurs l’anniversaire de Jay Buchanan et l’on se prend à entendre des “joyeux anniversaire” provenant du public. On change de chanson après “Too Bad” pour “Face Of Light”, une balade plus calme ça fait du bien, on peut fermer les yeux et profiter d’une chanson douce avec des guitares acoustiques. On a aussi là l'un des meilleurs show du festival niveau rock et performance. Durant “Feral Roots”, une autre chanson de leur dernier album que le public connaît plutôt bien puisqu’ils reprennent en choeur et en rythme la fin de la chanson, et ce pendant longtemps, tandis que le groupe continue à jouer instrumentalement parlant. Et même lorsque que le groupe arrête de jouer le public continue à chanter et Rival Sons en paraît très touché. En tous cas, pas le temps de réfléchir car les artistes enchaînent avec “Open My Eyes”, autre titre où Jay peut nous dévoiler l’étendue de sa voix et où Scott quant à lui continue de nous offrir d’excellents solos.


rival sons, rock, blues rock, hard rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
rival sons, rock, blues rock, hard rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Le public a encore l’occasion de chanter en choeur avec “Do Your Worst” ou “Torture” et si l’on prend le temps de bien écouter l’effet est clairement beau. La fin du set approche et on ne voit pas le temps passer… Rival Sons clôture son show avec “Shooting Stars” et “Keep On Swinging” et on en vient à en redemander tellement le set était bon.


rival sons, rock, blues rock, hard rock, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Setlist
The Good, The Bad And The Ugly Theme (Ennio Morricone song en cassette)
Back in the Woods
Pressure and Time
Electric Man
Too Bad
Face of Light
Feral Roots
Open My Eyes
Do Your Worst
Torture
Shooting Stars
Keep On Swinging

Écrit : Sana Bsh
 

 

Eddy De Pretto – Green Room
 

eddy de pretto, rap, hip hop, rnb, pop, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


On est étonné de retrouver Eddy De Pretto à la Green Room plutôt qu’en Main Stage au vu de l’étendue de son succès récent, mais l’on se rappelle que BigFlo & Oli sont en train de clôturer leur set sur cette scène. En tous cas le monde est bien présent devant Eddy et cela fait drôle lorsqu'on sait qu’il a commencé en ouvrant sur la scène du Fnac Live il y a de ça quelques années et ce devant peu de monde. Par la même occasion, Eddy est toujours accompagné par le même batteur et mixeur Charly et Johnny. Le décor quant à lui est simple mais un set de lumière bouge au-dessus de notre chanteur français.


eddy de pretto, rap, hip hop, rnb, pop, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
eddy de pretto, rap, hip hop, rnb, pop, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Eddy, débute son set avec “Kid” et “Jimmy” que le public semble bien connaître, mais pendant le morceau “Random” la fosse reprend en rythme les choeurs pendant que Monsieur De Pretto nous fait bouger avec un rythme différent en live pour ce dernier titre. On enchaîne avec “Mamere” sur laquelle le Cristolien (habitant de Créteil) nous indique que ”l’on va faire un jeu" et c’est alors qu’il nous fait répéter "mamere mamere" pendant qu’il en profite pour s'asseoir sur le devant de la scène et continuer à chanter une bonne partie de la chanson.


On continue aussi à danser sur le titre “Normal” et on a encore le droit à des paroles de la part d’Eddy (qui semble beaucoup vouloir communiquer avec la Citadelle d’Arras) pour nous dire que "ça fout un bordel ici, je veux voir un bordel de folie comme on a jamais vu au Main Square Festival”. Pour les plus pointilleux, on remarque à de nombreuses reprises sur différents passages qu’ils sont mixés de manière différente mais cela apporte une nouvelle touche au set et ça n’est pas négligeable. Les chansons sont donc pas mal modifiées en version live et c'est parfois même mieux et changeant.


eddy de pretto, rap, hip hop, rnb, pop, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
eddy de pretto, rap, hip hop, rnb, pop, 2019, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Sans surprises Eddy De Pretto finit avec “Fête de Trop”, sa chanson la plus connue, et le public réagit en conséquence puisque l’ambiance monte crescendo pour cette fin de set. Eddy le ressent et en profite d’autant plus avant de quitter la scène.

Setlist
Kid
Jimmy
Random
Mamere
Normal
Desmurs
Genre
Jungle de la Chope
Honey
Grave
Quartier des lunes
Fête de Trop

Écrit : Sana Bsh

 

Ben Harper & The Innocent Criminals - Main Stage
 

ben harper and the innocents criminals, bluegrass, jazz, rock, folk, country, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


La légende de la pop rock Ben Harper & The Innocent Criminals est en tête d’affiche de cette dernière journée du Main Square, avec un soleil resplendissant sur la Citadelle d'Arras, à l'image de la musique de l'américain. Il est vrai que les beaux jours du chanteur commencent à dater, le musicien ayant joui d'une renommée internationale entre les années 90 et 2000. Cependant, de nombreuses personnes se sont réunies en face de la grande scène, afin d’assister à un show dont ils risquent de se souvenir pour longtemps.


ben harper and the innocents criminals, bluegrass, jazz, rock, folk, country, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


En effet, Ben Harper est accompagné de musiciens d’exception, avec lesquels on a l’impression qu’il jamment tellement ils sont souriants et qu’ils communiquent entre eux, ce qui est fort plaisant. C’est ainsi qu’on s'enthousiasme sur "Burn One Down", avec un djembé très présent, ou encore le lynyrd skynyrd-ien "Diamond On The Inside" avec Ben Harper à la slide guitare. Le set de ce soir privilégie beaucoup les dix premières années de la carrière du virtuose, période où il a délivré le plus de tubes et a fait danser la planète entière sur des compositions allant du blues jusqu'au funk.


ben harper and the innocents criminals, bluegrass, jazz, rock, folk, country, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain
ben harper and the innocents criminals, bluegrass, jazz, rock, folk, country, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Nous aurons le droit aussi à quelques reprises durant le show, renforçant le côté jam, avec notamment l’excellent "Them Changes" de Buddy Miles, le bassiste s'emparant du micro pour interpréter le morceau, Ben Harper mettant toujours tous ses musiciens en avant. Car oui, qui dit jam dit aussi solo ! Et on aura le droit à une flopée de solos des Innocents Criminals, tous plus extraordinaires les uns que les autres, dont notamment une battle guitare/basse mythique entre Ben Harper et Juan Nelson. Tout ça sans parler du son qui est tout simplement monstrueux.

Un grand moment de partage et de musique, avec notamment les reprises de "Machine Gun" par le Band of Gypsies de Jimi Hendrix, ou encore le "Superstition" de Stevie Wonder, qui est très apprécié par la foule. Le concert s'achève par le morceau reggae "Jah Work" ainsi que par le très bon "Steal My Kisses", qui vient conclure un concert riche et varié, mené par un Ben Harper en grande forme et toujours aussi convaincant sur scène : un régal auditif !


Setlist:
The Will to Live
Burn One Down
Whipping Boy (Chris Darrow cover)
Fight for Your Mind
Them Changes (Buddy Miles cover)
Please Bleed
Walk Away
Deeper and Deeper (solo)
Diamonds on the Inside
Machine Gun (Band of Gypsys cover)
Superstition (Stevie Wonder cover)
Jah Work
Steal My Kisses

Écrit : Romain Scortatore

 

Editors - Green Room


editors, rock, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


On se rapproche de plus en plus de la fin du festival en arrivant devant Editors sur la scène de la Green Room et d’ailleurs, le combo fait également partie des habitués du Main Square puisqu'il s'agit de leur troisième passage après ceux des éditions 2012 et 2016. Et même s’il fait froid, le monde est présent pour cette dernière soirée.


editors, rock, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain

editors, rock, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Le concert nous dévoile un set beaucoup plus appréciable en live qu’à écouter en album studio, la voix du chanteur est belle et aérienne. Le rythme quant à lui est bon et les grands écrans retransmettent les images du groupe sur scène en noir et blanc histoire d'intensifier le jeu de lumière d’Editors.

Le combo nous offre également des moments qui pètent bien et montent crescendo en intensité. On note l’utilisation du piano pour “Ocean of Night” et on peut fermer les yeux pour littéralement voyager ailleurs. D’ailleurs, pour ceux qui ne connaissent pas Editors, on les voit se prendre une claque auditive en plein live, belle découverte pour ces derniers. On a parfois l’impression d’entendre du rock progressif tellement le set est aérien et vacille entre un show calme et un show explosif.


La qualité du set nous fait oublier le vent froid qui se propage ce soir-là à la Citadelle d’Arras et on n’a pas envie que tout cela se finisse. On ressent parfois des influences de Coldplay ou des Kings Of Leon durant ce concert. En tous cas Editors finit avec “Frankenstein” et réussi à bien nous mettre en tête que ce dimanche du festival était la meilleure journée pour nous.


editors, rock, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Setlist :
Violence
Papillon
Munich
Hallelujah (So Low)
Barricades
An End Has a Start
Blood
Ocean of Night
Magazine
Sugar
No Harm
A Ton of Love
Smokers Outside The Hospital Doors
The Racing Rats
Frankenstein

Écrit : Sana Bsh


 

Jain - Main Stage
 

jain, pop, électro, main square festival, main square 2019, arras, citadelle d'arras, david poulain


Nous avons pu apercevoir quelques titres de la chanteuse Jain, qui s’est d’ailleurs chargée de clôturer l’édition 2019 du festival. Un set qui mélange parfaitement pop, électro et divers autres styles comme le fait bien le festival dans lequel nous nous trouvons. Son concert nous permet de danser encore une dernière fois et de finir les choses en beauté. Et Jain au cours de son set nous offre les inévitables titres “Come” et “Makeba” que tout le public semble bien connaître.
 

Écrit : Sana Bsh
 

Cette nouvelle édition du festival aura été riche en surprises (Editors, Idles) ainsi qu'en style musicaux (Damso, Eddy de Pretto). Cette affiche, très variée, aura donné la possibilité à chacun de profiter des concerts.


main square festival 2019, 2019, Main square, david poulain, jain, rival sons, bring me the horizon
main square festival 2019, 2019, Main square, david poulain, jain, rival sons, bring me the horizon


On aura vu des personnes âgées comme des tout jeunes devant Bring Me The Horizon, à se demander ce qu’ils faisaient devant ce show, d’autres à faire des pogos pendant Skip The Use, ou alors des fans inconditionnels de rock devant des noms comme Eddy De Pretto ou Jain. On se hâte déjà de voir les surprises de la prochaine édition.

Écrit : Sana Bsh


Photos : David Poulain
Lien instagram
Toute reproduction interdite sans autorisations du photographe.
 webradio rock
 écouter radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Main Square Festival, 2018, live report, Orelsan, IAM, Jamiroquai, Justice, Nothing But Thieves, Main Square Festival 2018 - Jour 3
08/09/2018 - Dimanche 8 juillet, troisième et dernière journée du Main Square jalonnée par une série de groupes de rock, de pop, mais aussi et surtout de rap/hip-hop comptant des têtes d'affiches comme IAM ou Orelsan visiblement très attendues en cette ...
Lire l'article
Main Square Festival, 2018, live report, Depeche Mode, Liam Gallagher, Wolf Alice, Oscar And The Wolf, Boris Brejcha, Basement. Main Square Festival 2018 - Jour 2
31/08/2018 - Samedi 7 juillet, deuxième journée du Main Square Festival d'Arras, il fait toujours aussi beau et toujours aussi chaud. Cette nouvelle journée promet d'être plutôt chargée, avec treize groupes programmés, relevant pour la plupart de la ...
Lire l'article
Main Square Festival, 2018, live report, Queens of The Stone Age, Gojira, Roméo Elvis, PVRIS, Playmo, Damian Main Square Festival 2018 - Jour 1
30/08/2018 - Vendredi 6 juin, 15h30, les portes de la citadelle d’Arras s’ouvrent et voient s’engouffrer les milliers de festivaliers venus célébrer la quatorzième édition du Main Square Festival. Au programme, un ensemble d’artistes et de groupes ...
Lire l'article
main square, festival, arras, rock, radiohead, 2017 Main Square Festival - Jour 3 - Radiohead pour clore les festivités
10/07/2017 - C’est parti pour le dernier jour du Main Square Festival. Si la veille, les groupes de rock manquaient à l’appel, c’est autre chose ce dimanche. On attendait de pieds fermes les américains de Highly Suspect, les performances de La Femme ou Savages mais ...
Lire l'article
Main Square, festival, arras, rock, cage the elephant, scène Main Square Festival - Jour 2 - Cage The Elephant en maîtres sur la Grande Scène
09/07/2017 - En ce deuxième jour du Main Square, la programmation était beaucoup moins rock que la veille. La plupart des artistes étaient surtout des DJ, ou encore des rappeurs, à l’image des Français VALD ou Kungs. C’est donc une journée ...
Lire l'article
main square, festival, SOAD, frank carter, biffy clyro, don broco, rock, arras Main Square Festival - Jour 1 - Du rock tout en puissance
08/07/2017 - Comme tous les ans début juillet, la Citadelle d’Arras se met à vibrer avec le Main Square Festival, où plus de 100 000 spectateurs viennent passer 3 jours de folie. Cette année, la programmation est très éclectique (on passe des DJ de Major ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 webradio rock Bring Me The Horizon
BMTH est un groupe de metalcore/deathcore originaire de Sheffield (UK), formé en 2004 et issue de différents membres de divers groupes locaux. En 2004-2005 les membres ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Bring Me The Horizon
 forum rock Editors
Sur les traces de Joy Division ou d’Interpol, Editors propose un rock glacial et sombre accompagné du chant monocorde de Tom Smith. Formation en 2002 et originaire de ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Editors
Vos commentaires
 webzine rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 forum rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webzine rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 musique rock
NOS ACTUS ROCK
 écouter radio rock
NOS VIDEOS ROCK
 vidéo rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
 écouter radio rock
NOS GROSSES SELECTIONSS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 forum rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021