Disquaire Day – 20 avril 2013

Cet article a été réalié par notre collaboratrice Freehugs54. Un grand merci à elle pour s'être intéressée à cet événement !

Le Record Store Day

 

Peut-être avez-vous entendu parler d’un certain évènement appelé le Record Store Day ou Disquaire Day. Il arrive bientôt, il se déroulera le samedi 20 avril 2013. Mais au fait, qu’est en réalité ce Disquaire Day ? Explications…

Une filière en berne

On le sait et on le répète, depuis que l’ère numérique s’est imposée, l’industrie du disque fonctionne au ralenti. Cette crise n’épargne personne. Elle touche les artistes, les labels et évidemment, les disquaires. C’est pourquoi on a assisté à une disparition très flagrante de ces magasins indépendants (moins 90% en vingt ans). Avant, le disque était un objet de valeur qu’on allait acheter chez le disquaire du coin. Qu’on tenait précieusement dans ses mains en ressortant. Qu’on insérait dans son poste de radio avec amour une fois rentré chez soi. Mais aujourd’hui, les mentalités ont bien changé. Le CD est devenu un bien de consommation comme les autres, qui se vendent en grandes surfaces, grandes surfaces qui sont d'ailleurs à l'origine du déclin des disquaires qui étaient plus de 4000 en France dans les années 1970. Pire encore, pas besoin de se rendre ne serait-ce qu’en grande surface, le téléchargement (légal ou illégal) épargne cette corvée. C’est bien dommage, car une part d’humanité se perd. Les disques sont en effet des médiateurs créant un lien de proximité entre artistes et public. De même, le chaleureux contact avec le disquaire, que ce soit pour lui demander conseil ou juste parler musique, disparait.
 

Les réactions

Relancer l’achat de disques et surtout, faire en srte qu’il prenne place chez ces disquaires indépendants, voilà un combat qui a motivé les Etats-Unis il y a quelques années. En 2007, l’idée du Record Store Day est évoquée. A l’image de l’annuelle journée du Free Comics Books qui a pour but de promouvoir les comics, le Record Store Day a pour but de promouvoir les disquaires et est mis en place dès l’année suivante. Le Record Store Day est donc une journée lors de laquelle s’investissent de nombreux artistes (connus ou moins connus). Ils enregistrent des titres inédits ou proposent des rééditions que les disquaires vont ensuite mettre en vente le jour J. Et comme c’est un jour exceptionnel, les groupes prennent le temps de faire des mini-concerts chez les disquaires et d’aller à la rencontre des fans. Là encore, groupes locaux comme groupes internationaux s’y mettent.
Organisé chaque année le troisième mercredi du mois d’avril, le concept a séduit l’Europe et notamment la France. L’événement est soutenu par la CALIF (Club Action des Labels Indépendants Français). La CALIF a vu le jour en 2002 et son but est d’aider à faire vivre les disquaires. Ainsi, le Record Store Day débarque en France pour l’édition 2010 sous le nom de Disquaire Day.
 

disquaire day, record store day          disquaire day, recors store day

Le rendez-vous de 2013

Pour l’édition 2013, le Record Store Day est soutenu par une grande figure de la musique, Jack White. Déjà patron du label Third Man Records et propriétaire d’une boutique de disques à Nashville, il est cette année ambassadeur de la manifestation et a publié un texte sur le site du Record Store Day dans lequel il explique ses motivations. Tout part apparemment de ce jour lors duquel un sondage a été mené sur mille deux-cents lycéens. A la question « Avez-vous déjà été dans un magasin de disques indépendant ? », la totalité répond négativement. D’abord incrédule, Jack a ensuite réalisé que l’on ne pouvait pas vraiment blâmer ces jeunes ayant grandi dans un monde dans lequel ils s’occupent grâce aux jeux vidéo, aux téléphone portables et à internet. Pas besoin de sortir de chez eux. Mais au-delà de cet espace virtuel, Jack essaye de monter à grands coups de « Let’s wake each other up » qu’un monde vivant est bien présent au-delà du monde virtuel. L’artiste parle de rééduquer les interactions pour pouvoir porter un nouveau regard sur ce qui nous entoure. Pour lui, aller chez un disquaire est un acte de beauté et de romantisme. Alors, amoureux de vinyles et de raretés, soyez au rendez-vous ! C'est par ici pour connaître les sorties et rééditions, et c'est à cette adresse pour repérer les lives qui vous intéresseraient.
 

disquaire day, record store day



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements