Le Big Very Best Of Rock 2016 de La Grosse Radio

L’année Rock fut bien mouvementée, en peines et tourments mais aussi en joie comme la réouverture du Bataclan, et finit dans quelques jours, l’occasion pour nous de vous livrer ce qui nous a le plus marqué en 2016. Un Top 5 détaillé par 16 rédacteurs de l’équipe Rock de La Grosse Radio plus celui de notre collaborateur de l’émission « La Tournée », l’illustre feu DJ Zebra aka Antoine Zebra désormais. S’y trouvent aussi nos coups de coeur, nos déceptions, nos concerts de l’année…
Et ce sont pas moins d’une centaine d’artistes Rock hyper variés, de la pop au metal en passant par le blues, le psyché, la folk, et j’en passe, dont on vous parle ici ! Ciao 2016 !

Voici les 15 artistes ou groupes à avoir été classés numéro 1 (par ordre alphabétique) cette année :

BIFFY CLYRO
DAVID BOWIE
THE DEAR HUNTER
DEWOLFF
DIONYSOS
THE DIZZY BRAINS
DUBIOZA KOLECTIV
THE FAT WHITE FAMILY
FROST*
ROMAIN HUMEAU
THE JELLY JAM
THE LIMINANAS
NO ONE IS INNOCENT
IGGY POP
WAKRAT

best of, rock, 2016, top, sélection, année musicale

 

TOP 2016 MALLIS, président La Grosse Radio, programmateur LGR Rock

1 – NO ONE IS INNOCENTBarricades Live

20 ans après La Peau, le ton monte encore et ça ne manque toujours pas de sueur. L’énergie au service d’un message utile.

2 – DUBIOZA KOLLEKTIVHappy Machine

La machine à joie de ce groupe qui allie le folklore bosniaque à l’énergie electro-rock Mention spéciale pour le clip vidéo « Free mp3 »

3 – MALLORYSonora RF

3ème saison pour la vie de Mallory captée en rock français HD

4 – ZEBRAPlaisirs et dissidence

L’épisode de la vie d’un artiste dans un album de rock français à écouter autant qu’à lire

5 – THE SAPPHICSCamel Toes

Luxure rock et féminine aux expériences multiples

EPs à retenir :

BLOND Idiocracy
LA PIETA Chapitre 1
UNDER THE SKIN#1

Attente pour 2017

Albums de Last Train et Bagdad Rodéo

Déceptions :

The Pineapple Thief – Your Wilderness


TOP 2016 YANN LANDRY, rédacteur en chef


1 – THE DIZZY BRAINSOut of the cage

Exubérance, rage, combat. Quatre malgaches sortent de leur cage, leur île pour nous livrer un rock brut, presque punk, en témoignage de leur vie.

2 – ROMAIN HUMEAUMousquetaire #1

La classe mélodique. Romain Humeau sait alterner sur sa palette les différents moments de la vie, de l' »Amour » duquel tout naît dont « Marjane », à la légéreté d’une balade un tantinet sarcastique dans « Paris », à la conscience citoyenne, à l’abrutissement, à la tension,  jusqu’à la mort.

3 – NICK CAVE AND THE BAD SEEDSSkeleton Tree

Sombre et tout en émotions. Différent du reste de la discographie des Bad Seeds, Skeleton Tree ne serait pas un tournant non plus, on retrouve le thème récurrent de la mort omniprésent chez Nick Cave.

4 – PURSON – Desire’s magic theatre

Psyché à souhait, cet album concept se vit comme une oeuvre indivisible. Purson m’a amené dans leurs délires de ce théâtre magique des désirs. Une magie fortement 70’s qui ravira bien des fans de cette époque démente et riche du Rock.

5 – YAKAlas Salvation

Brutal et crasseux, un Rock puissant délivré avec une énergie folle par un leader hyper charismatique. Des futurs très grands.

Plus ceux que j’aurais pu mettre dans ce top :

RIVAL SONS Hollow Bones, PJ HARVEY The Hope Six Demolition Project, SIMO Let’s Love Show The Way, MYSTERY LIGTHS Album éponyme, RADIO ELVIS Les Conquêtes, POGO CAR CRASH CONTROL EP éponyme

Concerts de l’année :

TYLER BRYANT AND THE SHAKEDOWN à la Boule Noire (un extrait ici par nos soins)
THE DIZZY BRAINS à la Boule Noire encore pour le MaMA Festival (captation ici par nos soins)
NO ONE IS INNOCENT à Pamiers

Plus un grand merci à la cinquantaine d’artistes et de groupes que j’ai vus cette année :

NEIL YOUNG, BEN HARPER, SKUNK ANANSIE, THE OFFSPRING, ROVER, ARNO, MASS HYSTERIA, FABULOUS SHEEP, MEDICINE GROOVE TRIO,  BONES, ADIA VICTORIA, NO MONEY KIDS,  MADBALL, RISE OF THE NORTH STAR, VOX, LA PIETA, MOUNTAIN MEN, OTIS TAYLOR, SCARECROW, DeSTIJL, THE TREATMENT, ULSTER PAGE, THE MIRRORS, AaRON, DRY CAN, UNDER THE SKIN, MY GREAT BLUE CADILLAC, SHANNON WRIGHT, THE PSYCHOTIC MONKS, KIZ, MAUDITE TARAF, DUCK TAPE, GASPARD ROYANT, I AM STRAMGRAM, 1=0, LGS, JUDY, YOUTH DISORDER, EAGLES GIFT, AMBER ARCADES, PAUW, OLLY JENKINS, SOUND CIRCUS, BLACK WITCHES, ELLI DE MON, THOMAS SCHOEFFLER Jr, MENSCH, DATCHA MANDALA, The NEIGHBORHOOD, SYD KULT, THE LONELY LONGHORN et JEAN-LOUIS COSTES !


TOP 2016 THIERRY DE PINSUN, rédacteur en chef adjoint

1 – DAVID BOWIEBlackstar 

Le testament de l’icône, une ôde froide en envoûtante à la mort, mais surtout, une preuve que même avant d’abandonner un monde qu’il a depuis longtemps façonné à son héritage, David Bowie ne propose pas un constat, une synthèse amère sur sa carrière : il avance, et propose une envolée vers le jazz, vers le psyché, qui fera office de référence pour un long moment encore tant elle apporte.

2 – ARCHIVEThe false foundation

La pertinence à l’état pur. Un voyage court et incisif à la croisée entre le rock et la musique électronique, qui nous emporte dans un flot musical cohérent et sans échappée. A écouter à fond sans concessions.

3 – ANDERSON / STOLTInvention of knowledge

Difficile d’imaginer un retour de Jon Anderson sur le devant de la scène depuis son départ de Yes. Pourtant, grâce au génie tout aussi grandiloquent de Roine Stolt, le chanteur emblématique refait surface, et les deux compères livrent une performance studio des plus délectables. Les amateurs de Yes ne pourront qu’être ravis par cet album clairement dans la lignée du groupe et surtout faisant partie des meilleures offrandes musicales de Jon Anderson.

4 – ELTON JOHNWonderful crazy night

La belle surprise. La dernière décennie d’Elton John a souvent été ponctuée d’albums agréables mais oubliables. Ici, l’inspiration est présente, le groove aussi, et le pianiste nous livre un disque guilleret, créatif et addictif.

5 – LES CLAYPOOL / SEAN LENNONMonolith of phobos

Quand l’alien de Primus mêle son talent au Beatles inavoué, ça donne un mélange détonant, qui sonne très 60’s, perdu entre les âges et les cachets d’acide.


TOP 2016 EDGECRUSHER 90

Une année 2016 relativement calme niveau rock en ce qui me concerne (mais quelle belle année dans d’autres styles !), malgré quelques belles surprises, encore et toujours. En espérant que 2017 sera meilleure, si elle pouvait démarrer avec de bonnes livraisons de Pain of Salvation et Blackfield par exemple, ce serait parfait !

1 – FROST*Falling Satellites

Un groupe de progressif bien trop méconnu. Il faut dire que ces messieurs ne vivent pas de ce projet et ne lui consacrent pas leur priorité. 8 ans d’attente pour ce 3e album, mais quel plaisir !

2 – THE VELDTThe shocking fuzz of your electric fur, The Drake equation

Les vétérans du shoegaze reviennent pour écrire de nouvelles pages d’or du genre qu’ils ont contribué à faire émerger, et démontrent par la même occasion qu’il est possible d’innover tout en conservant un son immédiatement reconnaissable. Comme quoi, ce courant a encore un avenir.

3 – MARILLIONF.E.A.R.

Cet album m’agace profondément : des thèmes très convenus, des titres longs aux parties trop détachées les unes des autres, probablement pas le meilleur de Marillion, et pourtant, il ne m’a jamais quitté. La beauté des mélodies fait que j’y reviens encore et encore. A tel point que je regrette presque ma chronique. Il m’agace, je vous dis.

4 – IMMANU  ELHibernation 

Pas aussi tétanisant que son sublime prédécesseur, mais le groupe suédois est toujours capable de susciter des frissons. 

5 – FOLSOM – Bad Ways

Petite surprise, parce qu’après un premier EP (chroniqué en ces pages) qui n’avait pas soulevé mon enthousiasme, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en recevant ce nouvel effort des Folsom. Bonne humeur permanente, breaks complètement barrés, des zicos qui savent jouer… Il ne manque plus qu’un son à la hauteur pour prétendre jouer les premiers rôles.

A surveiller en 2017 :

L’album de Bottle Next ne sortira finalement qu’en janvier, après avoir été prévu à l’automne, ce qui explique que notre chronique soit sortie un peu trop tôt. Mais c’est super bien, et il se serait retrouvé dans mon trio de tête sans problèmes s’il avait daigné pointer le bout de son nez à la date convenue.

Déception :

STEVEN TYLERWe’re all somebody from somewhere

Après la déception Music From Another Dimension, on aurait pu espérer que le chanteur d’Aerosmith se libère en solo. Peine perdue, il est temps de raccrocher les gants.  


TOP 2016 K’ROCKUS

1 – NO ONE IS INNOCENTBarricades Live

Tous les éléments étaient réunis pour faire de ce concert à La Cigale une date d’anthologie. Les No One n’ont pas raté le coche, et nous ont livré un DVD et un album de pur rock’n’roll.

2 – THE INTERRUPTERSSay It Out Loud

Le retour du ska-punk, dans toute sa puissance. Un album de feu, une tournée dantesque, et un retour à Paris en 2017. Vivement!

3 – JOHNNY MAFIAMichel, Michel, Michel

Le Rock made in Sens. Des gamins qui fracassent tout. Ca s’écoute à donf, et tat pis si ça fait chier mémé.

4 – ARNO FUTUR Cannibal… Tout ce qui nous dévore

Premier album solo pour l’ex-chanteur des Sales Majestés, encore un bel objet, bien Rock, bien Punk.

5 – ANTOINE ZEBRAPlaisirs et Dissidence

Premier album en tant que Antoine Zebra ,l’ex-DJ se met à nu, avec un concept-album osé et complètement dépouillé.

Mais loin de moi l’idée de se limiter à 5, l’année 2016 a été très très riche. Merzhin et son virage rock, The Cavemen et leur punk sans concession, le retour réussi des Soucoupes Violentes, Bob’s NoT Dead le chanteur de bar, Pogo Car Crash Control et leur grunge ravageur, Dubioza Collectif les fous des Balkans, Tukatukas les keupons de la Réunion, Gommard le rock de bar made in MonStreuil, tous les participants à la compilation Génération Shériff vol. 2... Et j’attends le nouveau les Dropkick Murphys pour 2017 !
 


TOP 2016 LEBONAIR

1 – DEWOLFFRoux-Ga-Roux

Musicalement, DeWolff donne dans le rock psychédélique, organique et entraînant. Ils sont bien plus qu’un énième groupe vintage, rétro 70’s. C’est leur déjà 5ème album et Roux-Ga-Roux a récolté la note de 9/10 chez nous à la Grosse Radio Rock. De plus, c’est un trio fantastique en live. En résumé,  Dewolff est un énorme groupe qui possède un talent fou.

2 – WOVEHANDStar Treatment

Star Treatment est le huitième album de la formation Wovenhand mené par son leader charismatique David Eugene Edwards. Mystique et terriblement prenant, ce magnifique disque se révèle au fur et à mesure des écoutes de plus en plus fascinant.

3 – BIRTH OF JOYGet well

On retrouve encore un trio hollandais dans mon top de l’année mais cette fois-ci, il s’agit de Birth Of Joy et son 4ème album Get Well. Lui aussi a reçu la note de 9/10 de la part de notre rédaction Rock. C’est psychédélique, vintage, excitant avec un clavier omniprésent et survolté. En live, c’est encore mieux.

4 – BOB MOULDPatch the Sky

Le légendaire rockeur Bob mould ex Hüsker Dü fait partie naturellement du meilleur de l’année 2016. Son dernier album Patch the Sky qui termine une trilogie avec les deux précédents Beauty & Ruin de 2014 et Silver Age en 2012 est excellent, terriblement efficace, vif et direct. 38 ans après avoir démarré dans le circuit, Bob mould reste  au top et n’a plus rien à prouver.

5 – BILLY TALENTAfraid of Heights

Les canadiens sont revenus brillamment cet l’été avec ce 5ème album Afraid of Heights. Toujours aussi efficace et redoutable, Billy Talent mérite une place dans ce top 2016. 


TOP 2016 FLORENTINE PAUTET

1 – BIFFY CLYROEllipsis
 

7ème album studio pour l’un des plus grands groupes de rock de la scène Britannique actuelle, pas du tout une déception malgré une tournure plus «pop» !

2 – TWIN ATLANTICGLA

Encore des écossais, qui suivent la même lignée que leurs compères Biffy Clyro. Un album incisif, avec des riffs excellents et un hommage à leur ville d’origine: Glasgow 

3 – BLEEKERBleeker

Meilleure découverte de l’année avec un groupe ultra convainquant qui ont sorti leur premier album! Très pop/rock, pour les fans de Royal Blood, des Rolling Stones etc. 

4 – KINGS OF LEONWalls

Un retour très réussi pour les américains qui signent là une petite pépite toute en douceur et mélancolie. La voix du leader est toujours aussi prenante et les lead guitares dans la même veine que les classiques du combo! 

5 – SUM 4113 Voices

Alors que leurs camarades Blink-182 ont délivré cette année un album come-back assez bof, Sum 41 ont eux, mis les bouchées doubles. 

Déception :

GREEN DAYRevolution Radio

Quand un si bon groupe nous habitue à des albums énormes, on est forcément un peu déçu quand on sait qu’ils auraient pu faire mieux… 

BONUS TOP 5 albums Metal :

1 – ARCHITECTSAll Our Gods Have Abandoned Us
2 – BEARTOOTHAgressive 
3 – NAPOLEON Newborn Mind 
4 – HELLIONSOpera Oblivia 
5 – THRICETo Be Everywhere is to be nowhere 


TOP 2016 BUCKAROO 66

1 – THE LIMINANASMalamore

Le duo catalan enfonce encore un peu plus le clou avec cette nouvelle livraison Malamore. Toujours les influences sixties et l’amour du riff et de la fuzz. .. Un rock très classe et enfin reconnu par la presse unanime !

2 – FUZZY VOXNo Landing Plan

Le trio de Joinville Le Pont nous offre un deuxième opus de grande qualité mélangeant fort habilement garage punk et héritage british rock des sixties. Et en plus sur scène, ils débordent d’énergie. Un vrai gang de rock ‘n’ roll !

3 – PRETTY RECKLESSWho You Selling For

Quand une ancienne actrice de la série Gossip Girl se reconverti dans le rock ‘n’ roll énervé, ça donne The Pretty Reckless. Taylor Momsen mène ses troupes sur le chemin du succès avec une voix grave magnifique et atypique soutenue par des compos très heavy rock. Bien joué.

4 – SUGAR & TIGER Thixotropic

Quand Didier Wampas travaille en famille, voila le résultat ! Des morceaux bien punk où le bonhomme n’a rien perdu de sa verve mais en rajoutant un petite touche de sensibilité féminine. très bien fait.

5 – CHROME REVERSEDo What

Pour finir mon Top 5, je vous livre le maxi 4 titres des Chrome Reverse. Du garage punk revival à l’état pur ! le combo composé de fines lames du paysage garage punk français est terriblement efficace, autant à la scène que sur vinyle. Un concentré de pur rock ‘n roll ! Yeah !

Les bonnes surprises :

THE DARTSThe Darts EP

Combo de riot girls emmené par Nicole Laurenne et Cristina Nunez des Love Me Nots ! C’est juste jouissif !

THE RAVENSThe Ravens EP 

Du rock énervé avec encore une chanteuse qui n’a rien à envie à Juliette Lewis au niveau de la fougue et du jeu de scène.

THE ROLLING STONESBlue And Lonesome

Les Glimmers Twins sont excellents dans leur album de reprises blues. Mick Jagger y fait merveille surtout dans les partie d’harmonica et Keith Richards fait briller ces riffs blues qu’il sait magnifier comme personne d’autre! Partis du blues et revenus au blues… La boucle est-elle bouclée ou les Stones en ont-ils encore sous le pieds ? L’avenir nous le dira…


TOP 2016 BERENICE

Over the top : DAVID BOWIE – Black Star, que je ne peux pas mettre dans une liste… Je pleure encore Ziggy…

1 – WAKRATWakrat

La rencontre des trois types venus d’ailleurs nous embarque sur un drôle d’engin, organique et complexe, multiforme, combatif, anarchique et cohérent avec ce qu’il faut de distance et d’humour pour ne pas sombrer totalement dans la folie.

2 – PIXIESHead carrier

Cet album nous fait assister là à la naissance de grands classiques du genre. Moderne par la qualité et le propos, classique par la maîtrise stylistique et esthétique des compositions…

3 – BLACK PEAKSStatues

Classés post-rock à l’incroyable son, c’est grâce à de très nombreux concerts que le groupe est plébiscité. Les oreilles affûtées de nos voisins britanniques ne s’y sont pas trompés et le public rock a accroché immédiatement.

4 – RADIOHEADA moon shaped pool

Prenant, émouvant, insaisissable mais pourtant accessible, Radiohead a su encore une fois trouver la recette parfaite pour rendre son nouvel album culte. Rien n’est à jeter, tout est maîtrisé et d’une minutie remarquable.  

5 – DAUGHTERNot to disappear

Un trio signé chez 4AD pour un objet d’une beauté profonde qui mêle autant d’inspirations que de styles. De la richesse rythmique, mélodique, des ambiances ourlées et montées sans précipitation pour arriver souvent à un ultime dénouement qui peut couper le souffle ou remplir d’émotion.

Côté E.P en autoproduction ou non :

1 – FUZETAPavilhào Chines

Ils sont 4 dont 3 frangins et un pote d’enfance. IIs embarquent irrémédiablement tous ceux qui laissent traîner une oreille même distraite sur leur musique aux immensités ciselées et chantées à 3 voix et sur scène, ils sont excellents.

2 – TOMY LOBO Golden birds

Trio d’abord, ils deviennent 4, mêlent sons rock et électroniques, ils composent en utilisant arythmie et subtilités venues d’ailleurs parfois. Joyeux et profonds, c’est une de mes très belle et récente découverte.

3 – MASSIVE ATTACKRitual spirit

Ce 4 titres est un retour au Massive Attack qu’on aime, torturé mais audible, sombre mais accessible, inventif mais pas trop expérimental. Un peu classique même ! On s’y engouffre, on s’y frotte, on ronronne. Ouais c’est sûr, c’est pas du nouveau nouveau, mais c’est tellement bon !

4 – MUMFORD & SONSJohannesburg

On se glisse dans un univers coloré et doux comme on se se glisse dans un bain à température idéale. On y vit une expérience d’isolation sensorielle et d’universalité par la musique. Il faut en profiter sans arrière-pensée, ça fait du bien à l’intérieur et ça pourrait bien rendre un bout du monde meilleur.

5 – ANIMAL NOISESink or Swim

Un trio indé expérimental au son à l’apparence brut mais pourtant méticuleusement organisé, mélangé à des mélodies fortes aux structures complexes rendant l’ensemble absolument addictif. Il y en a pour les tripes et les neurones et c’est bon ! 


TOP 2016 McFLY

1 – DAVID BOWIEBlackstar

Dans la continuité de the Next Day, Bowie se rapproche encore un peu plus de Scott Walker et nous livre un opus davantage expérimental, et paradoxalement, un de ses albums les plus cohérent et consistant, habité par une furieuse rage de vivre.

2 – WHITNEY / LIGHTUpon The Lake
Hipster en diable, mais doté d’une écriture impeccable, ode aux dimanches après-midi ensoleillés (golden days!); ce qui n’empêchera pas les inrockophobes de passer leur chemin.

3 – LAFAYETTELes Dessous Féminins

Avec un nom et un titre d’album qui garantissent l’invisibilité sur le net, le sieur Lafayette, crooner/loser droopiesque, se paie tout de même le luxe de faire ce qu’il y a de mieux en pop française pour 2016 !

4 – SOFT HAIRSoft Hair

Connan Mockasin se (re)met à la collaboration et bien que le disque ne soit pas inoubliable, reste que notre ami sait toujours aussi bien composer et nous propose un voyage pop et psyché on ne peut plus plaisant.

5 – WHY MUDAdam&Joe

Faire un album concept dès le premier essai, c’est couillu et même payant dans le cas de Why Mud. Mention spécial au titre Somebody Do Something, véritable tube en puissance.


TOP 2016 LE MAD

1 – ROMAIN HUMEAUMousquetaire #1

L’album pop rock de l’année ! Par un maître artisan « arrangeur aux p’tits oignons » et des textes étincellants d’intelligence, in french et en anglais. Que demande le peuple… Mousquetaire #2, qui devrait sortir au printemps prochain !

2 – THE DIVINE COMEDYForeverland

Surchargée d’anecdotes, voire surannée « l’orchestral pop »de Neil Hannon ? Sans nul doute baroque – d’aucuns diraient même rococo tant ça brille – mais assurément intemporelle et ce onzième album est surtout un souverrain remède contre la morosité ambiante.

3 – THE BELMONDOSGood Mistakes

Un sans fautes et un essai transformé pour nos garageux parisiens, après leur premier opus « Always rumble » en 2010. Certes, ça sonne très sixties sur skeud, mais sur scène, ça s’énerve et ça fume grave des pneus !

4 – CHRISTIAN OLIVIEROn / Off

Quand le chanteur de « Têtes Raides » « quitte ses habitudes, pour reprendre une peu d’altitude », ça donne un album solo de haute tenue, qui fait la part belle aux guitares et à sa voix rocailleuse. 

5 – TELEGRAM Télégram

« L’autre groupe » de Laurent Kébous des Hurlements d’léo, un beau projet estampillé « folk-rock-stomp » pour lequel il a convié ou invité des artistes qui lui ressemblent, libres et sincères, adeptes de musiques sans frontières.

Déceptions et EP :

Pour leur Birth / death, force est de constater que trop de pop nuit au rock des garageux d’Exeter, The Computers et vu qu’ils ont annulé leur tournée française automnale, difficile de se rendre compte s’ils raniment la flamme sur scène… En revanche, le premier EP de Theo Lawrence & the hearts est une vraie réussite dans le genre country rock mâtiné de soul. A l’image du second des Apes O’ Clock Don’t wake me up ; contrairement à ce qu’ils veuillent bien prétendre, leur « rock alternatif » très cuivré, réveillerait un mort ! 


TOP 2016 PAVEIFICATION

1 – THE FAT WHITE FAMILYSongs For Our Mothers

Et s’ils sortent un album l’an prochain, eh ben ils seront encore les premiers de mon top 5 en 2017, c’est comme ça.

2 – KING GIZZARD AND THE LIZARD WIZARDNonagon Infinity

L’album-cercle-vicieux dingo, accompagné de ses clips en forme d’épisodes de Power Rangers psychédéliques, on a envie de boire des bières avec eux. Cinq albums prévus en 2017, ces mecs sont  de dangereux maniaques.

3 – THE SPLITTERSMovement

De la fureur, des mélodies pas piquées des hannetons, de la sueur et des molards pour l’aspect visuel, une apnée forcée et consentie à la fois.

4 – YAKAlas Salvation

Un album qui n’a pas peur de jouer sur plusieurs registres, comme il faut le faire au 21ème siècle. De l’énergie, de la nostalgie, et l’archétype de l’enfant pyromane en guise de leader charismatique, bon, bon. 

5 – PARQUET COURTSHuman Performance

Plus ou moins le même album que d’habitude (au moins, c’est un bon album), mais avec un aspect vaporeux plutôt bien amené.

Cool :

Globalement, tout ce que fait Nick Cave. Un album honnête des Pixies, de très bonnes sorties d’Iggy Pop, David Bowie, Ty SegallCoffee Dreamer, de Volage. Le Cabaret Vert. Jacques. Et des éclosions : Grand Blanc pour le francophone, The Cavemen, The Mystery Lights pour le reste du monde.

Pas cool :

Thee Oh Sees n’est plus génial, pour l’instant.

Attentes :

Qu’on fasse taire Last Train. L’album des Moonlandingz. Le retour de Courtney Barnett.


TOP 2016 GREGOR SAMSA

1 – DUBIOZA KOLECTIVHappy Machine 

La machine à bonheur venue des balkans. Une mosaïque surmotivée mélangeant tous les styles dans une bonne humeur communicative. Opa ! 

2 – NOTHING BUT THIEVESNothing but thieves

De jeunes artistes déjà professionnels maîtrisant un rock allant de la ballade douce aux rythmes nerveux. Chaque seconde de musique est calculée, chaque note arrive à point, c’est élégant, on n’a qu’une envie : découvrir un nouvel album très vite

3 – MOTORAMADialogues

Pour un coup de mélancolie puissant, implacable, on se tourne de nouveau vers l’Est pour écouter des dialogues aigre-doux oscillant entre désespoir et acceptation. Ça appuie là où il faut, où ça fait mal pour faire du bien. Un peu d’acupuncture ?

4 – SAGES COMME DES SAUVAGESLargue la peau

Un duo belgeo-réunio-greco-bariolé aux chansons fraîches et aux airs tirés d’un folklore planétaire imaginaire qui esquisse avec cet album haut en couleurs un début prometteur. Ça rime donc ça marche. Mettez vos plumes.

5 – THE DIZZY BRAINS – Out of the Cage

Un groupe néo-garage qui s’énerve avec virtuosité, qui crie et gesticule sa colère à l’ancienne. De jeunes énervés qui ont scié les barreaux.

La déception :

Electric Six, qui a commis un album intitulé Fresh Blood for tired Vampyres qui n’est pas du tout à la hauteur. On n’attend pas une qualité médiocre d’un groupe aussi expérimenté. Pardon les gars, revenez avec mieux dans la batterie.


TOP 2016 LOANN MEIGNANT

1 – THE DEAR HUNTER Act V: Hymns With The Devil In Confessional

Après un act IV excellent, le groupe mené par Casey Crescenzo nous offre une suite fidèle à ses habitudes, du rock progressif et des instruments à gogo. On en redemande !
 
2 – ULVERATGCLVLSSCAP

On ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre avec Ulver. Les norvégiens continuent leur route expérimentale et bien ficelée avec cet album qui en envoûtera plus d’un.
 
3 – EBBOT LUNDBERG & THE INDIGO CHILDRENFor The Ages To Come

Du garage rock avec des teintes tantôt mélancoliques tantôt ensoleillées, un album plein d’émotions construit autour de cet homme bourru et mystérieux qu’est Ebbot Lundberg.
 
4 – WEEZERThe White album

C’est un plaisir de retrouver les Weezer en forme, qui nous délivrent un très bon album. Les mélodies s’enchaînent avec ces chansons fidèles à leur style des débuts. Une suite parfaite a Everything Will Be Alright In The End.
 
5 – ROYAL REPUBLICWeekend Man

Le quatuor suédois nous pond un troisième album plus mature, frais et énergique. Les pistes varient énormément et on sent vraiment que le groupe s’éclate dans ce qu’il fait.
 

Coups de Coeur :
 
DANCERS IN RED – Move & Sting

Grosse découverte cette année, du rock punchy, un peu vintage, un superbe EP de la part du trio toulousain.
 
THE PORTALISEP

3 titres aussi diversifiés qu’une salade de fruits, un EP prometteur !  
 
STEVEN WILSON 
4 ½

Encore un EP de monsieur Wilson en attendant l’album. Du rock progressif à sa sauce, comme on l’aime.

 
En sus :

LISSIEMy Wild West
 

Album métal de l’année :

KATATONIA – The Fall Of Heart

La seule chose que l’on pourrait reprocher à Katatonia c’est d’avoir un son somme toute assez similaire d’album en album, du moins ces dix dernières années… mais peu importe à vrai dire, qu’est-ce que ça fait du bien d’écouter ces types !


TOP 2016 FLORA

1 – DIONYSOS – Vampire en pyjama

Album de renaissance (réelle pour son leader Mathias Malzieu), entre décalage, énergie rock et poésie sucrée. Mention spéciale aux tracks bonus ajoutés en cette fin d’année dont deux démo inédites.

2 – RADIOHEAD  A moon shaped pool

Encore un album à écouter partout, souvent et dans différentes conditions. Ils ont trouvé la recette et n’ont pas peur, pourtant, de changer les ingrédients. À l’arrivée, même résultat que la plupart du temps : rien à jeter. Superbe production.

3 – DAVID BOWIEBlackstar

The Master… Tout simplement. Vivant à jamais. Et au-delà de l’au-delà, une vraie réussite pour ce dernier album à bout de souffle.

4 – THE KILLS – Ash & Ice

Pour leur électricité et la voix brisée de la chanteuse, Alison Mosshart, dont on ne se lasse pas.

5 – ARCHIVEThe false foundation

Qui fait toujours autant plâner. Une merveille de finesse avec des structures surprenantes.


TOP 2016 TIFINOU

1 – THE JELLY JAMProfit

4e album de ce « supergroupe » avec Ty Tabor (King’s X) / Rod Morgenstein (Winger) / John Mying (Dream Theater) – Du rock progressif de très grande classe !

2 – THE BLACK FOXXESI’m Not Well

Pour la première fois depuis (très) longtemps, un ovni Anglais débarque sur nos platines, avec une authentique intensité, du feedback à gogo servit par des riffs rageurs, et surtout un chanteur qui vit sa musique et qui croit en ce qu’il dit !

3 – AARON KEYLOCKCut Against The Grain

Un jeune British de 18ans à peine, qui redonne vie à Rory Gallagher et Johnny Winter. Blues Is Not Dead (et la guitare non plus) !

4 – PHIL CAMPBELL AND THE BASTARD SONSEP 5 titres

Le retour plus que triomphant de l’ex-gâchette de Motörhead. Le Gallois c’est renouvelé avec ce quintet des plus efficace, sans copier ni renier son ancien groupe. Nouvelle formation avec au passage, un f****n vocaliste !!!!

5  – YANN ARMELLINO N’ EL BUTCHOBetter Way

La rencontre entre notre Eddie Van Halen national et l’ex-vocaliste de Watcha ! Résultat ? Un album de hard-rock US dans lequel le feeling et le talent Made In France font bonne route avec Aerosmith, Cinderella et Great White !


Et en bonus : 

TOP 2016 ZEBRA « LA TOURNÉE »

1 – IGGY POPPost pop depression Live at the Royal Albert Hall

A voir surtout en DVD, Iggy au top !

2 – THE HOSTSMoon

Compositions splendides, indisponible en France.

3 – VINCENT DELERMA présent

Production impressionnante, arrangements subtils.

4 – PARQUET COURTSHuman performance

Rugueux et sale, comme j’aime

5 – FAT WHITE FAMILY – Songs for our mothers

Un disque menaçant et dingue mais, je dois l’avouer, et vous pouvez le comprendre, mon album préféré est… le mien. Fier d’être papa.

Concerts de l’année

1 – FAT WHITE FAMILY à La Maroquinerie, Paris 2/03/2016 > lien Tournée

2 – POGO CAR CRASH CONTROL à Rock En Seine, St Cloud 28/08/2016 > lien Tournée

3 – TAME IMPALA + MAC DEMARCO aux Nuits de Fourvières, Lyon 4/07/2016

4 – BENJAMIN BIOLAY à la Salle Playel, Paris 24/09/2016

5 – Soirée SENS LA CAPITALE DU MONDE 2 à Sens 19/03/2016 > lien Tournée

6 – SPUNYBOYS au Supersonic, Paris 16/09/2016 > lien Tournée

Découverte de l’année, c’est à dire un artiste ou un groupe qui vient de sortir son premier EP ou son premier album :

1 – POGO CAR CRASH CONTROL EP

Le futur gros groupe du rock français !

2 – JOHNNY MAFIAMichel michel michel

8 titres, 8 bombes, la perfection du rock garage

3 – YOUNG LIKE OLD MENA thousand lights

Planant et brutal, les dignes héritiers de Sonic Youth made in Paris

4 – NICOLAS MICHAUXA la vie, à la mort

Très bon disque de chanson-rock sensuel

5 – LE SUPERHOMARDMaple key

Harmoniquement excellent, un régal de coolitude

Artwork de l’année, qui selon vous nous a offert la plus belle pochette ?

1- ANTOINE ZEBRAPlaisirs et dissidence

Je m’aime, que voulez-vous ?

2 – DAVID BOWIEBlackstar

L’étoile noire comme ultime symbole. Fort.

3 – LA FEMMEMystère

Si seulement leur musique était aussi bonne que leur visuel !

4 – THE CHIKITASWrong motel

Un foutoir de meufs, coloré et punk, ça claque.

La Tournée, chaque samedi et dimanche de 19h à 19h30 sur La Grosse Radio Rock




Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements