Slipknot – The End, So Far

Déjà le septième album de Slipknot mais The End, So Far est seulement le second album réalisé avec l’actuel line up du combo originaire de Des Moines. Toutes ces années ont été marqués par le succès, le changement artistique, les départs (Joey Jordisson, Chris Fehn), les arrivées (Alessandro Venturella, Jay Weinberg, Michael Pfaf), les joies, les peines et les disparitions (Paul Grey, Joey Jordisson, Gabrielle Crahan). The End So Far annoncera-t-il une fin abrupte ou seulement une fin de cycle et un nouveau départ ?

Depuis leur premier album studio éponyme de 1999, Slipknot nous a habitués à des introductions marquantes en guise de première piste. C’est encore d’actualité avec The End, So Far. "Adderall" est bien plus qu’une intro, c’est un titre à part entière. Les neuf de l’Iowa nous prennent totalement à contrepied avec ce titre rock groovy à souhait. La basse est omniprésente et très marquée ce qui apporte une belle touche jazzy au morceau. Après plusieurs écoutes de l’album, on constate une ressemblance évidente avec "Finale". Les accords de piano ainsi que les chants lyriques d’une chorale tissent le lien entre ces deux chansons. Nous sommes déstabilisés par ce début (et cette fin) qui ne ressemble en rien à ce que Slipknot nous a proposé par le passé.

Copyrights Photos: @Anthony Scanga - @Jonathan Weiner

On est bien vite rassuré par ce qui nous attend par la suite : un bloc composé des trois singles déjà dévoilés. "The Dying Song (Time To Sing)" est la première à ouvrir le bal. Après un début à contre-courant, dans la droite lignée d’"Adderall", nous retrouvons du grand Slipknot dans le texte mais surtout dans le son. Les percussions et riffs puissants qui s’enchainent à un rythme soutenu donnent le tempo. Les scratchs de Sid Wilson accompagnent le break et Corey Taylor alterne les screams rocailleux et le chant clair à la perfection.

Portée à notre connaissance depuis novembre 2021 et jouée sur scène depuis, "The Chapeltown Rag" lui emboite le pas. Elle est du même niveau que celle qui la précède avec en bonus les coups de battes martelés sur le fût de Shawn Crahan comme pour le mythique "Duality". "Yen" termine cette session. Plus calme et mélancolique, elle laisse quand même la part belle aux scratchs de Sid et aux riffs de Mike Thompson et James Root. Ces trois pistes s’inscrivent dans la suite logique du virage musical amorcé par Slipknot avec All Hope Is Gone , 14 ans en arrière.

Comme des madeleines de Proust, trois morceaux sortent facilement du lot. Il s’agit de "Hivemind", "Warranty" et "H377". C’est clairement un retour aux racines du mal, un son qui sent bon les années 2000. La rage et l’ultra-violence s’empare des riffs et blasts mais surtout du chant. Peu ou pas de clear, sauf pour le break de "Warrantly" et les refrains de "Hivemind" : du Slipknot pur jus. La nostalgie s’efface et passe du côté de la déception. "Heirloom" et "De Sade" sont à la limite du hors sujet. Par la voix claire et la construction rythmique de ces deux morceaux, nous sommes plus en face de chansons de Stone Sour que de Slipknot. C’est là le seul point négatif de ce surprenant mais non moins excellent The End, So Far.

Avec une introduction et une conclusion assez déstabilisantes pour les puristes du combo de l’Iowa, ce septième album parvient sans encombre à prendre la suite de ses deux ainés We Are Not Your Kind et .5 : The Grey Chapter. Surfant encore et toujours sur un univers hybride entre l’harmonie, la mélancolie et l’émotion de Stone Sour d’un côté, la rage, la violence et la folie de Slipknot de l’autre, The End, So Far marque les esprits. Ce n’est pas demain la veille que les neufs masqués sonneront la fin de leur aventure diabolique. On n’a pas fini de suer et saigner dans les pits qui, nous l’espérons, seront visités pour quelques dates françaises l’année prochaine ...

Tracklist

Adderall
The Dying Song (Time to Sing)
The Chapeltown Rag
Yen
Hivemind
Warranty
Medicine for the Dead
Acidic
Hairloom
H377
De Sade
Finale

Sortie le 30/09/2022 chez Roadrunner Records

Slipknot, The end, so far
close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements