Uriah Heep – Chaos & Colour

Dans le sillage de son indéboulonnable leader depuis 53 ans, le légendaire guitariste Mick Box, Uriah Heep, vénérable institution du hard-rock britannique nous propose en ce début d’année son 25ème album studio Chaos & Colour. « Chaos » pour l’accouchement douloureux de cette nouvelle galette perturbée par la crise sanitaire et « colour » pour rappeler que ce groupe totémique de la scène électrifiée, jamais statufié en France mais vénéré en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, sait toujours tirer quelques bords audacieux sur tous les océans musicaux que ce soit par gros temps et gros tempo ou sur quelques vaguelettes de claviers envoûtants.

Déjà en 2018 avec le très sympathique Living the Dream les amoureux du hard rock à la papa se frottaient les mains de joie en se disant qu’Uriah Heep avait trouvé une structure stable afin de perpétrer sa légende en s’appuyant sur ses fondamentaux jamais démentis : une rythmique soutenue et très en avant, des claviers au cordeau et omniprésents, un chanteur peu avare de montées dans les aigus, une pédale wah-wah poussée à bout et des harmonies vocales à foison mais toujours bien troussées.

Des choix artistiques forts, assumés depuis le premier jour, et qui donnent une place à part dans la grande encyclopédie du hard rock à Uriah Heep. Nous autres Français n’avons jamais su reconnaitre à sa juste valeur le rôle de pierre angulaire de ce groupe qui jeta toutes les bases à l’aube des années 70 aux côtés de Led Zeppelin, Deep Purple, Black Sabbath et Nazareth, l’autre sous-estimé de la bande. En quelques mois ces cinq groupes britanniques (Nazareth étant écossais) révolutionneront le rock n’roll que nous aimons.

Que les jeunes oreilles néophytes osent s’expédier aujourd’hui d’une seule traite et sans oxygène l’album-everest d’Uriah Heep, Demons and Wizards, sorti en 72 quelques semaines après  IV de Led Zeppelin et Machine Head de Deep Purple et, un peu groggy, ils découvriront ce que doit le metal progressif, à commencer par Dream Theater et Queensryche pour ne citer qu’eux, à ces Londoniens épris de beauté musicale.

Alors forcément un demi-siècle plus tard on ne peut qu’avoir un profond respect pour le seul rescapé des premiers exploits, Mick Box, qui a épuisé des dizaines de compagnons sur la route de l’enfer et s’est entouré depuis quinze ans d’un clan de mercenaires éminemment fréquentable, à commencer par le chanteur canadien Bernie Shaw qui porte chaque morceau de ce nouvel album avec une maestria impeccable.

Chaos & Colour s’ouvre par « Save Me Tonight » un titre bien heavy totalement formaté pour les dernières radio rock US qui vont sans aucun doute le matraquer. Et l’album se ferme avec « Closer to Your Dreams » un revival hard rock seventies très ingénieux dans sa structure et d’une solidité irréprochable porté par un swing très dansant.

Entre ces deux titres très marquants, neuf chansons dans la plus pure tradition d’Uriah Heep balancent entre hard rock bien léché et rock progressif très carré. Le tout est sans grande surprise, voire assez peu imaginatif, mais on peut sans conteste sortir du lot le très planant « Fly Like an Eagle », le très punchy « Hurricane » et la superbe ballade « One Nation, One Sun ».  Et comme un résumé de tout l’album ne ratez pas « You’ll Never Be Alone » qui mêle avec une certaine forme de génie les guitares saturées et les nappes de claviers portées par une rythmique cinglante, pour offrir un écrin parfait à une voix tour à tour gracieuse et rageuse. Et surtout comme souvent avec Uriah Heep des lyrics porteurs de sens.

Chaos & Colour est un album à découvrir, sublimé par la prod agressive de Jay Ruston, applaudi pour son travail avec Anthrax, Corey Taylor ou Steel Panther.

Limpide et brûlante, furieuse et planante, immaculée et bariolée, cette pièce de onze titres ouvre une belle voie d’immortalité à un groupe qui attaque sa sixième décennie d’existence. Peut être le dernier pionnier à refuser de finir fossilisé dans un morceau d’ambre.

Tracklist : 

  1. Save Me Tonight
  2. Silver Sunlight
  3. Hail the Sunrise
  4. Age of Changes
  5. Hurricane
  6. One Nation, One Sun
  7. Golden Light
  8. You’ll Never Be Alone
  9. Fly Like an Eagle
  10. Freedom to Be Free
  11. Closer to Your Dreams

Le 25ème album studio de Uriah Heep Chaos & Colour sort chez Silver Lining Music le 27 janvier 2023.
Photographie promotionnelle : DR

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 6 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...