Riverside : Crise d’ID.Entité ?

Il y a cinq ans, nous avions laissé Riverside sur un Wasteland particulièrement sombre, comme une catharsis au décès de Piotr Grudziński, guitariste et membre fondateur du combo. Depuis lors, le trio restant a définitivement intégré Maciej Meller à la six-cordes et les Polonais peuvent ainsi tourner à nouveau le regard vers le futur sans oublier leur douloureux passé. Et cela au sens propre comme au figuré, puisqu’avec ID.Entity, Mariusz Duda et ses compères abordent des thématiques sociétales actuelles, évoquent l’emprise des nouvelles technologies, le tout dans des sonorités parfois ancrées dans les années 80 qui ne renient en rien l’identité Riverside.

Ce sont d’ailleurs ces sonorités typées 80’s qui nous accueillent dès « Friend or Foe ? », à travers les claviers de Michal Lapaj, réhaussés d’une basse sautillante, rappelant le Rush de Grace Under Pressure. Pourtant, dès que Mariusz Duda se met à chanter, l’identité Riverside est bel et bien là, la voix du leader étant immédiatement reconnaissable. Son timbre de voix décuple d’ailleurs la puissance émotionnelle des morceaux, de façon particulièrement flagrante sur le refrain de « Big Tech Brother ». Ce titre évoque les dérives engendrées par l’addiction aux réseaux sociaux et à la nouvelle technologie à laquelle notre société est confrontée. Avec ID.Entity, Riverside renoue ainsi avec les thèmes déjà en partie développés sur Shrine of New Generation Slaves (2013) et s’éloigne des textes métaphoriques évoquant la perte d’un proche écrits sur Wasteland. « The Place Where I Belong » pose la question de notre place dans la société en tant qu’individus, « Post-Truth » celle de la vérité à l’heure des médias de masse. Les textes se font plus directs et moins métaphoriques, comme l’admet Mariusz Duda lui-même.

Musicalement, passée la surprise des premières écoutes, on retrouve rapidement l’univers familier auquel nous avaient habitués les Polonais, toujours à cheval entre metal progressif (le riff de « Post-Truth », les mesures asymétriques de « Landmine Blast »), rock catchy (« I’m Done With You », la première moitié de « Self-Aware »), prog aérien (le final de « Self-Aware », « Big Tech Brother ») et éléments parfois pop (ici, les sons typés 80’s de « Landmine Blast » ou « Friend of Foe »), parfois mêlés au sein d’un même titre (« The Place Where I Belong »).

Toujours aussi à l’aise sur les titres courts, comme les morceaux plus longs, Riverside propose une collection de compositions qui peuvent apparaître décousues au premier abord, mais qui trouvent rapidement leur place dans la discographie des Polonais. Les soli de guitare crystallins de Piotr Grudziński manquent parfois, mais Maciej Meller prend le relais avec brio, et on sent une réelle cohésion entre les quatre membres de la formation. La basse de Duda porte également les compositions et apportent cette touche groovy qui a toujours fait partie de la musique du quatuor. Les claviers de Lapaj habillent chaque titre et contribuent à leur coloration, avec des textures sonores toujours intéressantes. Enfin, la science du refrain et des mélodies imparables frappe une fois de plus : nous avons déjà évoqué « Big Tech Brother », mais on peut également citer « Friend or Foe ? » ou « I’m Done with You ».

Refusant de stagner et de s’enfermer dans le même style de prédilection, Riverside se tourne ainsi vers d’autres rivages, comme il a su le faire à plusieurs reprises dans sa carrière (on se souvient de Anno Domini High Definition qui marquait une cassure avec la trilogie Reality Dreams, ou encore des sonorités vintages et 70’s de Shrine of a New Generation Slaves).

ID.Entity n’est peut-être pas aussi chargé en émotions que Wasteland, mais le contexte n’est plus le même. Et s’il nécessite de nombreuses écoutes avant d’être appréhendé à sa juste valeur, il demeure un beau retour en force de la part de la formation polonaise, qui ne cesse de surprendre, à l’image des plus grands.

Tracklist :

Friend or Foe ?
Landmine Blast
Big Tech Brother
Post-Truth
The Place Where I Belong
I’m Done With You
Self-Aware

Photo promotionnelle : DR
Déjà disponible chez Inside Out

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...