Heaven Shall Burn au Hellfest 2022 : l’Allemagne et le feu, quelle histoire

Heaven Shall Burn - Week-end 1 - Samedi 18 juin -  Mainstage 1 - 16h45

Six ans après leur dernier passage par le Hellfest, c’était le dimanche soir de l’édition 2016 et sur la Warzone à l’époque, les vétérans allemands de la scène deathcore/death mélodique que sont Heaven Shall Burn sont de retour pour apporter encore un peu plus de chaleur à ce samedi avec de la pyrotechnie.

Au tout début de la pandémie le combo a offert à ses fans un double album fleuve de dix-neuf morceaux mais c’est bien avec « Hunters Will Be Hunted » de Veto que Marcus Bischoff (chant) et ses compères font leur apparition sur la Mainstage 1 du Hellfest 2022. Les Allemands ne sont pas venus seul puisque la pyrotechnie est aussi de la partie et autant vous dire que nous les 40°C de Clisson, ce n’était peut-être pas la meilleure des idées. Alors oui, cela ajoute toujours un petit quelque chose en plus et c’est devenu un rituel, mais quelle chaleur suffocante au milieu de la fosse !

Le public se réveille encore un peu plus quand résonnent les premières notes de « Black Tears » puis c’est au petit dernier, Of Truth And Sacrifice, de faire son apparition sur la setlist avec « Übermacht » puis « My Heart and the Ocean » un peu plus loin. Le soufflé retombe un peu sur ces deux morceaux car cet album est loin d’être ce qu’a pu nous proposer Heaven Shall Burn de mieux dans sa carrière. Est-ce que la recette du combo autour du deathcore mélodique est en train de s'user ?

D’ailleurs, même si c’est toujours un plaisir de retrouver le groupe, c’est un concert en demi-teinte auquel nous assistons, bien loin de la magie de celui du Hellfest 2016 ou de la sur puissance de celui de La Machine du Moulin Rouge à Paris en 2018 pour la tournée The Final March. C’est sans doute dû à notre niveau de souffrance face à la chaleur ou simplement le fait de voir le groupe sur la Mainstage, mais c’est loin d’être le meilleur concert du combo.

La fin du set nous remet un peu dedans surtout quand c’est le duo « Behind a Wall of Silence » puis « Endzeit » qui vient clôturer la prestation des Allemands. Difficile de ne pas avoir envie de mosher sur le premier et d’headbanger de rage sur le second titre, une belle note pour terminer ce concert d’Heaven Shall Burn.

Setlist Heaven Shall Burn

Hunters Will Be Hunted
Black Tears (Edge of Sanity cover)
Übermacht
Voice of the Voiceless
My Heart and the Ocean
Corium
Behind a Wall of Silence
Awoken
Endzeit
close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...